Rejoignez-nous

Politique

L’OIT démonte la politique climat de Trump

Publié

,

le

Une économie plus durable pourra aboutir à une augmentation nette d’environ 25 millions d’emplois dans le monde, notamment aux Etats-Unis qui doivent sortir de l’Accord sur le climat. Mais ce chiffre ne mentionne pas l’agriculture qui en perdra 120 millions.

Selon le rapport Emplois et questions sociales dans le monde de l’Organisation internationale du travail (OIT) publié lundi à Genève, des politiques plus durables devraient aboutir à près de 25 millions de nouveaux emplois d’ici à 2030. Auxquels s’ajoutent six millions liés à une « économie circulaire » (recyclage, réparation, location ou réutilisation) qui compensent d’autant les suppressions de certains postes attendues.

Sur 163 branches économiques, seule une quinzaine devraient subir des suppressions de plus de 10’000 emplois. L’extraction pétrolière et le raffinage vont toutefois reculer d’un million de postes ou plus. Mais 2,1 millions d’emplois nets devraient être ajoutés sur l’électricité.

Mais ces chiffres ne prennent pas en compte les conséquences sur une agriculture « plus respectueuse de l’environnement ». Celle-ci aboutira à une baisse de 120 millions d’emplois dans le monde, a admis la responsable du rapport Catherine Saget. Seule l’Europe serait épargnée avec une augmentation de 7 millions d’emplois dans ce secteur.

Par régions, la hausse hors agriculture devrait atteindre près de 15 millions en Asie/Pacifique, trois sur le continent américain et deux en Europe. En revanche, le Moyen-Orient devrait subir une perte nette de 0,48% d’emplois et l’Afrique de près de 0,05%.

Recul de la productivité avec le réchauffement

Aux Etats-Unis, près de 2 millions de nouveaux emplois seraient eux lancés contre une perte de 250’000 autres. « La transition énergétique est urgente. Elle va lancer des emplois », a dit devant la presse Mme Saget qui n’a toutefois pas mentionné l’agriculture dans son évaluation.

Impossible pour elle de chiffrer le coût de cette adaptation à l’économie verte. Mais « un investissement par exemple dans la protection sociale peut contribuer à une augmentation de la productivité et à une réduction des inégalités », insiste-t-elle.

Alors même que les désastres naturels ont provoqué sur une quinzaine d’années le recul de 0,8% du travail par an. Et que l’augmentation des températures doit encore aboutir à une diminution de 2% des heures travaillées d’ici 2030 en raison des maladies.

Les nouveaux emplois doivent porter notamment sur l’énergie, du changement des composantes de la consommation aux véhicules électriques en passant par l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments.

Plusieurs accords

« L’économie verte peut permettre à des millions de personnes supplémentaires de surmonter la pauvreté », selon la directrice générale adjointe de l’OIT Deborah Greenfield. L’OIT demande aux gouvernements d’aider les travailleurs à s’adapter aux compétences demandées. Une condition pour atteindre une transition énergétique, selon Mme Paget. Notamment dans les pays à revenus bas ou intermédiaires.

Plusieurs conventions internationales de l’OIT oeuvrent pour des avancées vers les emplois décents dans le monde. Mais « nous n’avons pas d’instrument intégré » sur cette question durable, dit Mme Saget.

L’OIT recommande un mélange entre transferts financiers, assurance sociale renforcée et davantage d’énergies renouvelables pour atteindre davantage de croissance économique et une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le dialogue social doit contribuer à ce dispositif, dit-elle.

Source : ATS

Photo: (©KEYSTONE/EPA/ROMAN PILIPEY)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

votations du 27 septembre

Votations du 27 septembre 2020: le suivi en direct

Publié

le

Journée de votations fédérales ce dimanche. Les Suisses sont appelés aux urnes pour se prononcer sur 5 objets différents. Le suivi en direct:

Au menu de ce dimanche de votations, l’initiative de limitation de l’UDC, l’achat de nouveaux avions de combat, le congé paternité, la modification de la loi sur la chasse et les déductions fiscales pour enfants.

Continuer la lecture

votations du 27 septembre

Congé paternité: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses s’expriment sur la modification de la loi sur les allocations pour perte de gain (contre-projet indirect à l’initiative populaire «Pour un congé de paternité raisonnable – en faveur de toute la famille»).  Résultats détaillés:

Actuellement, à la naissance d’un enfant, les mères qui travaillent ont droit à un congé payé de 14 semaines, tandis que les pères n’ont droit qu’à un ou deux jours. Le contre-projet soumis à votation prévoit d’introduire un congé de paternité de deux semaines à prendre dans les six mois suivant la naissance de l’enfant. Un comité référendaire s’oppose en avançant que cette nouvelle assurance sociale est trop chère et qu’elle fait augmenter les déductions sociales, réduisant ainsi le salaire de tous les travailleurs.

 

 

Carte des résultats nationaux:

Continuer la lecture

votations du 27 septembre

Déductions fiscales pour enfants: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses s’expriment sur une augmentation des déductions pour enfants dans le cadre de l’impôt fédéral direct. Résultats détaillés:

Le Conseil fédéral et le Parlement veulent faire passer de 10 100 à 25 000 francs la déduction maximale possible pour les frais de garde par des tiers.Le Parlement a décidé par ailleurs d’augmenter de 6500 à 10 000 francs la déduction générale pour enfant, indépendamment des modalités de prise en charge, en tenant compte des dépenses auxquelles les familles doivent faire face pour leurs enfants. La réforme est attaquée par référendum.

Carte des résultats nationaux:

Continuer la lecture

votations du 27 septembre

Loi sur la chasse: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses s’expriment sur la modification de la loi sur la chasse. Résultats détaillés:

Avec la nouvelle loi, le loup restera une espèce protégée et les meutes seront préservées. Les cantons pourront contrôler l’augmentation de la population de loups et leur expansion, et ordonner des tirs à certaines conditions, à titre préventif. La Confédération devra toutefois être systématiquement consultée avant qu’un tir puisse être effectué. Des associations de protection de la nature ont lancé un référendum contre la réforme.

Carte des résultats nationaux:

 

Continuer la lecture

votations du 27 septembre

Acquisition de nouveaux avions de combat: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses s’expriment sur l’arrêté fédéral relatif à l’acquisition de nouveaux avions de combat. Résultats détaillés:

Le Conseil fédéral et le Parlement entendent acquérir de nouveaux avions de combat d’ici 2030 pour un montant maximal de 6 milliards de francs. Pour le comité référendaire, dépenser cette somme pour des avions de combat est un luxe inutile.

 

Carte des résultats nationaux:

Continuer la lecture