Rejoignez-nous

Football

Super League : Servette bat facilement Saint-Gall

Publié

,

le

KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Les Servettiens ont fait plaisir à leur public (plus de 7000 spectateurs), en remportant une très nette victoire (5-1) face aux "Brodeurs".

Tout a commencé par un coup de théâtre : après 1' 30'', Jeremy Guillemenot fait un tacle de façon rugueuse pour ne pas dire dangereuse sur le défenseur central servettien Vincent Sasso. Après l'intervention de la VAR, l’attaquant genevois des « Brodeurs » est expulsé et regagne les vestiaires en pleurs. L'ancien junior genevois, sans doute excité d'évoluer devant sa famille et ses amis, a par son trop-plein d'énergie précipité la chute des siens.

Ensuite, Servette ne s'est pas gêné de profiter de cette supériorité numérique. A la 7e, Clichy a ouvert le score d'une jolie volée, déviée au passage par un Saint-Gallois. Puis à la 14e, c'est Sauthier qui a doublé la mise sur une passe bien dosée de Stevanovic. Le Bosnien a ensuite offert deux nouveaux buts à Cognat (18e) et Rouiller (26e). Trois défenseurs pour quatre réussites, voilà une statistique peu banale.

Trop confiants, les Servettiens ont laissé les visiteurs réduire la marque à la 36e à la suite d'une erreur de communication entre le gardien Frick et Rouiller. Un Steve Rouiller qui a inscrit un second but à la 71e de la tête sur un corner pour asseoir encore plus la domination genevoise. Et dire que Schalk a trouvé le poteau à la 57e... Toujours est-il que le SFC passe à dix points avec deux victoires et un nul lors des trois dernières sorties.

Enfin dans la dernière rencontre de la journée, Bâle et Lugano se sont quittés dos à dos. L'inévitable Cabral a ouvert le score à la 29e, mais les Tessinois ont égalisé à la 59e grâce à Abubakar. Après trois victoires, les Rhénans subissent un coup de frein. Ce résultat contre Lugano ne leur permet pas de dépasser Zurich qui reste leader.

Dans un stade de la Tuilière rempli de plus de douze mille spectateurs, Lausanne et Sion ont partagé l'enjeu 1-1 lors de la 6e journée de Super League. Les Lausannois obtiennent un troisième match nul.

Probablement un peu stressés par ces travées bondées, ils ont balbutié leur début de match. A la 4e, c'est Stojilkovic qui s'est présenté seul devant Diaw, mais le portier du LS s'est brillamment interposé.

De son côté, Lausanne a dû attendre la moitié de la première mi-temps pour prendre l'ascendant dans la partie sans que cette domination n'étouffe les Valaisans. Et puis à la 45e sur une belle balle de Chafik, Mahou, de la tête, a pu donner l'avantage aux Vaudois.

Pas franchement satisfait de ses troupes, Marco Walker a opéré trois changements à la pause, faisant notamment entrer Wesley et Hoarau. Un coaching gagnant puisque le premier a déposé un ballon délicieux que l'attaquant français a repris, forcément de la tête, pour égaliser à la 73e.

Les Bleu et Blanc ont été punis pour n'avoir pas su doubler la mise. On pense notamment à cette volée de Kukuruzovic de la 64e que Fayulu a repoussé des poings.

Ce nul arrange davantage des Sédunois qui ont dû terminer à dix à la suite de la blessure de Musa Araz que des Lausannois toujours sevrés de victoire cette saison.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Football

Servette défie les Young Boys lors de son 1er match à domicile

Publié

le

Victorieux à Lucerne, 2-1, lors de la reprise, les Genevois Dereck Kutesa, à gauche, Alexis Antunes, n° 10, et Jeremy Guillemenot, à droite, veulent confirmer face aux Young Boys mercredi soir à la Praille (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

Servette défie les Young Boys à l'occasion du premier match officiel du onze grenat cette saison : un choc entre les vainqueurs de la Coupe et les champions de Suisse. Par ailleurs, le SFC et le FC Lucerne ont fermement condamné le message à caractère raciste dont a victime Dereck Kutesa après le match opposant les deux équipes à l'occasion de la reprise.

Servette est bien parti dans le présent championnat avec une victoire à Lucerne (2-1) le dimanche précédent. Signe que le changement d’entraîneur – le deuxième en un an – s’est fait naturellement. A entendre Bojan Dimic qui a déjà été successivement l'assistant de Meho Kodro, d'Alain Geiger, et de René Weiler avant de devenir celui de Thomas Haeberli, la transition se passe sans le moindre accroc.

Bojan DimicEntraîneur-assistant du Servette FC

 

Les Servettiens entament donc leur saison par une semaine anglaise. Trois jours à peine après leur victoire en Suisse centrale, ils reçoivent les Young Boys mercredi soir (20h30) devant leur public.
Trois matches en une semaine, est-ce idéal pour se mettre dans le bain ou plutôt problème au niveau de la récupération?

Bojan DimicEntraîneur-assistant du Servette FC

 

Bojan Dimic, en gris, a été l'assistant de trois entraîneurs différents en à peine plus d'un an à la Praille: Alain Geiger, en noir, René Weiler et Thomas Haeberli (© KEYSTONE/Peter Klaunzer).

 

Ce premier match à domicile pour Servette est déjà un grand choc. Celui entre les vainqueurs de la Coupe de Suisse, et les champions en titre. Reste à savoir à quel point les «jaunes et noirs» de la capitale fédérale ont changé par rapport à la saison dernière.

Bojan DimicEntraîneur-assistant du Servette FC

 

Racisme: tolérance zéro!

 

Auteur de l'ouverture du score le dimanche précédent à Lucerne, Dereck Kutesa, de face, a ensuite été victime d'un message raciste de la part d'un spectateur lucernois, acte unanimement condamné par les deux clubs (© KEYSTONE/Urs Flüeler).

 

En marge du match Lucerne - Servette, un Genevois a été victime de racisme: Dereck Kutesa. Un supporter du FC Lucerne lui a envoyé une photo de bananes sur les réseaux sociaux avec le message suivant "Your Favorite Food", ta nourriture préférée" en français. Tout ça, peu après le match ayant opposé les deux équipes. Tant le FC Lucerne que le Servette FC ont fermement condamné cet acte. Les deux clubs ont réaffirmé leur politique de tolérance zéro face à ce type de comportement. Le SFC dit soutenir son joueur alors que le club de la Swissporarena a indiqué tout vouloir mettre en œuvre pour démasquer l'individu et lui signifier une interdiction de stade.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Football

Europa League: des Portugais ou des Israéliens face au Servette FC

Publié

le

Lors de la saison 2023-2024, le Servette FC avait disputé la phase de groupe de l'Europa League. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

L'été européen du Servette FC s'est quelque peu éclairci lundi à Nyon. Engagé dans le troisième tour qualificatif de l'Europa League, les Grenat seront opposés au vainqueur du duel entre les Portugais de SC Braga et les Israéliens de Maccabi Petah-Tikva FC. Objectif: ramener un deuxième automne consécutif la phase de groupes de l'Europa League à Genève.

Le match aller du troisième tour qualificatif pour l'Europa League se jouera à l'extérieur le 8 août. Les Grenat recevront le match retour le 15 août. L'adversaire sera connu au soir du 1er août.

En cas de succès dans ce troisième tour qualificatif, les Servettiens seraient assurés de connaître un automne européen, soit en Europa League, soit en Conference League. Mais qu'importe le résultat du troisième tour, un second tour européen attend forcément les Genevois les 22 et 29 août prochains, soit pour accéder à l'Europa League, soit à la Conference League.

Braga constituerait un adversaire coriace pour Servette. Les Portugais ont effet terminé quatrièmes du dernier championnat derrière le trio Sporting, Benfica et Porto. Le Maccabi Petah-Tikva doit quant à lui sa place dans ces qualifications à sa victoire en Coupe d'Israël, comme Servette.

Avec ATS

Continuer la lecture

Football

Servette confiant avant la reprise du championnat

Publié

le

Enzo Crivelli, en grenat, qui tire malgré l'opposition du défenseur d'Etoile Carouge Mathis Magnin, en blanc, a marqué le seul but servettien lors du match amical perdu à Frontenex le samedi précédent la reprise (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

L'heure de la reprise a sonné pour Servette. Les joueurs de Thomas Haeberli commencent leur nouveau championnat par une semaine anglaise. Premier duel dimanche (16h30) à Lucerne.

L’heure de la reprise a sonné pour Servette. Les «grenats» reprennent la compétition dimanche après quatre semaines de préparation. Avec trois matches amicaux. Le dernier en date s’est soldé par une courte défaite (1-2) face à Etoile Carouge, néo-promu en Challenge League, au Stade de Frontenex le samedi précédant la reprise. Mais le résultat de ces rencontres de préparation est à relativiser: les joueurs ont souvent les jambes lourdes après une période d’entraînement intense.

Steve RouillerDéfenseur central du Servette FC

Les Servettiens joueront leur premier du nouveau championnat dimanche (16h30). Et ils auront fort à faire, puisqu’ils iront défier Lucerne en Suisse centrale. Un adversaire redoutable. Mais le défenseur axial bas-valaisan se montre confiant: l'équipe qui a peu changé est compétitive avec l'arrivée de nouveaux renforts, notamment mais pas seulement Julian von Moos (ex-Saint-Gall). De quoi viser haut une fois de plus.

Steve RouillerDéfenseur central du Servette FC

 

Si l'effectif a subi peu de modifications par rapport à la saison dernière, l'entraîneur Thomas Haeberli n'est là que depuis la reprise des entraînements. Loin de vouloir bouleverser ce qui a bien fonctionné ces dernières saisons, le nouveau coach grenat compte poursuivre le travail de ses prédécesseurs. Il pourrait toutefois intégrer davantage de jeunes joueurs.

Thomas HaeberliEntraîneur du Servette FC

 

Septante-deux heures après leur rendez-vous lucernois, les joueurs de Thomas Haeberli défieront les Young Boys mercredi (20h30), avant de recevoir Yverdon le dimanche suivant (14h15). Et en Challenge League, les néo-promus d'Etoile Carouge se rendent à Schaffhouse vendredi (19h30).

Continuer la lecture

Euro 2024

La Suisse s'impose aisément devant l'Azerbaïdjan

Publié

le

Viola Calligaris célèbre son but dans une rencontre sans histoire pour la Suisse. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Suisse a conclu par une victoire le tour préliminaire de l'Euro 2025. A Lausanne, elle a battu l’Azerbaïdjan 3-0 sur des réussites de Meriame Terchoun, Viola Calligaris et Ana-Maria Crnogorcevic.

Déjà assurées de remporter leur groupe avant cette ultime rencontre à la Pontaise, les Suissesses ont parfaitement rempli leur mission dans ce tour préliminaire. Leur première place leur permet de retrouver la Ligue A de la Ligue des Nations. On rappellera que la Suisse était, bien sûr, qualifiée d’office pour l’Euro en tant que pays organisateur.

Devant 2222 spectateurs, Meriame Terchoun a exploité une erreur de la gardienne pour ouvrir le score à la 25e minute et pour retrouver les chemins du filet en sélection après une longue attente de huit ans. Les deux autres buts sont sans doute tombés un peu tardivement (77e et 88e) pour affirmer que cette performance de l'équipe de Suisse fut vraiment aboutie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Euro 2024

Manuel Akanji dans le onze idéal de l'UEFA

Publié

le

Manuel Akanki: l'UEFA a reconnu sa valeur. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Héros malheureux du quart de finale contre l'Angleterre, Manuel Akanji figure dans le onze idéal de l'Euro dévoilé par l'UEFA. L'instance a retenu six Champions d'Europe espagnols dans son onze.

Les quatre autres "étrangers" avec Akanji sont les Français Mike Maignan et William Saliba, l'Allemand Jamal Musiala et l'Anglais Kyle Walker. Les six représentants de la Roja sont Rodri, Lamine Yamal, Nico Williams, Dani Olmo, Fabian Ruiz et Marc Cucurella.

Avec Akanji, Rodri et Walker, Manchester City compte trois joueurs dans ce onze. Victorieux de la Ligue des Champions, le Real Madrid n'a, en revanche, aucun de ses représentants retenu dans cette équipe idéale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture