Rejoignez-nous

Equipe de Suisse

Espagne – Suisse : Shaqiri peut jouer

Publié

,

le

Xherdan Shaqiri et l'Equipe de Suisse peuvent se réjouir: le meneur de jeu helvétique est autorisé à jouer le match face à l'Espagne samedi soir à Madrid (© KEYSTONE/Alexandra Wey).

Xherdan Shaqiri est autorisé à jouer le match de Ligue des Nations face à l’Espagne à Madrid samedi (20h45). Les autorités sanitaires espagnoles ont donné leur feu vert vendredi soir en fin de journée.

Jouera, jouera pas? La situation a longtemps été floue. Car l’international aux quatre-vingt-deux sélections avait beau pouvoir s’entraîner avec l’équipe, l’ASF n’a reçu l’autorisation de sa participation que tardivement.

L’UEFA avait délégué la décision aux autorités sanitaires espagnoles. Petkovic devrait parier sur le joueur de Liverpool. Pour Shaqiri, ce serait son 83e match international le jour de son 29e anniversaire et sa première apparition avec l’équipe nationale depuis le 09.06.19 et la finale pour la troisième-quatrième de la Ligue des Nations au Portugal contre l’Angleterre (0-0, 5-6 aux penalties).

Shaqiri avait été testé positif au COVID lundi. Cependant, des tests ultérieurs ont prouvé que le milieu de terrain avait des anticorps provenant d’une infection antérieure qui avait rendu le test positif. En conséquence, selon les médecins suisses, le meneur de l’Equipe de Suisse n’était plus considéré comme infectieux, ce qui lui a permis de réintégrer la sélection et de faire le voyage jusqu’en Espagne.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Equipe de Suisse

Sandy Maendly : « Nils Nielsen a libéré les joueuses »

Publié

le

Victorieuses le 22 septembre face aux Belges (2-1), les Suissesses sont confiantes avant leurs deux dernières rencontres, mais elles devront se passer de plusieurs joueuses en défense dont Noëlle Martitz, n°5 de dos, et Luana Bühler, n°15 au centre (© KEYSTONE/Peter Schneider).

L’Equipe de Suisse féminine entame la dernière ligne droite dans la phase qualificative de l’Euro’22 avec deux rencontres décisives en Roumanie mardi, puis en Belgique au tout début décembre. Libérées par la présence du coach national Nils Nielsen, les Suissesses ont tous les atouts en main pour se qualifier pour la phase finale en Angleterre.

C’est la dernière ligne droite pour la sélection féminine helvétique dans la phase qualificative pour l’Euro’22. En tête de leur groupe avant les deux dernières rencontres, les Suissesses devront récolter quatre points au moins pour accéder à la phase finale. Première échéance mardi après-midi en Roumanie, face à une équipe qu’elles ont très nettement battue (6-0) le 12 novembre dernier. Mais attention sur les terres, les Roumaines montrent un tout autre visage: elles sont invaincues à domicile depuis plus d’une année. Leur ultime défaite devant leur public remonte à la première partie de cette phase qualificative face à la Belgique. Et encore. Elles ne se sont inclinées que par la marge la plus étroite (0-1).
Les joueuses de Nils Nielsen ont d’autant plus de raisons de se méfier, qu’elles ont leur talon d’Achille. Souvent tombées dans le piège de la provocation lors de leur précédente rencontre à l’extérieur de cette campagne où elles ont fini par arracher un résultat nul (1-1) après avoir concédé très tôt l’ouverture du score. elles devront maîtriser leurs nerfs cette fois…

Sandy Maendly 73 sélections en Equipe de Suisse

 

Sandy Maendly qui évolue sous les couleurs de Servette Chênois depuis début ’18 a retrouvé l’Equipe de Suisse après trois et demi d’absence (archives).

 

 

Pour cette avant-dernière de la campagne qualificative, les Suissesses devront se passer de plusieurs joueuses de l’arrière garde. Noëlle Maritz et Luana Bühler sont indisponibles à Mogoşaia, alors que Rahel Kiwic et Viola Calligaris, poignet cassé en Croatie, étaient déjà indisponibles.

Sandy Maendly 73 sélections en Equipe de Suisse

 

La joueuse de milieu de terrain de Servette Chênois n’a plus connu les joies des sélections durant plus de trois ans et demi (27.11.15-14.06.19), avant de faire son retour sous l’ère Nils Nielsen entré fonction voilà bientôt deux ans. Elle nous dit ce que la présence du coach danois a changé au sein de la sélection helvétique par rapport aux années précédentes.

Sandy Maendly 73 sélections en Equipe de Suisse

 

Et cette équipe rajeunie possède une belle marge de progression avec la présence de neuf joueuses de moins de vingt-trois ans, parmi lesquelles la Servettienne Nathalia Spälti, venue en renfort au dernier moment.

Sandy Maendly 73 sélections en Equipe de Suisse

Continuer la lecture