Rejoignez-nous

6 minutes avec Laurent Terlinchamp, président de la Société des Cafetiers, Restaurateurs et Hôteliers de Genève

Publié

le

Le Conseil fédéral pourrait annoncer des assouplissements sanitaires, ce mercredi. Une annonce qui laisse le président de la Société des Cafetiers, Restaurateurs et Hôteliers de Genève, Laurent Terlinchamp, indifférent: "C'est une information pour moi (...) Ca fait deux ans qu'on me ballade à coup de communiqué de presse. Je ne vais pas entrer en transe, tous les mercredis, moi, j'attends une sortie de crise le plus rapidement possible car le Conseil fédéral n'est pas à la hauteur des pertes économiques de mon secteur. La seule façon que j'ai de gagner ma vie c'est d'ouvrir mon commerce!"

Laurent Terlinchamp qui se fait très dur avec le Conseil fédéral: "la gestion de la crise a été fait sur le dos de la population. Il est inadmissible de faire croire à la population que dans des cas de pandémie, on crée des restrictions dans ces commerces, on n'aide pas ces commerces qui ne sont coupables de rien".

Laurent Terlinchamp, le président de la Société des Cafetiers, Restaurateurs et Hôteliers de Genève était invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

 

1 commentaire

1 commentaire

  1. Satu Nordström

    6 février 2022 à 18 h 30 min

    Dasn l'absolu, M. Terlinchamps a totalement raison. Il n'y a aucune cohérence dans la politique d'aide aux commerces sinistrés du CF. Sinistrés pour une double raison: les restrictions sanitaires ont un impact immédiat et direct sur la fréquentation des lieux publics, or pas de clients, pas de revenus. D'autre part les aides publiques compensatoires répondant aux mesures sanitaires «punitives» ne sont plus du tout ni en phase ni proportionnées, tant au niveau des RHT qu'au niveau des cas de rigueur.

Laisser un commentaire

Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces vidéos peuvent vous intéresser