Rejoignez-nous

Ski nordique

Les Suissesses vice-championnes du Monde en sprint!

Publié

,

le

Heureuses après avoir franchi la ligne d'arrivée, Nadine Faehndrich, de face, et Laurien van der Graaff n'en reviennent pas: elles viennent de réaliser un exploit à Oberstdorf en remportant le sprint par équipes grâce à une course remarquable sur le plan tactique (© KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)

La Lucernoise Nadine Fähndrich et la Grisonne Laurien van der Graaff ont remporté la médaille d'argent dans le sprint par équipes aux championnats aux Monde à Oberstdorf (RFA). C'est un véritable exploit pour les deux fondeuses helvétiques qui n'ont été devancées que par les Suédoises Maja Dahlqvist et Jonna Sundling en finale.

"C'est incroyable. Ca fait si longtemps que je rêvais d'une médaille. Maintenant, elle est là. L'émotion est forte, c'est indescriptible", a lâché Laurien van der Graaff (33 ans), qui compte deux victoires en sprint individuel en Coupe du monde.

Nadine Fähndrich: "c'est méga-cool!"

"C'est un immense soulagement. Toute la pression est retombée sitôt la ligne d'arrivée franchie", a souligné pour sa part Nadine Fähndrich. "C'est une sensation méga cool", a enchaîné la Lucernoise (25 ans), victorieuse du sprint individuel de Dresde en décembre.

C'est d'ailleurs dans la ville de l'ex-RDA que les deux femmes avaient jusqu'ici réalisé leurs meilleures performances. Deuxièmes du sprint par équipes l'année dernière, elles y ont décroché en décembre dernier un succès historique en Coupe du monde, affichant ainsi leurs ambitions pour le rendez-vous d'Oberstdorf (Allemagne).

Leur médaille est la vingt-et-unième conquise par l'Equipe de Suisse aux championnats du monde de ski nordique. Mais l'exploit la paire helvétique est historique: en bronze sur 5 km en 1987 à... Oberstdorf, Evi Kratzer était jusqu'ici la seule Suissesse à être montée sur un podium aux Mondiaux.

Une course tactiquement remarquable

Seul véritable espoir de médaille dans le camp suisse avant ces joutes, le deux Suissesses ont su résister à la pression, réussissant une finale remarquable sur le plan tactique. Nadine Fähndrich, qui assurait le dernier relais, a ainsi pu lâcher la Russe Natalia Nepryaeva bien avant la dernière ligne droite.

Eliminée dès les qualifications du sprint individuel, la Lucernoise n'a certes rien pu faire au sprint face à Jonna Sundling, s'inclinant de près d'une seconde (0''95). Mais cette médaille d'argent vaut presque de l'or. Le bronze est par ailleurs revenu aux Slovènes Eva Urevc et Anamarija Lampic (à près de trois secondes et demi), la Russie craquant sur la fin.

Hediger et Furger loin du podium

Pas d'exploit helvétique en revanche dans le sprint masculin. Le Vaudois Jovian Hediger et son compère Roman Furger ont dû se contenter du neuvième rang dans une course remportée par les favoris norvégiens Erik Valnes et Johannes Hösflot Klaebo. Ils ont concédé près de trente secondes aux vainqueurs.

Grosse déception pour le Vaudois Jovian Hediger, au premier plan, et Roman Furger qui terminent neuvièmes du sprint par équipes masculin (© KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)

 

Jovian HedigerFondeur/9e aux Mondiaux en sprint

 

Cologna dizième en skiathlon

Dario Cologna n'avait pas non plus pu s'immiscer dans la lutte pour les médailles samedi sur le skiathlon (30 km). Le Grison a terminé 10e d'une course remportée par le Russe Alexander Bolshunov, qui a forcé la décision dans le dernier raidillon pour obtenir à vingt-quatre ans son premier titre mondial en devançant cinq Norvégiens.

Champion du monde 2013 et champion olympique 2014 en skiathlon, Dario Cologna a parfaitement résisté pendant la partie en style classique, bien aidé par Jason Rüesch. Mais les deux Helvètes n'ont rien pu faire en skating, accusant déjà plus de dix secondes de retard sur la tête de la course après 16,2 km.

Même si - comme il le rappelait lui-même avant cette épreuve - seules les médailles comptaient, Dario Cologna s'est arraché au sprint pour prendre la deuxième place. Il a concédé deux minutes et huit dixième de secondes à Alexander Bolshunov. Jason Rüesch a obtenu une belle quinzième place, Jonas Baumann et Candide Pralong se classant respectivement vingtième et trentième.

Aucune Suissesse au départ!

Therese Johaug a pour sa part survolé les débats dans le skiathlon dames (2x7,5 km), cueillant sa onzième couronne planétaire. La Norvégienne a devancé de trente secondes sa dauphine, la Suédoise Frida Karlsson. Aucune Suissesse n'était au départ: Nadine Fähndrich a eu l'excellente idée de préserver ses forces dans l'optique du sprint par équipes.

 

 

 

Textes: ATS/bb

Photos: Keystone

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *