Rejoignez-nous

Sport

Basketball: la Super Coupe, un défi en pleine préparation

Publié

,

le

Les Lions vont tenter de conserver la Super Coupe dont ils ont remporté les deux éditions précédentes (©swissbasketball/Jonathan Picard/archives).

Située à deux semaines de la reprise du championnat, la Super Coupe se situe en pleine période de préparation pour les Fribourg Olympic comme pour les Lions de Genève qui auront néanmoins à cœur de conserver le trophée qu'ils ont remporté lors des deux éditions précédentes.

Les basketteurs du Grand Saconnex vont vivre leur premier défi d'une saison qui s'annonce prometteuse: affronter Fribourg Olympic samedi (20h) à Yverdon lors de la Super Coupe. Ce trophée, ils l'ont remporté à deux reprises sous la houlette de Vedran Bosnic ces deux dernières années, d'abord face à Monthey, puis face aux Tigres de Lugano. Les Lions auront donc faim au moment d'entrer sur le parquet du Centre sportif des Îles.

Alain SourgensVice-président des Lions de Genève

 

Comme la saison dernière, Fribourg Olympic fait figure d’épouvantail. Les champions de Suisse ont engagé l'Américain Xavier Pollard et surtout l'ailier canadien Murphy Burnatowski (29 ans, 201 cm, ). Boris MBala est de retour. Alors que Natan Jurkovitz et Tim Derksen évolueront sous les couleurs d'Olympic, à l'instar des deux anciens joueurs des Lions Paul Gravet et Jeremy Jaunin.

Alain SourgensVice-président des Lions de Genève

 

Le duel entre les deux derniers finalistes de la Coupe de Suisse comme des play-offs s'annonce intense et engagé. Reste à connaître l'impact du calendrier sur ce match situé à deux semaines de la reprise du championnat.

Alain SourgensVice-président des Lions de Genève

 

Deux adversaires qui ne sont actuellement pas au sommet de leur forme dont la préparation n'est pas terminée et malgré tout un titre à attribuer. On sera tenté de parler de match amical-officiel... Pas Alain Sourgens ! Car pour les Lions, la perspective d'affronter Fribourg Olympic est une source de motivation considérable en soi...

Alain SourgensVice-président des Lions de Genève

 

Qualifié pour la phase de groupe de la Ligue des Champions la saison dernière, Fribourg Olympic affrontera Inter Bratislava lors du premier tour de qualification les 17 et 20 septembre. Impossible dans ces conditions pour les joueurs de Petar Aleksic de jouer la Super Coupe à une semaine de la reprise...

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

2,7 à 3,2 millards de pertes pour les fédérations européennes

Publié

le

Le projet du président de la FIFA Gianni Infantino avec une Coupe du monde biennale ne serait pas une réussite financière pour les associations européennes. (© KEYSTONE/EPA/Miguel Gutierrez)

Un rapport commandé par l'UEFA évalue entre 2,7 et 3,2 milliards de francs sur quatre ans le manque à gagner des fédérations européennes si le projet controversé du Mondial biennal est adopté.

L'UEFA a présenté mardi les conclusions de cette étude aux dirigeants de ses 55 fédérations membres. Ce rapport ne tient pas compte du possible manque à gagner additionnel pour les championnats nationaux, précisent Le Monde et L'Equipe, qui ont dévoilé le contenu du document.

La confédération européenne est vent debout contre la réforme du calendrier international défendu par la FIFA, qui envisage l'organisation de la Coupe du monde tous les deux ans à partir de 2028, au lieu de l'habituel rythme quadriennal.

A cette fronde se sont joints représentants des championnats nationaux du monde entier, des joueurs et des supporters.

Pour le président de la FIFA Gianni Infantino, qui poursuit les consultations avec les acteurs du monde du football, son projet entraînerait de meilleurs bénéfices pour les fédérations.

En plus du Mondial biennal, le projet prévoit de rassembler les matches de qualification en une seule fenêtre, en octobre, voire en mars et octobre, alors que les fenêtres internationales actuelles s'étalent tout au long de l'année.

Selon Le Monde, la Ligue des nations, compétition nouvellement créée par l'UEFA dont la France est tenante du titre, disparaîtrait également. L'Euro serait organisé tous les deux ans, au lieu de quatre aujourd'hui.

Pour l'UEFA, un tel scénario risque de provoquer des pertes liées à la billetterie, aux diffuseurs et aux sponsors, détaillent Le Monde et L'Equipe.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Sport

Les Bucks envoient du bois d'entrée de saison

Publié

le

Les Bucks ont reçu la bague de champion avant leur match face aux Nets (© KEYSTONE/AP/Morry Gash)

Milwaukee a parfaitement étrenné son titre de champion NBA mardi en ouverture de saison.

Portés par Giannis Antetokounmpo, les Bucks ont battu Brooklyn 127-104 lors d'une soirée qui a vu Golden State doucher d'entrée les Lakers à Los Angeles (121-114).

Quatre mois après l'épique demi-finale de Conférence Est des derniers play-off (4-3), le remake a de nouveau acté la supériorité des Bucks sur des Nets privés de Kyrie Irving. Ce dernier est en effet écarté de l'équipe car il refuse de se faire vacciner contre le Covid-19.

Avec lui, les Nets n'auraient pas forcément gagné non plus. Les Bucks se sont en effet imposés de façon autoritaire juste après avoir reçu leur bague de champion, ornée de plusieurs centaines de petits diamants et avec "Fear the Deer" (craignez le cerf) inscrit dessus.

C'est surtout Antetokounmpo qu'il fallait craindre en l'occurrence pour Brooklyn, qui n'a pas pu faire grand-chose pour le stopper. Le "Greek Freak" s'est fendu de 32 points, 14 rebonds, 7 passes, 2 contres et 1 interception en 31' passées sur le parquet.

Prometteurs Warriors

L'autre affiche de la soirée a vu les Lakers de LeBron James, pourtant à la hauteur (34 points, 11 rebonds, 5 passes) tout comme son coéquipier Anthony Davis (33 points, 11 rebonds), s'incliner face à Golden State. Ce revers est le septième de rang en incluant les six consécutifs en amicaux de pré-saison.

Les Warriors, menés durant trois quart-temps, ont fini en trombe en infligeant aux Lakers un 38-29 dans les douze dernières minutes. Le tout sans que Stephen Curry n'explose les compteurs (20 points à 5/20 au tir). Mais le meneur de Warriors a aussi réalisé 10 rebonds et 10 assists, signant son premier triple double depuis 2016.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

Meier et les Sharks coulent Montréal

Publié

le

Meier (28, à gauche) et les Sharks ont humilié le Canadien à Montréal (© KEYSTONE/AP/Ryan Remiorz)

Timo Meier et les Sharks se sont régalés mardi en NHL sur la glace de Montréal.

San Jose s'est imposé 5-0, grâce notamment aux 3 points de l'attaquant appenzellois, pour infliger au Canadien sa quatrième défaite en quatre matches disputés cette saison.

Désigné deuxième étoile derrière son coéquipier Jonathan Dahlen (2 buts), Timo Meier a été crédité d'un assist sur les deux réussites du "rookie" suédois, inscrites après seulement 1'22'' et 3'36'' de jeu dans cette partie. Il a marqué lui-même le 3-0, en "power play" à la 24e, sur un tir précis du poignet.

Finaliste malheureux des play-off 2021 en juillet, Montréal vit le plus mauvais début de saison de son histoire depuis 1995/96 (5 défaites pour commencer). L'absence de son gardien Carey Price, qui a intégré le programme d'aide de la NHL pour préserver sa santé mentale, n'explique pas tout.

Trois autres Suisses se sont illustrés sur le plan comptable mardi. Nico Hischier a réussi son premier point de la saison - un assist - avec les Devils, qui ont battu le Kraken 4-2. Roman Josi a lui aussi signé un assist dans un match remporté 2-1 par les Predators face à Los Angeles, tout comme Kevin Fiala dans une partie gagnée 6-5 par le Wild face à Winnipeg.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Un doublé sans prix pour Lionel Messi

Publié

le

Un doublé pour Lionel Messi face au RB Leipzig. (© KEYSTONE/AP/Christophe Ena)

Un doublé de Lionel Messi en l'espace de sept minutes a enlevé une grosse épine du pied au PSG. Les deux buts de l'Argentin ont donné une victoire 3-2 sans prix aux Parisiens devant le RB Leipzig.

Buteur sur deux actions initiées par Kylian Mbappé aux 67e et 74e, Lionel Messi a, surtout, forcé la décision sur une délicieuse Panenka pour le penalty du 3-2 qui a terrassé les Allemands. Battu pour la troisième fois en trois matches dans cette phase de poules, le RB Leipzig, qui a mené 2-1 durant dix minutes, fut un perdant magnifique au Parc des Princes. Les Allemands n'ont, en effet, jamais cessé d'attaquer. Leur infortune fut de tomber face à deux joueurs d'exception. Lionel Messi et Kylian Mbappé ont su faire oublier toutes les lacunes de leur équipe dans la jouerie. Les absences de Neymar, blessé, et de Di Maria, suspendu, n'expliquent en rien l'absence d'un véritable fond de jeu.

A la faveur de ce succès, le PSG conserve la première place de son groupe devant Manchester City et le FC Bruges. En Belgique, les Mancuniens ont réussi une véritable démonstration. Victorieuse 5-1, la formation de Pep Guardiola a offert mardi soir bien d'autres assurances que le PSG qui aura tremblé jusqu'au coup de sifflet final un soir où il au

Antoine Griezmann a été le héros malheureux du choc au sommet de la soirée. A Madrid, le Français a inscrit les deux buts de l'Atlético lors de la défaite 3-2 contre Liverpool avant d'écoper un carton rouge pour un pied levé sur Roberto Firmino. Cueillis à froid sur des réussites de Milner (8e) et de Keita (13e), les Madrilènes ont témoigné d'une force de caractère indéniable pour revenir au score. Mais à onze contre dix, les Reds forçaient la décision sur un penalty de Mohamed Salah.

Dans les autres groupes, le Real Madrid et l'Inter Milan se sont remis dans le bon sens de la marche à la faveur de leur succès respectif en Ukraine face au Shakhtar (5-0) et à San Siro devant le Sheriff Tiraspol (3-1). Enfin à Amsterdam, le Borussia Dortmund de Gregor Kobel et de Manuel Akanji a bu la tasse face à l'Ajax. Les Allemands se sont inclinés 4-0. Une déroute qui souligne certaines limites du BVB.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

La passe de dix pour Fribourg-Gottéron

Publié

le

L'attaquant léventin Giacomo Dal Pian inquiète le portier lausannois Tobias Stephan. (© KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

Fribourg-Gottéron a atteint la passe de dix victoires consécutives en National League. Les Fribourgeois se sont imposés 5-3 contre Berne dans un derby des Zähringen renversant.

Les hommes de Christian Dubéils ont ainsi établi un nouveau record du club avec dix succès de rang, rejoignant le HC Ambri-Piotta de la saison 98-99. Ils sont allés chercher ce succès avec les tripes. Les joueurs de la capitale ne leur ont pas offert ce succès sur un plateau.

Un but refusé pour une présence dans la zone du gardien, la pénalité de match de Chris DiDomenico, rien n'a été épargné aux Fribourgeois, qui ont été menés 3-1 jusqu'à la 47e minute. Le moment où Sprunger a réduit le score. Puis Desharnais et Walser ont retourné la marque en 21'' dans une arena en fusion. Jörg a assuré la victoire dans la cage vide. Les Fribourgeois consolident leur place de leader avec cinq point d'avance sur Bienne.

Pluie de buts à Zurich

Dans une rencontre complètement échevelée, Genève-Servette s'est incliné 7-5 sur la glace des Zurich Lions. Une nouvelle fois, le jeu défensif des Servettiens a failli. En revanche, ils ont brillé sur le power-play avec deux buts de Tömmernes et de Winnik. Ils ont surtout pris l'avantage 4-3 sur une réussite de Joël Vermin en infériorité numérique. L'international a réussi un numéro en mystifiant trois Zurichois. Si les Genevois peuvent aviver des regrets, c'est bien à la fin de la deuxième période quand Vermin s'est présenté seul devant Waeber sans réussir à le battre et Winnik a manqué la transformation d'un penalty. Lors de la dernière période, les Zurichois ont largement dominé. Ils ont égalisé par Noreau et Roe a inscrit le but gagnant sur une rupture à 4 contre 5! (57e).

Lausanne s'est incliné pour la deuxième fois de suite. Les hommes de John Fust ont subi la loi d'Ambri-Piotta (3-2) non sans avoir mené 2-0. Les Vaudois avaient pris le large grâce à des buts de Maillard et Jäger. Avec le Tchèque Frolik et le transfuge de Viège, Holdener, Lausanne n'est pas parvenu à contenir les Léventins en feu devant leur public. Un doublé d'Inti Pestoni a précipité la défaite des Lausannois.

Lugano s'est imposé 3-1 sur la glace des Rapperswil-Jona Lakers. L'attaquant slovaque Libor Hudacek, venu de KHL, n'a pas manqué ses débuts avec un doublé en faveur des Tessinois.

Classement: 1. Fribourg-Gottéron 16/38 (52-33). 2. Bienne 16/33 (51-37). 3. Davos 14/28 (49-38). 4. Zurich Lions 15/26 (48-39). 5. Zoug 13/25 (40-32). 6. Ambri-Piotta 15/24 (43-39). 7. Rapperswil-Jona Lakers 15/22 (39-41). 8. Lugano 16/22 (42-42). 9. Langnau Tigers 16/18 (50-55). 10. Lausanne 14/17 (34-38). 11. Berne 15/17 (41-41). 12. Genève-Servette 15/12 (40-60). 13. Ajoie 14/9 (26-60).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture