Rejoignez-nous

Sport

Football : la Ligue des Champions de retour !

Publié

,

le

La Ligue des Champions de football est de retour. Et pour son premier match de la phase de groupes mardi soir, le FC Bâle est à Manchester pour y affronter United.

Les Rhénans sont arrivés lundi en Angleterre, avec la défaite contre Lausanne en championnat encore bien présente dans leur tête. Que peuvent-ils espérer contre la formation de José Mourinho qui domine la Premier League anglaise ? La réponse de l’entraîneur du FC Bâle, Raphaël Wicky :

Raphaël WickyEntraîneur FC Bâle

Plusieurs joueurs bâlois pourraient également faire leurs débuts en Ligue des Champions mardi soir. C’est le cas de Kevin Bua qui, l’année dernière, n’avait pas été retenu.
Le milieu de terrain genevois du FCB est impatient :

Kevin BuaMilieu de terrain FC Bâle

Propos recueillis sur place à Manchester par Marie Ceriani. United – FC Bâle, coup d’envoi du match à 20h45. Et c’est sur RTS 2. Dans le groupe A toujours, le Benfica Lisbonne reçoit le CSKA Moscou. Teleclub pour sa part retransmet les matches Barça – Juventus et Celtic – PSG.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le FC Zurich ne gagne toujours pas

Publié

le

Toujours pas le moindre succès en Super League pour Aiyegun Tosin (au 1er plan) et le FC Zurich... (© KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ)

Champion en titre, le FC Zurich a bouclé le premier quart du championnat sans gagner un seul match. Le derby contre les Grasshoppers s'est soldé par un match nul (1-1).

Malgré l'ouverture du score d'Antonio Marchesano à la 14e, le FCZ a dû se contenter du point du nul (1-1) pour la grande première de Genesio Colatrella. Le successeur de Franco Foda, nommé à titre intérimaire, n'a pas trouvé la formule magique pour redonner au champion un nouveau souffle.

Les Grasshoppers ont, en effet, égalisé à 49e sur une superbe frappe de l'international hongrois Bendegúz Bolla. On devait en rester là pour les 16'874 spectateurs présents pour ce deux-cent septante neuvième derby de la Limmat qui ont quitté le Letzigrund avec la conviction qu'aucune des deux équipes ne devrait jouer les premiers rôles cette saison.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Genève remporte le derby lémanique et enfonce le LHC

Publié

le

Les supporters vaudois ont fait passer un message aux joueurs du LHC, en vain (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Genève est un leader de National League en confiance. Les Aigles ont remporté le premier derby lémanique de la saison 5-1 face à un LHC qui continue de s'enfoncer.

Une équipe pour qui tout sourit opposée à une équipe en pleine crise, voilà le sous-titre de ce GSHC-LHC. Et c'est bien les Grenat qui sont sortis vainqueurs de ce duel. Les Genevois ont fait la différence à la 28e en inscrivant deux buts en 42 secondes par Maurer et Rod. Les joueurs de Jan Cadieux ont placé le dernier clou à la 33e sur un power-play parfaitement maîtrisé par Omark pour Hartikainen.

Dans les rangs vaudois, on a tenté de mettre un peu de vie après sept tiers sans marquer. Ce nombre est même monté à huit puisque l'égalisation est tombée à la 24e sur un joli but de Gernat. Malheureusement, les Lions n'ont pas su profiter du ouf de soulagement provoqué par cette réussite. Les Vaudois se sont compliqué la tâche alors qu'ils auraient dû rester sur un jeu simple et direct. Sans que l'on ait l'impression que les joueurs patinent contre le coach, force est de constater que la position de John Fust devient de plus en plus intenable sur le banc lausannois.

Genève compte désormais cinq points d'avance sur Davos en tête du classement.

Fribourg battu par Langnau

Sans faire énormément de bruit, Fribourg ne va pas franchement beaucoup mieux que Lausanne. Le 9-1 infligé à Kloten semble n'avoir été qu'une illusion. Car lorsque l'on reçoit Langnau, sans dénigrer l'adversaire, on se doit de quitter la glace avec les trois points.

Au lieu de ça, les Dragons n'ont obtenu que le point de la défaite en prolongation (1-2 ap). Et les joueurs de Christian Dubé peuvent s'estimer heureux d'avoir réussi à prendre un point. Alors oui, les Fribourgeois ont dominé les tirs 44-19, mais ils étaient encore menés 1-0 à la 49e avant que Diaz ne trouve la faille en contournant la cage et en battant un Boltshauser qui aurait pu mieux faire en la circonstance. Et lors de la période supplémentaire, les Emmentalois ont profité d'une faute de Desharnais pour être en supériorité numérique. Et c'est le défenseur Vili Saarijärvi qui a mis fin au débat d'un très joli lancer.

Week-end difficile pour Ajoie. Après avoir subi la loi de Zurich (4-0) à Porrentruy, les Jurassiens avaient un déplacement difficile à Davos. Et comme les Grisons sont sur un excellent rythme actuellement, il aurait fallu un HCA de gala pour contrecarrer les plans d'Ambühl & Cie qui a gagné 5-1. C'est Martin Bakos qui a inscrit l'unique but jurassien sur penalty.

Bienne marque le pas

L'état de grâce de Bienne est-il déjà terminé? Battu à Rapperswil la veille, les Seelandais ont subi la loi d'un Lugano qui avait beaucoup de choses à se faire pardonner après sa défaite contre Kloten vendredi soir. Les Bianconeri l'ont emporté 3-0 en rendant une copie bien plus conforme à leur potentiel. Mais nul doute que Chris McSorley ne peut pas encore envisager l'avenir avec une immense sérénité car tout demeure très fragile. Bienne en est à trois défaites consécutives.

Dans une partie forcément déséquilibrée, Zoug n'est pas tombé dans le piège des Aviateurs. A Kloten, le champion s'est imposé 5-1 après avoir été mené 1-0. On peut toutefois dire que les hommes de Tangnes n'ont vraiment passé l'épaule que dans les dix dernières minutes.

Et enfin dans le dernier match, Ambri a écarté Rapperswil 4-3 ap.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette écrase Lausanne 5-1 et s'offre un week-end parfait

Publié

le

Les Genevois jubilent alors que Lausanne peut avoir petite mine (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Après avoir triomphé de Fribourg-Gottéron 5 à 2 la veille, Genève-Servette se rendait samedi à Lausanne pour le premier derby lémanique de la saison. Face à des Lausannois à la peine, les Servettiens ont fait le match qu'il fallait pour s'imposer et conserver la tête de la National League. 

Lausanne devait se faire pardonner devant son public. Privé de but depuis 148 minutes et 58 secondes avant cette rencontre, le public a manifesté son mécontentement en sifflant le nom de l'entraîneur principal John Fust au moment de la composition d'équipe. Dans ce contexte, ce sont les Lausannois qui démarrèrent pied au plancher avec même un poteau touché à la 7e minute par Martin Gernat.

Mais en ce début de saison, les Genevois dégagent une sérénité quasi-inébranlable. Et après avoir laissé passé l'orage, ce fut aux Genevois d'imposer leur jeu. Et si le powerplay est l'un des points faibles du coté des Vernets, c'est en supériorité numérique que Pouliot inscrit le premier but du match.

Deux buts en 42 secondes

Poussé par leur public, les Vaudois eurent le mérite de revenir très fort en début de deuxième période. Une séquence qui leur permit de revenir au score par l'entremise de Martin Gernat (meilleur lausannois sur la glace) mettant fin à une période de 172 minutes et 8 secondes sans but inscrit. Mais à nouveau, ce sont à nouveau les hommes de Jan Cadieux qui repartirent de plus belle. Preuve que le danger peut venir de partout, c'est Marco Maurer qui inscrit son 2e but de la saison après une séquence école autour du but du LHC.

Quarante-deux secondes plus tard, c'est depuis sa zone de défense que Karrer, malade face à Fribourg et de retour face à Lausanne, put lancer Noah Rod. Seul face au gardien Östlund, le capitaine genevois ne fit pas prier pour inscrire son deuxième but en deux matchs et surtout, maintenir la tête des Lausannois sous l'eau (du lac de Genève ?). Et comme un clin d'oeil, c'est à nouveau en powerplay que les Servettiens creusèrent encore l'écart grâce au quatrième goal d'Hartikainen.

En troisième période, le GSHC n'eut pas à forcer pour conserver l'écart. Point à souligner, le 5e but de Noah Rod bien servi par Pouliot pour inscrire le 5-1. C'est la 2e fois depuis 2002 que Genève s'impose à Lausanne avec 4 buts d'écart après le succès 5-1 du 1er avril 2021.

 

--- Télégramme ---

Lausanne HC - Genève-Servette HC X - X (0-1 ; 1-3 ; 

Genève-Servette: Mayer, Tömmernes, Karrer, Maurer, Vatanen, Le Coultre, Jacquemet, Völlmin, Winnik, Filppula, Miranda, Rod, Pouliot, Praplan, Omark, Richard, Hartikainen, Bertaggia, Smirnovs, Antonietti, Derungs (qui a obtenu ses premières minutes en National League).

Notes: sans Cavalleri (blessé, haut du corps), Chanton et Berthon (surnuméraires) et Jooris (suspendu), Smons toujours à la Chaux-de-Fonds (4 points en 6 matchs, 17'30'' de jeu en moyenne)

Continuer la lecture

Basketball

Les Lions retrouvent leur mordant et un public face à Union 79-64

Publié

le

Les frères Jurkovitz ont connu des fortunes diverses samedi. Thomas - en blanc - a remporté la victoire avec les Lions de Genève face à Union Neuchâtel, alors que Natan - en bleu - a connu la défaite avec Fribourg Olympic à Monthey 83-93 après prolongation (© KEYSTONE/Martial Trezzini/archives).

Les Lions de Genève ont battu Union Neuchâtel (79-64) samedi à la Salle du Pommier devant 1'620 spectateurs ravis.

Les meilleurs marqueurs ont été les étrangers James Karnik - pourtant blessé durant la préparation - (vingt points) et Jeremiah Paige (vingt-huit). La défense a constitué la clé du succès pour les joueurs d'Alain Attalah, ceux-ci ont réussi à "fermer la raquette" contraignant les visiteurs à tirer de loin, tout en lançant des contre-attaques fulgurantes pour la plus grande joie des mille six cents vingt personnes présentes.

Le nouveau président Ognjen Kapetanovic peut avoir le sourire: non seulement les Lions ont gagné, mais le public a été nombreux et enthousiaste (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi/archives).

Au milieu du deuxième quart temps, les basketteurs du Grand-Saconnex ont compté jusqu'à dix-neuf points d'avance. Le nouveau capitaine Bryan Colon a également tenu son rang avec quatorze points. Sorti en fin de match pour cinq fautes à l'instar de J. Karnik, il s'est également fait l'auteur de nombreuses passes décisives. Quant aux Unionistes (vingt-deux ans de moyenne d'âge), leur inexpérience et leur naïveté leur a coûté cher en début de match, mais ils ont eu le mérite de ne jamais baisser les bras.

Les supporters des Lions sont nombreux sont venus nombreux samedi à la Salle du Pommier.

Continuer la lecture

Football

Bâle bat Saint-Gall: Alex Frei sauvé par son joker

Publié

le

Bradley Fink: le buteur providentiel du FC Bâle. (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Une réussite de Bradley Fink une poignée de secondes après son introduction à la 83e a offert une victoire 3-2 au FC Bâle devant Saint-Gall. Il a évité à ses couleurs un couac qui aurait fait tache.

Agé de 19 ans, le transfuge de Dortmund s'est jeté sur un centre de Michael Lang pour battre Lawrence Zigi et pour infliger aux Saint-Gallois une deuxième défaite de rang. Réduite à dix après l'expulsion de Basil Stillhart à la 36e alors que le FC Bâle menait 2-1, la formation de Peter Zeidler a eu l'immense mérite d'égaliser sur un penalty de Lukas Görtler à la 71e. Punis pour leur suffisance avec cette égalisation, les Rhénans sont parvenus à donner un dernier coup de fouet pour exploiter enfin leur supériorité numérique.

L'autre grand artisan de ce succès se nomme Zeki Amdouni. Quatre jours après ses débuts internationaux, le Genevois a remis en moins de deux minutes son équipe dans le bon sens de ka marche. Il signait le 1-1 à la 15e avant de provoquer à la 17e un autogoal du malheureux Zigi grâce à un superbe numéro dans la surface. Une action qui devrait nourrir la réflexion de Murat Yakin avant d'établir sa liste pour la Coupe du monde.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture