Rejoignez-nous

Politique

Succession Burkhalter : entretien avec Ignazio Cassis

Publié

,

le

Il est le grand favori: Ignazio Cassis entend bien succéder à Didier Burkhalter.

À peine le Neuchâtelois avait-il annoncé sa démission que tous parlaient du chef du groupe parlementaire libéral-radical. Et, depuis 10 jours, il est l’un des trois candidats officiels du PLR. Le moment semble bon pour cet ancien médecin cantonal âgé de 56 ans, qui siège au Conseil National depuis dix ans et qui préside l’importante commission de la sécurité sociale et de la santé publique. Et le moment semble venu d’élire un Tessinois, selon certains, puisque les italophones ne sont plus représentés au Conseil fédéral depuis 18 ans :

Ignazio Cassis Conseiller national, PLR, TI

Ignazio Cassis, candidat officiel du PLR au Conseil fédéral, répondait à Jérôme Favre. Le Parlement élira le successeur de Didier Burkhalter le 20 septembre.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

votations du 27 septembre

Votations du 27 septembre 2020: le suivi en direct

Publié

le

Journée de votations fédérales ce dimanche. Les Suisses sont appelés aux urnes pour se prononcer sur 5 objets différents. Le suivi en direct:

Au menu de ce dimanche de votations, l’initiative de limitation de l’UDC, l’achat de nouveaux avions de combat, le congé paternité, la modification de la loi sur la chasse et les déductions fiscales pour enfants.

Continuer la lecture

votations du 27 septembre

Congé paternité: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses s’expriment sur la modification de la loi sur les allocations pour perte de gain (contre-projet indirect à l’initiative populaire «Pour un congé de paternité raisonnable – en faveur de toute la famille»).  Résultats détaillés:

Actuellement, à la naissance d’un enfant, les mères qui travaillent ont droit à un congé payé de 14 semaines, tandis que les pères n’ont droit qu’à un ou deux jours. Le contre-projet soumis à votation prévoit d’introduire un congé de paternité de deux semaines à prendre dans les six mois suivant la naissance de l’enfant. Un comité référendaire s’oppose en avançant que cette nouvelle assurance sociale est trop chère et qu’elle fait augmenter les déductions sociales, réduisant ainsi le salaire de tous les travailleurs.

 

 

Carte des résultats nationaux:

Continuer la lecture

votations du 27 septembre

Déductions fiscales pour enfants: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses s’expriment sur une augmentation des déductions pour enfants dans le cadre de l’impôt fédéral direct. Résultats détaillés:

Le Conseil fédéral et le Parlement veulent faire passer de 10 100 à 25 000 francs la déduction maximale possible pour les frais de garde par des tiers.Le Parlement a décidé par ailleurs d’augmenter de 6500 à 10 000 francs la déduction générale pour enfant, indépendamment des modalités de prise en charge, en tenant compte des dépenses auxquelles les familles doivent faire face pour leurs enfants. La réforme est attaquée par référendum.

Carte des résultats nationaux:

Continuer la lecture

votations du 27 septembre

Loi sur la chasse: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses s’expriment sur la modification de la loi sur la chasse. Résultats détaillés:

Avec la nouvelle loi, le loup restera une espèce protégée et les meutes seront préservées. Les cantons pourront contrôler l’augmentation de la population de loups et leur expansion, et ordonner des tirs à certaines conditions, à titre préventif. La Confédération devra toutefois être systématiquement consultée avant qu’un tir puisse être effectué. Des associations de protection de la nature ont lancé un référendum contre la réforme.

Carte des résultats nationaux:

 

Continuer la lecture

votations du 27 septembre

Acquisition de nouveaux avions de combat: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses s’expriment sur l’arrêté fédéral relatif à l’acquisition de nouveaux avions de combat. Résultats détaillés:

Le Conseil fédéral et le Parlement entendent acquérir de nouveaux avions de combat d’ici 2030 pour un montant maximal de 6 milliards de francs. Pour le comité référendaire, dépenser cette somme pour des avions de combat est un luxe inutile.

 

Carte des résultats nationaux:

Continuer la lecture