Rejoignez-nous

Sport

Coupe de Suisse: Servette a peiné, Lugano facilement qualifié

Publié

,

le

Imeri a donné la qualification aux Genevois en transformant deux penalties (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La logique a été respectée mercredi lors des deux 8es de finale de Coupe de Suisse. Servette a toutefois peiné pour se défaire de Vevey United 4-2, alors que Lugano s’est promené à Monthey (3-0).

Au stade de Copet, Vevey, pensionnaire de 1re Ligue, a posé de gros problèmes aux Genevois. Les Vaudois menaient à la pause et, après la réaction genevoise matérialisée par des réussites de Stevanovic (58e) et Kyei (65e), ils sont parvenus à revenir à 2-2 à la 81e grâce à Simão.

Mais l’euphorie n’a pas duré jusqu’au bout. Servette a fait la décision dans les dernières minutes grâce à des buts d’Imeri sur penalty (85e/92e). Vevey United peut néanmoins sortir la tête haute après avoir livré un bon duel contre un adversaire de niveau supérieur.

A Monthey, contre un adversaire évoluant en 2e Ligue interrégionale, Lugano n’a pas connu les mêmes sueurs froides que les Servettiens. Les Tessinois l’ont emporté 3-0 sans problème, grâce à un triplé de Lungoyi (35e/39e/67e).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Défaite amère pour Lausanne, Bâle se réveille

Publié

le

Le Luganais Mijat Maric (à l'arrière plan) vient de marquer le 1-0. Son coéquipier Joaquin Ardaiz exulte. (© Keystone/KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

Lausanne est rentré bredouille de son déplacement à Lugano (0-1) en Super League. Lucerne a fait les frais du réveil du FC Bâle, vainqueur 4-3 en Suisse centrale au terme d’un match échevelé.

Malgré une large domination en deuxième mi-temps, Lausanne-Sport s’est incliné 1-0 sur la pelouse de Lugano. Un but de Mijat Maric suite à un corner en 1re mi-temps a suffi au bonheur des Tessinois.

Fort de ce succès, Lugano occupe la deuxième place du classement et ne peut être dépassé que par Servette, qui se déplace dimanche à Zurich.

Fidèle à leur habitude, les hommes de l’entraîneur Mauricio Jacobacci ont fait le plus dur avec l’ouverture du score. Le défenseur Maric a su tendre son pied pour détourner un corner de Reto Ziegler dans la cage de Diaw (18e).

Ensuite, les Tessinois se sont recroquevillés en défense où Sébastian Osingwe, appelé de dernière minute pour suppléer Baumann, a réussi quelques parades décisives. Sur une tête de Jonathan Bolingi, le portier luganais a plongé pour détourner la balle sur son poteau (78e). Mais la meilleure opportunité vaudoise fut l’oeuvre de… Mory Diaw. Le gardien lausannois est monté dans les arrêts de jeu et sur corner il a repris la balle de la tête qui est juste passée au-dessus de la transversale.

Cette dernière occasion illustrait le manque d’adresse à la finition des joueurs de Giorgio Contini, qui ont plutôt fait un bon match en deuxième mi-temps.

Lugano a le vent en poupe. Au soir de la 24e journée, les Tessinois occupaient la 8e place. Au cours des quatre matches suivants, ils ont accumulé dix points pour se retrouver deuxièmes au moins pour une nuit. Un style pas toujours chatoyant mais diablement efficace.

Une tornade de 8 minutes

Longtemps, le FC Bâle a semblé pouvoir dominer Lucerne pour la deuxième fois en quatre matches. Un coup de tornade de huit minutes où les Rhénans ont inscrit trois buts par Males et Zhegrova deux fois entre les 14e et 22e minutes leur a permis de mener 3-1. Mais les Bâlois n’ont pas encore gommé tous leurs défauts moins d’une semaine après le départ de l’entraîneur Ciriaco Sforza.

Les Lucernois sont parvenus à revenir grâce à Ndiaye (64e) alors que le capitaine Pascal Schürf avait vu son penalty retenu par Lindner à la 51e. Après un poteau de l’ancien Servettien Varol Tasar (73e), l’arbitre accordait un nouveau penalty aux hommes de Fabio Celestini pour une faute de main de Kasami, contrôlé avec la VAR. Cette fois-ci, l’Autrichien Louis Schaub ne manquait pas la cible pour un doublé puisqu’il avait déjà ouvert le score dès la 3e minute.

La fin de la partie était complètement folle. Les deux équipes ont cherché le k.-o. C’est finalement Arthur Cabral qui a trouvé la faille à la 93e minute sur une passe de Petretta.

Le nouvel entraîneur Patrick Rahmen a donc fêté ses débuts par un succès qui empêchera les Young Boys d’être sacrés ce week-end.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Olympic bat enfin les Lions

Publié

le

Sean Barnette (3) et Olympic ont battu Genève samedi (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Olympic a enfin battu Genève cette saison.

Les Fribourgeois sont allés s’imposer 82-75 au Pommier samedi, infligeant aux Lions leur deuxième défaite dans ce championnat 2020/21 de LNA. Les deux équipes se retrouveront en finale de la Patrick Baumann Swiss Cup, le 8 mai à Fribourg.

Battu par ses grands rivaux lors des trois premiers duels livrés cette saison (deux fois en championnat puis en demi-finale de la SBL Cup), Olympic a forcé la décision à l’entame du troisième quart. Un partiel de 12-3 a permis aux hommes de l’entraîneur Petar Aleksic de prendre 19 longueurs d’avance à la 23e (47-28).

Les Lions du coach Andrej Stimac, dont la seule défaite de la saison avait été subie le 9 décembre à Massagno, ont accusé jusqu’à 21 points de retard (54-33 à la 26e) avant de réagir. Ils ont pu revenir à 3 points à 1’42 » du « buzzer » (75-78) après un panier primé de Timothy Derksen, mais n’ont pas pu renverser la vapeur.

Deuxième du classement, Massagno est revenu à deux longueurs des Lions grâce à son succès obtenu à Nyon (82-63). Dusan Mladjan et ses équipiers conservent une marge de six unités sur Olympic (3e), qu’ils accueilleront samedi prochain. Le dernier match de la soirée a vu Lugano dominer les Starwings 95-86.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Bienne sorti, Davos obtient le sursis

Publié

le

L'attaquant des Lakers Michael Loosli jubile sur le 2-1. (© KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ)

La saison s’arrête abruptement pour Bienne. Les Seelandais se sont inclinés 3-1 lors du 2e match des pré-play-off de National League face à Rapperswil-Jona. Ils sont éliminés sur le score de 2-1.

De son côté, Davos a rétabli la situation au cours du deuxième match. Les Grisons se sont imposés 3-0 à Berne et ont égalisé à 1-1 dans la série au meilleur des trois matches.

Ainsi pour la première fois depuis 2008, les Rapperswil-Jona Lakers disputeront les play-off. Ils afffronteront Lugano dès mardi. Les Saint-Gallois ont profité de la nervosité des Seelandais pour faire la différence. La défaite est d’autant plus amère pour les Biennois qu’ils avaient ouvert la marque par Damien Brunner dès la 2e minute sur une superbe passe de Mike Künzle.

Les joueurs de Lars Leuenberger ont pris des mauvaises pénalités et dans ce cas-là, le danger Roman Cervenka est omniprésent. Le Tchèque a délivré un caviar pour Rowe à 5 contre 3 pour l’égalisation (1-1) à la 27e. Alors que le portier Melvin Nyffeler rendait une copie parfaite, les attaquants saint-gallois ne manquaient pas l’occasion sur un mauvais dégagement de l’arrière-garde biennoise. Michael Loosli ne laissait aucune chance à van Pottelberghe (43e). Clark assurait la qualification des Lakers dans le but vide.

Touché par une troisième vague de Covid juste avant la fin de la qualification, Bienne a des motifs pour se plaindre. Mais les Seelandais doivent surtout regretter les nombreux points perdus au début du Championnat.

Un doublé en fin de match de l’Autrichien à licence suisse Benjamin Baumgartner a permis à Davos de sceller sa victoire dans la capitale. L’Américain Aaron Palushaj avait placé les Grisons sur les bons rails dès la 9e minute.

La très grande performance du gardien Sandro Aeschlimann a dégoûté les attaquants bernois, incapables de transpercer le dernier rempart davosien. Les deux équipes se retrouveront dimanche soir dans la station grisonne.

Les Davosiens auront-ils récupéré Marc Wieser qui a quitté la glace dès la première période sur blessure.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Décès du champion olympique Ekkehard Fasser

Publié

le

Ekkehard Fasser (à gauche) en compagnie d'un autre grand pilote Erich Schaerer en 2016. (© KEYSTONE/EPA DPA/TOBIAS HASE)

Le Sport suisse pleure l’un de ses plus grands pilotes de bob. Le champion olympique Ekkehard Fasser est décédé à l’âge de 68 ans après une maladie grave.

Le journal « Südostschweiz » l’a annoncé avec l’accord de la famille.

Le Glaronnais avait fêté il y a 35 ans son plus grand succès à la conclusion de sa carrière. Il avait gagné l’or comme pilote de bob à quatre à l’occasion des Jeux olympiques de Calgary en 1988. Il avait également fêté une autre victoire importante outre-Atlantique. En 1983, il avait été sacré champion du monde à Lake Placid toujours en bob à quatre.

Fassler avait d’abord pratiqué l’athlétisme avant de se spécialiser en bob à l’âge de 26 ans.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

L’AS Rome, Manchester United et Villarreal prennent une option

Publié

le

Nicolas Pepe pouvait exulter après avoir ouvert la marque pour Arsenal. La fin du match fut moins joyeuse. (© KEYSTONE/EPA/NEIL HALL)

L’AS Rome, Manchester United et Villarreal tous les trois vainqueurs à l’extérieur en matches aller des quarts de finale de l’Europa League ont pris une option pour la qualification.

Arsenal s’est loupé à domicile contre Slavia Prague (1-1).

Les Londoniens avec Granit Xhaka pensaient avoir fait le plus dur lorsque l’Ivoiren Nicolas Pepe a ouvert le score sur une belle action de contre. L’ancien Lillois est parvenu à battre le portier tchèque d’une habile « pichenette » du gauche (86e). Mais les joueurs de Mikel Arteta ont encore une fois déçu cette saison en concédant l’égalisation à la 94e sur un corner repris par Tomas Holes.

Une AS Rome entreprenante a réussi à s’imposer sur le terrain de l’Ajax d’Amsterdam grâce à un coup franc de Pellegrini mal repoussé par le portier Kjell Scherpen (57e). Roger Ibanez a inscrit le but de la victoire d’une reprise du gauche (87e).

Manchester United a sans doute pris un avantage décisif sur la pelouse de Grenade grâce à des buts de Rashford et de Bruno Fernandes sur penalty. De son côté, le Dinamo Zagreb privé des services de Gavranovic (blessé) a laissé passer sa chance face à Villarreal (0-1).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture