Rejoignez-nous

Football

Genève veut prévenir les violences dans le football amateur

Publié

,

le

KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Le canton et la Ville de Genève ne veulent plus de violences dans le football amateur. Ils ont lancé mardi un vaste programme cantonal pour prévenir les incidents, incivilités et bagarres, comme celles qui sont survenues lors d'un match en 2018.

Hasard du calendrier, le procès de quatre protagonistes d'une rixe qui a eu lieu en juin 2018, lors d'une rencontre de quatrième ligue, s'est ouvert lundi devant le Tribunal correctionnel. Un des joueurs est notamment accusé de tentative de meurtre pour avoir donné un violent coup de pied au visage d'un joueur à terre. Trois mois plus tard, un arbitre était violemment agressé sur une autre pelouse.

Suite à ces incidents, le canton et la Ville de Genève ont organisé des états généraux sur le sport afin de trouver des réponses aux violences dans le football amateur. Dix mesures ont été élaborées, mais leur mise en oeuvre a été repoussée en raison de l'arrêt des activités sportives durant la pandémie de Covid-19. Parmi les mesures les plus impactantes, des formations pour tous les entraîneurs dès novembre 2022. La Conseillère administrative en charge de la sécurité et des sports Marie Barbey-Chappuis.

Marie Barbey-ChappuisConseillère administrative en charge de la sécurité et des sports

L'entier des mesures sera présenté à tous les clubs genevois ce samedi 16 octobre lors de l'assemblée générale de l'association cantonale genevoise de football.

Observatoire du football

Charte éthique, campagne de communication autour des terrains, formation obligatoire des entraîneurs à la médiation, formation pour les dirigeants de clubs, création d'un poste de délégué fair-play par club ou par match: seul un ensemble de mesures peut permettre de réduire les problèmes de violences contre les personnes et les infrastructures, a relevé Stéphane Jacquemet, consultant. La création d'un poste de délégué cantonal à la prévention dans le sport est une autre des mesures phares de ce projet. Le détail de ses attributions avec Stéphane Jacquemet, consultant chargé de la construction et la coordination des mesures.

Stéphane JacquemetConsultant chargé de la construction et la coordination des mesures

Afin de connaître l'ampleur véritable du phénomène et dresser une carte des situations et lieux à risque, un observatoire du football va être créé. Pour Stéphane Jacquemet, il convient d'être sensible aux "signaux faibles" préalables, notamment sur les réseaux sociaux, qui montrent qu'une rencontre peut mal tourner. Le délégué ad hoc recensera aussi les bonnes pratiques et conseillera les clubs.

Selon Pascal Chobaz, président de l'Association genevoise de football (ACGF), 1% des quelque 7000 matchs par saison génère des problèmes et "véhicule une image totalement négative". Et de préciser que le canton compte environ 65 clubs amateurs et 20'000 joueurs, pour moitié des Suisses et pour moitié des personnes d'origine étrangère. "Le foot a un rôle intégratif", souligne-t-il.

Accès sous condition

Depuis plusieurs années, l'ACGF, qui a participé à l'élaboration du programme cantonal de prévention, invite les personnes qui se sentent agressées à déposer une plainte pénale. "Le terrain de foot ne doit pas être une zone de non-droit", estime M. Chobaz, qui note une modification dans le comportement des parents. En outre, la faîtière des clubs de foot genevois applique des sanctions lors de violences.

Marie Barbey-Chappuis, conseillère administrative de la Ville de Genève, estime que les collectivités publiques ont aussi un rôle à jouer en appliquant la tolérance zéro. "L'accès aux infrastructures doit être conditionné au respect des personnes et du matériel. Les subventions aux clubs pourraient être réduites en cas de problèmes", estime la magistrate en charge du Sport.

ATS avec Miguel Hernandez

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Genève: une fan zone à la Canopée

Publié

le

La Canopée à Genève accueillera une fan zone pour vibrer dès mercredi devant les matchs de l’Eurofoot féminin (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La Canopée, sur le quai Gustave Ador à Genève, accueillera dès mercredi et jusqu'au 31 juillet, une fan zone pour suivre les matchs de l’Eurofoot féminin. Ils seront diffusés gratuitement sur grand écran, dans un espace dédié et spécialement aménagé.

Des terrains gonflables de foot 4x4, foot bowling, arène foot 1x1 et de pénaltys seront aménagés pour chaque diffusion. Ludiques, ces installations seront ouvertes au public et accueilleront aussi des démonstrations, notamment de foot freestyle, indique la Ville de Genève jeudi dans un communiqué.

"Nous souhaitons aussi que cette fan zone serve à la promotion du sport féminin", souligne la maire de Genève Marie Barbey-Chappuis. "Plusieurs sportives viendront sur ce site pour effectuer des démonstrations de leur sport", poursuit la magistrate.

Chaque diffusion des matchs de l’équipe suisse féminine donnera lieu à diverses animations. Le 9 juillet, jour de Portugal-Suisse, les joueuses de Servette-Chênois féminin seront présentes sur place dès 16h00 pour jouer sur les différents terrains. Les matchs de Suède-Suisse (13 juillet) et Suisse-Pays-Bas (17 juillet) seront aussi des temps forts, écrit la Ville qui annonce des surprises à la clé.

Parmi les démonstrations planifiées, un tournoi de pétanque mixte le 13 juillet, du street rugby féminin le 16 juillet, ainsi que longboard le 22. En fonction du parcours de l’équipe de Suisse, d’autres animations s’ajouteront au programme.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Lucerne engage le meilleur buteur de la Challenge League

Publié

le

Joaquin Ardaiz: un renfort de choix pour le FC Lucerne. (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Lucerne a réussi un joli coup sur le marché des transferts. Il annonce l'engagement du meilleur buteur de la Challenge League, l'Uruguayen Joaquin Ardaiz.

Agé de vingt-trois ans, Joaquín Matías Ardaiz De Los Santos a signé un contrat de trois ans avec Lucerne. Il retrouve ainsi la Super League après une première expérience mitigée avec le FC Lugano. L'attaquant uruguayen a inscrit vingt buts lors de l'exercice 21-22 pour permettre à Schaffhouse de disputer le barrage de promotion/relégation contre...  Lucerne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Un 3ème renfort estival pour Servette-Chênois

Publié

le

Photo Servette FCCF

Ágata Filipa rejoint l’équipe servettienne en provenance de Glasgow City.

La latérale de 27 ans vient renforcer l'équipe féminine genevoise après une saison en Ecosse et quatre années passées dans les rangs du SC Braga avec qui elle a notamment remporté le championnat lors de la saison 18-19 et la Coupe du Portugal lors de la saison suivante.

Richard Feuz, le directeur Sportif et vice-Président du club se dit "ravi d'accueillir une talentueuse latérale qui nous avait énormément plu lors de notre rencontre contre Glasgow City à l'automne dernier en Champions League et qui nous a convaincu par sa patte gauche et son dynamisme lors de sa belle saison en Ecosse."

Ágata Filipa a signé un contrat jusqu’en 2024. Elle portera le numéro 13.

 

Continuer la lecture

Football

Deana prolonge à Servette

Publié

le

Photo Servette FC

Steven Deana restera une saison de plus à Servette.

Le gardien de 32 ans, formé à Grasshopper, est présent dans les rangs genevois depuis la saison dernière.

Il n'a disputé aucun match officiel à la place de Jérémy Frick au cours du dernier Championnat.

Continuer la lecture

Actualité

Egalité des primes pour les femmes

Publié

le

Tatjana Haenni, responsable du football féminin à l'ASF, a annoncé mardi la bonne nouvelle pour les joueuses. (© KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Les joueuses de la sélection nationale recevront les mêmes primes que leurs collègues de l'équipe de Suisse masculine, a annoncé l'ASF. L'heure est à l'égalité, comme dans d'autres pays.

Cette mise à niveau sera effectuée d'ici 2024 et concerne toutes les primes de performances découlant du sponsoring. Cela porte par exemple sur les bonus en cas de qualifications pour les compétitions majeures (Euro, Mondial) ou de victoires lors de celles-ci, a précisé mardi l'ASF devant les médias à Zurich.

L'augmentation des primes a été rendue possible par l'engagement du sponsor principal de l'ASF, Credit Suisse. En outre, le numéro 2 bancaire helvétique devient avec effet immédiat partenaire principal de la condidature suisse pour l'organisation de l'Euro féminin 2025.

Ajustement dans le droit à l'image

"Des primes identiques pour les équipes féminines et masculines expriment le fait que les performances exceptionnelles doivent être récompensées indépendamment du genre", a déclaré le CEO de Credit Suisse (Suisse), André Helfenstein.

Les joueuses bénéficieront aussi dès à présent d'un ajustement des indemnités pour les droits commerciaux, qui comprennent leurs engagements pour des spots publicitaires et les droits d'image, ainsi que l'a décidé le comité central de l'organisation faîtière du football suisse.

L'ASF procédera en outre à une adaptation des sommes qu'elle verse aux joueuses au titre de participation aux recettes octroyées par l'UEFA et la FIFA en cas de succès. Une allocation de compensation sera versée.

De surcroît, une participation financière provenant du fonds consacré aux joueurs sera versée dans le football junior et le football "de base" pour les femmes et les hommes ainsi que dans les centres de performance.

"Une nouvelle dimension"

L'ASF et Credit Suisse ont souligné leur ambition commune de renforcer la croissance du football féminin suisse. L'Euro 2025, pour autant que la candidature suisse aboutisse, doit y contribuer.

Dominique Blanc a parlé d'un "signal fort" en faveur du football féminin. "L'intérêt suscité par l'Euro féminin le mois prochain en Angleterre - auquel participeront les Suissesses - est impressionnant et nous conforte dans l'idée que nous pouvons également imaginer un tel coup de pouce pour le football féminin dans notre pays. Avec l'Euro 2025 dans notre pays, le football féminin suisse pourrait entrer dans de nouvelles dimensions", a-t-il relevé.

Plusieurs autres pays avaient déjà pris des mesures pour l'égalité des primes entre joueuses et joueurs. La fédération des Etats-Unis en particulier a dévoilé le mois dernier les détails d'une mise à niveau ambitieuse.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture