Rejoignez-nous

Sport

Alex Wilson ne peut y croire

Publié

,

le

Alex Wilson s'était bien entraîné ces dernières semaines, mais au point d'effacer les plus grands d'Europe? (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Les doutes s'amoncellent autour des performances hallucinantes du sprinter bâlois Alex Wilson annoncées dimanche soir aux Etats-Unis, en particulier son "record d'Europe" du 100 m en 9''84.

L'athlète lui-même, ainsi que son conseiller et ami Andreas Hediger, co-directeur du meeting Weltklasse de Zurich, n'arrivent guère à croire à ces chronos. "Juste après la course, Alex a pensé qu'il avait couru peut-être en 10''10 ou 10'00 au mieux, mais jamais aussi vite que la performance affichée au chronomètre et dans les résultats", a déclaré lundi M. Hediger à Keystone-ATS.

"On se pose nous-mêmes des questions"

"Moi-même, je me pose les mêmes questions que vous, les journalistes, sur ces performances. L'athlète ne s'estimait en tout cas pas dans une forme pareille, même s'il s'était bien préparé. Mais la feuille de résultats indique bien 9''84 sur 100 m et 19''89 sur 200 m", précise M. Hediger.

Swiss Athletics, qui avait annoncé ces deux records de Suisse dimanche soir sur la base des informations et des listes transmises par Andreas Hediger et reprises ensuite dans une bonne partie des médias, aurait désormais reçu des organisateurs du meeting une partie au moins du matériel à analyser pour l'homologation des chronos. Il s'agissait d'une petite réunion de province à Marietta, près d'Atlanta, en Géorgie, au caractère très champêtre.

La liste de résultats sur internet indique, sur 100 m, la victoire de Wilson en 9''84, avec un vent favorable de 1,9 m/s, tout près de la limite autorisée. Le deuxième, Kevin Samuels, d'Atlanta, a couru en 12''12. Seuls des athlètes de plus de 30 ans étaient au départ. Sur 200 m, Wilson a gagné en 19''89, devant Samuels en 24''98, avec +1,8 m/s. Sur cette même piste, une semaine plus tôt, le Jamaïcain Yohan Blake avait été chronométré en 9''95.

Début de saison poussif

Swiss Athletics dit avoir elle-même avoir hésité à annoncer ces résultats. Mais après avoir vérifié la liste sur Internet, la Fédération a décidé à les communiquer comme deux records de Suisse, et un record d'Europe "sous réserve d'homologation" (sur 100 m). Elle était au courant que Wilson était inscrit à cette réunion.

Cette saison, Wilson n'avait, jusque-là, pas couru plus vite que 10''38 et 20''64. Son dernier 200 m à Oslo, le 1er juillet s'était même conclu en 20''98. Après son étape norvégienne, l'athlète était reparti aux Etats-Unis pour s'entraîner. Wilson, qui vient d'avoir un troisième enfant, a fait plus d'une fois la navette entre la Suisse et les Etats-Unis cette saison.

Swiss Athletics précise que "le processus d'homologation est en cours". Il convient d'"analyser les documents reçus". "On attend", a précisé la fédération.

Pour l'instant, ni World Athletics ni la Fédération européenne (European Athletics) ne parlent de ces courses sur leurs sites. Mais World Athletics a tout de même pris pour l'instant ces résultats dans les statistiques sur son site.

Dans l'attente d'une éventuelle homologation, le record d'Europe du 100m reste conjointement détenu par le Français Jimmy Vicaut et le Portugais Francis Obikwelu en 9''86, et les records de Suisse par Wilson, en 10''08 et 19''98.

Alex Wilson doit s'envoler cette semaine pour les JO de Tokyo.

Il arrive que des performances sur de petits meetings aux Etats-Unis posent des problèmes d'homologation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Fanny Smith: une lésion qui tombe mal

Publié

le

Fanny Smith la semaine dernière à Nakiska. Avant sa chute... (© KEYSTONE/AP/Jeff McIntosh)

Victime d'une chute samedi dernier lors de l'épreuve Coupe du monde de Nakiska au Canada, Fanny Smith fera l'impasse sur le rendez-vous d'Idre en Suède ce week-end. Elle souffre d'un genou.

La Vaudoise a révélé sur les réseaux sociaux que les examens effectués à son retour du Canada ont révélé une lésion au genou. Elle précise que le processus de guérison devra être réévalué de jour en jour. Elle conclut enfin que son objectif "est bien d'être présente au Jeux de Pékin."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Julien Vauclair nouveau directeur sportif du HC Ajoie

Publié

le

Julien Vauclair de retour dans son Jura. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Julien Vauclair est le nouveau directeur sportif du HC Ajoie. Agé de 43 ans, l'ancien défenseur international s'est engagé pour cinq ans avec le club jurassien.

Julien Vauclair a pu se libérer de sa fonction de directeur du scouting du HC Lugago pour se consacrer dès maintenant à sa nouvelle tâche. Il oeuvre de concert avec son prédécesseur Vincent Léchenne qui occupe toujours son rôle de coach assistant.

Vice-Champion du monde avec l'équipe de Suisse en 2013, Julien Vauclair revient dans le club qui a lancé sa magnifique carrière. Il a disputé trois tournois olympiques. Le défenseur s'est très vite imposé comme l'un des joueurs majeurs du HC Lugano. Il a disputé 932 matches avec le club de la Resega entre 1997 et 2020. Il a, également, tenté une expérience en Amérique du Nord avec notamment une rencontre de NHL disputée sous les couleurs d'Ottawa lors de la saison 2003/2004.

Par ailleurs, des discussions vont s'ouvrir avec Vincent Léchenne pour "lui confier d'autres tâches importantes au sein du club", communique le HC Ajoie. Le HC Ajoie précise que le double rôle de directeur technique et de coach assistant "n'est plus compatible avec la National League".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Louis Mafouta prête à Metz

Publié

le

Louis Mafouta: son départ à Metz sera une grande perte pour Neuchâtel Xamax. (© KEYSTONE/TI-PRESS/SAMUEL GOLAY)

Neuchâtel Xamax perd son buteur. Louis Mafouta a été prêté jusqu'au terme de la saison à Metz, qui se bat pour son maintien en Ligue 1. Ce prêt comporte une option d'achat.

Sous contrat désormais avec Neuchâtel Xamax jusqu'au 30 juin 2023, l'international centreafricain de 27 ans revient en France après dix-huit mois fructueux en Suisse. Arrivé à Neuchâtel en 2020, il a inscrit 26 buts en 55 rencontres.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Le GSHC gagne le derby lémanique

Publié

le

Winnik (tout à gauche) inscrit le but de la victoire pour le GSHC (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Genève a signé mardi une 9e victoire dans ses dix derniers matches de National League.

Les Aigles ont battu Lausanne 4-3 après prolongation sur une réussite de Winnik après 16 secondes de jeu supplémentaire.

Dominés par les Vaudois le 8 janvier dernier dans la capitale olympique, les hommes de Jan Cadieux ont donc pris leur revanche. Mais il a fallu utiliser le temps réglementaire pour que les Grenat cueillent un deuxième point. Parce que les Genevois, devant par trois fois, ne sont pas parvenus à faire la différence dans les soixante premières minutes.

Dans une rencontre assez brouillonne, les locaux ont pris le match à leur compte mais sans jamais se détacher. Les Lions pensaient bien avoir ouvert le score, mais les officiels en ont décidé autrement. A la suite d'une scène litigieuse où le puck a terminé au fond des filets, Lausanne a même déposé protêt. Selon John Fust, les arbitres seraient allés voir la vidéo pour vérifier si le but avait été marqué de la main, avant de l'annuler pour une crosse haute.

Hughes pas toujours à son affaire

Prêté par Fribourg mais avec l'interdiction de jouer contre son club, Connor Hughes a été préféré à Dominic Nyffeler parce que Genève accueille Gottéron mercredi soir et qu'en outre les Aigles jouent six matches en huit jours. Le portier n'a pas connu un début de rencontre inoubliable.

Après avoir failli coûter l'ouverture du score sur la scène précitée, l'Ontarien à licence suisse n'a pas été plus en réussite à l'occasion de l'égalisation lausannoise à la 11e. Alors que l'indispensable Tömmernes venait d'inscrire son 9e but de la saison et de lancer Genève sur les bons rails, Hughes a laissé passer un tir ras glace de Fuchs 32 secondes plus tard.

Excellent en 2022, Tobias Stephan a lui livré sa meilleure imitation de Dominik Hasek à la 35e face à Marco Miranda. Pour éviter le 3-1, le dernier rempart des Vaudois a lancé ses bottines au bon moment. Arrêt-clé qui plus est puisque moins de deux minutes après, Joël Genazzi a pu servir idéalement Frolik pour l'égalisation. Le Tchèque a su se rendre utile. L'ancien gardien de Zoug et Genève n'a en revanche pas été très heureux sur le 2-1 de Vermin à la 15e.

0,014 point d'écart

Le dernier tiers a vu Genève prendre une fois de plus la main grâce à Vouillamoz (42e). Mais les Vaudois ont pu niveler la marque via Sekac, très opportuniste sur une déviation d'un lancer de Fuchs. Au final, le LHC peut s'estimer heureux de repartir des Vernets avec quelque chose. Au classement, le GSHC passe devant Lausanne avec 0,014 point de bonus. Oui, c'est à ça que cela se joue désormais.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Une sélection avec de l'expérience internationale

Publié

le

Patrick Fischer a misé sur l'expérience (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Patrick Fischer a dévoilé sa sélection en vue des JO de Pékin. Cinq Romands (Loeffel, Mottet, Haas, Hofmann et Bertschy) feront le voyage en Chine.

Parmi ces 25 joueurs, on retrouve 16 athlètes présents lors du dernier Championnat du monde à Riga et 11 qui étaient du voyage lors des Jeux de Pyeongchang en 2018.

Absent en Corée du sud parce qu'engagé en Amérique du nord, Reto Berra vivra ses deuxièmes JO après ceux de Sotchi en 2014. A 38 ans, Andres Ambühl participera lui à ses cinquièmes JO.

Alors que l'on imaginait peut-être voir des joueurs évoluant en AHL, Patrick Fischer n'a retenu que des hommes qui jouent en National League. Si la présence des trois premiers centres (Malgin, Haas et Corvi) est parfaitement logique, celle du Zougois Sven Senteler a de quoi surprendre.

En défense, seule celle de Christian Marti pourrait être considérée comme une "surprise". Mais le roc zurichois a un aspect physique que l'on ne peut ignorer.

Zurich et Zoug fournissent chacun cinq athlètes. A noter qu'hormis Genoni, ce sont quatre attaquants qui rejoignent cette sélection (Hofmann, Simion, Herzog et Senteler). Au sein de la défense, c'est Lugano qui se trouve être le plus grand pourvoyeur avec Alatalo, Mirco Müller et Loeffel.

Appelé une première fois en A à Riga pour le Championnat du monde, Killian Mottet aura cette fois la joie de connaître l'environnement olympique à 31 ans.

"Nous sommes un collectif bien huilé et solidaire, qui travaille avec un immense engagement pour atteindre le même but, a déclaré Patrick Fischer dans le communiqué de la fédération. Les joueurs connaissent parfaitement notre philosophie et notre système. Je suis tout à fait convaincu de cette équipe et persuadé que nous avons trouvé le bon équilibre entre expérience et fraîcheur."

L’équipe nationale se réunira le dimanche 30 janvier au centre OYM de Cham pour le camp de préparation en vue des JO. Elle disputera là-bas un match amical à huis clos contre le Canada qui effectue sa préparation à Davos. L’équipe de Patrick Fischer se rendra en Chine le 2 février. Elle affrontera la Finlande le 7 février en préparation. Pour son entrée en lice dans le tournoi olympique, la Suisse défiera l’équipe de Russie le mercredi 9 février.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture