Rejoignez-nous

Football

Premier League: Lukaku revient à Chelsea pour cinq ans

Publié

,

le

Romelu Lukaku: destination Chelsea (© KEYSTONE/EPA REUTERS POOL/ANDREAS GEBERT / POOL)

L'international belge Romelu Lukaku (28 ans) quitte l'Inter Milan pour revenir à Chelsea. Le puissant avant-centre a signé un contrat de cinq ans avec le club de Stamford Bridge.

Chelsea, tenant de la Ligue des champions, a déboursé une somme de 97,5 millions de livres (environ 124 mio de francs) pour ce transfert qui est le deuxième plus cher de l'histoire de la Premier League après celui de Jack Grealish à Manchester City (100 mio de livres). Jamais Chelsea n'avait payé aussi cher pour un joueur.

"J'étais venu ici en tant que jeune qui avait beaucoup à apprendre. Maintenant, je reviens avec beaucoup d'expérience et davantage de maturité", a déclaré le Belge.

Lukaku avait en effet déjà été sous contrat avec Chelsea de 2011 à 2014. Mais il n'avait joué que 15 matches et avait été prêté à West Bromwich Albion puis Everton, où il avait été transféré en 2014. Le Belge a ensuite fait deux saisons à Manchester United (2017-2019) avant de partir à l'Inter Milan, où il a décroché le titre de champion d'Italie ce printemps.

Avec l'équipe de Belgique, Lukaku a marqué 61 buts en 95 sélections.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Pascal Besnard va quitter la Présidence du Servette Football Club

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Pascal Besnard quitte la présidence de Servette, après deux ans et demi à ce poste. Le responsable de la Fondation 1890 Didier Fischer reprendra ses fonctions par intérim à partir du 1er juillet.

C'était une annonce pour le moins inattendue. Dans un communiqué Pascal Besnard a indiqué quitter la présidence de Servette. "Je ne souhaite pas poursuivre mon activité à la tête du club et ne briguerai donc pas un nouveau mandat au-delà du 30 juin 2022", annonce-t-il dans un communiqué publié mardi par le club. Une annonce qui a été une véritable surprise pour Thomas Zinguinian, président de Ge-sport.

Thomas ZinguinianPrésident de Ge-sport

L'ancien joueur professionnel ne donne pas les raisons de son départ mais relève que "le Servette FC 1890 SA est aujourd'hui dans une situation qui lui permet de poursuivre ses activités en toute sérénité et avec ambition". Et de poursuivre: "Avec un des plus petits budgets de la ligue, le club a réussi (...) à dépasser les objectifs fixés." Ce départ est-il inquiétant pour le futur du club à court terme? la réponse de Thomas Zinguinian.

Thomas ZinguinianPrésident de Ge-sport

L'équipe a terminé le Championnat de Super League au 6e rang. Dix jeunes de moins de 21 ans ont pu jouer au plus haut niveau ces deux dernières saisons.

Le vice-président Felipe Ortiz-Patino s'en va également. Didier Fischer, patron de la Fondation 1890 qui chapeaute le football, le hockey sur glace et le rugby sous la même bannière, est nommé administrateur du club et reprendra la présidence par intérim. Il était déjà président avant l'arrivée de M. Besnard.

Avec Keystone-ATS

 

Continuer la lecture

Football

La Suisse avec Bottani et Amdouni

Publié

le

Murat Yakin: 4 matches avec l'équipe de Suisse au mois de juin. (© KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Mattia Bottani est le seul néophyte appelé par Murat Yakin pour les rencontres de la Ligue des Nations que la Suisse disputera le mois prochain. Ce choix était attendu.

"Il suit la ligne que nous tenons. Les performances du moment demeurent notre premier critère", souligne le sélectionneur. Victorieux de la Coupe de Suisse ce printemps, le demi luganais est appelé le jour de ses 31 ans. "Je l'ai vu forcer la décision dans les matches. Il est rapide. Il possède une très grande intelligence de jeu, poursuit Murat Yakin. Le momentum parle pour lui."

Un second néophyte devrait enrichir cette sélection qui comprend 26 joueurs. Murat Yakin a, en effet, annoncé la venue pour les deux derniers matches de Zeki Amdouni. L'attaquant du Lausanne-Sport a décidé de jouer pour la Suisse. "Il avait la possibilité d'évoluer avec la Tunisie, la Turquie et la Suisse. Son choix s'est porté pour la Suisse, se félicite Murat Yakin. Il va livrer deux matches avec l'équipe des M21 contre la Bulgarie et en Moldavie avant de nous rejoindre pour les deux rencontres à Genève."

A la Praille, la Suisse affrontera l'Espagne le 9 juin et le Portugal le 12 juin. Auparavant, elle sera opposée à la République tchèque le 2 juin à Prague et une première fois au Portugal le 5 juin à Lisbonne. Ces quatre rencontres de la Ligue des Nations commandent une obligation des résultats.

"Le premier but est de conserver notre place en 1ère division, annonce Murat Yakin. Mais à mes yeux, il n'y a pas de débat à avoir. Nous irons à Prague pour cueillir les trois points de la victoire. Disputer quatre matches en dix jours face à de tels adversaires représente un beau défi à relever. Il conviendra de bien gérer les temps de jeu des joueurs."

A commencer par celui de Haris Seferovic. Le Lucernois fait son grand retour en sélection après une saison bien compliquée à Benfica en raison d'une succession de blessures et d'une concurrence accrue. Yvon Mvogo, à nouveau titulaire au PSV Eindhoven, a également été rappelé. Le Fribourgeois est l'un des quatre gardiens retenus avec Yann Sommer, Jonas Omlin et Gregor Kobel. Enfin à noter que Denis Zakaria, blessé, et que Christian Fassnacht, jugé encore trop "juste" malgré son retour sur les terrains, ne figurent pas dans la liste de Murat Yakin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Débordements en marge du match Sion-Servette

Publié

le

(©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON))

Quelques véhicules endommagés et des vitrines brisées: des débordements ont eu lieu dimanche après le match Sion-Servette. La police valaisanne, qui avait prévu un dispositif important, parle d'"un cas particulier". Aucun blessé n'est à déplorer.

Quelque 11'000 spectateurs ont assisté à la rencontre entre le FC Sion et le FC Servette au stade de Tourbillon dans la capitale valaisanne. Le match nul (3-3) décroché au bout du suspense a permis aux Valaisans de se maintenir en Super League. Il n'y avait aucun enjeu pour le Servette FC.

Pas contents de l'issue du match, des "supporters" genevois se sont néanmoins vengés sur le chemin du retour qui mène du stade à la gare. "Quelques véhicules stationnés ont été endommagés et des vitrines brisées", indique lundi à Keystone-ATS la police cantonale valaisanne, revenant sur une information diffusée sur les ondes de Rhône FM.

"Eviter les blessés"

"Le match était classé à très haut risque. Nous avions engagé beaucoup de moyens pour déployer un gros dispositif sur place", souligne Stève Léger, porte-parole des forces de l'ordre. "Fait rare", les agents ont dû user de balles en caoutchouc et de manoeuvres pour que le cortège prenne la direction voulue. Les fans étaient très excités et l'ambiance électrique, raconte-t-il.

La police cantonale était épaulée par les polices régionale et des transports. "Notre mission est de faire en sorte que les fans ne se croisent pas afin de garantir la sécurité publique et éviter les blessés". Stève Léger note aussi que les commerçants et les personnes qui stationnent sur cette rue sont prévenus à l'avance que les supporters passent par là.

Les forces de l'ordre ont tout mis en oeuvre pour identifier les casseurs. "Ces éléments serviront à boucler les enquêtes, une fois que les personnes lésées auront porté plainte pour dommages à la propriété privée", explique Stève Léger. Elles ont aussi interpellé plusieurs autres personnes qui détenaient des objets pyrotechniques.

Les matchs ne se terminent pas toujours ainsi, souligne-t-il. Cette fois, la rencontre était particulière: il s'agissait du dernier match et le derby du Rhône est toujours "très électrique".

Continuer la lecture

Actualité

Lausanne-Sport: Ludovic Magnin à la barre

Publié

le

Ludovic Magnin heureux de revenir en Suisse (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Ludovic Magnin (43 ans) est de retour en Suisse. Le Vaudois a été nommé entraîneur du Lausanne-Sport, fraîchement relégué en Challenge League.

Ancien international (62 sélections, 3 buts), Magnin a dirigé le FC Zurich de 2018 à 2020, remportant la Coupe de Suisse en 2018. Limogé après trois journées en 2020/21, il a ensuite été depuis janvier 2022 en Autriche où il a réussi à sauver Altach de la relégation, une mission qui était loin d'être évidente.

Volonté de fer

Sa mission au LS sera de ramener le club en Super League. Ses qualités reconnues de meneur d'hommes seront sans doute très utiles au club de la Tuilière. Magnin dispose aussi d’une connaissance pointue du football suisse, allant de la formation au domaine professionnel. Il est également connu pour avoir un mental d’acier et une volonté de fer.

"Je suis extrêmement heureux de rejoindre le LS et une mission à laquelle je crois fermement. Je remercie Leen Heemskerk qui a trouvé les solutions pour que je vienne ici. Le LS est le club de mon enfance, mon club de coeur. J'ai toujours rêvé d'y jouer, mais je n'ai jamais pu le faire. C'est une cicatrice pour moi. Donc revenir à Lausanne aujourd'hui en tant qu'entraîneur, c'est une fierté et une très grande source de motivation", a déclaré Ludovic Magnin.

Deux promus en tout cas

En raison de l'augmentation du nombre d'équipes dans l'élite dès la saison 2023/24, les deux premiers de Challenge League seront promus au terme du prochain exercice. Le troisième aura aussi sa chance dans un barrage promotion-relégation contre le 10e de Super League.

Ludovic Magnin a derrière lui une belle carrière de joueur. L'ancien latéral gauche a notamment évolué de 2001 à 2009 en Allemagne. Il a gagné deux titres de champion en 2004 avec Werder Brême et 2007 avec le VfB Stuttgart.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

FC Sion: un grand merci à Edin Omeragic

Publié

le

La troisième bévue d'Edin Omeragic qui permet au FC Sion de rester en Super League. (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Trois bévues du gardien remplaçant du Servette FC Edin Omeragic ont permis au FC Sion d'assurer son maintien. Il ne passera pas par la case du barrage après son nul (3-3) heureux face aux Genevois.

Victorieux 3-2 du FC Zurich au Letzigrund après avoir pourtant été mené 2-0 à la 27e, le FC Lucerne devra sauver sa place en Super League lors d'une double confrontation face au FC Schaffhouse. Si une morale existait dans le football, jamais cette équipe si séduisante depuis le remplacement de Fabio Celestini par Mario Frick, n'aurait dû connaître un tel sort. Poussée par son public et par un élan formidables, elle est depuis des semaines l'une des formations les plus séduisantes du pays.

Une impression pitoyable

On ne peut pas malheureusement en dire autant du FC Sion. Sans les cadeaux royaux du malheureux Omeragic, le FC Sion aurait dû prolonger sa saison une semaine de plus comme l'an dernier pour un barrage qui aurait été bien celui de tous les dangers en raison de la pauvreté de son jeu. Face pratiquement à la seconde équipe du Servette FC, les Valaisans ont laissé une impression pitoyable. Si le Servette FC avait tout simplement aligné un gardien à la hauteur, jamais les Valaisans n'auraient cueilli ce point du nul qui les sauve.

Edin Omeragic a commis une première erreur de relance sur l'ouverture du score de Filip Stojilkovic à la 26e. A la 77e alors que son équipe menait 3-1 face à des Sédunois qui avaient vraiment abdiqué, il récidivait pour offrir à Itaitinga la possibilité de réduire la marque. A la 85e, il renvoyait mal une frappe de ce même Itaitinga pour le plus grand bonheur de Gaëtan Karlen et des supporters valaisans. Le FC Sion était sauvé, c'est vrai. Mais il n'a pas sans doute fini de se demander par quel miracle.

Encore sous contrat une année, Paolo Tramezzani a mené à bien une deuxième opération maintien après celle de 2020. Mais son président doit désormais se demander si son entraîneur sera bien l'homme de la situation la saison prochaine. Le manque d'identité dans le jeu interpelle. Le FC Sion donne, par ailleurs, l'image d'une équipe sans âme, incapable d'entraîner son public. Ce constat ne date malheureusement pas de hier.

Alex Frei de retour au FC Bâle

Grand artisan du maintien du FC Sion en 2020, Pajtim Kasami a été le buteur qui a permis au FC Bâle de conserver sa deuxième place au classement. Le Champion du monde a signé le 2-1 pour les Rhénans face à Lugano. Mais cette rencontre contre les Tessinois n'était pas le fait du jour au Parc Saint-Jacques. L'imminence de l'arrivée d'Alex Frei l'a reléguée au second plan.

Moins de vingt-quatre heures après avoir conduit le FC Winterthour en Super League, le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de Suisse s'apprête à reprendre les rênes de "son" club. Après un court intermède malheureux en 2018, Alex Frei revient par la grande porte. Aux yeux de David Degen, il est l'homme qui va redonner très vite ses lettres de noblesse au FCB. Le chantier qui se présente devant lui semble pour le moins très vaste.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture