Rejoignez-nous

Sport

Amical: La Suisse en démonstration

Publié

,

le

L’équipe de Suisse a livré un véritable récital face à un insignifiant Panama, renvoyé à ses études 6-0 en match de préparation pour la Coupe du monde.

Cette rencontre a confirmé l’impression de quatre jours plus tôt en Grèce: Mario Gavranovic est indiscutable dans la liste des vingt-trois.

La méthode Petkovic a clairement porté ses fruits, et ce dès les premières minutes. En changeant huit joueurs par rapport au coup d’envoi du test de vendredi à Athènes (1-0), pour revenir à une configuration mieux maîtrisée (4-3-3) et, par conséquent, en donnant une chance à bon nombre de « coiffeurs », le sélectionneur a offert à son équipe un nouveau souffle. Un souffle de vie.

Un engagement irréprochable, une saine agressivité dans les duels – presque tous remportés – et du jeu. Encore du jeu. Toujours du jeu. Rapide, tourné vers l’avant. Un match de patrons face à des adversaires d’une faiblesse qui en dit long sur le niveau des qualifications de la zone CONCACAF.

Oui, le Panama sera également à la Coupe du monde et si la Suisse doute encore de son football et de certains de ses hommes, à deux mois et demi du Mondial, quel maelström doit agiter les méninges du sélectionneur panaméen Hernan Dario Gomez ! Il faut se réjouir des Coupes du monde à quarante-huit équipes, dès 2026…

L’équipe nationale a frôlé la perfection, à l’image notamment d’un Gelson Fernandes bluffant au milieu du terrain. C’est du reste le Valaisan qui, d’une longue passe dans l’axe, a brisé les lignes et provoqué le 1-0 signé par l’excellent Blerim Dzemaili à la 22e. Le joueur de Bologne, déjà buteur vendredi en Grèce et qui affiche désormais dix réalisations en sélection, a ensuite provoqué le penalty du 2-0 transformé par un Granit Xhaka impérial (31e).

Un ton en dessous jusque-là, Breel Embolo a subtilement marqué le troisième but à la 33e. Puis Steven Zuber le quatrième à la 39e, après un bon travail de Gavranovic, lequel avait déjà été passeur décisif pour Dzemaili. Le Tessinois, titularisé en pointe, a pour la deuxième fois consécutive marqué de précieux points et était récompensé de ses efforts à la 49e.

Après ces deux rencontres, le constat et clair: le buteur du Dinamo Zagreb est actuellement le meilleur avant-centre du pays et sera, sauf blessure, dans l’avion pour la Russie. Le sixième but a été inscrit par Fabian Frei à la 68e.

Difficile, dans un tel match à sens unique, de juger les performances des acteurs défensifs qui, eux aussi, sont à la lutte pour une place dans le onze au Mondial. Associé à un Nico Elvedi très à son affaire dans l’axe, Johan Djourou a livré la marchandise et a, comme souvent, permis au bloc helvétique d’évoluer quelques mètres plus haut sur le terrain. La paire Fabian Schär-Manuel Akanji, que la presse alémanique appelle de ses voeux, n’a pas encore gagné.

Roman Bürki a par la force des choses vécu une soirée tranquille. Mais le portier de Dortmund a été présent sur les ballons aériens et a réalisé une belle parade sur un tir de l’ancien du LS Gabriel Torres à la 26e. S’il ne peut pas prétendre déboulonner Yann Sommer sur cette prestation, au moins n’a-t-il pas commis LA bourde qui aurait balayé ses minces espoirs.

(Source ATS – Photo : ©KEYSTONE/WALTER BIERI)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Servette freine les Young Boys grâce à un engagement total

Publié

le

Le but sur penalty par Koro Kone, ci-dessus, n'a pas permis aux Servettiens de mener au score très longtemps (© Stéphane Chollet).

Les néo-promus ont tenus les leaders de Super League en échec (1-1) grâce à un engagement de tous les instants…

Servette est passé tout près de la victoire face aux Young Boys, actuels leaders de Super League. Les « grenats » ont une nouvelle fois fait match nul (1-1) mais ils ont conquis le maigre public autorisé à entrer dans l’enceinte de la Praille (quelques sept cents spectateurs).
Ce résultat nul est d’autant plus remarquable que les Servettiens ont dû se passer de quatre défenseurs (Rouiller suspendu, Sasso et Iapichino blessés, Gonçalves convalescent). Leur prestation réjouit donc particulièrement leur entraîneur…

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Schalk provoque un penalty

Koro Kone a ouvert le score sur penalty suite à une faute sur Schalk qui venait d’entrer ; les visiteurs ont égalisé suite à un tir de Sulejmani dévié dans ses propres filets par Cespedes.

Entré en jeu pour Grejohn Kyei quelques minutes plus tôt, Alex Schalk a obtenu le penalty qui a permis à Servette d’ouvrir le score en prenant de vitesse le défenseur « jaune et noir » Jordan Lefort contraint à la faiute (© Stéphane Chollet).

 

NSame et Frick expulsés

A noter qu’il y a eu autant d’expulsions que de buts mardi soir à la Praille. L’ancien Servettien Jean-Pierre NSame a reçu un carton rouge pour voie des faits (coup au visage de Sauthier) après visionnement par l’arbitre Stefan Horisberger de la VAR. Comme quoi, les retrouvailles entre joueurs qui ne se connaissent que trop bien n’est pas toujours idylle.
Puis, Jeremy Frick a lui aussi rejoint les vestiaires prématurément pour faute de dernier recours (faute de main en dehors des seize mètres). Bref, la soirée a été des plus animées et ce dans tous les sens du terme.

 

Servette toujours invaincus face aux Young Boys

Résultat des courses: les néo-promus restent la seule et unique équipe invaincue face aux Young Boys en Super League…
Mais comment sont-ils parvenus à neutraliser les champions de Suisse en titre?

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Nicolas Vouilloz: une première réussie

Ce résultat nul est bien plus méritoire et prometteur que les trois précédents est du à un engagement de tous les instants et à un esprit de corps sans faille. Autre satisfaction et pas des moindres, la performance de Nicolas Vouilloz. Tout de suite dans le match, l’international M19 s’est montré à son avantage dès les premiers instants de la partie. Et son coach était plutôt élogieux à son sujet au terme de cette rencontre très appréciée par les fervents supporters présents à cette occasion.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

 

 

Photos: © Stéphane Chollet.

 

Continuer la lecture

Football

Servette veut retrouver sa stabilité en défense

Publié

le

Victorieux face aux Young Boys de Jean-Pierre Nsame (3-0) sur le gazon de la Praille en novembre dernier, le défenseur central Steve Rouiller, au premier plan, est suspendu pour le match du mardi 30 juin face aux "jaunes et noirs" de la capitale fédérale (© KEYSTONE/Martial Trezzini/archives).

L’entraîneur Alain Geiger veut que son équipe retrouve une certaine stabilité sur le plan défensif lors de la venue des Young Boys, leaders de Super League mardi soir (20h30). Mais la tâche des Servettiens s’annonce plutôt ardue à première vue avec l’absence de trois des quatre titulaires en défense.

« Intéressant, peut mieux faire ! » tel le verdict des trois premiers matches post-Covid-19 selon Alain Geiger…  A la veille de la venue des Young Boys, il se félicite davantage de l’allant offensif de son équipe que trois points récoltes lors de ces deux cents septante minutes de jeu ; mais c’est surtout en phase défensive que le onze grenat doit élever son niveau de jeu.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Rouiller, Sasso et Iapichino absents

Mais la tâche de Servette s’annonce des plus ardues sachant qu’Alain Geiger doit se passer des trois-quarts de ses titulaires en défense. Outre Steve Rouiller (suspendu), l’autre défenseur central Vincent Sasso est blessé tout comme Dennis Iapichino. Pour ne rien arranger, Michael Gonçalves, convalescent, est lui aussi indisponible. Seuls deux éléments d’expérience, Anthony Sauthier, de retour après un match de suspension purgé à Lucerne, et c, garnissent encore l’arrière-garde servettienne. Mais à quelque chose malheur est bon. Les jeunes de l’Académie convoqués par le mentor valaisan (Nicolas Vouilloz, Noah Henchoz et Lucas Monteiro) ont l’occasion de défier premiers de la classe avec – qui sait? – une bonne surprise à clé…

 

Intégration des jeunes facilitée

Mais le mentor valaisan de la Praille a déjà pu donner du temps de jeu à ses plus jeunes joueurs lors des trois premiers matches grâce à une innovation importante: les cinq changements autorisés durant cette fin de saison. Ceux-ci permettent non seulement de reposer davantage de joueurs fatigués, ils contribuent aussi à l’intégration progressive des jeunes talents. Le mentor valaisan de la Praille nous dit ce qu’il attend des figures de proue de l’académie du SFC…

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

La profondeur de banc : atout majeur des Young Boys

En attendant, le coach grenat nous dit à quel genre de match il s’attend lors du deuxième rendez-vous à domicile depuis la fin de la trêve due au coronavirus.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

L’engagement comme antidote

A entendre l’entraîneur servettien, l’engagement représente le meilleur atout de ses joueurs face aux leaders de Super League qui restent sur une retentissante victoire face à Neuchâtel Xamax (6-0).

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

 

Continuer la lecture

Course à pied

Le Romandie Run veut faire transpirer les amateurs de course à pied

Publié

le

Le RomandieRun veut faire transpirer les Romands en manque de sport.

Une nouvelle compétition de course à pied a été présentée mardi. Le Romandie Run, une course par étape qui se tiendra du 4 juillet au 2 août compte bien faire transpirer les sportives et sportifs en manque de compétition.  

La société organisatrice MSO dans son communiqué le Romandie Run n’est pas « l’énième événement virtuel ou autonome (défi Stava…), mais bel et bien un retour à des épreuves traditionnelles ». Des épreuves traditionnelles réparties sur 22 étapes à travers 6 cantons de Suisse romande.

Jérémy Muller Co-initiateur du projet

 

L’organisation est superviée par la société de chronométrage MSO qui collaborera avec 22 organisateurs locaux. Toutefois les mesures sanitaires sont toujours en place et la manifestation ne pourra pas accueillir plus de 1000 personnes. Et si le terme « covid-compatible » est nouveau, il faudra peut-être s’attendre à le voir de manière récurrente. Mais qu’est qu’une course « Covid compatible », une course où beaucoup de choses seront limitées.

Jérémy Muller Co-initiateur du projet

 

Toutes fois que les amateurs de course à pied se rassurent, tout sera fait pour que la course se déroule dans les meilleurs conditions, notamment pour le balisage du parcours et l’organisation des zones de départ et d’arrivée.

Jérémy Muller Co-initiateur du projet

 

Ouvert à tous

Le Romandie Run est ouvert à toutes et tous, les étapes font toutes environ 10 kilomètres et vous pouvez vous inscrire aux étapes que vous voulez. En aucun vous n’êtes obligés de prendre part aux 22 épreuves.

Pour s’inscrire il suffit de se rendre sur le site romandierun.ch et vous avez tout le détail des étapes. Et si pour l’instant, aucune étape n’est prévue sur le sol genevois, pas de panique ! ce n’est qu’une question de jours avant qu’une étape genevois soit annoncée.

Jérémy Muller Co-initiateur du projet

Continuer la lecture

Football

Un point de départ pour Servette

Publié

le

Miroslav Stevanovic, à gauche, échappe au défenseur luganais Miroslav Covilo, mais les Servettiens ont dû se contenter d'un match nul dimanche à la Praille (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

Alain Geiger l’entraîneur du Servette FC était davantage satisfait que déçu après le match nul face au FC Lugano (1-1) dimanche à la Praille.

Menés à la pause suite à un but inscrit par le Suédois Alexander Gerndt (21e), les néo-promus ont parfaitement réagi se créant de nombreuses occasions de but face à des visiteurs acculés. L’égalisation est tombé à l’heure de jeu consécutivement à un débordement de l’ailier Varol Tasar dont le centre a heurté la jambe de l’arrière latéral ivoirien Eloge Yao avant de finir sa course au fond des filets. A onze contre dix, les Servettiens n’ont pas réussi à passer l’épaule lors du dernier quart du match.

Alain Geiger : « on peut construire sur ce match »

Après l’expulsion du capitaine du FCL Jonathan Sabattini (68e) pour un second carton jaune quelque peu sévère (faute d’antijeu à mi-terrain inutile, mais pas méchante), le jeu s’est en effet équilibré débouchant sur le seul et unique résultat nul de cette première journée post-Covid. Ce n’est évidemment pas le résultat rêvé pour le SFC mais compte tenu des incertitudes de la veille, le coach grenat s’en contente sans trop de difficultés, surtout que les visiteurs ont bien failli trouver le chemin des filets en toute fin de rencontre, sur deux reprises à bout portant du défenseur central Mijat Maric monté aux avant-postes.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Huis-clos et blessures

Les difficultés rencontrées en début de match par les Servettiens s’explique en grande partie par les nombreuses blessures qui ont perturbé la préparation. Le dernier rempart grenat en a lui-même fait l’expérience. A cela s’ajoute, la nouveauté du huis-clos qui a déstabilisé les joueurs

Jeremy Frick Gardien du Servette FC

 

Des enseignements importants

Dans le camp visiteur, on était totalement satisfait du résultat obtenu. L’entraîneur Maurizio Jacobacci tire les enseignements ce premier match de championnat à huis-clos et nous dit ce qu’un coach peut en apprendre. La solidité défensive pourrait être un atout important pour la formation « bianconera ».

Maurizio Jacobacci Entraîneur du FC Lugano

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Football

Des points d’interrogations pour Servette avant la reprise

Publié

le

Depuis le 19 mai, l’entraîneur du Servette FC Alain Geiger a eu un mois à disposition pour préparer son équipe à la reprise du championnat (© KEYSTONE/LPS POOL/Eric Lafargue).

Les points d’interrogations ne manqueront pas pour Servette lors de la reprise du championnat face au FC Lugano dimanche (16h) à la Praille. La formation tessinoise est la seule contre laquelle les néo-promus n’ont pas encore gagné, ni marqué cette saison…

Après quatre mois d’interruption, les footballeurs de l’élite helvétique ont des fourmis dans les jambes avant la reprise du championnat de Suisse en Super comme en Challenge League. Servette reçoit le FC Lugano ; les joueurs d’Alain Geiger partent un peu dans l’inconnu. Ils ont certes bénéficié d’un mois de préparation intensive, mais – faute de compétition – ils sont en manque de repères. Ils devront donc devoir s’adapter, s’ils entendent obtenir un résultat positif.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Alain Geiger : « il fallait éviter les blessures »

Cette préparation a été ponctuée par deux matches amicaux et autant de défaites contre Neuchâtel Xamax (0-3) d’abord sur le gazon verdoyant de la Praille, puis face au Stade Lausanne à Ouchy (0-6). Aucun but marqué, neuf encaissés. Suffisant pour faire douter sérieusement certains supporters. Le mentor valaisan de la Praille calme le jeu : à l’entendre, il n’y a vraiment pas de quoi s’inquiéter.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Objectifs inchangés pour le SFC

Malgré la durée de cette interruption due coronavirus, le Servette FC n’a rien en changé ses objectifs qui n’ont été revus ni à la hausse, ni à la baisse affirme son entraîneur.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

L’hermétique défense du FCL

Enfin, le premier adversaire des néo-promus après cet interruption prolongée de la compétition sera un de ceux qui lui a le moins bien convenu, deux matches, un résultat nul (0-0) à domicile, une défaite (0-1) au Tessin. C’est le seul onze contre lequel les Servettiens n’ont pas encore trouvé le chemin des filets. Même contre Saint-Gall, ils ont réussi à marquer malgré trois défaites (1-3, 1-2, 0-1). Le coach grenat ne s’attend pas à des surprises face au FC Lugano de Maurizio Jacobacci (qui a porté le maillot grenat au début des années nonante) dont la défense est l’une des meilleures du championnat.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Ce match Servette – Lugano se jouera donc dimanche dès 16h au Stade de Genève à huis clos ou presque, la présence de trois personnes au plus étant autorisées. Ainsi, seuls vingt supporters chanceux qui ont été tirés au sort par le club grenat pourront y assister.

Continuer la lecture