Rejoignez-nous

Course à pied

Course de l'Escalade: édition chamboulée mais plateau royal

Publié

,

le

Julien Wanders a fort à faire pour remporter la Course de l'Escalade comme il y a deux ans (© KEYSTONE/Martial Trezzini/archives).

Julien Wanders visera une quatrième couronne lors de la 43e course de l'Escalade dimanche à Genève, une édition entravée par le Covid-19. Mais il ne partira pas favori face à une imposante armada kényane.

Wanders, qui recevra à l'occasion la médaille de bronze des Championnats d'Europe de cross 2019 redistribuée après la disqualification pour dopage du vainqueur Robel Fsiha, est traditionnellement très l'aise sur le sinueux parcours genevois (7,32 km). Il arrive en droite ligne d'Iten, sa base kényane, dans une forme encore perfectible après les ennuis de santé qui ont émaillé sa saison.

Pour s'imposer une quatrième fois d'affilée dimanche après 2017, 2018 et 2019 (l'édition 2020 a été annulée), il lui faudra se surpasser. De l'avis des suiveurs au Kenya, le favori sera son partenaire d'entraînement, le Kényan Boniface Kibiwott, impressionnant sur piste cette année.

Double vainqueur sur les pavés genevois, en 2015 et 2016, le recordman de Suisse du marathon Tadesse Abraham aura son mot à dire, tout comme une cohorte d'outsiders kényans. Chez les femmes, on s'achemine vers un duel entre la Genevoise d'adoption Helen Bekele Tola (ETH), quadruple gagnante aux Bastions, et la marathonienne zurichoise Fabienne Schlumpf.

Perte importante

Le Covid-19 donne des cheveux blancs aux organisateurs, qui ont dû prendre des mesures assez strictes. La jauge des participants a été réduite de moitié, avec 23'000 coureurs inscrits contre 46'000 en 2019. "Le manque à gagner en termes de finances d'inscription atteint 850'000 francs", explique le patron de la manifestation Jerry Maspoli.

Cette édition entraînera une perte importante, d'un montant à six chiffres. L'Escalade puisera dans ses réserves et compte sur le soutien de la Confédération. Parmi les mesures coûteuses ayant dû être prises figure l'installation de tentes supplémentaires où les coureurs effectueront leur enregistrement, sachant qu'il faudra contrôler leur "pass sanitaire".

Cette contrainte, qui s'ajoute à l'obligation générale du port du masque dans la zone de départ et sur le parcours y compris pour les spectateurs, pourrait dissuader de nombreux coureurs inscrits de se présenter. Même si les participants peuvent respirer (un peu): ils ne devront pas porter le masque en courant.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Course à pied

Succès populaire et sportif pour la 45ème course de l'Escalade

Publié

le

Archives (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Le succès de la Course de l’Escalade ne se dément pas. 46’405 personnes y ont participé tout le week-end, pulvérisant le record de participation.

La Course de l'Escalade a tenu toutes ses promesses. Le plateau était relevé dans les deux courses élites et les favoris ont tenu leur rang.

Chez les dames, succès de l'Ethiopienne Gotytom Gebreslase en 23'23''. Côté masculin, c'est le kenyan Boniface Kibiwott qui s'impose en 20'51''. Et les genevois ont fait bonne figure. Morgan Le Guen, Tadesse Abraham et Julien Wanders terminent respectivement en 6è, 9è et 12è positions. Un résultat qui ravit l'organisateur Jerry Maspoli.

Jerry MaspoliPrésident du comité d'organisation

Encore un grand succès populaire pour la course de l'Escalade.  Avec un engouement confirmé cette année encore : en témoigne la Course du Duc, qui est organisée seulement tous les 5 ans, et dont le quota de 7500 places a été atteint en 35 jours.

Jerry MaspoliPrésident du comité d'organisation

Franc succès aussi pour la course parents-enfants, qui a enregistré une hausse de 12% des inscriptions par rapport à 2022. Avec la mission pour les organisateurs de parvenir cette année à fluidifier les départs.

Jerry MaspoliPrésident du comité d'organisation

Continuer la lecture

Course à pied

Plus de 53'800 personnes inscrites à la Course de l'Escalade, un record

Publié

le

En 2022, 45'610 personnes s'étaient inscrites pour la course. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

La 45e édition de la Course de l'Escalade qui se tiendra les 2 et 3 décembre prochain est d'ores et déjà une édition record. Au total, 53'805 coureurs et coureuses se sont inscrits, soit près de 2'000 de plus qu'en 2017. Si le record de participation globale est battu, certaines courses connaissent également un record du nombre d'inscrits comme la Marmite. 

En 2017, 51'107 personnes s'étaient finalement élancées sur les routes du canton et sur les pavés de la Vieille-Ville genevoise, explique l'organisation de la course dans un communiqué.

Au-delà de la Course du Duc, organisée tous les 5 ans et dont le quota de 7'500 places a été atteint en 35 jours, d’autres courses montrent aussi des chiffres encore jamais atteints. C’est le cas de la course parents-enfants qui enregistre une hausse de 12% comparé à 2022. Record également pour la Marmite, la course déguisée qui se tient le samedi soir, avec plus de 4'113 inscrits soit 16% de plus que l'an passé. Après une relative baisse de fréquentation l’année dernière, le walking retrouve des adeptes avec 9’226 marcheuses et marcheurs (+11%).

Trois ambassadeurs

Les courses enfants font également carton plein: 13’691 jeunes (+4%) s'élanceront sur les pavés de la Vieille-Ville. Le samedi, les courses en blocs d’allure compteront 13'514 personnes aux différents départs.

Le plateau élite n'est pas en reste avec trois ambassadeurs de la Course de l’Escalade, les Genevois Morgan Le Guen, Tadese Abraham et Julien Wanders prendront le départ le dimanche à 15h10 aux côtés des têtes d’affiche internationales, dont les noms seront dévoilés quelques jours avant la Course.

Le président du Comité d'organisation Jerry Maspoli était l'invité de Béatrice Rul, ce vendredi 17 novembre à 7h30 sur Radio Lac. 

Continuer la lecture

Course à pied

Course de l'Escalade: une 45e édition sous de bons auspices

Publié

le

Plus de 45'000 participants ont pris part à la 44e Course de l'Escalade l'an dernier; les organisateurs en attendent 5'000 de plus cette année (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi/archives).

Pour la première fois depuis le coronavirus, la Course de l'Escalade pourrait accueillir 50'000 participant-e-s.

C’est parti pour la Course de l’Escalade avec l’ouverture des inscriptions mercredi. La 45e édition se déroulera les 2 et 3 décembre sur les pavés de la Vieille Ville. Et la manifestation genevoise remonte la pente après les perturbations de ces dernières années.

Jerry MaspoliPrésident du comité d’organisation

 

Pas de véritable changement en perspective si on excepte la course du Duc qui a lieu tous les cinq ans. De quoi augmenter la participation tout en donnant davantage de travail aux organisateurs.

Jerry MaspoliPrésident du comité d’organisation

 

Sachez encore que vous pouvez vous inscrire jusqu’au 13 novembre et que des parcours d’entraînement balisés sont à votre disposition pour vous préparer.

Continuer la lecture

Course à pied

Un marathon festif dans le Mandement l'an prochain

Publié

le

La course du Mandement renaît de ses cendres après quatre ans d'absence grâce à un nouveau comité 100% bénévole (DR).

La course du Mandement renaît de ses cendres grâce à un tout nouveau comité qui voit grand: l'an prochain, un marathon festif se courra dans les 3 communes du district viticole genevois Satigny, Dardagny et Russin.

C’est une des courses populaires qui a le plus souffert du coronavirus à Genève. La course du Mandement est de retour samedi après quatre ans d’absence. Au menu: trail, walking, course pour adultes et pour enfants à travers les communes de Satigny, Dardagny et Russin. Tout ça, grâce à un comité entièrement nouveau.

Stefane MontiPrésident du Comité d'Organisation

 

Avec cinq cents dix inscrits sur internet, la participation n'est pas encore ce qu'elle était les années précédant le coronavirus, mais les coureurs intéressés ont la possibilité de s'inscrire sur place à Satigny samedi matin.

Stefane MontiPrésident du Comité d'Organisation

 

Stefane Monti et son comité ont repris les rênes de la Course du Mandement en janvier dernier.

 

Notre but premier est de ne battre aucun record, puisque ce marathon sera festif. Stefane Monti

Si cette année, le nouveau comité a prévu une quarante-quatrième édition "light", l’an prochain pour la quarante-cinquième édition, il voit grand avec la tenue d’un marathon festif à travers les communes du district: Satigny, Dardagny et Russin. Au moins nonante pourcent du parcours se trouvera dans ces trois communes et le tracé promet d'être varié.

Stefane MontiPrésident du Comité d'Organisation

 

Aucune course analogue dans l'arc lémanique

Les organisateurs ont décidé de mettre sur pied ce marathon festif pour faire découvrir les paysages et les produits du Mandement.

Stefane MontiPrésident du Comité d'Organisation

 

Et pour ce qui est de cette quarante-quatre édition, le départ de la première course sera donné à 8h. Il est encore possible de s'inscrire sur place jusqu'à une demi-heure avant le départ de chacune des courses (celles pour enfants se courront l'après-midi). Dont voici les horaires:

08h00 ​Trail du Mandement 17km

08h15 Walking trail 16,9 km

10h30 "Gamaret" 12 km

10h45 "Sauvignon" 7,5 km

10h55 Walking 7,5 km

14h00 "Grenadine" 1,5 km

14h30 "Mandement'à l'ô 2,6 km

Continuer la lecture

Course à pied

Près de 370 personnes au 8e Race For Gift

Publié

le

320 personnes ont couru ou marché à l'occasion de la 8e édition de Race For Gift dimanche au bord du Lac (© Remi Portier).

La présence de 369 participant-e-s a permis de récolter près de 200'000 francs à l'occasion de la 8e édition de la course caritative Race For Gift dimanche.

Trente cents-vingt participants se sont rassemblés à l'occasion de la huitième édition de la course caritative Race For Gift à Genève. Le but : récolter des fonds pour quatorze associations présentes dimanche à la Rotonde du Mont-Blanc. Ce sont finalement très exactement 194'758 francs qui ont été récoltés. L’aide aux enfants gravement malades ou défavorisés est la cause la plus souvent soutenue.
Si la récolte de fonds est prioritaire, le défi sportif, même modeste, revêt une certaine importance. Et l’idée de courir ou de marcher pour une bonne cause a séduit bon nombre de participants à l’image de Katia

KatiaMake A Wish

 

Bientôt médecin et adepte du semi-marathon, Amandine a remporté la course féminine sur 10 km : elle soutient les projets de recherche pour combattre la maladie de San Filippo.

 

La Fondation San Filippo vient en aide aux enfants atteints d’une maladie neurodégénérative rare pour laquelle il n’existe aucun traitement. Amandine a remporté la course féminine sur 10km. Adepte du semi-marathon et bientôt médecin, elle soutient cette cause.

KatiaFondation San Filippo

 

L'association bambi qui vient en aide aux enfants démunis en Colombie était l'une association présente dimanche. Juan Sebastian est lui-même Colombien, il déplore la pauvreté qui touche la moitié des habitant-e-s de son pays, mais se réjouit des projets qu'on peut mettre sur pied depuis la Suisse...

Juan SebastianBambi

 

Anaïs a couru pour la même association. S'étant remise à la course à pied, elle a apprécié le parcours, même s'il était difficile. Elle est revenue enchanté des séjours en Colombie avec l'association.

AnaïsBambi

 

Plus de 160'000 francs ont été récoltés et ce chiffre n'est pas définitif, car il est encore possible de verser une contribution jusqu'à la fin de la semaine.

 

Continuer la lecture