Rejoignez-nous

Hockey sur glace

Genève-Servette s'impose 3-1, sans briller, sur la glace de Kloten

Publié

,

le

[Keystone]

Rebondir après la défaite de vendredi face à Berne. Sur la glace du néo-promu Kloten, Genève-Servette eut de la peine mais s'imposa sur le score de 3-1, mettant fin à une série de 7 succès consécutifs des Zurichois devant leur public.

Vendredi soir aux Vernets, Genève-Servette a fait pâle figure et a concédé une défaite 3-1 sans appel. Samedi, les Genevois avaient l'occasion de se remettre sur les bons rails en affrontant Kloten, une équipe néo-promue qui semble avoir trouvé son rythme en National League (7 victoires en 10 matchs). Les Aviateurs sont toutefois en verve devant leur public avec 5 défaites mais surtout 7 victoires consécutives avant la rencontre de ce soir.

Pour ne rien arranger à une entame de match poussive, les Genevois ont perdu leur top-scorer Valtteri Filppula après un peu plus de 10 minutes, renvoyé aux vestiaires après un coup de canne (apparemment involontaire) entre les jambes du jeune défenseur de Kloten David Reinbacher. Une pénalité majeure qui n'eut pas grande influence sur le déroulé de la première période conclue 0-0.

Winnik en buteur

Le début de deuxième période fut en faveur des Genevois. Après 16 secondes, le gardien de Kloten Juah Metsola dut s'employer face à une belle accélération genevoise. Il s'agissait là du premier tir genevois depuis la moitié du premier tiers. La domination fut récompensée après 5 minutes de jeu. Sur un tir de Marc-Antoine Pouliot, Daniel Winnik put pousser le puck au fond d'un but défendu par un Mestola, pour le coup, peu à son affaire.

La suite de la deuxième période fut en gestion de la part du GSHC. Pas de grosses occasions en attaque mais pas de situations périlleuses en défense non plus. Un tiers qui n'enflamma pas la foule mais qui eut au moins le mérite de sourire au GSHC au tableau d'affichage.

Praplan en sauveur

Un avantage qui s'évapora après un peu plus de 1 min 30 dans la troisième période, un tir sur lequel le gardien genevois Robert Mayer n'est pas paru à son avantage. Mais du coté genevois, un homme vit un week-end particulier. Vendredi, Vincent Praplan inscrivait un but face à Berne, son ancienne équipe. Samedi, c'est lui qui libéra les Genevois en powerplay. Vincent Praplan dont les débuts dans l'élite furent avec le maillot de Kloten. A nouveau, le match ne s'emballa pas pour autant et malgré plusieurs tentatives, Genève-Servette inscrivit le 3-1 dans la cage vide.

Genève-Servette devait s'imposer. Réagir après la défaite face à Berne. Les Grenat l'ont fait et repartent avec les 3 points de Kloten, sans toutefois avoir briller mais en étant privé de Valtteri Filppula pendant plus de 50 minutes. A voir avec quelle énergie et quelle mentalité les Servettiens aborderont la rencontre de mardi face à Rapperswil (à suivre sur Radio Lac dès 19h30).

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur glace

Genève-Servette se rate et s'incline 4-3 face à Kloten

Publié

le

(KEYSTONE/Patrick B. Kraemer)

Genève-Servette s'est incliné 4-3 mardi sur la glace du EHC Kloten. Les Grenat étaient pourtant revenus de 3-0 à 3-3 avant d'encaisser le but de la défaite à un peu plus d'une minute du terme de la rencontre. Une défaite fait mal au classement pour les Genevois. 

Désormais privés de victoires depuis 5 matchs de rang aux Vernets, les Genevois ont au moins l'avantage de bien voyager avec 3 succès consécutifs sur la route. Un contraste saisissant avec le début de saison qui avait vu les Grenat s'incliner à 6 reprises. Face à une équipe de Kloten avant-dernière, les Genevois sont presque obligés de ramener les 3 points pour rejoindre la tête du classement, aussi pour s'éviter un petit camouflet.

Premier tiers raté

Mais les Genevois vont "rester dans le car" en tout début de période. Auteurs d'un départ canon, les joueurs de Kloten vont ouvrir le score après 1'23'' de jouée, sur une superbe déviation laissant Gauthier Descloux de marbre. Un but qui eut le mérite de réveiller les Grenat qui vont alors dominer les débats sans tromper l'ultime rempart des Aviateurs. Mais les hommes de Jan Cadieux vont prendre une autre leçon de réalisme sur le seul powerplay zurichois du tiers initial. Après 4 (!!) secondes de supériorité numérique, c'est 2-0 pour Kloten grâce à un tir imparable dans une position idéale de l'ailier zurichois Jonathan Ang.

Les Grenat vont penser réduire le score sur leur deuxième supériorité de la soirée mais la réussite de Marc-Antoine Pouliot est annulé pour une obstruction sur le gardien. C'est donc à 2-0 que les deux équipes rentrent aux vestiaires après 20 minutes.

Praplan décisif ?

On se dit que la pause aura remis les idées des Genevois dans le bon ordre. Mais c'est bien Kloten qui va inscrire le 3-0 en contre-attaque alors que Genève domine à nouveau les débats. Mais l'espoir va renaître 4 minutes après le 3-0 grâce à une demi-volée de Vincent Praplan. Formé à Kloten, l'attaquant genevois relance les débats. Il donnera même de solides arguments en faveur d'un retour genevois moins de 4 minutes plus tard avec un doublé grâce à un délice de passe d'Eliot Berthon. C'est donc 3-2 après 40 minutes et l'impression que Genève est capable de renverser cette rencontre en troisième période.

L'égalisation tombe en tout début de première grâce à Tim Berni et un tir imparable dans la lucarne du gardien. Mais la bonne remontée des Genevois est gâchée par Miro Aaltonen à 69 secondes du terme de la rencontre. L'attaquant finlandais de Kloten peut donner la victoire aux siens sur une nouvelle contre attaque zurichoise.

A Genève de réagir dès vendredi aux Vernets face à Langnau (à suivre sur Radio Lac dès 19h30).

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Le Lausanne HC garde le bon cap

Publié

le

Tim Bozon a ouvert le score et déclenché le lancement des peluches (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Lausanne est désormais quatrième de National League. Les Lausannois ont dominé Ajoie 5-0 dimanche à Malley.

Quatre victoires consécutives, huit succès lors des dix derniers matches, le LHC affiche une excellente santé en ce moment. Et si la victoire de samedi à Bienne fut acquise grâce à une belle réussite et un Kevin Pasche très à son affaire dans les buts, celle face à Ajoie ne souffre aucune discussion.

Dès que les Lions ont pu débloquer la situation à la 14e grâce à Tim Bozon et faire pleuvoir des milliers de peluches, Ajoie n'a jamais revu son adversaire. A la 17e, c'est Hügli qui a pu doubler la mise en battant Patenaude pour un second but de la troisième ligne. Au cours du tiers médian, les Finlandais ont pris les choses en mains grâce à Salomäki (26e) et Suomela (30e).

Ajoie n'a jamais pu sortir la tête de l'eau et Suomela a pu y aller de son doublé (48e). En power-play qui plus est.

Cette victoire permet au LHC d'occuper provisoirement la 4e place du classement avec 44 points. Les Vaudois prennent surtout un peu de marge par rapport à la 7e place de Lugano (38 pts). Ils reçoivent Langnau mardi et se déplacent à Porrentruy vendredi.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette se manque face au CP Berne, défaite 3-2

Publié

le

(KEYSTONE/Martial Trezzini)

Après sa belle victoire en terre léventine la veille, Genève-Servette se sont inclinés 3-2 face à Berne samedi aux Vernets. Face à une équipe bernoise qui a eu un peu de chance, les Genevois ont pêché par orgueil. 

Avec un retour aux environs de 3h15 du matin du Tessin, la fatigue est présente dans les rangs genevois. Plusieurs pucks sont galvaudés par les Servettiens qui ont eu besoin de quelques minutes pour se mettre dans le match. Hormis ca, le tiers est équilibré et plaisant à suivre. C'est même Genève-Servette qui ouvre le score à 0.1 seconde de la fin du premier tiers, une réussite validée à la vidéo par les arbitres.

Le deuxième tiers sera plus équilibré avec même de longues séquences en faveur du CP Berne, sans dommages pour les Genevois. Ce sont même eux sur une contre-attaque éclair d'Alessio Bertaggia qui peuvent prendre deux longueurs d'avance. Un but qui inverse la tendance et qui a semblé donner un second souffle aux Grenat. Mais c'est à nouveau l'équipe un peu plus dans le dur, en l'occurrence Berne, qui va marquer sur un exploit individuel de Tristan Scherwey. A 2-1 après 40 minutes, on sait que rien n'est fait et que le troisième tiers s'annonce indécis.

0.1 seconde trop tard

Confirmation après un peu plus de 5 minutes de jouées dans le troisième tiers. Sur un tir de la bleue dévié par un défenseur genevois, les Bernois vont égaliser. Comme lors du premier match de la saison entre les deux équipes, joué mi-octobre, les Servettiens n'ont pas réussi à conserver une avance de deux buts. Pire, alors que Genève domine légèrement les Bernois vont à nouveau inscrire un but quelque peu chanceux pour prendre une longueur d'avance à un peu moins de 6 minutes de la fin du temps règlementaire. Dominer n'est pas gagner, un adage que Berne a rappelé avec plaisir aux Genevois.

Comble de l'ironie, les Genevois marqueront le but égalisateur....0.1 seconde trop tard. Prochain match pour Genève mardi à Kloten.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette reçu 5 sur 5 sur la glace d'Ambri-Piotta

Publié

le

Simon Le Coultre (en blanc) a été l'auteur du 3-1 de belle manière. (KEYSTONE/Ti-Press/Samuel Golay)

Genève-Servette s'est imposé 5-2 face à Ambri-Piotta vendredi sur la glace léventine. Les Genevois remportent ainsi leur 5e match sur les 5 disputés dans la nouvelle patinoire des Tessinois du nord. Prochain match, samedi face à Berne.

Après sa qualification pour les quarts de final de la ligue des champions mercredi, les Genevois ont effectué le périlleux déplacement à la Gottardo Arena d'Ambri-Piotta. Une équipe tessinoise 4e du classement et qui reste sur 7 victoires consécutives. De leur coté, les Genevois restent sur deux succès consécutifs sur la route et compte sur une équipe presque au complet. Seuls Theodor Lennström et Guillaume Maillard sont blessés.

1-2 après 20 minutes

Le premier tiers est en faveur de Genève-Servette qui se montre redoutable d'efficacité lors des récupérations de puck en zone défensive adverse. Ainsi Vincent Praplan (tir parfait en pleine lucarne) et Marc-Antoine Pouliot (au premier poteau à mi-hauteur) ont pu donner respectivement 1 puis 2 longueurs d'avance aux Genevois, deux buts marqués en 126 secondes. Avec son but, Marc-Antoine Pouliot aura inscrit au moins 1 point sur les 5 matchs disputés par Genève à Ambri depuis l'inauguration de la nouvelle patinoire léventine. La réduction du score tombe à moins de 3 minutes du terme de la première période sur une rare action léventine.

Le deuxième tiers sera plus en faveur des Tessinois mais c'est le GSHC qui va inscrire le seul but du tiers médian. Un superbe goal de Simon Le Coultre pour redonner 2 longueurs à ses couleurs. Dans ce tiers médian, c'est aussi le boxplay servettien qui s'est mis en lumière avec 5 supériorités numériques tessinoises muselées. A souligner la solide performance de Gauthier Descloux, maître du puck lorsque cela est nécessaire.

Quatrième but magnifique

Le troisième tiers ressemble fortement au deuxième tiers. Les Léventins sont les plus pressant mais se heurtent continuellement à Gauthier Descloux ou sur des défenseur genevois très solidaires devant leur gardien. Alors qu'on pensait le deuxième tessinois se dessiner progressivement, les Grenat vont marquer un superbe but en contre attaque. A l'origine et à la conclusion: Sakari Manninen auteur de son 9e but de la saison. A noter la belle vision de jeu de Miranda puis Hartikainen pour délivrer un caviar à Manninen. Les Léventins vont marquer le but de l'espoir à 90 secondes du terme de la rencontre, mais l'espoir sera rapidement éteint par Tanner Richard, pour son premier but de la saison, dans la cage vide pour le 5-2.

Prochain match pour les Genevois, samedi aux Vernets avec la réception d'une autre équipe en pleine forme: le CP Berne. Les Grenat auront la possibilité de se rapprocher encore un peu plus du top 4.

 

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Le GSHC renverse Munich et accède aux quarts de finale de la CHL

Publié

le

Teemu Hartikainen égalise pour le GSHC grâce à un superbe geste offensif (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Non sans peine, Genève-Servette s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions mercredi soir aux Vernets. Les Grenat ont remonté un déficit de deux buts pour finalement s'imposer 3-1 (5-4 en score cumulé) face à Red Bull Munich. Les champions de Suisse affrontent les Suédois de Vaxjö en quart de finale.

Battus 3-2 lors du match aller une semaine plus tôt, les Genevois étaient contraints de s'imposer avec un but d'écart pour aller en prolongations ou avec deux buts, ou plus, pour se qualifier directement face aux champions d'Allemagne, une équipe certes talentueuse mais à laquelle le GSHC devrait tenir tête. A l'entame de ce match, voir les Grenat s'imposer semble donc une réalité loin de l'utopie.

Genève domine sans succès

Confirmation avec le premier tiers, très bon pour la troupe de Jan Cadieux. A une minute de la fin de la première période, il ne manque aux champions de Suisse en titre qu'un ou deux buts pour confirmer leur très bon début de période. Il faut aussi donner beaucoup de crédit à Mathias Niederberger, gardien de Münich, en état de grâce entre ses poteaux.

Ce sont d'ailleurs les Allemands qui ouvrent le score à une poignée de secondes de la fin du premier tiers, sur un tir de la ligne bleu qui a autant surpris Robert Mayer et sa défense que les 5'527 spectateurs présents.

Niederberger encore et toujours

Le deuxième tiers semble être une copie conforme au premier. Les Grenat poussent, multiplient les tentatives mais se heurtent à leur manque de réalisme devant la cage et à un Niederberger bien décidé à frustrer une équipe suisse, comme il l'avait fait avec le maillot allemand lors du Mondial 2022 (la Suisse s'était inclinée 3-1 face à l'Allemagne en quart de finale). Même en supériorité numérique, les Servettiens galvaudent 3 occasions sans réellement inquiéter la situation.

Heureusement pour les Genevois, c'est lors de la quatrième situation spéciale en leur faveur que le verrou saute, grâce à un but d'anthologie de Teemu Hartikainen. Mais à 1-1, le score cumulé des deux matchs reste en défaveur du GSHC. Après 40 minutes, c'est donc toujours Red Bull Munich qui s'en va défier les Vaxjö Lakers en quart de finale.

Troisième tiers décisif

Le troisième sera celui de la délivrance pour le GSHC, enfin récompensé de ses efforts. Les Grenat vont d'abord prendre une longueur d'avance grâce à Josh Jooris. Le Canadien à licence suisse peut pousser, du patin, l'un des premiers rebonds favorables de la soirée au fond des buts. A 2-1, ce sont les prolongations qui se dessinent.

Mais s'il a été décisif jusque là, le gardien de Munich Niederberger va manquer une sortie et offrir presque sur un plateau le 3-1 à Tanner Richard. Il reste alors 9:03 à jouer et les Genevois mènent 3-1. Au passage, le Canado-Suisse marque son premier but de la saison, presque au meilleur moment.

Une équipe suédoise au menu

Meilleure équipe en infériorité numérique de la CHL, le GSHC va résister encore une fois à 4 contre 5 dans les cinq dernières minutes de la partie. Les derniers assauts munichois, notamment à 6 contre 4 durant les huit dernières secondes du match, ne donnent rien, notamment grâce à un Robert Mayer de grande classe dans les buts genevois.

En quart de finale, les Genevois affronteront l'équipe suédoise des Lakers de Vaxjö. Le match aller est prévu aux Vernets le 5 ou 6 décembre prochain alors que le match retour est planifié le 12 décembre prochain en Suède.

Continuer la lecture