Rejoignez-nous

Hockey

Le retour de Tanner Richard renforce le power play servettien

Publié

,

le

Le rentrée de Tanner Richard devrait augmenter l'efficacité de Genève-Servette en attaque (© Bastien Gallay/archives).

Revenant de blessure, Tanner Richard, le fer de lance de l’attaque de Genève-Servette, s’apprête à griffer la glace mardi soir (19h45) de Fribourg. Sa rentrée devrait encore augmenter la force de frappe des Aigles notamment en supériorité numérique. 

Touché depuis plus de six semaines, Tanner Richard n’avait plus évolué sous le chandail des Aigles. L’attaquant canado-suisse est prêt à reprendre sa place au cœur de l’attaque servettienne. Un atout incontestable pour Patrick Emond et sa troupe qui veut confirmer sa très probante victoire sur le HC Lugano (4-0), remportée juste avant la pause de l’équipe nationale. Sur le plan offensif, en général, et lors des power play en particulier (le GSHC possède le troisième meilleur taux d’efficacité du championnat en supériorité numérique).

Arnaud Jacquemet Défenseur de Genève-Servette

 

Cette confrontation directe est la deuxième de la saison entre Aigles et Dragons. La première a tourné à l’avantage de la formation des bords de la Sarine qui s’est imposé après prolongation aux Vernets.

Arnaud Jacquemet Défenseur de Genève-Servette

 

Quatrième actuellement avant ce duel face à Fribourg Gotteron, Genève-Servette compte trente points récoltés en dix-neuf matches.

 

 

 

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Fribourg serait-il la bête noire de Genève cette saison?

Publié

le

Benjamin Chavaillaz devance Henrik Toemmernes pour un nouveau succès fribourgeois dans le derby face à Genève. (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Trois matches et trois victoires en faveur des Dragons avec un dernier succès 4-3 après prolongation aux Vernets.

Un derby, c’est une histoire d’émotions. Un derby, cela se joue avec ce petit supplément d’âme. C’est ce qui s’est passé aux Vernets. Surtout lors du troisième tiers entre deux formations qui n’ont pas su se départager après soixante minutes.

Les deux rencontres précédentes avaient rendu des verdicts étriqués, avec à chaque fois une victoire fribourgeoise en prolongation (3-2 et 2-1). Celle-ci n’y a pas échappé. Parce que les Genevois, piqués par d’opportunistes Fribourgeois, n’ont pas abdiqué et qu’ils ont su égaliser dans la dernière minute par un Bozon aussi patient qu’habile. Mais, comme au cours du troisième tiers, c’est Fribourg qui a frappé en premier dans la prolongation pour sceller le score. Stalberg, servi par Bykov, a donné le deuxième point à ses couleurs. A noter l’erreur de Rod sur la séquence.

Gênés par le pressing fribourgeois au cours du tiers initial, les Genevois avaient su relever la tête pour prendre l’ascendant lors de la deuxième période. Cette pression s’est traduite par un but en power-play de l’inévitable Wingels (33e) sur un bijou de passe de Tömmernes et par une domination aux tirs de 11-4 en faveur des Grenat. Rebelote dans le troisième tiers avec cette fois Winnik à la finition et Fehr dans le rôle du préparateur (46e). Encore une fois, les leaders des Aigles ont répondu présents.

Seulement ce Fribourg-Gottéron sait aussi marquer lors de ses temps faibles ou lorsque l’adversaire commet une toute petite erreur. Un engagement remporté par Desharnais, une passe à Chavaillaz pour un lancer imparable et voilà les Dragons revenus à hauteur contre le cours du jeu (48e). Puis une déviation de Rossi à la 57e et Genève qui vacille avant de reprendre ses esprits.

Cette rencontre n’a pas eu d’incidence au classement puisque Genève demeure 3e et que Fribourg pointe toujours sous la barre avec une longueur de retard sur Lugano.

Source: ATS

Continuer la lecture

Actualité

National League: les Romands sont en feu

Publié

le

Lausanne a déclassé Berne à Malley (©KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Les clubs lémaniques ont cartonné lors de la 19e journée de National League. Lausanne a battu un petit Berne 5-0, alors que Genève s’est débarrassé d’un pâle Lugano 4-0.

Est-ce Lausanne qui fait désormais partie des meilleures équipes du championnat ou Berne qui n’assume pas du tout son statut de champion? Peut-être un peu des deux. Parce que les Ours ont davantage tiré aux buts que les Vaudois, notamment au premier tiers. Seulement le LHC a laissé venir les Bernois avant de leur faire goûter leur médecine sous la forme d’une ouverture du score d’Emmerton en power-play (15e).

Les joueurs de Ville Peltonen ont su enfoncer le clou dans les premiers instants de la période médiane grâce à Almond (22e) et Frick (25e). Frustrés, les champions ont été punis à plusieurs reprises avec pas moins de trois pénalités de 10′ (Rüfenacht, Kämpf et Grassi). A noter le premier blanchissage de Tobias Stephan sous ses nouvelles couleurs.

Lausanne se plaît bien à la troisième place du classement, tandis que Berne se retrouve sous la barre. Cette situation ne va pas durer bien longtemps avant que cela bouge dans la capitale. Kari Jalonen a prolongé d’un an son contrat, ce qui fait penser que ce serait plutôt vers un gardien étranger que Berne pourrait se tourner si les défaites continuent à s’accumuler.

Genève de son côté n’a pas laissé Lugano songer à une hypothétique victoire bien longtemps. Les Servettiens, via leurs étrangers, ont pris les devants via les inévitables Wingels et Fehr. Miranda a coupé toute velléité adverse à la 27e pour un 3-0 décisif. Et on n’a pas franchement vu des Tessinois concernés.

Dans ces conditions, Rod ne s’est pas gêné pour inscrire le 4-0 à la 45e. Dans le camp des Bianconeri, il convient de souligner la présence du tout jeune Lorenzo Canonica, tout juste âgé de 16 ans. Mais le jeune homme préférera vite oublier cette première en National League.

Les Aigles, battus lors des deux derniers matches, signent un succès important avant une pause bien méritée. Ils retrouveront la glace le 12 novembre pour un derby contre Fribourg à la BCF Arena.

Un Fribourg convaincant

Fribourg, justement, a livré une performance plus que convaincante à Zoug. Les Dragons ont contenu les Taureaux pour un succès 4-0 et, comme pour Stephan, un premier jeu blanc pour Reto Berra.

La partie s’est décantée lors du dernier tiers. A la 53e, les Dragons ont ouvert le score sur un beau débordement de Stalberg, conclu par Chavaillaz. Les Zougois ont ensuite perdu le fil de leur match pour encaisser le 0-2 de Walser. Mottet et Stalberg, dans la cage vide, ont donné une allure plus lourde au score. Zoug a expédié bien plus de tirs que les Fribourgeois (38-22), mais les efforts de Grégory Hofmann n’ont pas été récompensés. Cette précieuse victoire d’équipe permet à Gottéron de quitter la dernière place, mais les hommes de Christian Dubé n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils ne comptent désormais plus qu’un point de retard sur le 8e, Langnau.

Bienne n’a lui pas réussi à faire valoir sa supériorité face à Ambri. Les Seelandais ont été dominés par les Léventins 3-2 à la Tissot Arena. Les buts de Schneider et Rajala n’ont pas suffi, mais le groupe de Törmänen pointe toujours au deuxième rang.

Dans le dernier match de la soirée, Davos est allé empocher trois points sur la glace de Rapperswil avec un succès 4-3.

Source: ATS

Continuer la lecture

Hockey

NHL: le jackpot pour Josi

Publié

le

Le capitaine des Nashville Predators Roman Josi va rester fidèle à son club qui en paiera le prix. (©KEYSTONE/AP/CHRIS O'MEARA)

Cette fois-ci, sa valeur a été reconnue à son juste prix: Roman Josi a signé un nouveau contrat avec les Nashville Predators. Il touchera 72 millions de dollars au cours des huit prochaines années.

A 29 ans, le Bernois a su rendre indispensable au sein de la défense de la franchise du Tennessee. Lundi, il avait encore été élu deuxième meilleur joueur de la semaine dernière en NHL.

Son contrat en or lui vaudra d’être le troisième défenseur le mieux payé de NHL. Ce nouveau bail corrige un peu le précédent. Il s’était engagé à l’été 2013 pour 28 millions de dollars sur 7 ans. Il devient le Suisse le mieux payé de la Ligue nord-américaine devant Nico Hischier des New Jersey Devils, qui a signé un nouveau contrat il y a 11 jours pour 50,75 millions de dollars sur sept ans.

En 645 matches sous les couleurs des Nashville Predators – son seul club en NHL – il a comptabilisé 393 points. La saison dernière, alors que les Predators avaient connu l’élimination au premier des tours des play-off, il avait rendu une fiche de 60 points.

En 2017, il avait atteint la finale de la Coupe Stanley mais s’était incliné 4-2 contre les Pittsburgh Penguins.

Roman Josi est également un des piliers de l’équipe de Suisse. Le coach national Patrick Fischer le rappelait récemment: Josi répond toujours présent s’il est en santé pour le Championnat du monde. Son nouveau contrat en poche, il sera de la partie au Mondial helvétique le printemps prochain si la route des Predators devait s’arrêter rapidement en play-off en NHL.

Source: ATS

Continuer la lecture

Actualité

National League: Genève se remet la tête à l’endroit

Publié

le

Deniss Smirnovs profite d'une passe magique de Simon Le Coultre pour inscrire le 4-1 (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Genève-Servette a mis fin à une série négative de quatre revers de suite lors de la 12e journée de National League. Les Aigles ont dominé Langnau 6-3, alors que Fribourg a rechuté contre Bienne 4-1.

S’il ne fallait retenir qu’une statistique de ce match, ce serait celle des tirs après le premier tiers. Six pour Genève-Servette et quatre buts inscrits. Les Grenat ont su profiter de leurs opportunités en maximisant leurs chances. Et quand le power-play tourne du feu de dieu, difficile de contrer les bonnes intentions des joueurs de Pat Emond.

Après quatre défaites, les Genevois ont retrouvé de l’allant. Comme quoi le 5-6 contre Davos laissait bien entrevoir du mieux dans le jeu des Aigles. Comme depuis le début de la saison, les jeunes ont sonné la charge et confirmé leur talent. Deniss Smirnovs et Simon Le Coultre ont chacun compté un but et une passe. Mention spéciale au 4-1 du Letton à licence suisse avec une passe parfaite du Combier.

Fribourg, c’est non

Fribourg espérait enchaîner enfin un deuxième succès après la victoire contre Rapperswil. Mais la venue du leader Bienne ne constituait pas le meilleur des adversaires pour une formation en proie au doute et lanterne rouge. La deuxième sortie du duo Dubé-Rosa n’a donc pas été couronnée de succès. Les Dragons se sont cassé les dents sur un Jonas Hiller totalement à son affaire. De l’autre côté de la glace, Reto Berra n’a pas été à la hauteur en encaissant trois buts entre les jambes. Le Zurichois a notamment mal paru sur le 3-1 signé Forster.

Gottéron a cherché à créer, à provoquer, mais le 3-1 est tombé au pire des moments et a coupé les jambes des Fribourgeois. Desharnais et Cie vont maintenant se déplacer à Lugano samedi chez des Tessinois qui n’ont pas joué ce soir.

Battu par Bienne aux tirs au but (3-2), Zoug semble de nouveau reparti sur d’excellentes bases. Vainqueurs de Plzen en Champions League mercredi en alignant cinq goals sans réplique, les joueurs de Dan Tangnes ont servi la même médecine à des Léventins dépassés. Grégory Hofmann a signé un doublé dans une rencontre remportée 5-1.

A quoi voit-on que le Berne de cette saison n’est pas le Berne habituel? A son incapacité à clore le débat. En avance de trois buts (0-3 et 1-4) à Rapperswil, les Ours n’ont pas su gérer leur coussin de sécurité comme ils en ont l’habitude. Pire, ils se sont inclinés en prolongation (5-4) face à une équipe toujours privée de son meilleur élément, Roman Cervenka.

Source: ATS

Continuer la lecture

Actualité

Fribourg Gottéron limoge son entraineur Mark French

Publié

le

Le Canadien Mark French doit quitter son poste. Mais est-il le seul responsable du naufrage fribourgeois ? (©KEYSTONE/JUERGEN STAIGER)

Au lendemain de la défaite 4-0 à Ambri-Piotta, Fribourg Gottéron s’est séparé de son entraîneur Mark French. Sous sa conduite, les Fribourgeois n’avaient remporté que deux points en six matches.

Cette position de lanterne rouge a obligé la direction de l’équipe à réagir avec le spectre de manquer une nouvelle fois les play-off.

Dans l’attente de trouver un successeur à French et à son adjoint Dean Fedorchuk, l’équipe sera dirigée par le directeur sportif Christian Dubé et le Tchèque Pavel Rosa pour la venue des Rapperswil-Jona Lakers ce samedi.

Mark French (48 ans) était arrivé à Fribourg au cours de l’été 2017 pour succéder à Larry Huras. Recruté par Christian Dubé, French pouvait s’auréoler de deux titres de champion de AHL avec les Hershey Bears (2009 et 2010).

Pour son premier exercice à la tête des Dragons, il avait bouclé la qualification à la 5e place et connu l’élimination en quarts de finale des play-off contre Lugano (4-1). La saison dernière, les Fribourgeois avaient manqué les play-off pour un point.

Dans le présent Championnat, Gottéron avait dû composer avec un calendrier très défavorable en raison des travaux dans sa patinoire. Les joueurs n’ont jamais pu trouver leur rythme avec une rencontre par semaine. Après s’être imposé face à Genève-Servette (2-1 ap), les Fribourgeois avaient laissé une bonne impression contre Berne mardi malgré la défaite (1-3). Rien ne présageait le désastre de la Valascia où les joueurs ont été inexistants.

Source: ATS

Continuer la lecture