Rejoignez-nous

Sport

Football : La marche était trop haute pour le SLO

Publié

,

le

Battu mardi soir en huitième de finale de Coupe de Suisse par le FC Zürich 4-1, le FC Stade-Lausanne Ouchy n’a pas réussi un nouvel exploit dans son Stade Juan Antonio Samaranch.

La différence était trop importante cette fois-ci. Mardi soir en huitième de finale de Coupe de Suisse, le club vaudois s’est incliné 4 buts à 1 contre le FC Zürich au Stade Samaranch.

Le pensionnaire de Super League n’a pas pris cette rencontre à la légère face à une équipe inférieure de deux divisions, en prenant rapidement les devants par Alain Nef à la treizième minute.

A la demi-heure de jeu, les Zürichois menaient déjà 2-0 mais la réduction du score par le stadiste Bradley Bavueza d’une belle frappe redonnait des couleurs aux locaux, juste avant la mi-temps. Insuffisant malgré tout pour perturber Zürich par la suite. Fabian Geiser, capitaine du SLO.

Fabian Geiser Capitaine du SLO

Même méritée sur l’ensemble du match, cette défaite laisse une certaine frustration. Plusieurs faits de jeu ont, en effet, grandement contribué au résultat final.

Tout d’abord lors de cette fameuse neuvième minute de jeu, quand l’ailier du SLO Bradley Bavueza ratait le but vide d’un coup de tête.

Mais pour Andrea Binotto, l’action qui débouche sur le troisième but zürichois en seconde période fait office de tournant définitif du match. La réaction du coach de Stade-Lausanne.

Andrea Binotto Entraineur du SLO

Magré tout, la Coupe de Suisse aura été une immense expérience pour le FC Stade-Lausanne Ouchy. Il y a un peu plus d’un mois, il avait éliminé le FC Sion en seizième de finale.

C’est donc le positif de cette aventure qui est retenu et qui aura permis aux joueurs de se confronter à deux reprises au monde du football professionnel. L’avis d’Andrea Binotto.

Andrea Binotto Entraineur du SLO

Deux clubs vaudois tenteront de faire mieux que Stade-Lausanne en Coupe de Suisse ce mercredi soir. Le Stade Nyonnais recevra Thoune à 19h15, tandis que, de son côté, le Lausanne-Sport défiera GC à la Pontaise à 20h30.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Tour de Romandie: Une étape « mondiale »

Publié

le

L'édition 2020 du Tour de Romandie aura droit à une étape "mondiale" (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L’édition 2020 du Tour de Romandie a trouvé un formidable accélérateur. Sa 1re étape empruntera le circuit final des Championnats du monde de septembre prochain entre Aigle et Martigny.

Le peloton ne devrait pas manquer de ténors pour succéder à Primoz Roglic, le double vainqueur sortant de la boucle romande. L’édition 2020, qui s’élancera d’Oron avec un prologue, se poursuivra avec l’étape « mondiale ». Les coureurs escaladeront à quatre reprises le col de la Petite Forclaz, le plat de résistance des Mondiaux où les coureurs devront l’affronter à sept reprises.

« La saison 2020 est spéciale avec un rendez-vous supplémentaire lors des Jeux olympiques à Tokyo, réservé plutôt à un grimpeur et un Championnat du monde qui couronnera un coureur à l’aise dans la montagne. Certains coureurs vont peut-être moins se focaliser sur le Tour de France pour préparer ces deux rendez-vous spécifiques », relève Richard Chassot, le directeur du Tour de Romandie.

Le Fribourgeois peut espérer réunir un plateau de luxe fin avril pour la 74e édition d’une épreuve dont le propriétaire, la Fondation du Tour de Romandie, sera présidée dorénavant par Gregory Devaud qui succède à Yves Christen. La Fondation a signé un nouveau contrat avec la société Richard Concept pour les éditions 2020 à 2024.

Dix-neuf équipes du World seront au départ, ainsi que sans doute aussi la formation française Total Direct Energie et l’équipe de Swiss Cycling. Le budget hors production de la télévision se monte à 4,5 millions de francs. L’exercice 2019 s’est bouclé avec un bénéfice de 25’000 francs.

Cette 74e édition forcera le peloton à de nombreux transferts. Après un prologue à Oron le 28 avril, les coureurs se rendront à Aigle pour l’étape des Championnats du monde. Le lendemain, ils rejoindront La Neuveville pour une étape dans le Jura qui se terminera en territoire bernois à St-Imier.

Place ensuite à une étape en circuit le 1er mai à Estavayer-le-Lac, avant l’étape-reine entre Sion et Thyon 2000. « C’est la première fois que nous arriverons à 2000 m dans le Tour de Romandie moderne. C’est clair que c’est un pari pour nous qui n’avons pas souvent été épargnés par les conditions climatiques. Nous avons de toute façon prévu un plan B en cas de mauvais temps », précise Richard Chassot.

La course se terminera par un contre-la-montre à Fribourg le dimanche 3 mai. Les coureurs s’élanceront de la Basse-Ville et remonteront par la côte de la Lorette (17% !) avec une arrivée place Georges-Python.

Tour de Romandie 2020. Le plan des étapes. Mardi 28 avril : prologue à Oron. Mercredi 29 avril, 1re étape : Aigle – Martigny. Jeudi 30 avril, 2e étape : La Neuveville – St-Imier. Vendredi 1er mai, 3e étape : Estavayer – Estavayer. Samedi 2 mai, 4e étape : Sion – Thyon 2000. Dimanche 3 mai, 5e étape : contre-la-montre à Fribourg.

Continuer la lecture

Actualité

Le pilote genevois Marco Gentile raconté par ses amis

Publié

le

Photo Slatkine

Fraichement publié, un livre rend hommage au célèbre pilote de moto genevois, Marco Gentile, 30 ans après son tragique accident.

Ses potes et ceux qui l’ont côtoyé retracent sa carrière, en multipliant les anecdotes, les photos et les archives dans un ouvrage qui rend hommage au pilote, un véritable lion sur les circuits, et à l’homme rieur, bon vivant et mélomane.

Eric Emery « Marco Gentile, le lion séduit avant de rugir »

« Marco Gentile, le lion séduit avant de rugir » est sorti le 3 décembre aux éditions Slatkine.

Continuer la lecture

Hippisme

Steve Guerdat mise sur trois chevaux au CHI de Genève

Publié

le

Steve Guerdat a choisi sa jument Bianca lors de l’épreuve comptant pour le Grand Chelem le dimanche 15 décembre (© KEYSTONE/Gian Ehrenzeller/archives).

« Chouchou » du public, le n°1 mondial en saut d’obstacle revient sur la piste de Palexpo de jeudi à dimanche prochains avec plus de motivation et d’ambition que jamais ; ses trois meilleurs chevaux, Venard, Bianca et Alamo, l’accompagnent à cette occasion. 

Obtenir la participation des 1 et 2 mondiaux est un privilège pour les organisateurs dans n’importe quel sport. Ce privilège, les organisateurs du Concours Hippique International de Genève l’ont obtenu. Steve Guerdat (n°1) et Martin Fuchs (n°2) sont les têtes d’affiche de la cinquante-neuvième édition. La présence du Jurassien et du Zurichois au sommet de la hiérarchie mondiale permet aux sports équestres helvétiques de vivre une période dorée. Ce qui les motive encore davantage. C’est particulièrement vrai pour Steve Guerdat.
Le « chouchou » du public de Palexpo alignera ses meilleurs chevaux. Il a d’ailleurs soigneusement choisi ses montures pour chacun des concours auxquels il participera.

Steve Guerdat N°1 mondial saut d'obstacle

 

Continuer la lecture

Course à pied

Course de l’Escalade : une 42e édition réussie malgré le temps

Publié

le

DR © Course de l'Escalade.

Avec 46’602 personnes inscrites, plus de 40’000 au départ, la 42e édition de la Course de l’Escalade s’est bien déroulée malgré un temps froid et pluvieux dimanche. Samedi, en revanche, les conditions ont été idéales notamment pour celles qui ont ouvert les feux avec les courses par bloc d’allure féminine. 

Une participation qui s’est maintenue au niveau de l’année dernière, des participant-e-s enthousiastes, des déguisements nombreux et variés, de Superman aux méduses, en passant par des banquiers ou encore Alice au Pays des Merveilles, la fête a été belle. Tout a commencé par les blocs d’allures féminines samedi à midi. Elles ont été près de trois milles à fouler les pavés de la Vieille-Ville et les chemins du Parc des Bastions. Certaines pour deux tours, d’autres trois. Mais que ce soient Camille, Emeline, Lorelei ou encore Noulia, elles ont tout donné à commencer par Laura qui a terminé en tête de sa série !

Coureuses populaires Blocs d'allure féminine

 

Un parcours aux difficultés nombreuses n’a pas découragé les participantes dont certaines tentent de réaliser une performance chronométriques ou s’essaient sur d’autres courses ou des distances plus longues le reste de l’année.

Coureuses populaires Blocs d'allure féminine

 

Continuer la lecture

Course à pied

Course de l’Escalade: Julien Wanders réussit la passe de trois

Publié

le

Wanders a signé son 3e succès d'affilée dans la Course de l'Escalade (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Julien Wanders a décroché avec la manière son troisième succès consécutif dans la Course de l’Escalade. Le Genevois a devancé de 13 »6 son dauphin Telahun Haile Bekele. La série victorieuse de Helen Bekele, battue par Norah Jeruto, a en revanche pris fin chez les dames.

Le duel attendu entre Julien Wanders et Telahun Haile Bekele, 4e du 5000 m aux Mondiaux de Doha, a tourné court. La « faute » au recordman d’Europe du semi-marathon, impressionnant d’aisance sur une chaussée pourtant mouillée: il s’est retrouvé seul dès le deuxième des trois tours du circuit, et a très vite creusé l’écart.

Vainqueur en 20’39 »4, Julien Wanders a amélioré de 6 »6 le record d’un parcours long de 7,323 km. « Ça a l’air facile, mais c’était vraiment dur. Je voulais partir très vite. J’étais cuit après un tour, mais c’était la tactique que je voulais appliquer », a-t-il déclaré à l’issue de la course.

« Je voulais placer le plus d’attaques possible pour voir où en était Bekele. Il a bien répondu dans le premier tour. Mais il était autant dans le dur que moi dans le dernier tour », a poursuivi le Genevois, qui est prêt pour les Européens de cross prévus dimanche prochain à Lisbonne. « Je constate que ma forme est bonne. »

Vainqueur en 2015 et en 2016 dans le Parc des Bastions, l’autre Genevois Tadesse Abraham a accroché la troisième place. Le recordman de Suisse du marathon est parti prudemment, avant d’accélérer la cadence pour terminer à 32 » de Julien Wanders.

Lauréate des quatre dernières éditions, Helen Bekele a été nettement battue. L’Ethiopienne du Stade Genève a été devancée de 15 »9 par la Kényane Norah Jeruto, 5e performeuse de l’histoire sur 3000 m steeple, qui a elle aussi établi un nouveau record (22’56 »2). Meilleure Suissesse, Stefanie Barmet s’est classée 16e, à 3’10 »1.

 

 

 

Source: ATS

Continuer la lecture