Rejoignez-nous

Sport

L'"euphorie incontrôlée" de l'Eurofoot dangereuse avec le Covid-19

Publié

,

le

Urs Karrer est le vice-président de la task force Covid-19 de la Confédération (archives). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

"L'euphorie incontrôlée" provoquée par le championnat d'Europe de football inquiète le vice-président de la task force Covid-19 de la Confédération, Urs Karrer. La façon dont la Suisse va passer l'hiver dépend du comportement actuel, relève-t-il.

"Je suis vraiment étonné de la nonchalance avec laquelle nous continuons à faire face à ce virus en Europe, alors que le nombre de cas diminue à peine", déclare M. Karrer dans un entretien diffusé dimanche par le SonntagsBlick. La situation épidémiologique sur le continent n'est actuellement pas suffisamment bonne pour que des événements de masse puissent être permis sans contrôle, souligne-t-il.

"L'Euro de football est un terrain idéal pour le virus" SARS-CoV-2, ajoute le médecin-chef des maladies infectieuses à l'hôpital cantonal de Winterthour. Plusieurs infections massives ont déjà été signalées, note-t-il, lisant près de 2000 fans écossais contaminés à Londres ainsi que des centaines de Finlandais lors de deux matchs à Saint-Pétersbourg. Les points chauds comme l'Angleterre ou la Russie ont besoin de mesures de protection beaucoup plus cohérentes, selon lui.

Nouvelle vague possible en été

Dans les semaines à venir, on saura dans quelle mesure le championnat d'Europe de football aura contribué à la propagation du coronavirus et à l'intensification de la pandémie, poursuit M. Karrer. "Il est concevable qu'un revirement de tendance se produise également en Suisse après une longue période de baisse du nombre de cas".

La contagiosité du variant Delta, également appelé indien, est telle qu'une nouvelle vague parmi les personnes non vaccinées est possible déjà en été, remarque l'infectiologue. "Dans tous les cas, nous devons faire attention à ne pas nous retrouver avec une quatrième vague en Suisse".

M. Karrer s'attend à ce qu'à partir de la mi-juillet, la mutation delta du virus, qui est deux fois plus contagieuse, domine en Suisse. Il espère un taux de vaccination contre le coronavirus de 80%. Mais "avec le variant Delta, il serait bon qu'il soit encore plus élevé, surtout chez les plus de 50 ans".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Tour de Suisse dames: encore Demi Vollering

Publié

le

Demi Vollering: une vraie razzia sur le Tour de Suisse (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

La Néerlandaise Demi Vollering a remporté le Tour de Suisse dames au terme de la 4e et dernière étape qu'elle a gagnée. Elle succède au palmarès à la Bernoise Marlen Reusser, absente cette année.

Cette ultime étape, avec départ et arrivée à Champagne après 127,5 km vallonnés à travers le Jura vaudois et neuchâtelois, n'a pas remis en question la victoire de Demi Vollering, malgré quelques attaques de ses rivales. Les quatre premières du classement général se sont isolées en tête dans le final et ont lutté pour la victoire du jour.

Au sprint, la détentrice du maillot jaune n'a laissé aucune chance à ses compagnes d'échappée pour s'adjuger une troisième victoire en quatre jours. Elle a devancé l'Italienne Elisa Longo Borghini, l'Australienne Neve Bradburry et la Polonaise Katarzyna Niewiadoma. La Suissesse Steffi Häberlin a pris une belle cinquième place à 42 secondes.

Au général final, Demi Vollering précède Neve Bradburry de 1'28 et Elisa Longo Borghini de 1'30.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette en déplacement à Lucerne pour l'ouverture du championnat

Publié

le

Le Servette FC et le FC Lucerne vont en découdre pour la première journée de la saison 2024/25 de Super League (KEYSTONE/Martial Trezzini)
Le calendrier de la saison 2024/25 de Super League a été révélé mardi par la SFL.

Pour débuter la saison, un match des extrêmes entre le champion de Suisse, Young Boys, qui sera opposé au promu, le FC Sion, le dimanche 21 juillet à 14h15 à Berne. C'est le "remake" du quart de finale de la dernière Coupe de Suisse, remporté par les Sédunois (2-1).

La veille, les débats seront lancés par les duels entre Lugano et Grasshopper, Yverdon face à Zurich et Winterthour contre St-Gall.

Le Servette FC, lui, débutera sa saison sur le terrain de Lucerne, dimanche à 16h30, tandis que Lausanne accueillera Bâle.

Continuer la lecture

Sport

Neve Bradbury remporte la 3e étape après 105 km d'échappée

Publié

le

Katarzyna Niewiadoma, à gauche, a laissé la victoire à sa coéquipière Neve Bradbury. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

La 3e étape du Tour de Suisse dames entre Vevey et Champagne a souri à Neve Bradbury. L'Australienne (22 ans) s'est imposée devant sa coéquipière Katarzyna Niewiadoma après une échappée de 105 km.

Arrivées côte à côte sur la ligne, la Polonaise (29 ans) a laissé la victoire à sa jeune coéquipière, qu'elle avait rejointe dans l'échappée du jour à une centaine de kilomètres de l'arrivée. Les deux fuyardes de l'équipe SRAM/Canyon, dont la Genevoise Elise Chabbey fait aussi partie, étaient accompagnées de trois autres coureuses qui ont lâché prise dans le final accidenté de cette étape.

Bradbury a également profité de cette victoire pour faire un bond au classement général et se retrouver à la deuxième place, à 1'22'' de Demi Vollering. La Néerlandaise, qui a terminé l'effort du jour à 2'11'' de l'Australienne en compagnie des autres favorites, conserve toutefois son maillot jaune.

Elle tentera de succéder à Marlen Reusser, vainqueure de la dernière édition, à l'issue de la quatrième et dernière étape mardi, une boucle de 127,5 km à travers le Jura vaudois et neuchâtelois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Neve Bradbury remporte la 3e étape après 105 km d'échappée

Publié

le

Le peloton du Tour de Suisse dames a bouclé la troisième des quatre étapes prévues. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

La 3e étape du Tour de Suisse dames entre Vevey et Champagne a souri à Neve Bradbury. L'Australienne (22 ans) s'est imposée devant sa coéquipière Katarzyna Niewiadoma après une échappée de 105 km.

Arrivées côte à côte sur la ligne, la Polonaise (29 ans) a laissé la victoire à sa jeune coéquipière, qu'elle avait rejointe dans l'échappée du jour à une centaine de kilomètres de l'arrivée. Les deux fuyardes de l'équipe SRAM/Canyon, dont la Genevoise Elise Chabbey fait aussi partie, étaient accompagnées de trois autres coureuses qui ont lâché prise dans le final accidenté de cette étape.

Bradbury a également profité de cette victoire pour faire un bond au classement général et se retrouver à la deuxième place, à 1'22'' de Demi Vollering. La Néerlandaise, qui a terminé l'effort du jour à 2'11'' de l'Australienne en compagnie des autres favorites, conserve toutefois son maillot jaune.

Elle tentera de succéder à Marlen Reusser, vainqueure de la dernière édition, à l'issue de la quatrième et dernière étape mardi, une boucle de 127,5 km à travers le Jura vaudois et neuchâtelois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Du chlorate dans de nombreuses piscines en Suisse

Publié

le

Les piscines suisses ne sont pas toutes attentives à la trop forte présence de chlorate dans leurs eaux (photo prétexte). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Sur 92 piscines testées en Suisse de mai à novembre 2023, une partie d'entre elles ne parvient pas à respecter en permanence la valeur maximale pour les sous-produits chimiques, contenant du chlorate. Ceux-ci sont liés à la désinfection de l'eau de baignade.

Dans 43 (47%) des établissements évalués, la concentration en chlorates - chlorate, bromate, perchlorate et trichloroacétate - était supérieure à la valeur maximale dans au moins un des échantillons d'eau de baignade prélevés, indique lundi l'association des chimistes cantonaux dans un communiqué.

La proportion dépassant la valeur maximale était légèrement plus élevée pour les piscines en plein air (49%) que pour les piscines couvertes (44%).

Ces chiffres ne sont pourtant pas représentatifs pour la Suisse et la Principauté du Liechtenstein, lit-on plus loin, car les échantillons ont été prélevés principalement dans des établissements qui avaient déjà été confrontés à un dépassement de la valeur maximale de chlorates par le passé.

Dans 84% des contrôles, les mesures exigées en cas de dépassement de la valeur maximale étaient entièrement ou au moins partiellement appliquées. Les entreprises s'efforçaient donc visiblement de s'améliorer, évaluent les chimistes. Cependant, dans 56% des établissements, la valeur maximale a de nouveau été dépassée dans l'eau de baignade.

En ce qui concerne les autres sous-produits de désinfection contrôlés (bromate, perchlorate, trichloroacétate), il n'y a en revanche aucun besoin d'amélioration, ou tout au plus un besoin ponctuel.

Santé des baigneurs

Pour une protection optimale de la santé des baigneurs, il est important que les établissements de bains s'efforcent de maintenir une concentration de chlorates aussi basse que possible, soulignent les chimistes cantonaux. A l'avenir, les services officiels de contrôle des denrées alimentaires prendront davantage en compte le sous-produit chlorate dans leur évaluation lors des inspections des piscines.

Les piscines sont invitées à contrôler les chlorates dans le cadre de leur autocontrôle, même si en raison des nombreuses voies d'introduction et de formation du chlorate dans l'eau de baignade, il est difficile de mettre en place des mesures efficaces et durables. Aucune valeur maximale pour ces produits n'a été fixée dans les ordonnances concernées.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture