Rejoignez-nous

Sport

Open d'Australie: Belinda Bencic confiante

Publié

,

le

Belinda Bencic prête pour sa septième campagne à Melbourne. (©KEYSTONE/AP/ALEXANDER ZEMLIANICHENKO)

C'est une Belinda Bencic résolument optimiste qui entamera ce mardi sa septième campagne déjà à Melbourne. "Ma préparation fut bonne. Je serai prête pour mon premier tour", assure-t-elle.

Elle sera opposée à la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova (ATP 202) qui revient de blessure et contre laquelle elle reste sur une défaite l'an dernier à Hobart. "Je la connais très bien. Nous nous entraînons parfois ensemble. C'est une joueuse très bonne en défense", souligne la Saint-Galloise qui devra bien rebondir après sa défaite sans appel 6-3 6-1 concédée jeudi devant l'Américaine Danielle Collins et qui l'a privée d'un beau défi face à la no 1 mondiale Ashleigh Barty. "J'aurai bien voulu gagner ce match bien sûr, glisse-t-elle. Mais cette défaite n'a rien de tragique. J'ai toujours besoin de quelques matches en début d'année pour monter en puissance."

Arrivée vendredi à Melbourne, elle n'a pas vécu ce "mardi noir" avec cette pollution de l'air qui a contrarié le déroulement du premier tour des qualifications. "A mon avis, on n'aurait pas dû faire débuter ces rencontres, lâche-t-elle. Le risque était grand non seulement pour les joueuses mais aussi pour les ramasseurs de balles." Si cette situation devait se reproduire durant la quinzaine, Belinda Bencic préférera ne pas jouer. "Si on me laisse le choix toutefois..." Là est bien toute la question.

"Gagner en constance et être plus calme"

Belinda Bencic ne se fixe pas d'objectifs clairement définis pour 2020. "Je regarde match après match. J'ai toujours fonctionné de cette manière, glisse-t-il. J'espère à la fois gagner en constance et être plus calme sur le court. Au final, je veux bien sûr conserver ma place dans le top-ten." Et pourquoi pas briller aussi en Fed Cup. Elle a confirmé sa présence au barrage de Bienne au lendemain de l'Open d'Australie qui opposera la Suisse au Canada. Si elle s'impose, la formation de Heinz Günthardt disputera la phase finale au printemps à Budapest.

Demi-finaliste de l'US Open et du Masters en 2019, Belinda Bencic affirme que le regard que les autres joueuses portent sur elle n'a pas changé depuis qu'elle joue dans la cour des grandes. "Je ne vois pas vraiment de différences, dit-elle. Et le fait d'être tête de série no 6 ne modifie non plus pas la donne. Il vous reste toujours sept matches à gagner pour remporter le titre."

On le sait, Belinda Bencic participe à sa manière à l'aide apportée aux victimes des incendies qui ravagent l'Australie. Elle a décidé de verser 200 dollars pour chaque double faute commise. En trois matches à Brisbane, elle a contribué à l'effort consenti par toute la famille du tennis à hauteur de 2000 dollars. "J'ai le sentiment d'être dans les clous, s'amuse-t-elle. Mais je vais peut-être intégrer les aces pour augmenter la somme." Cela ferait 2400 dollars de plus.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Yverdon vise la passe de cinq

Publié

le

Anthony Sauthier: buteur il y a deux semaines contre Servette, le latéral aura-t-il autant de réussite face au FC Bâle ? (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Yverdon tentera ce samedi de remporter un cinquième match de rang à domicile. Le néo-promu reçoit le FC Bâle pour un coup d’envoi à 18.00.

Après le Stade Lausanne-Ouchy, Lucerne, Zurich et Servette, les joueurs du Nord-Vaudois entendent battre le FC Bâle de Fabio Celestini. Un succès les relancerait pleinement dans la course à la sixième place une semaine après leur défaite 3-1 devant le Lausanne-Sport.

Battu 2-1 par les Grasshoppers à Zurich le week-end dernier, le FC Bâle tentera d’éviter une treizième défaite dans cette saison bien "compliquée". Depuis son intronisation le 30 octobre, Fabio Celestini n’a encore jamais perdu deux matches de suite à la tête du FCB.

Dernier du classement avec 10 points de retard sur le Lausanne-Sport, le Stade Lausanne-Ouchy se déplace à St. Gall pour une rencontre qui débutera également à 18.00. Face à une équipe qui n’a cueilli qu’un point lors de ses cinq derniers matches, le SLO peut, pourquoi pas, créer la surprise s’il évolue dans le même registre que dimanche dernier à Berne face aux Young Boys contre lesquels il ne méritait pas vraiment de perdre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Le HC Bienne réalise une très mauvaise opération

Publié

le

Jere Sallinen et Bienne ont fini par s'incliner contre Fribourg Gottéron (ici au duel Benoit Jecker). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Finaliste du dernier championnat, Bienne devra passer par les play-in cette saison, sauf incroyable retournement de situation. La défaite concédée contre Fribourg Gottéron (2-5) devrait avoir scellé le destin de Seelandais qui demeuraient sur neuf succès consécutifs à domicile depuis le 1er décembre dernier.

Contre des Biennois dominateurs dans le jeu et au niveau des occasions, les Fribourgeois ont fait preuve d'un réalisme rare, marquant leurs trois premiers buts sur leurs quatre premiers tirs cadrés. Si Marcus Sörensen s'est fait l'auteur de sa 31e réussite de la saison, les Dragons ont pu également compter sur la verve de leurs défenseurs (Streule, Gundersen), leur efficacité en supériorité numérique (2/2) et sur un excellent Reto Berra pour l'emporter. De retour au jeu après plus de trois semaines d'absence, Damien Brunner a inscrit le 2-4.

LHC: power-play décisif

Dans la lutte pour la sixième place, Lausanne fait partie des gagnants du soir. Le LHC s'est régalé en power-play contre Ambri-Piotta. Michael Raffl (16e) et Damien Riat (20e et 45e) ont profité des trois 5 contre 4 du match pour battre Janne Juvonen. Score final: 4-1. L'ancien junior du LHC, Johnny Kneubühler (36e) a permis aux Tessinois de rester dans le sillage des Vaudois jusqu'au début de l'ultime période.

Ajoie: le doublé de Frossard

Dans la rencontre des extrêmes, les ZSC Lions l'ont emporté aux tirs au but, à Porrentruy, contre Ajoie (3-2). Comme (trop) souvent cette saison, les Jurassiens n'ont pas démérité et ont pu compter sur un Damiano Ciaccio inspiré, mais ont concédé une quatrième défaite cette saison contre les Zurichois. A noter le doublé de Thibault Frossard en 71 secondes (27e et 28e minutes) pour les Ajoulots. En avant-match, le maillot de l'ancien attaquant Steven Barras a été officiellement retiré.

Mauvaise affaire genevoise

A la recherche de précieuses unités pour décrocher une place en play-off, Lugano (5-2 contre Langnau), Berne (4-1 à Zoug) et Davos (3-0 contre Kloten) ont tous signé une victoire à trois points. Des résultats qui ne font pas l'affaire de Genève-Servette, un autre de leurs adversaires directs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Equipe de Suisse

Nette victoire des Suissesses sur la Pologne

Publié

le

L'ancienne attaquant du FC Zurich Alayah Pilgrim - en blanc - a inscrit le deuxième but de l'Equipe de Suisse vendredi à Marbella (© KEYSTONE/Anthony Anex).

L'Equipe de Suisse féminine a nettement battu la Pologne (4-1) vendredi à Marbella. Les Suissesses retrouveront les Polonaises pour un nouveau match amical mardi au même endroit. 

Pia Sundhage a réussi sa première à la tête de l'équipe de Suisse féminine. A Marbella, ses protégées ont nettement battu la Pologne (4-1) dans le premier des deux matches amicaux entre les deux formations.

Les Suissesses ont connu une entame idéale puisqu'elles ont ouvert le score dès la 6e grâce à un autogoal. Elvira Herzog a ensuite retenu un penalty (16e) avant le 2-0 signé par Alayah Pilgrim à la 45e.

Les Polonaises ont réduit l'écart à la 62e, mais cela n'a pas perturbé l'équipe de Suisse. Celle-ci a peu après repris ses distances grâce à des réussites de Noemi Ivelj (66e) - sa première en équipe nationale - et d'Alisha Lehmann (71e).

Les deux équipes seront à nouveau aux prises mardi au même endroit. Pia Sundhage espère que l'issue sera identique. La technicienne suédoise a connu de meilleurs débuts sur le banc que sa prédécesseuse Inka Grings, dont le premier match s'était soldé par un résultat nul et vierge (0-0) à Marbella déjàface à la Pologne.

Pia Sundhage a indiqué être contente du résultat de ce premier test, et aussi globalement par son contenu. "C'est un premier petit pas que nous avons fait. Pour la confiance, il est important d'avoir pu marquer quatre buts", a-t-elle commenté.

 

Continuer la lecture

Football

Servette repart à l'Est

Publié

le

Viktoria Plzen, le futur adversaire du Servette FC. (© KEYSTONE/AP/ARMANDO BABANI)

Le destin européen du Servette FC s’écrit toujours à l’Est. Après ses succès devant le Sheriff Tiraspol et le Ludogorets Razgrad, les Grenat devront battre une équipe tchèque, Viktoria Plzen, pour aller en quarts de finale.

La formation de René Weiler affrontera le Viktoria Plzen (Pilsen), troisième du championnat tchèque derrière Sparta Prague et Slavia Prague. Il reste à espérer qu’elle offrira une meilleure réplique que lors de sa double confrontation contre le Slavia avec deux défaites 2-0 à Genève et 4-0 à Prague. Vainqueur de ses... six matches de la phase de poules face à Ballkani (1-0, 1-0), Astana (2-1, 3-0) et le Dinamo Zagreb (1-0, 1-0), Viktoria Plzen se présente comme le favori logique de ce huitième de finale.

Dirigée depuis cette saison par un entraîneur de 72 ans en la personne de l’ancien gardien Miroslav Koubek, l’équipe de Bohème devra toutefois se méfier de ce Servette FC porté depuis des mois par ce supplément d’âme qui peut faire toute la différence. Malgré un effectif limité, l’équipe de René Weiler ne cesse-t-elle pas de repousser ses limites cette saison sur la scène européenne ?

Le match aller aura lieu le jeudi 7 mars au Stade de Genève, le retour une semaine plus tard en République tchèque.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette gagne à Razgrad et va en 8e de finale

Publié

le

Aligné dès le coup d'envoi comme au match aller, le jeune joueur genevois Théo Magnin, n° 20, a une fois de plus livré une prestation digne d'éloges (© KEYSTONE/EPA/VASSIL DONEV).

Vainqueur de Ludogorets par la marge la plus étroite (1-0) jeudi soir à Razgrad, Servette se qualifie pour les 8es de finale de la Conference League. 

Magnifique Servette FC ! Protégés par un gardien en état de grâce, les Grenat ont obtenu à Razgrad leur qualification pour les huitièmes de finale de la Conference League.

Une semaine après le résultat nul du match aller (0-0) au Stade de Genève, les joueurs de René Weiler se sont imposé par la marge la plus étroite (1-0) en Bulgarie. Le demi relayeur Timothé Cognat a inscrit l’unique but de la rencontre en témoignant d’un remarquable sang-froid pour exploiter une bévue de Gonçalves, auteur d’une passe en retrait plus qu'hasardeuse.

J. Frick en évidence

Si le Français restera comme l’auteur du but de la qualification, le héros de la rencontre est bel et bien Jeremy Frick. Le capitaine genevois s'est fait l'auteur de trois arrêts déterminants en seconde période face à Vidal. Sa parade sur la tête du Brésilien en début de deuxième mi-temps restera longtemps dans la mémoire des supporters servettiens. Ce réflexe prodigieux au plus fort de la pression adverse a sans doute constitué l'un des tournants du match.

Après une première période fort bien maitrisée, les visiteurs ont souffert dès le début de la seconde période. Heureusement, René Weiler a été fort inspiré dans son coaching avec l’introduction du demi défensif russo-camerounais Gaël Ondoua peu avant l'heure de jeu pour apporter un nouvel équilibre à sa ligne médiane.

En lice sur 3 tableaux

Cette qualification, la première depuis vingt-deux ans pour les huitièmes de finale d’une Coupe d’Europe, récompense autant la progression d’une équipe qui ne cesse de surprendre depuis des mois que le travail du club. Le technicien zurichois qui a pleinement assumé la difficile succession d’Alain Geiger mérite également la citation. Avec René Weiler, le Servette FC ne cesse de repousser ses limites pour rester en course sur les trois tableaux: en Conference League, en championnat, avec un choc au sommet contre les Young Boys dimanche (16h30) au Wankdorf et en Coupe de Suisse avec un duel en quart de finale à Delémont mercredi (20h15).

Tirage au sort vendredi à Nyon

Cette qualification offrira, enfin, une nouvelle affiche de gala au public genevois avec ce match aller des huitièmes de finale le 7 mars qui pourrait opposer les Grenat à Aston Villa, à la Fiorentina, à Lille ou à Fenerbahçe. Le FC Bruges, Maccabi Tel-Aviv, PAOK Salonique et Viktoria Plzen sont les quatre autres adversaires qui pourraient affronter le Servette FC. Le tirage au sort de ces huitièmes de finale aura lieu vendredi en tout début d'après-midi au siège de l'UEFA à Nyon.

 

 

Continuer la lecture