Rejoignez-nous

Sport

Football: la commission des arbitres dénonce la grève

Publié

,

le

Le mouvement de grève a été décidé par l'Union des arbitres du canton à cause de l'agression du directeur de jeu du match Tordoya - Satigny dimanche au Centre Sportif des Evaux. La commission des arbitres estime avoir été mise devant le fait accompli et son président assure n'avoir eu aucun contact avec le président l'Union des arbitres genevois.

Augustin Perez ne décolère pas : plus de 90% des matches qui devaient se disputer en fin de semaine dans les ligues inférieures genevoises ont été renvoyés. Le président de la commission des arbitres se plaint de l'attitude de l'Union Genevoise des Arbitres qui a lancé un préavis de grève pour les matches (plus de 150 au total) de la deuxième à la cinquième de vendredi à dimanche dans le canton. Seuls une dizaine de directeurs de jeu n'a pas suivi le mouvement. Du côté de l'Association Cantonale Genevoise de Football (ACGF), la décision - jugée peu constructive - passe mal !

Augustin PerezPrésident de la commission des arbitres de l'ACGF

 

Du côté des instances cantonales, on se pose également la question de l'après-grève: qu'est-ce qui va changer réellement? Exprimer son ras-le-bol risque de ne pas suffire, estime-t-on.

Augustin PerezPrésident de la commission des arbitres de l'ACGF

 

Un autre canton a été confronté au problème de la grève suite à une agression d'arbitre: Fribourg. Un événement survenu voilà onze ans. L'homologue d'Augustin Perez va dans le même sens que le Genevois.

Roberto RaiaPrésident de la commission des arbitres de l'AFF

 

Le résultat mitigé de la grève a laissé les responsables de l'Association Fribourgeoise de Football (AFF) sur leur faim.

Roberto RaiaPrésident de la commission des arbitres de l'AFF

 

Une sensibilisation aux effets limités

Pour endiguer des actions de prévention ont été entreprises dans les trois cantons sondésVaud paraît avoir une longueur d'avance. Première mesure: la création d'une commission dite jeu et fair-play, distincte de la commission des arbitres. C'est elle qui pilote les efforts des différents acteurs pour parvenir

Christophe ChailletPrésident de la commission jeu et fair-play de l'ACVF

 

Cette forte mobilisation n'a cependant pas produit les effets escomptés : la baisse attendue n'a véritablement eu lieu.

Christophe ChailletPrésident de la commission jeu et fair-play de l'ACVF

 

A lire aussi:

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur glace

Que se passe-t-il si le GSHC finit hors du top-6 de National League ?

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Suite à sa défaite face au Lausanne Hockey Club mardi, le GSHC voit ses chances de terminer dans le top-6 du championnat de National League s'envoler.  Mais qu'est-ce que cela signifie concrètement ? Que se passe-t-il si le GSHC n'arrive pas à terminer dans le top 6 du championnat au terme de la saison régulière ? Explications.

Cette saison, la formule a évolué pour les équipes classées entre la 7e et la 10e place. Durant 4 saisons, les 6 premières équipes du classement se qualifiaient pour les playoffs et les équipes classées entre la 7e et la 10e place jouaient les pré-playoffs. Cette année, les pré-playoffs disparaissent au profit des play-in. Pour tout comprendre, reprenons depuis la base. Voici le fonctionnement pour la saison 2023-2024: les 14 équipes s'affrontent 4 fois chacune pour un total de 52 matchs en saison régulière. Une fois le classement final établi, les équipes sont divisées comme tel:

    • Les équipes classées de 1 à 6e place sont directement qualifiées en playoffs
    • Les équipes classées de la 7 à la 10e place participent aux play-in
    • Les équipes 11e et 12e sont en vacances.
    • Les équipes 13e et 14e jouent se battent contre la relégation

Si deux équipes sont ex-aequo au nombre de points à la fin des 52 matchs, ce sont les confrontations directes qui permettent de les départager.

 

Le Top 6 

Ces équipes peuvent encore se battre pour le titre de champion et sont en course pour le titre de champion de Suisse. Les affiches des quarts de finale sont déterminées par le classement des équipes au terme de la saison régulière:

  • Le 1er affronte l'équipe la moins bien classée issue des play-in
  • Le 2e affronte l'équipe la mieux classée issue des play-in
  • Le 3e affronte le 6e
  • Le 4e affronte le 5e

Les play-in

Nouveauté de la saison 2023-2024, les équipes qui terminent la saison à la 7e ou 8e place sont avantagées par rapport à celle qui termine 9e ou 10e. En pré-playoffs, le 7e affrontait le 10e et le 8e défiait le 9e. Désormais, les affiches sont les suivantes:

  • Le 7e joue contre le 8e
  • Le 9e joue contre le 10e

L'équipe la moins bien classée joue le match aller à domicile, le match décisif a donc lieu dans la patinoire de l'équipe la mieux classée.

Le vainqueur de la série 7e contre 8e est qualifié en playoffs. Le perdant de la série du 9e contre le 10e est éliminé et part en vacances. Les deux équipes restantes (le perdant de la série 7-8 et le vainqueur de la série 9-10) s'affrontent, aussi dans un format aller-retour. L'équipe vainqueur prend la dernière place disponible pour les playoffs. 

Les matchs se jouent dans le format aller-retour mais les scores ne sont pas cumulatifs, ce sont les résultats qui comptent. Une victoire vaut 3 points, un match nul 1 point et une défaite 0. L'équipe avec le plus de points après les deux matchs est qualifiée. Vous avez bien lu, une équipe peut gagner 5-1 à l'aller et s'incliner 1-0 au retour, l'issue se jouerait alors en prolongations.

En résumé, les équipes 7e et 8e sont avantagées puisqu'elles ont deux possibilités de se qualifier en playoffs. De plus, l'une de ces deux équipes ne jouera que deux matchs pour se qualifier. Une équipe qui termine 9e ou 10e n'a qu'une seule chance d'accéder aux séries finales et doit de toute manière jouer 4 matchs pour y parvenir.

La situation du GSHC

Les Grenat sont actuellement 8e avec 6 points de retard sur la 5e place de Lugano,  5 points de retard sur la 6e place occupée par Berne et sont à 4 points de la 7e place occupée par Davos. Il reste trois matchs à jouer pour ces quatre équipes donc 9 points en jeu. Tout est encore possible mais les Grenat doivent remporter leurs trois prochains matchs (Ambri jeudi, à Zoug samedi, Bienne lundi) et espérer que deux des équipes ne fassent aucun point.

Le GSHC n'est pas assuré de terminer à la 7e ou 8e place. Les Tessinois d'Ambri peuvent venir jouer les troubles-fêtes et déclasser les Genevois. Trois points séparent les deux équipes qui s'affrontent jeudi aux Vernets, attention de ne pas laisser passer l'avantage de la 7e ou 8e place.

Lutte contre la relégation

Les deux dernières équipes du classement, Kloten et Ajoie cette saison, s'affrontent dans une série au meilleur des 7 matchs (le premier à 4 victoires). Le gagnant de la série sauve sa place dans l'élite, le perdant joue un barrage contre le champion de Swiss League, la deuxième division du hockey suisse.

En Swiss League, seuls deux dossiers remplissent tous les critères (financiers, infrastructures etc.) pour valider une éventuelle montée : Olten et Viège. Si aucune de ces deux équipes ne devient championne de Swiss League, le barrage n'a pas lieu et aucune promotion/relégation n'intervient.

Au soir du 27 février, quelques certitudes sont déjà établies: Zurich, Fribourg et Lausanne sont déjà qualifiées pour les playoffs (et donc sont en vert sur le Teletext), Kloten et Ajoie sont assurées de terminer à la 13e et 14e place (et sont donc en rouge).

Le classement de National League au 28.02

Le classement de National League au 28.02 [Capture d'écran du Teletext]

Continuer la lecture

Sport

Le FC Winterhour déjoue encore les pronostics

Publié

le

Nishan Burkart (99) est le plus prompt pour ouvrir le score. (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Invaincu lors de huit de ses neuf dernières rencontres de Super League, Winterthour ne cesse de surprendre. N’a-t-il pas déjoué tous les pronostics pour éliminer le FC Zurich en quart de finale ?

Au Letzigrund, la formation de Patrick Rahmen s’est imposée 2-0 grâce à un doublé de Nishan Burkart peu après l’heure de jeu (62e et 67e). A l’image de son gardien Yanick Brecher guère à son avantage sur l’ouverture du score, le FC Zurich a fait peine à voir. Comme trois jours plus tôt, le FCZ a dévoilé bien des manques. Sa fin de saison s’annonce aussi triste qu’un hiver sans fin

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Une qualification sans histoire pour le Servette FC

Publié

le

La joie mesurée des Grenat après l'ouverture du score de Miroslav Stevanovic. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Servette FC n’est pas tombé dans le piège. Trois jours après leur superbe victoire à Berne face aux Young Boys, les Grenats se sont imposés 2-0 à Delémont pour se hisser dans le dernier carré.

Devant 5482 spectateurs, le Servette FC a livré une performance en demi-teinte avant le repos avant de trouver l’ouverture par Miroslav Stevanovic à la 52e. Introduit à la pause, le Bosnien a su exploiter un centre de Bendeguz Bolla pour battre l’excellent Steven Oberle. Impuissant sur cette frappe du no 9 servettien, le portier des Jurassiens a réussi trois parades remarquables sur deux frappes de Jérémy Guillemenot et une de Bolla. Il a toutefois été surpris sur son premier poteau lors du 2-0 de la 74e inscrit par la nouvelle recrue Takuma Nishimura,

"Bourreau" de Saint-Gall et de Lucerne aux tours précédents, Delémont n’a pas réussi la passe de trois. Il y avait bien deux ligues d'écart entre les deux formations. Même si le score est resté dans le domaine du raisonnable et même si René Weiler avait procédé à un large turnover, les Jurassiens n’ont, ainsi, pas été en mesure d’emballer le match pour faire croire à leur public que l’exploit pouvait être possible-

Le Servette FC disputera à la fin avril une troisième demi-finale depuis 2021. Les deux premières à domicile contre St. Gall et Lugano avaient laissé bien des regrets à une équipe qui n’a plus joué une finale de Coupe de Suisse depuis 2001. Mais ce Servette 2023/2024 qui traverse sans doute sa plus belle saison depuis deux décennies semble en mesure de saisir cette fois pleinement sa chance.

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette honoré au Palais Eynard pour son titre européen

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Genève-Servette à l'honneur mercredi au Palais Eynard. Les hockeyeurs sacrés champions d'Europe la semaine dernière ont été recu par les autorités du Canton et de la Ville de Genève. Ce genre d'événement est aussi l'occasion de souligner le travail de toutes celles et tout ceux qui entourent le club et qui leur permet de performer. Une occasion saisie par le capitaine du GSHC Noah Rod lors de son discours.

Noah RodCapitaine du GSHC

A quelques semaines de l'annonce du résultat du concours d'architecture de la nouvelle patinoire, le président du conseil d'administration du GSHC Philippe Baechler a aussi profité de l'occasion pour rappeler aux politiciennes et politiciens présents l'importance d'avoir une nouvelle patinoire. Surtout avec l'engouement qui naît autour du hockey depuis 10 mois maintenant après le titre de champion de Suisse puis celui de champion d'Europe.

Philippe BaechlerPrésident du GSHC

En attendant, Genève-Servette retrouve les Vernets jeudi pour l'antépénultième match de la saison régulière. Les Grenat reçoivent Ambri-Piotta, coup d'envoi à 19h45.

Continuer la lecture

Football

Quarts de finale de la Coupe: Delémont attend Servette

Publié

le

René Weiler ne prendra pas à la légère le déplacement à Delémont (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Les quarts de finale de la Coupe de Suisse débutent ce soir avec trois matches. Le plus attendu opposera dès 20h15 à la Blancherie les SR Delémont à Servette.

Les Jurassiens, qui évoluent en Promotion League, rêvent d'un nouvel exploit après avoir sorti successivement deux clubs de Super League lors des tours précédents, en l'occurrence Saint-Gall (2-1) et Lucerne (1-0). Mais avec Servette, ils auront face à eux un adversaire d'un autre calibre.

Les Genevois sont en train de réussir une très belle saison. Ils sont encore engagés sur les trois tableaux puisqu'ils ont encore des ambitions en championnat - ils sont deuxièmes à quatre points des Young Boys - et en Conference League, avec un double duel à venir en 8es de finale contre Viktoria Plzen.

Même le départ à Union Berlin lors du mercato du buteur Chris Bédia et l'incroyable bourde administrative qui prive l'équipe de trois des recrues hivernales ne semble pas avoir perturbé outre mesure l'équipe de René Weiler. La Coupe de Suisse peut lui permettre de remporter un trophée attendu depuis 2001.

Les autres rencontres de la soirée mettront aux prises des formations appartenant à l'élite. A 20h30, Bâle accueillera Lugano alors que le FC Zurich recevra Winterthour.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture