Rejoignez-nous

Football

Europa League : le FC Bâle prend une option sur la qualification

Publié

,

le

Nicholas Ioannou, à droite, fait preuve d'un engagement jeudi soir. En vain, Silvan Widmer et les Bâlois ont pris une sérieuse option sur la qualification pour les huitièmes de finale face à Apoel Nicosie (©Keystone/EPA/KATIA CHRISTODOULOU)

Le FC Bâle a pris une sérieuse option sur la qualification pour les huitièmes de finale en gagnant sur le terrain d'APOEL Nicosie (3-0).

Marcel Koller respire mieux. Le coach des derniers vainqueurs de la Coupe de Suisse a obtenu un premier sursis à la faveur du net succès (3-0) remporté à Chypre face à APOEL Nicosie en match aller des seizièmes de finale de l'Europa League.

A Nicosie où ils avaient bu la tasse en août 2018 face à l'Apollon Limassol en barrage de cette même Europa League, les Rhénans ont signé un succès amplement mérité. Ils ne s'attendaient sans doute pas rencontrer un adversaire aussi faible. Troisième de son championnat, APOEL a basculé dans la crise depuis des semaines et on a compris, à la vue de ce match, pourquoi la durée de vie d'entraîneur dans ce club peut être si brève.

Un but d'anthologie

Les Chypriotes ont, en effet, été incapables de la moindre réaction après l'ouverture du score de Raoul Petretta juste après le quart d'heure. Posté en ligne médiane, le gaucher italien a surgi sur une ouverture magnifique d'Eray Cömert pour ne laisser aucune chance au gardien slovène Vid Belec. Le FC Bâle s'est encore procuré deux belles occasions avant la pause par Silvan Widmer et par Arthur Cabral. Mais huit minutes après la reprise, Valentin Stocker a marqué le but de la sécurité. Le capitaine a doublé la mise à la conclusion du plus beau mouvement de la rencontre initié par Samuele Campo, lequel a rappelé sur cette action quel joueur magnifique il peut être. Au milieu de la seconde mi-temps, Cabral a enfoncé le clou avec une frappe imparable armée à l'orée de la surface de réparation.

Bua, Zhegrova, Zuffi et van Wolfswinkel absents

Le FC Bâle a, ainsi, assuré à 99,9 % sa qualification pour les huitièmes de finale. On voit mal comment APOEL pourrait renverser la situation jeudi prochain au Parc Saint-Jacques. Même s'ils abordaient cette confrontation dans la peau du favori, les Bâlois n'imaginaient pas forcer la décision aussi aisément en l'absence de Kevin Bua, d'Edon Zhegrova, de Luca Zuffi et de Ricky Van Wolfswinkel.

Pas le droit à l'erreur contre Servette

Le plus dur reste toutefois à faire pour Marcel Koller. Ce dimanche, l'entraîneur n'aura pas le droit à l'erreur lors de la venue du Servette FC. On le sait, les Genevois peuvent revenir à la hauteur du FCB en cas de succès. Et la belle parenthèse de Nicosie ne doit pas faire oublier une réalité qui explique pourquoi Marcel Koller est si contesté: le FC Bâle a tout simplement perdu quatre de ses cinq derniers matches de championnat.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Christian Constantin prêt à repartir pour un tour

Publié

le

Christian Constantin ne désarme pas. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Christian Constantin repartira-t-il pour un tour ? Dans une interview au "Nouvelliste", le boss du FC Sion affirme que sa décision de quitter le football professionnel en 2024 n'est pas irrévocable.

Christian Constantin est prêt, en effet, à demeurer à la tête du FC Sion si un projet de nouveau stade à Tourbillon et d'un centre d'entraînement estimé à 150 millions de francs voit le jour. Il est prêt à le financer à la hauteur de 50 millions de francs. "Avec 50 millions de francs de fonds propres, on peut débloquer 50 millions de crédits bancaires et les différents soutiens étatiques peuvent générer 50 autres millions", précise Christian Constantin.

Dans cette interview, Christian Constantin rend public ce projet "pour mettre toutes les cartes sur la table avant 2024." "Ce projet ne pourra pas se réaliser avant 2030. Mais s'il y a une volonté de le faire, je serais fou de ne pas demander de licence en Super League pour la saison 2024/2025", explique-t-il. Pour lui désormais, la balle est dans le camp des autorités politiques valaisannes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Equipe de Suisse

Euro 24: les Helvètes affronteront Israël à Genève

Publié

le

Après les deux matches joués face à l'Espagne et au Portugal en Ligue des Nations au printemps dernier, Ricardo Rodriguez, en rouge, opposé ici au défenseur ibérique Cesar Azpilicueta, en blanc, et l'Equipe de Suisse retrouveront le Stade de la Praille à l'occasion de la venue d'Israël (© KEYSTONE/Martial Trezzini/archives).
L'Equipe de Suisse jouera son premier match à domicile de l'année au Stade de la Praille contre Israël comptant pour le tour qualificatif de l'Euro dont la phase finale se jouera en Allemagne l'an prochain.

L'Equipe de Suisse disputera son premier match international à domicile de la nouvelle année à Genève le mardi 28 mars (20h45) face à Israël. Trois jours plus tôt, elle entamera sa campagne qualificative pour l'Euro face au Bélarus à Novi Sad en Serbie. Conformément aux dispositions prises par l'UEFA, ce match se déroulera à huis clos. Aucun match ne pouvant se dérouler dans cette ancienne république soviétique à cause de la guerre en Ukraine.

L'arène lancéenne a souvent souri à la sélection helvétique depuis son inauguration voilà dix-neuf ans. Sur les sept matches officiels qu'ils y ont joués, les Helvètes en ont remporté six, la seule défaite étant celle subie face à l'Espagne (0-1) en Ligue des Nations début juin dernier.

L'Association Suisse de Football a également désigné les autres villes-hôte qui accueilleront l'équipe de Suisse lors de la phase préliminaire de la Coupe d'Europe des Nations à une exception près : seul le dernier match à domicile n'a pas encore été attribué.

Lundi 19 juin, 20h45 : Suisse - Roumanie à Lucerne

Mardi 12 septembre, 20h45 : Suisse - Andorre à Sion

Dimanche 15 octobre, 18h00 : Suisse - Bélarus à Saint-Gall

Samedi 18 novembre, 20h45 : Suisse - Kosovo

 

 

Continuer la lecture

Football

Alain Geiger "motivé" pour continuer avec Servette

Publié

le

Alain Geiger : motivé pour continuer à la tête du Servette FC (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi/archives).

En marge de la reprise du championnat de Super League, Alain Geiger a évoqué son avenir à la tête du club grenat. L'envie de poursuivre ne manque pas. Le coach et la direction du SFC communiqueront fin mars quant à la suite.

Le championnat de Suisse de Super League reprend ses droits ce week-end ; le contrat d'Alain Geiger court jusqu'au 30 juin prochain, autrement la fin de la saison. Il ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Une chose paraît acquise: la décision quant à son avenir devrait être prise fin mars, soit pendant la pause de l'équipe nationale.

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

Alain Geiger comprend ses dirigeants

Et le mentor valaisan de la Praille a véritablement envie de poursuivre l'aventure avec son équipe actuelle. L'occasion pour lui de tirer un bilan de son passage. Par ailleurs, il "comprend" la position des dirigeants servettiens et le fait qu'il y a "une réflexion à avoir."

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

Bilan favorable

L'actuel coach grenat est "fier" de ce qu'il a accompli: Servette, en plus d'être deuxième cette saison en championnat, est qualifié pour les quarts de finale avec d'excellentes perspectives d'aller en demi-finales, voire plus loin (match le 2 mars à Rotkreuz, face aux néo-promus en première ligue classic). Plus globalement, le bilan des cinq dernières (une promotion en Super League dès la première année et deux participations européennes, sans des nombreux jeunes lancés en première équipe) parle également en sa faveur...

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Procédure contre la Fifa pour des fausses promesses climatiques

Publié

le

Un feu d'artifice illumine un stade au Qatar au terme de la Coupe du monde de football. (archives) (© KEYSTONE/AP/Hassan Ammar)

Une procédure a été ouverte contre la Fédération internationale de football (Fifa) pour d'éventuelles fausses promesses climatiques. La Commission suisse pour la loyauté cherche à savoir si la fédération a trop vanté la Coupe du monde au Qatar comme étant écologique.

Suite à une plainte, une procédure est en cours auprès de la commission, a déclaré dimanche Marc Schwenninger, directeur de la Fondation pour la loyauté dans la communication commerciale, à Keystone-ATS. Il confirmait un article du SonntagsBlick.

En raison de l'enquête, M. Schwenninger n'a pas fourni d'autres informations. Il faudra probablement attendre des mois avant qu'une décision soit prise.

Selon le journal, l'Alliance climatique suisse est à l'origine de la plainte. Cette association faîtière, qui regroupe près de 130 organisations dont Greenpeace, Pro Natura et le WWF, reproche à la Fifa de faire croire au public à un respect de l'environnement sans qu'il y ait suffisamment de preuves ("greenwashing climatique"). La Fifa n'a pas pris position pour le moment.

D'après l'Alliance pour le climat, la Grande-Bretagne, la France et la Belgique ont également transmis des plaintes aux autorités suisses, la Fifa ayant son siège à Zurich. Déjà avant le début de la Coupe du monde le 20 novembre, les défenseurs des consommateurs allemands avaient rappelé la Fifa à l'ordre pour "greenwashing" et exigé la suppression de déclarations publicitaires "trompeuses".

"Climatiquement neutre"

Sur son site Internet, la Fifa présente la Coupe du monde au Qatar comme le premier "tournoi entièrement neutre sur le plan climatique". De nouveaux stades climatisés et de vastes infrastructures ont été construits dans l'émirat désertique pour accueillir ce grand événement sportif.

Des dizaines de milliers de personnes s'y sont rendues en avion. La Fifa et le Qatar, pays hôte, ont compensé les émissions de CO2 nuisibles au climat en achetant des droits d'émission et en mettant en place des programmes de compensation.

Plusieurs médias et défenseurs de l'environnement ont toutefois affirmé ces derniers mois que la promesse climatique des responsables était fausse. La Fifa n'a pas pris position pour le moment.

La Commission pour la loyauté est un organe d'autocontrôle de la branche de la communication. Elle ne peut émettre que des recommandations. Selon elle, les personnes mises en cause appliquent ces recommandations le plus souvent de leur plein gré.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Equipe de Suisse

Inka Grings tout feu tout flamme avant son entrée en fonction

Publié

le

Inka Grings se réjouit de prendre la tête de l'équipe de Suisse dames (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Inka Grings (44 ans) se réjouit "énormément" de son nouveau poste de sélectionneuse de l'équipe de Suisse dames. L'Allemande entrera en fonction le 1er janvier.

"Un grand défi m'attend. C'est la prochaine bonne étape dans ma carrière comme entraîneur. Je ne vais en tout cas certainement pas m'ennuyer", a déclaré celle qui était jusqu'ici à la tête du FC Zurich dames.

Invitation au rêve

Inka Grings dirigera la Suisse l'été prochain lors de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande et en Australie. Les Suissesses affronteront dans leur groupe la Nouvelle-Zélande, la Norvège et les Philippines. "Nous sommes dans un groupe qui nous invite à rêver. Il y a des possibilités pour nous", a-t-elle déclaré.

La technicienne allemande a aussi émis l'espoir que son équipe aura tiré les leçons de l'Euro 2022, dans lequel elle a été éliminée dès le premier tour.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture