Rejoignez-nous

Sport

Record du parcours pour Lobalu

Publié

,

le

Dominic Lokinyomo Lobalu a battu le record de la Course de l'Escalade (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Dominic Lokinyomo Lobalu et l’Ethiopienne Kasanesh Ayenew Baze ont enlevé la 44e Course de l'Escalade. Le Sud-soudanais a même amélioré le record de l'épreuve en franchissant la ligne en 20'24.

Lobalu a devancé de dix secondes le détenteur du record du parcours, le Kényan Boniface Kibiwott. Le Français Jimmy Gressier complète le podium.

Meilleur Suisse, Jonas Raess a fini 4e en 20'51. Course ratée en revanche pour le double vainqueur Tadesse Abraham, seulement 21e en 21’59.

Baze s'est elle imposée au sprint en 23'41. Elle a devancé de deux secondes Edna Chepkemoi et de sept la Genevoise Helen Bekele Tola.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Ehammer sera opéré de l'épaule mardi

Publié

le

Ehammer va se faire opérer à l'épaule mardi (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Simon Ehammer va se soumettre mardi à une opération de l'épaule, a-t-il révélé lors de l'émission Sportpanorama sur SRF.

Cette intervention a été rendue nécessaire par le fait que le traitement conservateur du tendon enflammé n'a pas donné les résultats escomptés.

Ces douleurs l'empêchaient en premier lieu de lancer le javelot. C'est pourquoi, dans la deuxième moitié de la saison estivale, le décathlonien s'est vu contraint de miser entièrement sur la longueur. Il a d'ailleurs conclu la saison en beauté en gagnant la finale de la Ligue de diamant dans la discipline.

En 2024, l'Appenzellois de 23 ans aura un programme on ne peut plus chargé. En salle, avec les Mondiaux de Glasgow en perspective, il misera sur l'heptathlon; à Götzis, il tentera de battre le record de Suisse du décathlon en dépassant les 8600 points; aux Européens à Rome, il concourra à la longueur et sur 110 m haies; enfin, aux Jeux olympiques à Paris, il tentera de décrocher une médaille aussi bien en décathlon qu'en saut en longueur.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Piégé, Servette perd encore à Lucerne

Publié

le

Match acharné à Lucerne dimanche après-midi (© KEYSTONE/Urs Flüeler).

Un malheureux autogoal de Bolla et un but de Meyer sur une action de rupture ont suffi à terrasser le Servette FC qui revient battu de Suisse centrale (0-2). Malgré une bonne volonté évidente et un très grand nombre d'occasions, les joueurs de René Weiler ne sont jamais parvenus à refaire surface.

Deux buts évitables concédés en moins de vingt minutes et puis, une longue domination stérile. Voilà résumé en une phrase le match du Servette FC à Lucerne dimanche après-midi. D'abord, cet autogoal malheureux de Bendegúz Bolla (l'arrière latéral hongrois n'a guère été inspiré) sur la toute première incursion lucernoise suite à un centre venu du côté gauche de la défense servettienne, puis cette longue passe de Teddy Okou pour son capitaine Max Meyer qui transperce toute la défense servettienne, Steve Rouiller ratant d'extrême justesse le ballon.  L'arrière-garde du SFC est piégée et le meneur de jeu allemand peut se présenter seul devant Jeremy Frick et le battre irrémédiablement. Tout ça, alors que dans les instants qui ont précédé Miroslav Stevanovic, seul face à Loretz, a tiré sur le portier lucernois qui a, c'est vrai, bien fermé son angle.

Stevanovic tire sur la latte

Ensuite, Servette a dominé tant et plus. En vain!

Jouant le plus souvent à terre, multipliant les combinaisons, mais sans parvenir à trouver la faille. La plus grosse a échu à Miroslav Stevanovic dont la reprise a heurté la barre transversale juste avant la pause. Ensuite, le long monologue des visiteurs s'est poursuivi durant toute la seconde période. De quoi s'arracher les cheveux côté SFC. Pourtant, personne n'a démérité. Loin de là. L'abattage des infatigables Antunes et Cognat - pour ne citer qu'eux - a été impressionnant. Mais la réussite qui avait accompagné les Servettiens en certaines circonstances les a fuit cette fois.

Autant dire que les matches face à Winterthour mercredi soir et au Lausanne-Sport samedi (18h) seront d'autant plus importants.

On aurait pu jouer 30 ans, le score n'aurait pas bougé. Jeremy Frick

Du côté des joueurs, la frustration était grande au terme de la partie après cette défaite imméritée.

Jeremy FrickCapitaine du Servette FC

 

Les buts encaissés sont évitables et si le premier est malheureux, l'autogoal de Bolla, sur le second, l'arrière-garde servettienne a été piégée. Inutile de dire que le gardien Jeremy Frick est mécontent.

Jeremy FrickCapitaine du Servette FC

Nous avons pressé haut, gagné plus de duels que jeudi, mais ça n'a pas suffi. René Weiler

L’excellent état d’esprit des joueurs n’a donc pas été récompensé, malgré les retouches apportées par le coach grenat par rapport au match contre Slavia Prague: les Servettiens ont plus haut et gagné plus duels que contre Slavia Prague sans résultat tangible au tableau d'affichage. Face à un adversaire nettement moins impressionnant, ils s'inclinent sur le même score que les vice-champions tchèques.

René WeilerEntraîneur du Servette FC

Continuer la lecture

Sport

Super League: première réussie pour Yverdon à domicile

Publié

le

La joie des joueurs d'Yverdon (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Yverdon a réussi sa première dans son Stade municipal rénové. Lors de la 7e journée de Super League, le promu vaudois a battu 3-2 un FC Bâle bien loin de ses heures de gloire.

Les hommes de Marco Schällibaum ont marqué par Tasar (12e), Liziero (47e) et Mahious (80e), alors que les Rhénans avaient égalisé par Malone (27e) et ont réduit l'écart sur un penalty d'Augustin (87e). La victoire des Yverdonnois est méritée, car ils ont montré davantage de verve offensive que leurs décevants adversaires, ainsi qu'une jouerie collective mieux huilée. Dans le but du FCB, Marwin Hitz a été plus souvent sollicité que son vis-à-vis Kevin Martin.

Yverdon se profile donc en ce début de saison comme le club romand le plus en forme. Il est aussi de loin le promu qui a le mieux digéré son changement de catégorie, malgré la kyrielle de nouveaux joueurs arrivés au sein de l'équipe.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Etoile Carouge progresse selon son entraîneur

Publié

le

Aurélien Chappuis, en bleu marine au centre, et les Stelliens confirment en championnat les bonnes dispositions dans le jeu démontrées contre le FC Sion en Coupe de Suisse mi-août (© KEYSTONE/Martial Trezzini/archives)

Etoile Carouge s'est imposé face à Brühl (3-1) samedi au Stade de la Fontenette. Un succès qui permet aux Stelliens retrouver la tête du classement. Mais les progrès démontrés au niveau du jeu comptent bien davantage aux yeux de leur entraîneur Adrian Ursea.

Etoile Carouge retrouve la tête du classement à égalité de points avec les espoirs du FC Zurich (qui n'ont pas le droit de jouer en Challenge League). Les espoirs du FCZ ayant une meilleure différence de buts. Des buts de Bruno Caslei, dans le premier quart d'heure, de Hajdar Munishi juste après le retour des vestiaires et de Mathis Magnin, sur penalty, en fin de match, ont permis aux Stelliens de s'imposer face à Brühl Saint-Gall, équipe plutôt mal classée, mais pas nécessairement à cours d'arguments footballistiques. Ce succès logique et mérité au vu du déroulement de la partie  aurait pu être remis en question quand le gardien Signori Antonio et ses défenseurs ont inutilement concédé un penalty. En dehors de cela, pas ou peu d'occasions pour le visiteurs.

Malgré André Neitzke

La présence du solide défenseur brésilien André Neitzke (ex-FC Sion) ne les a pas empêchés de subir quatre défaites depuis le début de la saison. Dans le camp carougeois, la satisfaction est de mise. Les points engrangés aux dépens des joueurs de Suisse orientale fait du bien après la courte défaite concédée face aux (coriaces) SR Delémont une semaine plus tôt.

Le gardien stellien dans le rond central

Adrian Ursea se réjouit de la progression dans le jeu de l'équipe dont il a repris les rênes à l'intersaison. Et le fait que son gardien Signori Antonio se retrouve dans le rond central ne constitue pas, à ses yeux un risque, mais au contraire un atout pour créer le surnombre.

Adrian UrseaEntraîneur d'Etoile Carouge

 

 

Continuer la lecture

Athlétisme

Marathon: Tigst Assefa pulvérise le record du monde

Publié

le

L'Éthiopienne Tigst Assefa a amelioré le record du monde de plus de deux minutes (KEYSTONE/DPA/Andreas Gora).

Tigst Assefa a pulvérisé le record du monde du marathon dimanche à Berlin. L'Ethiopienne a couru la distance de 42km en moins de 2h12'. Fabienne Schlumpf et Tadesse Abraham ont battu le record de Suisse.

Tigst Assefa a pulvérisé le record du monde du marathon dimanche à Berlin. L'Ethiopienne a réalisé 2h11'53'', soit 2'11'' de mieux que l'ancienne meilleure marque établie par la Kényane Brigid Kosgei à Chicago voilà quatre ans.

Fabienne Schlumpf et Tadesse Abraham ont profité de conditions idéales pour battu leur record de Suisse du marathon dimanche à Berlin. Le Genevois a réalisé 2h05'10'', soit 1'28'' de mieux que sa meilleure marque établie à Zurich il y a deux ans.

Remarquable Tadesse Abraham

La performance de Tadesse Abraham (41 ans) est remarquable. Elle constitue le quatrième temps de l'histoire pour un Européen, juste devant Mo Farah (2h05'11''). Le vice-champion d'Europe 2018 améliore aussi le record du monde des vétérans, propriété de la légende Keninisa Bekele (2h05'53''). Le membre du Team Genève se qualifie pour les Jeux Olympiques d'été l'an prochain.

Fabienne Schlumpf a quant à elle couru en 2h25'27'', retranchant 47 secondes à son meilleur temps réussi à Belp en 2021. Ce chrono lui permet de figurer parmi les 60 meilleures performeuses de l'histoire. La Zurichoise obtient aussi son ticket pour les Olympiades estivales e Paris.

Continuer la lecture