Rejoignez-nous

Hockey

L'insolente confiance fribourgeoise

Publié

,

le

Benoit Jecker inscrit le 3-1 pour Fribourg (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Perdre? Fribourg a oublié la définition de ce verbe depuis le 21 septembre contre Lausanne et une défaite 5-2 à domicile qui avait eu le don d'agacer le coach Christian Dubé.

Aujourd'hui, dix-huit jours plus tard, le boss des Dragons ne peut pas masquer son sourire. "Je serais bête de ne pas être heureux", glisse-t-il. Il faut dire que ce que ses joueurs montrent sur la glace depuis bientôt trois semaines a de quoi faire plaisir. "Tu n'es jamais satisfait à 100% mais pour moi c'est une grosse victoire ce soir, enchaîne le Canado-Suisse. L'engagement des gars, plus de vingt tirs bloqués, le power-play et le box-play qui vont bien, non vraiment j'aime leur attitude et du fait qu'ils ne paniquent pas. On sent les gars affamés."

Cette recette de ce succès n'est pas évidente à dévoiler. Pas que Christian Dubé ait envie de faire son mystérieux, mais tout simplement parce qu'il ne peut pas l'affirmer d'un bloc. "Vous me connaissez, je suis assez cash avec les gars. On s'est bien parlé après la défaite contre Lausanne et je pense que les gars ont pris conscience. On vient pour quoi à la patinoire? Une simple question au final. C'est clair que c'est facile à dire maintenant que tout va bien, mais je pense qu'on a un groupe mature. Et ça aide d'avoir des joueurs d'expérience."

En faire plus à l'entraînement

Dans le camp des vaincus, il y a ce sentiment que Fribourg baigne dans une confiance folle et que les Dragons font en sorte que le puck tourne de leur côté. "Ils font en sorte que tout leur réussisse, analyse Jason Fuchs. Nous on a ce petit moment d'hésitation. Nous on a de la peine à se créer ce genre d'occasions, comme sur le premier but de Fribourg en fait. On aurait dû mieux faire sur le power-play en fin de match et aller chercher cette égalisation, mais il manque des détails. Marquer un but, c'est souvent insuffisant pour gagner un match. La dernière passe, le dernier jeu doit être parfait."

Et l'ancien joueur de Bienne de réfléchir à une solution: "On a tous eu un moment où ça allait bien donc il faut aller chercher dans nos souvenirs. Cela passe souvent par en faire un peu plus à l'entraînement. Des fois dix squats de plus, des fois 50 tirs de plus ou dix minutes de plus sur la glace pour répéter un aspect du jeu."

A Lausanne, l'entraîneur John Fust aurait voulu que ses hommes aillent chercher ce momentum. Qu'ils créent quelque chose pour déstabiliser les Fribourgeois. "Fribourg a fait preuve de maturité, note le Canado-Suisse. Notamment dans le troisième tiers. On a des moments où on domine, où on joue très bien, mais on doit trouver de la constance. Tout le monde le sent, je pense même que tout le monde dans la patinoire le sent. C'est là qu'on a besoin d'avoir les gars qui ont le geste final."

Le LHC va se déplacer mercredi à Mannheim pour son dernier match de Champions League dans une compétition déjà terminée pour eux. L'occasion - peut-être - de faire souffler Tobias Stephan et de réintégrer Joël Genazzi, absent pour les deux parties du week-end.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Fribourg et Bienne par les poils, Lausanne battu à Berne

Publié

le

Gregory Sciaroni a inscrit le 3-2 pour Berne (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Fribourg est à nouveau seul en tête de la National League. Les Dragons ont dominé Lugano 4-3 ap grâce à un but de Marchon en prolongation.

Mais Fribourg a tremblé. Parce que Fribourg a peut-être cru trop tôt que la partie était gagnée. Il faut dire qu'après le premier tiers, les Dragons menaient 3-0 grâce à Jecker, Brodin et Jörg. Mais les Tessinois n'ont pas abdiqué et leur chance a tourné. Loeffel a ouvert les vannes bianconeri à la 29e. Puis Arcobello a réduit le score à la 34e. Et enfin à la 45e, c'est Fazzini qui a égalisé en jeu de puissance.

C'est d'ailleurs dans ces moments que l'on repense aux mots des joueurs fribourgeois disant que les parties durent 60 minutes et pas seulement un ou deux tiers. Par chance, Berra & Cie ont pu aller en prolongation. Une prolongation qui aurait sans doute dû tourner à l'avantage des hommes de McSorley qui ont bénéficié d'un jeu de puissance à la 63e pour un surnombre fribourgeois. Mais en contre, les Dragons ont pu aller battre Schlegel une quatrième fois et repartir du Tessin avec deux points et la place de leader.

Lausanne s'enfonce

En visite dans la capitale, le LHC a essuyé son quatrième revers de rang. Les Vaudois se sont inclinés 3-2 alors qu'ils menaient 2-1 au terme de la période initiale. Seulement cela n'a pas suffi à juguler les assauts bernois. Mais ce qui a le plus déçu dans les rangs vaudois, c'est l'absence de fond de jeu. Comme une impression de voir un ensemble qui ne joue pas la même partition

Au niveau des situations spéciales dans les rangs lausannois, c'est un peu deux salles deux ambiances. A savoir que le box-play tient la route et a su déjouer l'avantage numérique bernois. Mais le power-play a plongé les supporters dans une morosité folle tant l'exécution a manqué de tranchant.

Les hommes de John Fust auront l'occasion d'effacer cette défaite en recevant Berne samedi soir pour une revanche espérée dans les esprits vaudois.

Bienne oui, Ajoie non

Bienne est passé par tous les états d'âme à domicile contre Ambri. Les Seelandais l'ont emporté 3-2, mais il y a eu plusieurs moments. Les joueurs de Törmänen ont rapidement pris l'ascendant avec deux buts inscrits avant la 8e minute. Seulement cet avantage est traître en hockey et les Léventins sont revenus à égalité juste avant la deuxième pause. Heureusement toutefois, Fabio Hofer a su trouver la faille à la 57e tandis que deux Tessinois étaient sur le banc des pénalités.

Ajoie a espéré signer une septième victoire en accueillant Rapperswil. Mais au final, les Saint-Gallois ont eu le dernier mot pour un succès 5-2. Menés 2-1 à la 33e après une réussite d'Asselin, les Lakers ont montré les muscles et adressé 32 tirs lors des deux dernières périodes. Les pénalités ont coûté cher aux Jurassiens. Alors qu'il y avait encore 2-2, les joueurs de Gary Sheehan ont écopé de deux punitions et Rapperswil ne s'est pas privé d'en profiter. Quelle séquence pour les Lakers qui pointent au 3e rang au classement.

Zoug s'impose chichement. Le champion a lui aussi dû recourir au temps supplémentaire pour se débarrasser de Langnau. Un succès 3-2 ap obtenu grâce à une réussite de Lino Martschini.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Huit matches de suspension contre Barberio

Publié

le

Barberio (à gauche) a écopé de 8 matches de suspension (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Le défenseur du Lausanne HC, Mark Barberio a écopé d'une suspension de huit matches pour sa charge avec la crosse à la hauteur de la tête de l'attaquant des Zurich Lions, Garrett Roe.

Le Canadien, capitaine de l'équipe vaudoise, devra en outre s'acquitter d'une amende de 11'170 francs. Il s'était rendu coupable dimanche d'une faute grave à l'entrée du camp zurichois. Il avait chargé Roe à la hauteur de la nuque. L'attaquant américain a dû être hospitalisé et a subi une fracture de la mâchoire.

Barberio n'en était pas à son coup d'essai. Il avait déjà eu affaire avec les Zurich Lions la saison dernière en play-off. Pour avoir propulsé Sven Andrighetto contre la bande, le Canadien avait déjà reçu une sanction de six matches de suspension.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Bienne se rit d'Ajoie

Publié

le

Bienne s'est amusé contre Ajoie (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Bienne n'a pas manqué l'occasion d'inscrire trois points lors d'une petite soirée de National League. Les Seelandais ont écrasé Ajoie 8-1 à domicile.

Battus 8-2 par Langnau le week-end dernier, les Jurassiens ont cette fois subi le courroux de Biennois sans doute vexés d'avoir perdu quatre de leurs cinq derniers matches.

Künzle a ouvert les feux à la 2e, puis Grossmann (13e) et Haas (15e) ont bien fait sentir aux Ajoulots que l'égalisation d'Asselin à la 12e n'était qu'une péripétie. Les joueurs de Gary Sheehan ont ensuite vu les Seelandais dérouler leur jeu sans pouvoir freiner un EHCB façon rouleau-compresseur. Les quatre lignes biennoises ont participé à une fête de tir où sept Bernois ont pu trouver la faille.

Gary Sheehan a préféré préserver son gardien titulaire Tim Wolf en le remplaçant après 40 minutes. C'est alors Nicola Aeberhard, prêté par La Chaux-de-Fonds, qui a pris place dans les buts jurassiens.

Dans l'autre match de la soirée, Rapperswil s'est défait de Langnau 4-1. A noter dans cette rencontre le doublé de Nico Dünner. Comme les Seelandais, les St-Gallois sont revenus à trois points du leader Fribourg.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Deux assists pour Grégory Hofmann

Publié

le

Deux assists pour Grégory Hofmann (© KEYSTONE/AP/David Zalubowski)

Ecarté de l'alignement samedi à Las Vegas, Grégory Hofmann a su parfaitement rebondir à Buffalo. Le Jurassien a délivré deux assists lors du succès 7-4 de Columbus.

Il a comptabilisé ses quatrième et cinquième points de la saison avec ses passes décisives pour le 1-1 de Jack Roslovic et pour le 4-2 de Max Domi. Les deux buteurs ont remporté les deux premières étoiles de la soirée.

Quant à Grégory Hofmann, il a été crédité d'un bilan de +3 pour un temps de jeu de 14'09''. Après une telle performance, on voit mal comment le transfuge de Zoug ne sera pas à nouveau titularisé mercredi lors de la venue à Columbus de Winnipeg

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Zurich Lions: Mâchoire fracturée pour Garrett Roe

Publié

le

Garrett Roe souffre d'une fracture de la mâchoire (© KEYSTONE/PostFinance/MICHAEL BUHOLZER)

Les Zurich Lions doivent composer pendant plusieurs semaines sans Garrett Roe.

Victime d'un vilain coup de crosse du Lausannois Mark Barberio dimanche en National League, l'attaquant américain souffre d'une fracture de la mâchoire.

Garrett Roe a été opéré dans la nuit de dimanche à lundi, précise les Zurich Lions dans leur communiqué. Une procédure disciplinaire a été ouverte à l'encontre de Mark Barberio, lequel n'est toutefois pas suspendu de manière prévisionnelle par le juge unique.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture