Rejoignez-nous

Sport

Irving (Nets) autorisé à s'entraîner à New York, mais pas à jouer

Publié

,

le

Kyrie Irving (à droite) est autorisé à s'entraîner à New York, mais pas à y jouer (© KEYSTONE/EPA/JASON SZENES)

Kyrie Irving (Brooklyn) a vu son interdiction de s'entraîner dans les installations des Nets levée vendredi, rapporte The Athletic.

La mairie de New York lui refuse néanmoins toujours le droit de jouer à domicile en raison de son statut de non-vacciné.

La raison pour laquelle la star peut à nouveau prendre part à des séances avec ses coéquipiers tient au fait que la municipalité a reconnu que le HSS Training Center était un bâtiment privé, et qu'à ce titre il pouvait y avoir accès.

Ce qui n'est en revanche pas le cas du Barclays Center, la salle où évoluent les Nets. Et tant que le joueur ne présentera pas la preuve d'au moins une dose de vaccin reçue, selon le décret émis par la ville fin août, il ne pourra pas y défendre les couleurs de son équipe.

Interrogé en conférence de presse, son entraîneur Steve Nash a dit qu'il espérait qu'Irving rejoigne l'équipe pour l'entraînement de samedi, mais n'en était pas encore certain. "C'est positif de pouvoir l'accueillir à nouveau dans nos locaux et de le voir enfin faire de nouveau partie de l'équipe... On dirait que ce sont des nouvelles positives", a-t-il déclaré.

La moitié des matches

S'il refuse de se prononcer sur la question, le refus de Kyrie Irving de se faire vacciner est la seule explication de sa situation actuelle au regard des autorités locales. Une situation qui pourrait s'avérer préjudiciable pour son équipe qui pourrait devoir se passer de lui pour la moitié des matches de la saison régulière, soit 41, sans compter d'éventuelles rencontres à domicile en play-off.

La NBA, n'obligeant pas ses joueurs à se faire vacciner, a instauré un protocole sanitaire très restrictif pour les non-vaccinés et décidé que ceux qui manqueraient des matches pour cette raison verraient leur salaire réduit. Pour Irving, cette perte s'élèverait à 381'000 dollars par rencontre non jouée.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Victime d'endométriose, Marta Peiro met un terme à sa carrière

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Certaines retraites professionnelles sont plus dures que d'autres, encore plus lorsque la maladie s'en mêle. La footballeuse de Servette Chênois Marta Peiro a pris une décision difficile. Dans un post Instagram publié ce dimanche, le joueuse a expliqué avoir priorisé sa santé à sa carrière.

«J’ai dépassé toutes les limites possibles. Je n’en pouvais plus, et avant de me voir dans des conditions encore pires si elles existent, j’ai préféré donner la priorité à la chose la plus importante: la santé». 

Dans un communiqué paru ce lundi, Servette Chênois a salué le courage de sa joueuse, et lui a réitéré son soutien: «Depuis la reprise, Marta vit au rythme de la douleur et des changements de traitements qui n’ont pas eu les effets escomptés. Malgré une abnégation et une résilience à toute épreuve, ce quotidien de douleurs devient trop difficile pour notre attaquante qui a préféré dire stop.»

Le diagnostic de sa maladie était connu depuis une année suite à une opération de l'appendicite. Mais Marta avait choisi de lutter pour retrouver le chemin des terrains. Elle avait d'ailleurs rejoué en mai dernier à la Fontenette où elle avait inscrit un doublé en l’espace de quelques minutes face à Aarau en 1/4 de finale des playoffs.

" Je ne voulais pas renoncer à mon droit d'être mère à 24 ans"

Continuer la lecture

Sport

Record du parcours pour Lobalu

Publié

le

Dominic Lokinyomo Lobalu a battu le record de la Course de l'Escalade (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Dominic Lokinyomo Lobalu et l’Ethiopienne Kasanesh Ayenew Baze ont enlevé la 44e Course de l'Escalade. Le Sud-soudanais a même amélioré le record de l'épreuve en franchissant la ligne en 20'24.

Lobalu a devancé de dix secondes le détenteur du record du parcours, le Kényan Boniface Kibiwott. Le Français Jimmy Gressier complète le podium.

Meilleur Suisse, Jonas Raess a fini 4e en 20'51. Course ratée en revanche pour le double vainqueur Tadesse Abraham, seulement 21e en 21’59.

Baze s'est elle imposée au sprint en 23'41. Elle a devancé de deux secondes Edna Chepkemoi et de sept la Genevoise Helen Bekele Tola.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Genève bat difficilement Ajoie, Zurich impressionne

Publié

le

Genève-Servette a trouvé le moyen de battre Ajoie (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Après deux défaites, Genève a retrouvé la victoire en National League. A Porrentruy, les Aigles se sont imposés 4-1.

On ne peut pas dire que les Genevois traversent la meilleure période de leur saison. Bien moins dominateurs qu'il y a quelques semaines, les Grenat ont tout de même réussi à ramener la totalité de l'enjeu sur la glace de la lanterne rouge pour reprendre six points de bonus sur Bienne.

C'est le moins que l'on peut attendre du leader qui n'a pas eu une rencontre facile dans le Jura. Mais on ne peut pas non plus affirmer que les Aigles ont tremblé de toutes leurs plumes. Même lorsque Bastien Pouilly a égalisé à la 27e pour ce qui est son premier but en National League. Moins de quatre minutes plus tard, c'est Antonietti qui a redonné de l'avance aux siens.

Tout s'est finalement décidé dans les dernières minutes lorsque Filip Pesan a décidé de sortir son gardien pour un élément de plus sur la glace. Et à ce jeu-là, c'est Genève qui a scellé le score en marquant à deux reprises grâce à Pouliot, pour son doublé, et Rod.

Zurich très solide

Les Zurich Lions continuent de leur côté leur remontée au classement. A Davos, les joueurs de Rikard Grönborg se sont imposés 4-1.

Il s'agit de la 6e victoire en sept matches pour les Lions. Malgré l'ouverture du score davosienne de Prassl à la 7e, les Zurichois n'ont jamais douté. Azevedo a égalisé à la 16e, mais c'est au cours du tiers médian que les hommes de Grönborg ont fait la différence.

Ils ont ajouté deux buts par Chris Baltisberger et Hollenstein en menant la danse 14-3 au niveau des tirs. Et même dans la troisième période, ce sont eux qui ont su se montrer les plus dangereux, même si Ludovic Waeber a été impeccable devant le filet.

A Rapperswil, Kloten a fait comme son grand frère cantonal et l'a emporté 4-1.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette s'impose 4-1 face à Ajoie et renoue avec la victoire

Publié

le

[KEYSTONE/Georgios Kefalas]

Après deux défaites consécutives, Genève-Servette ne s'est pas facilité la vie face au HC Ajoie mais s'impose 4-1. Le GSHC se relance et enfonce un peu plus le HC Ajoie dans sa torpeur.

Pour la première fois de la saison, Genève-Servette abordait une rencontre en ayant perdu les deux précédentes. Une situation à laquelle Genève-Servette devait mettre un terme sur la glace du HC Ajoie, dernier du classement et sur une série de 10 défaites consécutives avant la rencontre. Un match que les Servettiens abordèrent sans Tanner Richard, malade et Mike Völlmin toujours blessé.

Venir jouer à Porrentruy n'a rien d'une sinécure pour le GSHC qui ne s'est jamais imposé dans le temps en réglementaire en 3 matchs joués en Ajoie depuis la remontée des Jurassiens en 2021. Pour ce match du dimanche soir, sobrement intitulée "Game of the Week" par la ligue, Jan Cadieux avait procédé à quelques ajustements dans l'effectif. Redoutables en powerplay, Linus Omark et Teemu Hartikainen sont à nouveau alignés ensemble avec Marc-Antoine Pouliot alors que Noah Rod et Vincent Praplan reformaient leur duo de début de saison.

Deux buts dans la cage vide

Le premier but genevois donna raison à l'entraîneur Jan Cadieux. Tombé de la canne de Marc-Antoine Pouliot, le joueur suisse fut parfaitement servi par Hartikainen, lui-même décalé par Omark.

En deuxième période, c'est encore une fois les Servettiens qui se procurèrent la plupart des occasions. Mais comme souvent face à Ajoie, ce sont les Bruntrutains qui égalisèrent en contre-attaque sur l'une de leurs rares actions. De quoi faire frémir les quelques supporters genevois ayant fait le déplacement.

Descloux très solide

Le salut vint de la quatrième ligne genevoise et un but de gratteux (comprenez, un rebond poussé au fond au terme d'une action un peu confuse) de Benjamin Antonietti. Un avantage que les Grenat conservèrent jusqu'à 2'27'' de la fin du temps règlementaire et le 3e but puis le 4e tombés de respectivement Pouliot et Rod dans la cage vide. Au passage, on soulignera l'énorme prestation du gardien jurassien Tim Wolf, très solide et auteur de plusieurs parades miracles face aux attaquants genevois.

In fine, le GSHC s'impose dans le temps réglementaire et met fin à sa série de défaites. Mention spéciale à Gauthier Descloux, le portier genevois s'est montré impérial sur les multiples tentatives ajoulotes et restant impuissant sur le seul but encaissé de la soirée.

Dans les bémols de la soirée, l'inefficacité des Genevois en supériorité numérique. Les deux séquences avec un homme de plus sur la glace n'ont pas débouché sur un tir cadré des Servettiens. A souligner l'incapacité des Grenat à se mettre à l'abri malgré une belle domination sur l'ensemble du temps règlementaire.

Continuer la lecture

Hockey

Zurich impressionne

Publié

le

Victoire de Zurich à Davos (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Les Zurich Lions continuent leur remontée au classement de National League. A Davos, les joueurs de Rikard Grönborg se sont imposés 4-1.

Il s'agit de la 6e victoire en sept matches pour les Lions. Malgré l'ouverture du score davosienne de Prassl à la 7e, les Zurichois n'ont jamais douté. Azevedo a égalisé à la 16e, mais c'est au cours du tiers médian que les hommes de Grönborg ont fait la différence.

Ils ont ajouté deux buts par Chris Baltisberger et Hollenstein en menant la danse 14-3 au niveau des tirs. Et même dans la troisième période, ce sont eux qui ont su se montrer les plus dangereux, même si Ludovic Waeber a été impeccable devant le filet.

A Rapperswil, Kloten a fait comme son grand frère cantonal et l'a emporté 4-1.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture