Rejoignez-nous

Athlétisme

Meilleure performance mondiale pour le 4x100 m dames

Publié

,

le

Riccarda Dietsche, Ajla Del Ponte, Salome Kora et Mujinga Kambundji déjà très en jambes à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Les relayeuses helvétiques du 4x100 m a frappé un grand coup lors du meeting AtletiCAGenève. Riccarda Dietsche, Ajla Del Ponte, Mujinga Kambundji et Salomé Kora ont signé la meilleure performance de l'année en 42''42.

Le quatuor est resté à 0''24 du record de Suisse établi lors des Championnats du monde 2019 à Doha. Elles ont battu les Pays-Bas, 2es en 42''82 avec notamment Dafne Schippers en deuxième relayeuse.

Sprinteuses suisses en vue sur 100m

Les sprinteuses ont eu droit à une autre course dans l'après-midi, un 100 m remporté par Mujinga Kambundji en 11''07 devant Salomé Kora en 11''12 et Ajla Del Ponte en 11''18. La Bernoise affichait un large sourire à l'heure de l'interview: "J'étais encore fatiguée de Florence (réd: elle a réalisé 22''60 jeudi soir). Mais c'est vraiment super, je me sens super bien."

Freinée la saison dernière et privée de saison en salle, Mujinga Kambundji est la Suissesse la plus en forme pour le moment. Ajla Del Ponte, qui a dû se remettre du covid, a amélioré son meilleur temps de la saison et la courbe se veut ascendante. La "surprise" est venue de Salomé Kora qui a battu son record personnel d'un centième.

Sur 400 m haies, Kariem Hussein retrouve petit à petit la forme. Le Thurgovien, champion d'Europe en 2014, a couvert son tour de piste en 49''29. Il a terminé 4e d'une course remportée par l'Estonien Rasmus Mägi en 48''49.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Athlétisme

Mujinga Kambundji de retour sur la piste jeudi

Publié

le

Mujinga Kambundji: retour sur les pistes jeudi (© KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Mujinga Kambundji (28 ans) va retrouver la compétition après neuf mois d'absence. La Bernoise s'alignera disputera un 300 m à Langenthal jeudi lors du meeting de l'Ascension.

Ce sera sa première course depuis août 2020, quand elle avait dû mettre un terme à sa saison en raison d'une blessure à une cuisse. Ensuite, la recordwoman suisse du 100 et du 200 m avait fait l'impasse sur la saison indoor à cause d'une fracture du métatarse.

Après Langenthal, Mujinga Kambundji s'aligner sur 200 m à Ostrava, puis trois jours plus tard à Weinheim sur 100 m cette fois. Son entrée en Diamond League est prévu le 10 juin à Florence.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Dopage: la Russie exclue des JO pendant 4 ans

Publié

le

L'AMA s'est montrée ferme envers la Russie (©KEYSTONE/EPA/MAXIM SHIPENKOV)

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a décidé lundi d'exclure la Russie des Jeux olympiques pendant quatre ans, ce qui inclut Tokyo-2020 et Pékin-2022.

Elle sanctionne ainsi la falsification des données de contrôles remises à l'agence, a déclaré un porte-parole de l'instance à l'issue du comité exécutif réuni à Lausanne.

"La liste complète des recommandations du Comité de révision de la conformité a été approuvée à l'unanimité" des douze membres du comité exécutif, a déclaré le porte-parole James Fitzgerald.

Le Comité de révision de la conformité recommandait notamment l'exclusion du drapeau russe des JO et de tout championnat du monde pendant quatre ans, avec la possible présence de sportifs russes sous drapeau "neutre".

"Cela signifie que les sportifs russes, s'ils veulent participer aux Jeux olympiques ou paralympiques ou tout autre événement majeur figurant dans les recommandations, devront démontrer qu'ils ne sont pas impliqués dans les programmes de dopage décrits par les rapports Mclaren ou que leurs échantillons n'ont pas été falsifiés", a expliqué le porte-parole.

La décision de l'AMA peut être contestée dans un délai de 21 jours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), par l'agence nationale antidopage Rusada, ou par le Comité olympique russe (ROC) ou toute fédération internationale qui serait concernée. L'appel serait en principe suspensif et les sanctions ne seraient applicables qu'une fois confirmées par le TAS.

Parmi les autres mesures approuvées lundi par l'AMA figure l'interdiction pendant quatre ans d'attribuer l'organisation de compétitions planétaires (JO et championnats du monde).

Cette suspension est la conséquence de la falsification de données de contrôles antidopage fournies par la Russie à l'Agence mondiale antidopage au début de l'année.

Les experts informatiques missionnés par l'AMA ont découvert que "des centaines" de résultats suspects avaient été effacés de ces données, pour certains entre décembre 2018 et janvier 2019, juste avant leur remise.

Source ATS

Continuer la lecture