Rejoignez-nous

Sport

CHI de Genève: l’Allemand Marcus Ehning s'adjuge le Rolex Grand Prix, Steve Guerdat deuxième

Publié

,

le

La piste de Palexpo lors de la première manche

Le 58e Concours hippique de Genève (CHI) s'est conclu avec le succès de l’Allemand Marcus Ehning sur Prêt a tout lors du Rolex Grand Prix de dimanche. Steve Guerdat, seul Suisse qualifié pour le barrage, termine à la 2e place avec 45 centièmes de retard sur l’Allemand.

Marcus Ehning, champion olympique en 2000 à Sydney, a savouré sa victoire. Lui qui n'avait pas de pression de concourir à Genève. "Steve est un bon ami, tu dois rester concentrer tout le temps avec lui. Je passais avant lui au barrage et la foule n'a pas pu hurlé contre moi", a déclaré le vainqueur du jour.

Reste qu'il est heureux d'avoir remporter ce parcours incroyable

"Mon barrage s'est très bien déroulé"

Après son beau succès de vendredi soir lors de la 18e finale du Top 10, Steve Guerdat l'avait dit: son objectif de l'année était le Rolex Grand Prix de ce dimanche à Palexpo. Deuxième à 45 centièmes de Marcus Ening, le Jurassien ne ressent toutefois aucune déception:

Steve Guerdat
2e du Rolex Grand Prix
Steve Guerdat2e du Rolex Grand Prix

 

Le passage du Jurassien ne souffre d'aucune erreur particulière. Steve Guerdat lui-même reconnait que sa deuxième manche s'est "presque trop bien passé":

Steve Guerdat
2e du Rolex Grand Prix
Steve Guerdat2e du Rolex Grand Prix

 

Le CHI de Genève touche à sa fin. Pour Bianca et Alamo, deux de la première équipe de chevaux de Steve Guerdat, l'heure est maintenant aux vacances mais pas pour le cavalier.

Steve Guerdat
2e du Rolex Grand Prix
Steve Guerdat2e du Rolex Grand Prix

 

Car même si la place de numéro 1 mondial, occupée par le Néerlandais Harrie Smolders, 5e ce dimanche, est maintenant accessible pour le Jurassien, hors de question de chambouler tout le programme de ses montures

Steve Guerdat
2e du Rolex Grand Prix
Steve Guerdat2e du Rolex Grand Prix

 

Enfin, comme Steve Guerdat l'a dit lors de la remise des prix, l'année prochaine il sera à nouveau présent dans le public genevois.

Un public qui aura souffert lors du premier passage de Steve Guerdat: le Jurassien n'a terminé qu'à un petit dixième (74 secondes 90) du temps accordé, en cas de dépassement des 75 secondes il n'aurait pas pu prendre part au barrage.

A noter que l'Anglais Scott Brash, seul cavalier à avoir réussi le doublé "Rolex Top 10 IJRC + Rolex Grand Prix" - c'était en 2014 - à Genève a pris part pour la dernière fois à un concours avec sa jument Ursula XII, qui sera mise à la retraite après de nombreux sacres avec l'Anglais.

Sébastien Telley

Sport

Formule 1: Haas confirme Schumacher et Mazepin pour 2022

Publié

le

Mick Schumacher: une première saison difficile en F1 (© KEYSTONE/EPA/STEPHANIE LECOCQ)

L'Allemand Mick Schumacher et le Russe Nikita Mazepin piloteront toujours pour Haas en Formule 1 en 2022. L'écurie américaine l'a confirmé jeudi en marge du Grand Prix de Russie à Sotchi.

Comme attendu, Mazepin, le fils du dirigeant du sponsor titre de Haas, Uralkali, et Schumacher, soutenu par Ferrari, qui motorise l'équipe, "seront associés pour la deuxième année consécutive", est-il précisé. Les deux pilotes de 22 ans ont fait leurs débuts dans la catégorie reine du sport automobile au début de la saison 2021.

Franchir une étape

Parmi les pilotes titulaires, ils sont les seuls à ne pas avoir inscrit de point faute de disposer d'une voiture compétitive. "Nous croyons pouvoir progresser en tant qu'équipe et offrir à Mick et Nikita une monoplace performante pour franchir la prochaine étape de leur carrière en Formule 1" la saison prochaine, quand de toutes nouvelles F1 feront leur entrée en piste, a promis le team principal Guenther Steiner.

"Cette première année avec Haas est passionnante et instructive et je suis sûr que je pourrai apporter toute l'expérience que j'ai acquise l'année prochaine", a réagi pour sa part le fils de Michael Schumacher. "La nouvelle réglementation technique, l'ambition impressionnante de toute l'équipe et le soutien de Ferrari, je crois que tout cela nous rapprochera du peloton en 2022 et que nous pourrons nous battre pour les points."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

WTA 1000 d'Indian Wells: Naomi Osaka renonce

Publié

le

Naomi Osaka traverse une période difficile (© KEYSTONE/EPA/PETER FOLEY)

La Japonaise Naomi Osaka ne jouera pas lors du WTA 1000 d'Indian Wells. Elle est toujours en proie de récurrents problèmes d'anxiété.

Osaka (23 ans) avait annoncé vouloir faire une pause pendant "un certain temps" après avoir été éliminée au 3e tour de l'US Open par la Canadienne Leylah Fernandez, future finaliste. "Honnêtement, je ne sais pas quand je jouerai mon prochain match", avait déclaré la Japonaise avant de fondre en larmes.

Naomi Osaka compte quatre victoires en Grand Chelem. Elle a remporté l'US Open (2018, 2020) et l'Open d'Australie (2019, 2021).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Liga: le Real Madrid leader

Publié

le

Benzema célèbre un nouveau but (© KEYSTONE/AP/Manu Fernandez)

Grâce à un triplé de Marco Asensio et à un Karim Benzema encore stratosphérique, le Real Madrid a balayé le promu Majorque 6-1 au Santiago-Bernabeu. Le Real prend ainsi la tête du classement.

Les piliers du Real tiennent toujours debout ! Asensio, né à Majorque et formé au club jusqu'en 2015, a passé trois buts à son ancienne équipe pour sa première titularisation de la saison. Karim Benzema a marqué deux buts et a livré deux passes décisives pour surfer sur la vague de son début de saison canon.

Benzema impressionne

Benzema totalise déjà 8 buts et 7 passes décisives sur les six premiers matches de la saison en Liga, des chiffres supérieurs au Lionel Messi de la saison 2011-2012 (8 buts et 5 passes) et au Cristiano Ronaldo de la saison 2014-2015 (13 buts et 1 passe).

L'efficacité redoutable de "KB9" et la précision d'Asensio, qui n'a célébré aucun de ses buts par respect pour son ancienne formation, ont quelque peu éclipsé la première titularisation d'Eduardo Camavinga. Le prodige français est sorti sous les applaudissements à la 60e, après avoir pris le temps de régaler le public d'un crochet spectaculaire (10e).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

YB une classe au-dessus du LS

Publié

le

La mine basse des joueurs vaudois après la correction reçue de la part d'YB à la Tuilière (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Young Boys a infligé une correction au Lausanne-Sport lors du premier match de la 7e journée de Super League. Le champion s'est imposé 6-1 à la Tuilière.

Que se passe-t-il quand un club champion en titre, tombeur de Manchester United en Ligue des champions, rencontre une formation qui n'a pas gagné un match cette saison et qui a péniblement éliminé Bulle en 16es de finale de la Coupe de Suisse? Eh bien le fort donne une leçon au faible.

Les Bernois ont passé un début de soirée extrêmement plaisant en montrant aux Vaudois tout ce qui leur manquait pour être une vraie force dans ce championnat.

Bons sur le terrain, bons au pressing, bons dans leurs passes, à l'aise techniquement, les joueurs de David Wagner ont fait la loi dans la capitale olympique. Et comme en face les hommes de Borenovic doutent, la sanction s'est matérialisée tout d'abord par deux buts en première mi-temps (27e et 31e). Trop naïfs, les Lausannois n'ont jamais osé regarder YB dans les yeux.

De retour des vestiaires, Fassnacht a enfoncé le clou, puis Siebatcheu a enfilé le 4e à la 62e. Totalement désorganisés, les Vaudois ont encore encaissé deux buts (85e et 88e).

Du côté bleu et blanc, il a fallu attendre la 80e (!) minute pour voir Lausanne tester les réflexes de von Ballmoos. C'est Ouattara qui a expédié une belle frappe du gauche. Rebelote quelques instants plus tard, mais le portier d'YB a encore pu dévier l'envoi. La seule minuscule lueur est finalement venue sur corner et le but de l'honneur signé Amdouni, mais cela reste pauvre pour une formation qui reste collée au fond de la classe avec trois petits points.

Dans l'autre match de la soirée, Bâle est allé chercher un précieux succès 2-0 à St-Gall. L'homme du match fut une fois encore Cabral. Le Brésilien a signé les deux réussites des Rhénans. Il compte dix buts en sept matches de championnat sur les 19 inscrits par les Rotblau...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Les Suisses manquent le bronze pour cinq centièmes

Publié

le

Marlen Reusser, Nicole Koller et leurs quatre coéquipiers ont fini chocolat à Bruges (© KEYSTONE/AP/Olivier Matthys)

La Suisse a manqué de 5 centièmes le podium dans le contre-la-montre par équipe mixte des Championnats du monde à Bruges. C'est l'Allemagne qui l'a emporté.

En 2021, les contre-la-montre et la Suisse n'ont pas souvent été bons amis avec des centièmes rarement du bon côté. On peut notamment avoir de la peine pour Stefan Küng. Voici à peine deux mois, le Thurgovien finissait 4e du contre-la-montre olympique en manquant le podium pour quatre dixièmes. Mercredi, deux jours après sa 5e place dans le contre-la-montre individuel des Championnats du monde, le Thurgovien a connu une nouvelle désillusion en Belgique.

Le champion d'Europe de l'effort solitaire a dû lever les yeux au ciel lorsque lui, ses trois coéquipières et ses deux compatriotes masculins ont été écartés de la 3e place par l'Italie dans le contre-la-montre mixte. Pour cinq centièmes sur une course de 51 minutes! "Bien sûr que c'est frustrant, on peut chercher ces cinq centièmes partout, a souligné Küng, tout en affirmant qu'il était satisfait de la performance de l'équipe. Nous aurions aimé gagner une médaille pour la Suisse. Malheureusement, la chance n'était pas de notre côté."

La vététiste Nicole Koller surprend

Dans cette discipline naissante des Championnats du monde, organisée pour la deuxième fois, Küng, ainsi que Stefan Bissegger et Mauro Schmid, ont réalisé une solide performance dans un peloton de classe mondiale. Le trio masculin a cédé la place aux femmes en cinquième position après la moitié des 44,5 km. Emmenées par Marlen Reusser, double médaillée d'argent des Championnats du monde dans le contre-la-montre individuel depuis lundi, les femmes ont commencé à rattraper leur retard.

Alors qu'Elise Chabbey n'a pas connu sa meilleure journée et a dû lâcher prise très tôt, la spécialiste de VTT Nicole Koller s'est imposée dans le trio. La St-Galloise de 24 ans, qui avait participé aux finales de la saison aux États-Unis dimanche dernier, a suivi Reusser jusqu'au bout. C'est d'autant plus surprenant que la dernière fois que Koller a roulé sur un vélo de contre-la-montre remonte à sept ans.

Tony Martin: des adieux de rêve

Alors que les Suisses pleurent cette médaille manquée, Tony Martin doit se pincer pour y croire. L'Allemand de 36 ans, quadruple champion du monde en contre-la-montre individuel en 2011, 2012, 2013 et 2016, a fait ses adieux lors de la toute dernière course de sa carrière sur une nouvelle médaille d'or. Avec l'équipe allemande, il a relégué les tenants du titre néerlandais à la deuxième place à 13 secondes. "C'est un rêve de repartir avec l'or des championnats du monde", a lâché un Martin tout sourire sous le soleil de Bruges.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture