Rejoignez-nous

Sport

Football: ambitieux en Coupe, Servette se méfie d'Echallens

Publié

,

le

Echallens n'a visiblement pas peur de Servette si on en juge par l'affiche du match publié sur le compte facebook du club du Gros-de-Vaud.

Servette veut aller loin en Coupe de Suisse : Alain Geiger et ses joueurs prennent donc Echallens très au sérieux. Ils ne laissent rien au hasard dans la préparation de leur match du premier tour principal de la Coupe de Suisse samedi (17h).

Visant le maintien en championnat, les Servettiens ont l'ambition de réussir un bon parcours en Coupe de Suisse. Pas question de sous-estimer l’équipe d'Echallens Région désormais entraînée par John Dragani (ex-Lausanne-Sport et Stade Nyonnais). L'entraîneur grenat n'a donc cessé de mettre ses joueurs en garde toute la semaine.

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

Routis en défense centrale?

Même si les grenats ne vont pas faire tourner leur effectif, un changement semble fort possible dans le onze de départ : le retour de Christopher Routis. Reste à savoir si c'est en tant qu'arrière central ou comme dans l'axe devant la défense.

Christopher RoutisDéfenseur central du Servette FC

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tennis

Medvedev battu dès son entrée en lice

Publié

le

Daniil Medvedev a été battu dès son entrée en lice à Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Daniil Medvedev n'aura fait qu'une brève apparition au Geneva Open. Exempté de 1er tour, le no 2 mondial s'est incliné 6-2 7-6 (7/5) devant Richard Gasquet (ATP 75) en 8e de finale.

Le Russe, qui n'avait plus joué depuis le 31 mars en raison d'une opération à une hernie, espérait pouvoir enchaîner les matches sur terre battue avant d'attaquer la quinzaine de Roland-Garros. Mais il devra se contenter de cette seule rencontre de préparation sur la surface qu'il apprécie le moins.

Daniil Medvedev n'a pourtant rien lâché mardi sous le chaud soleil du Parc des Eaux-Vives. Mené 6-2 3-1, le vainqueur du dernier US Open a connu un beau sursaut d'orgueil, empochant trois jeux de suite pour relancer ses actions. Mais il a craqué au pire moment, commettant une double faute au moment de faire face à la première balle de match.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Nikles bat Riedi en sauvant 6 balles de match

Publié

le

Johan Nikles a sauvé 6 balles de match avant de battre Leandro Riedi (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Johan Nikles (ATP 317) a remporté le derby suisse programmé mardi au 1er tour du Geneva Open, s'imposant 5-7 7-6 (7/3) 7-5 en 2h31' devant Leandro Riedi (ATP 301).

Issu des qualifications sur la terre battue du Parc des Eaux-Vives, le Genevois de 25 ans est revenu de très loin avant de s'offrir un premier succès sur l'ATP Tour. Il a en effet écarté pas moins de six balles de match dans la deuxième manche. Sans même devoir sortir le grand jeu: Leandro Riedi a en effet craqué au moment de porter l'estocade à 7-5 5-4 sur son engagement.

Le Zurichois de 20 ans, qui jouait le deuxième match de sa carrière sur l'ATP Tour (après Gstaad en 2021), semblait avoir partie gagnée à 40/0 dans le dixième jeu de la seconde manche. Il a gâché six opportunités de conclure dans ce jeu, commettant à deux reprises une double faute.

Johan Nikles a su surfer cette vague, dominant nettement les débats dans le jeu décisif. Le Genevois a ensuite su attendre son heure dans l'ultime manche, où il ne s'est jamais retrouvé en danger sur son service. Et à 5-5, Leandro Riedi lui a offert le break décisif, sur une double faute, après avoir également mené 40/0.

Face à Griekspoor au 2e tour

Récompensée par un chèque de 9380 euros (le plus important de sa carrière), cette victoire permettra à Johan Nikles de défier Tallon Griekspoor (ATP 64) mercredi en 8e de finale. Il se mesurera pour la première fois au Néerlandais, qui avait "explosé" en fin de saison dernière en s'adjugeant cinq titres consécutifs en Challenger.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

L'équipement et l'itinéraire sont décisifs pour du VTT en sécurité

Publié

le

En Suisse, 11'700 vététistes se blessent chaque année, dont près de 400 grièvement. Le BPA rappelle quelques conseils de sécurité. (photo symbolique) (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Avec la mode persistante du vélo tout terrain (VTT), le nombre d'accidents augmente en parallèle: chaque année, 11'700 vététistes se blessent en Suisse, dont 394 grièvement. En 2021, cinq personnes ont perdu la vie en pratiquant cette activité.

La sécurité en VTT dépend fortement d'une bonne préparation et de la manière de rouler, écrit mardi le Bureau de prévention des accidents (BPA).

Avant de faire tourner les jambes, il faut activer la tête: cela signifie évaluer ses capacités de façon réaliste. Sur les terrains accidentés, les forces en jeu sont considérables. Ce sport fait appel à l’endurance, la force et la coordination. L’itinéraire choisi doit toujours correspondre aux capacités personnelles.

Pour le VTT sur piste, le BPA conseille de choisir des randonnées offrant des tracés bien entretenus et dont le niveau de difficulté est signalé.

Un matériel adapté

Le matériel est également décisif pour la sécurité. Le vélo doit être régulièrement entretenu par un spécialiste et il est recommandé de contrôler soi-même son engin avant chaque sortie.

L'équipement de protection principal est le casque de vélo. Les lunettes de sport empêchent les projections dans les yeux, les gants recouvrant entièrement les doigts protègent toute la main en cas de chute. En fonction du type d'itinéraire, des protections pour les genoux, les coudes et le dos sont également utiles.

Des règles claires

De nombreuses personnes pratiquent des sports très variés en pleine nature, comme la randonnée ou le jogging. Il est donc important d'observer des règles de coexistence respectueuses. Le BPA a défini un code VTT à cette fin, qui est en cours de révision avec les organisations partenaires SuisseMobile, l'Association suisse du VTT (IMBA) et la Suva.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Dominic Thiem n'y arrive toujours pas

Publié

le

Dominic Thiem a été battu dès le 1er tour à Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Dominic Thiem (ATP 194) est toujours en quête d’un premier succès depuis son retour à la compétition fin mars.

L'ex-no 3 mondial a subi sa sixième défaite en autant de matches lundi au Geneva Open. Il s'est incliné 6-3 6-4 devant l'ancien demi-finaliste de Roland-Garros Marco Cecchinato (ATP 134) au 1er tour.

Eloigné des circuits pendant neuf mois en raison d'une déchirure au poignet droit, Dominic Thiem monte clairement en puissance depuis son "comeback" à Marbella sur le circuit Challenger. Mais la victoire se refuse pourtant toujours au double finaliste de Roland-Garros (2018, 2019).

L'Autrichien de 28 ans, qui a perdu quelque 150 places dans la hiérarchie depuis la mi-février, a montré de belles choses sur la terre battue genevoise. Comme ces deux "tweeners", des passing-shots lâchés entre les jambes, réalisés dans le même jeu, le sixième de la deuxième manche en l'occurrence.

Mais son manque de confiance et d'automatismes se fait toujours ressentir dans les moments "chauds". A l'inverse, Marco Cecchinato, fort de ses deux succès obtenus en qualifications, a bien mieux géré les points importants. Il a ainsi écarté les sept balles de break que Dominic Thiem s'est procurées...

Nikles-Riedi vers 16h

Tête de série no 1 du tableau, Daniil Medvedev entrera par ailleurs en lice mardi à 18h au Parc des Eaux-Vives. Le Russe, qui n'a plus joué depuis le 31 mars en raison d'une opération d'une hernie, se frottera à l'un des plus beaux revers du circuit: il affrontera en effet Richard Gasquet (ATP 75) en 8e de finale.

Ce duel sera précédé du derby suisse programmé au 1er tour. Johan Nikles (ATP 317), qui est issu des qualifications, et Leandro Riedi (ATP 317), qui a bénéficié d'une invitation, visent tous deux un premier succès sur le front de l'ATP Tour. Le Genevois et le Zurichois devraient en découdre aux alentours de 16h.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Medvedev revient avec une grande motivation

Publié

le

Daniil Medvedev s'est confié à la presse dimanche à Genève (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

C'est un Daniil Medvedev serein et motivé qui s'est confié à la presse dimanche avant son retour à la compétition prévu au Geneva Open, dont il est la tête de série no 1.

Sa pause forcée due à une opération à une hernie lui a permis de retrouver un certain relâchement. "Je suis très motivé", a lâché le no 2 mondial, dont le dernier match date du 31 mars.

"Même si j'avais bien joué à l'Open d'Australie", où il ne s'était incliné qu'au terme d'une finale épique face à Rafael Nadal, "j'ai senti à Acapulco, à Indian Wells et à Miami que je ne parvenais pas à élever mon niveau de jeu", a-t-il souligné.

"La saison 2022 a été très intense", a rappelé le Russe, vainqueur notamment de l'US Open et de la Coupe Davis l'an dernier. "Elle s'était terminée tard (réd: le 5 décembre pour lui), et je n'avais bénéficié que d'une à deux semaines de pré-saison. J'ai senti que ça a joué sur mon moral", explique-t-il.

"Maintenant, j'ai pu récupérer sur le plan mental. Je reprends les habitudes que j'apprécie, je peux m'entraîner fort. Je me sens bien après trois bonnes semaines d'entrainement. Je me sens à nouveau heureux sur le court", a poursuivi Daniil Medvedev, qui doit maintenant retrouver au plus vite le rythme de la compétition.

Besoin d'enchaîner les matches

"J'ai décidé qu'il était plus judicieux de jouer quelques matches, enfin j'espère en tout cas plus qu'un, avant Roland-Garros. On jouera au meilleur des cinq sets à Paris, et ça n'a jamais été facile pour moi sur terre battue", a rappelé celui qui avait tout de même atteint les quarts de finale l'an dernier à Roland-Garros.

Daniil Medvedev a confié ne pas avoir pleinement savouré son accession à la 1re place mondiale. "Ca n'a duré que deux semaines (réd: trois en fait, entre le 28 février et le 20 mars), et je ne jouais par ailleurs pas bien", a expliqué le Moscovite, qui avait été éliminé dès les 16es de finale à Indian Wells à la mi-mars.

"Mais je suis heureux d'avoir réussi cela. Il y a des légendes du tennis qui n'ont jamais atteint la 1re place. J'espère pouvoir récupérer cette place et y passer d'autres semaines, mais à 70 ans je pourrai toujours dire que j'ai été no 1 mondial. On ne pourra jamais m'enlever cela", a-t-il lâché.

"Je peux comprendre cette décision"

L'exclusion des Russes et des Bélarusses de Wimbledon l'a-t-elle par ailleurs perturbé? "Je ne jouais pas lorsque la décision a été prise. J'avais donc l'occasion de m'informer plus que d'habitude. Mais il n'y a rien que je puisse faire. Je ne donnerai mon opinion qu'en privé", a répondu Daniil Medvedev.

"Je peux comprendre cette décision, même si un Russe peut toujours travailler en Grande-Bretagne. Et en même temps cela devrait rester du sport. Ca va être compliqué pour les autres tournois et les autres sports de savoir où se situe la limite pour une telle décision", a-t-il encore déclaré.

"J'essaie de respecter chaque opinion, car chaque être humain est différent. Si vous demandez leur avis à 100 joueurs, vous aurez peut-être 100 opinions différentes. Mais ne pas jouer Wimbledon est, bien sûr, un immense regret. C'est un tournoi que j'adore", a conclu le Russe de 26 ans.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture