Rejoignez-nous

Hockey

National League: mauvais week-end pour le LHC

Publié

,

le

Les Zurichois fêtent leur seul but (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Le Lausanne HC a passé un mauvais week-end à zéro point en National League, avec deux défaites. Dominés 8-4 chez eux samedi par Lugano, les Vaudois ont encore perdu 1-0 à Zurich contre les Lions.

Une réussite de Geering à la 18e a suffi aux Zurichois pour empocher la totalité de l'enjeu. Ceux-ci avaient un urgent besoin de réagir après la correction subie la veille à Berne (6-1).

Au classement, le LHC reste au 10e rang avec 30 points. Les Vaudois ont trois longueurs d'avance sur Genève-Servette, tout en ayant joué deux rencontres de moins.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Mark Barberio part en Russie

Publié

le

Mark Barberio poursuivra sa carrière en KHL. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Suspendu huit matches pour avoir chargé le Zurich Garrett Roe à la tête, le Canadien Mark Barberio quitte le Lausanne HCV pour rejoindre l'AK Bars Kazan en KHL.

Le capitaine et défenseur lausannois a été prêté jusqu'à la fin de la saison au club russe, informe le LHC dans un communiqué. Barberio, 31 ans, qui a disputé 272 rencontres de NHL au cours de sa carrière, et 61 matches de National League sous le maillot des Lions, reste sous contrat avec le LHC.

Mark Barberio rejoindra la capitale du Tatarstan, sur les rives de la Volga, dès que les formalités administratives seront réglées. Le Québécois avait déjà purgé cinq matches de suspension de sa dernière sanction. Il avait déjà manqué les quatre premiers matches de la saison alors qu'il devait purger un reliquat d'une suspension récoltée contre les mêmes Zurich Lions en play-off du printemps dernier.

"Compte tenu de la situation créée par sa longue suspension, cette solution permet à Mark de retrouver du temps de jeu et de la sérénité, a déclaré Petr Svoboda, directeur des opérations hockey du LHC, dans le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Seuls les vaccinés et guéris dans les patinoires

Publié

le

Il ne devrait plus y avoir de masques dans les patinoires si la règle des 2G est appliquée (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Dès à présent, seules les personnes vaccinées ou guéries du covid auront le droit de se rendre dans les patinoires de National et Swiss League. La direction et les clubs l'ont décidé.

Les organisations suivent ainsi les mesures décidées par le Conseil fédéral vendredi dernier pour lutter contre la propagation du virus.

La question centrale était de savoir si les clubs allaient accorder l'accès aux stades aux personnes de plus de 16 ans titulaires d'un certificat dit des 3G (guéri, vacciné, testé ou en allemand genesen, geimpft, getestet), comme c'était le cas jusqu'à présent, ou s'il fallait limiter l'accès aux personnes titulaires d'un certificat de vaccination ou de guérison (2G).

Les clubs ont décidé à l'unanimité d'adapter leur concept de protection pour les spectateurs âgés de 16 ans et plus au certificat 2G. Avec cette décision, l'obligation de porter un masque dans les stades de NL et SL est supprimée (mais dépend des directives cantonales) et la consommation restera possible sans restriction, même aux places debout.

Les deux seules exceptions auront lieu ce soir en National League lors de Rapperswil-Zurich et en Swiss League pour Olten-Winterthour. Là il sera encore possible d'assister au match avec un certificat 3G.

Pour les collaborateurs assistant à un match et disposant d'un contrat de travail (par exemple joueurs et staff, personnel de restauration et de sécurité, représentants de la télévision et des médias), c'est l'employeur concerné qui détermine quelle règle s'applique: soit 2G sans obligation de porter un masque ou le certificat 3G avec obligation de porter un masque.

A noter qu'il en sera logiquement de même pour la Coupe Spengler.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Genève-Servette HC perd Rod et Descloux pour une longue durée

Publié

le

Kyrielle de blessés du côté de Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Grosse poisse pour Genève-Servette. Le club grenat compte cinq nouveaux blessés, dont Gauthier Descloux, Noah Rod et Henrik Tömmernes.

Evacué sur une civière, le gardien ne sera pas de retour avant la fin des JO, soit à la fin février en raison d'une blessure sérieuse au bas du corps.

Samedi à Bienne, deux pièces importantes sont tombées au combat. Noah Rod s’est fracturé la main en bloquant un tir. Le capitaine a été opéré lundi et il manquera entre 6 et 8 semaines.

Incapable de finir la rencontre après une charge de Gaëtan Haas, Henrik Tömmernes est jugé au jour le jour, sans doute pour des questions de commotion. Une décision de dernière minute sera prise pour la présence du Suédois à l'occasion de la rencontre de jeudi contre Zurich, précise le club.

Marc-Antoine Pouliot manquera les 2-3 prochaines semaines pour une blessure au bas du corps. Même diagnostic pour Stéphane Patry.

Ils rejoignent à l'infirmerie Sami Vatanen, Stéphane Charlin, Marco Miranda, Jonathan Mercier et Jesse Tanner.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Victoire à la Pyrrus pour Genève-Servette, Fribourg en prolongation

Publié

le

L'une des rares actions d'Henrik Toemmernes en duel avec le Biennoi Tino Kessler. Le Suédois n'aura joué que 7'46'' de temps effectif en première période avant de sortir sur blessure. (© KEYSTONE/PostFinance/PETER SCHNEIDER)

Battu vendredi par Davos, Lausanne a retrouvé le goût de la victoire (6-1) sur la glace d'Ajoie. Genève-Servette a fêté un deuxième succès du week-end à Bienne (3-1).

Les Genevois ont sans doute remporté une victoire dite à la Pyrrus. Ils sont repartis avec trois points du Seeland, mais aussi avec trois blessés et pas des moindres: Henryk Tömmernes, Noah Rod et Stéphane Patry. Si on ajoute la blessure de Gauthier Descloux la veille, les six points ont un prix élevé. Sandro Zurkirchen était revenu pour la troisième fois de la saison garder la cage genevoise. Il a rendu une copie parfaite (40 arrêts). Bien meilleure que celle des Biennois, qui ont encaissé pas moins de deux buts en supériorité numérique (!) par Simon Le Coultre et Joël Vermin. Les joueurs de Jan Cadieux ont failli tout perdre dans les deux dernières minutes du match en accumulant les pénalités pour terminer à 3 contre 6. Mais les joueurs sur la glace ont courageusement résisté. Pour les Seelandais, il s'agit de la troisième défaite de rang. Ils ont, de plus, perdu leur attaquant Damien Brunner, qui a semblé se claquer seul à la fin de la deuxième période.

Bon bilan pour le LHC

Ajoie n'est ainsi pas parvenu à prendre sa revanche face à Lausanne, qui l'avait battu 2-0 mardi dernier. Lea Ajoulots, qui enregistraient le retour de leur défenseur canadien Gauthier-Leduc, n'ont pourtant pas ménagé leur peine pour porter le danger devant la cage de Lukas Boltshäuser. Ils ont même réussi à ouvrir la marque par Devos (8e). Les Vaudois sont passés par des moments difficiles, mais le réalisme était dans leurs rangs. Ken Jäger (33e) et Benjamin Baumgartner ont retourné le score. Devos a apporté une nouvelle frayeur en ajustant le poteau en fin de deuxième période. Toutefois, Kenins et Emmerton ont fait basculer le sort de la rencontre en 40'' à la 47e minute. Avec trois victoires au cours des quatre derniers matches, le bilan est bon pour le LHC.

Comme la veille, Fribourg-Gottéron a dû avoir recours à la prolongation pour prendre le meilleur sur les Rapperswil-Jona Lakers (5-4 ap). Dans ce match très offensif, les Fribourgeois ont mené quatre fois avant que Zangger ne décroche le 4-4 à la 47e. C'est David Deharnais qui a marqué le but victorieux après 35'' de prolongation sur un service de Ryan Gunderson et du portier Connor Hughes, qui a bien tenu son rang.

Pour la troisième fois de la saison, Zoug a battu les Langnau Tigers. A l'Ilfis, les champions en titre se sont imposés 5-0. Un but de Denis Hollenstein a permis aux Zurich Lions de s'imposer 3-2 ap sur la glace d'Ambri-Piotta. De son côté, Lugano s'est imposé 3-2 aux tirs au but face à Berne. Quatrième victoire au cours des cinq derniers matches pour les joueurs de Chris McSorley.

Classement: 1. Fribourg-Gottéron 29/60 (96-73). 2. Zoug 28/57 (95-65). 3. Rapperswil-Jona Lakers 30/55 (93-76). 4. Davos 27/54 (88-64). 5. Bienne 30/52 (88-76). 6. Zurich Lions 27/47 (84-72). 7. Lausanne 28/40 (78-77). 8. Berne 28/39 (82-79). 9. Lugano 29/38 (80-88). 10. Ambri-Piotta 29/36 (71-79). 11. Genève-Servette 29/35 (71-91). 12. Langnau Tigers 29/27 (87-102). 13. Ajoie 29/18 (53-124).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Genève s'impose mais perd Descloux

Publié

le

Archives (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Soirée de National League mi-figue mi-raisin pour les Romands. Genève et Fribourg l'ont emporté, alors que Lausanne et Bienne se sont inclinés.

Genève a récolté trois points précieux en battant Rapperswil 2-0. L'un des points positifs pour l'équipe de Jan Cadieux c'est d'avoir réussi à museler les Saint-Gallois en proposant une performance défensive de bonne facture. Les Aigles ont pris l'avantage assez tôt grâce à Patry (6e). Ce n'est qu'à la 59e et avec les Lakers à six que Le Coultre a pu valider le succès des Genevois.

Mais la tuile XXL pour le GSHC, c'est la blessure de Gauthier Descloux, sans doute à ces adducteurs qui l'ennuient depuis plusieurs mois. A 4'24 d'un possible blanchissage, le portier des Grenat a fait un mouvement inopportun. Il a dû être sorti de la glace sur un brancard. C'est le jeune Russe à licence suisse Timur Shiyanov qui a pris place devant le filet pour la fin de la partie. Si le Fribourgeois devait être sur le flanc de longues semaines, les Servettiens pourraient se tourner vers un gardien étranger, compte tenu de la sécheresse du marché helvétique.

Dans une patinoire de St-Léonard pleine, le derby des Zähringen a été riche en émotions (victoire 4-3 ap des Dragons). Menés 2-0, les Fribourgeois sont parvenus à égaliser grâce à Schmid et Bougro. Puis à la 54e, Walser a donné l'avantage aux Dragons. Un avantage qui a tenu jusqu'à la 58e et un deuxième but d'Untersander.

La prolongation n'a pas duré plus de 23 secondes. Le temps pour Gunderson d'envoyer un plomb et de donner un point de plus aux hommes de Christian Dubé qui sont toujours leaders avec quatre points de bonus sur Zoug, mais un match en plus.

Lausanne se saborde

Alors qu'il avait tout pour bien faire, le LHC s'est sabordé à Malley. Les Vaudois ont été dominés 3-2 tab par Davos. Les Lausannois peuvent se mordre les doigts et en utiliser un pour pointer Cody Almond, coupable d'une faute stupide qui a offert un jeu de puissance inespéré aux Davosiens. Et ces derniers en ont profité pour égaliser à 35 secondes de la fin du temps réglementaire.

Sans ce coup de pouce, les hommes de John Fust auraient certainement empoché les trois points et un troisième succès consécutif.

Cette partie s'est par ailleurs disputée dans un climat assez délétère, surtout lorsque Floran Douay a expédié Dominik Egli la tête la première dans la bande après une mise en échec avec l'épaule, mais à un mètre de la balustrade. Julian Schmutz a sorti les poings pour faire passer un message au Lausannois qui a finalement reçu 50 minutes de pénalité sur une seule action!

Bienne a lui connu un deuxième revers de rang en allant perdre 5-2 à Zurich. Les Seelandais avaient pourtant égalisé à 2-2 via Brunner à la 45e. Mais Andrighetto, puis Schäppi et Azevedo ont donné la victoire aux Lions.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture