Rejoignez-nous

Genève

Tintin à Meyrin

Publié

,

le

Les fans de Tintin – les tintinophiles – ont leur exposition, au Centre commercial de Meyrin jusqu’à samedi 2 novembre. Un plongeon dans l’univers du plus célèbre reporter de bande dessinée et qui est notamment passé par Genève.   

Une exposition à l’intérieur d’un centre commercial, celui de Meyrin centre. Les pièces exposées – toutes consacrées à l’univers de Tintin – sont disséminées sur deux étages, juste en face des enseignes, de sorte à effectuer un petit parcours. On retrouve quantité de bande-dessinées dans toutes les langues, mais également de nombreuses maquettes, des archives et des photos.

L’exposition est divisée en quatre zones. La première, à l’entrée du Centre, est consacrée au premiers albums en noir et blanc, Tintin au coeur des années 1930. La seconde zones s’intéresse aux premières aventures en couleurs, depuis « L’étoile mystérieuse » jusqu’au « Temple du Soleil » et Tintin au pays de l’or noir ». La troisième est en lien avec l’aventure lunaire de Tintin et fait notamment échos au cinquante ans de l’alunissage de Neil Armstrong. Enfin, la dernier secteur est consacré à « L’Affaire Tournesol », ce qui permet de revenir sur les liens – nombreux – d’Hergé avec la Suisse. C’est ce qu’explique Jean Rime, président de l’Association des amis suisses de Tintin (l’Alpart):

Jean Rime Président de l'Alpart

Les meyrinois en photo 

En plus des objects exposés dans les vitrines on retrouve de nombreuses photos, qui surplombent l’exposition. On y voit des meyrinois, qui tiennent un album, et une petite phrase qui résume leur pensée sur l’oeuvre d’Hergé. Il s’agit d’une sorte de création photographique, qualifiée de « tintinophilie de terrain » par Jean Rime:

Jean Rime Président de l'Alpart

Ce concept de photos, a été développé par un autre membre de l’Alpart, Eric Dafflon. Il évoque un bel exercice, couronné de succès puisque de nombreuses personnes ont accepté de poser pour la photo. Une rencontre a tout particulièrement retenu son attention, celle d’un monsieur qui n’avait jamais lu Tintin.

Eric Dafflon Membre de l'Alpart

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Cet homme croisé par Eric Dafflon est revenu. Un moment révélateur de la magie liée à l’univers de Tintin: 

Eric Dafflon Membre de l'Alpart

Plus d’information sur le site internet de l’Alpart.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A la une

Geneva Lux aura lieu en janvier 2020 cette année

Publié

le

Le festival des lumières genevois se tiendra du 24 janvier au 2 février. Jusqu’ici les Genevois et les touristes ont pu admirer les créations lumineuses durant la période des Fêtes mais la Ville de Genève a voulu replacer l’événement dans une période plus creuse. Le Conseiller administratif chargé de l’environnement urbain, Guillaume Barazzone.

Guillaume Barazzone Conseiller administratif chargé de l'environnement urbain - Ville de Genève

En tout 32 œuvres seront présentées durant le Geneva lux. Les 6 nouvelles œuvres promettent d’être assez impressionnantes. La durée a été réduite à 10 jours plutôt qu’un mois, pour des raisons artistiques. Guillaume Barazzone:

Guillaume Barazzone Conseiller administratif chargé de l'environnement urbain - Ville de Genève

Le mois de janvier a également convenu aux partenaires privés, qui sont nombreux. Geneva Lux se décline sur différents espaces urbains.

Guillaume Barazzone Conseiller administratif chargé de l'environnement urbain

Un vrai festival des lumières comme il en existe ailleurs. A Morat ou à Lyon, selon Guillaume Barazzone.

 

Continuer la lecture

Genève

Météo à Genève : soleil et ciel bleu

Publié

le

Source : Keystone ATS

Doux air d’automne à Genève aujourd’hui. Le soleil est de retour et le ciel bleu donne un peu de baume au coeur. Les maximales seront les plus fortes de la semaine : il fera 9° cet après-midi.

Demain : le temps sera couvert et sec en matinée. Mais malgré les nuages le soleil compte bien rester encore un peu. Les températures seront en baisse. 6° sont attendus à la mi-journée.

Jeudi : retour de la pluie avec une couverture nuageuse un peu plus dense que les jours précédents. Il fera 4° au plus fort de la journée.

Vendredi : la pluie encore présente en matinée cessera rapidement de tomber. Elle sera remplacée par les nuages puis ensuite par de simples voiles nuageux et surtout par les éclaircies. Le thermomètre ne dépassera pas les 5°.

D’où viennent nos fameuses expressions au sujet de la météo ?

Elles sont nombreuses les expressions autour de la météo ! « Il pleut comme vache qui pisse », « il fait un froid de canard », « il pleut des cordes », sont toutes des expressions utilisées pour décrire le temps qu’il fait. Mais au delà pour certaines, d’être assez explicites pour être immédiatement compréhensibles, d’autres sont un peu plus tirées par les cheveux.

Si par exemple « il pleut des cordes », cela ne signifie pas qu’il en tombe des vraies du ciel. Tout comme des chiens et des chats en Angleterre, ou encore des couteaux de poche au Portugal. Sinon cela serait bien embêtant. Cette expression signifiant qu’il pleut beaucoup, serait apparue à la fin du XVIIème siècle. Elle permettait d’imager une pluie battante. Par analogie, les gouttes qui tombent très rapidement forment des traits et deviennent ainsi des cordes.

Si « faire la pluie et le beau temps » signifie aujourd’hui avoir tout pouvoir pour diriger comme bon vous semble, elle avait, au XVIIIème siècle, une définition bien différente. Cette expression s’employait afin de décrire les devins ou les astrologues qui pouvaient prédire le temps qu’il allait faire. Ils pouvaient ainsi « faire la pluie et le beau temps ».

Finalement, à chacun son expression pour décrire la météo. Il suffit juste d’être inventif pour en faire une véritable référence météorologique !

 

Continuer la lecture

Genève

Météo à Genève : les températures seront en baisse cette semaine

Publié

le

Source : Keystone ATS

Les températures seront de 7° aujourd’hui. Le ciel sera gris, et le temps sera sec.

Demain : retour des éclaircies, malgré quelques passages nuageux. Il fera 9° à la mi-journée. Les maximales les plus importantes de la semaine.

Mercredi : les nuages cacheront le soleil. Il fera 6° au plus fort de la journée.

Tous sur vos skis !

Avec le temps maussade et la baisse des températures, la neige s’est invitée en Suisse. La semaine dernière, d’importantes précipitations étaient prévues en montagne et au sud des Alpes avec une limite de neige comprise entre 800 et 1000 m d’altitude. Au Nord du Tessin, une alerte de niveau 3 sur 5 a même été lancée. 50 cm de poudreuse au dessus de 1600 m étaient attendus.

Et tout comme pour les férus de sport d’hiver, la neige réjouit les domaines skiables. Comme Verbier par exemple, qui a annoncé la semaine passé l’ouverture de sa station.

Continuer la lecture

A la une

La gauche genevoise gagne haut la main les deux sièges du Conseil des Etats

Publié

le

Sans surprise, la gauche genevoise cartonne au deuxième tour de l’élection du Conseil des Etats. La verte Lisa Mazzone obtient près de 46’000 voix et son colistier, le socialiste Carlo Sommaruga près de 42’000. L’entente arrive loin derrière avec 27’000 suffrages pour le PLR Hugues Hiltpold et près de 23’000 pour la démocrate-chrétienne Béatrice Hirsch. Elle est talonnée par l’UDC Céline Amaudruz qui obtient un peu moins de 22’000 voix.

Après 12 ans de siège de la gauche au Conseil des Etats avec le duo Liliane Maury Pasquier – Robert Cramer, un nouveau duo rose-vert s’impose. Lisa Mazzone promet néanmoins d’être la représentante de tous les Genevois.

Lisa Mazzone élue Conseillère aux Etats

Dans le canton de Vaud, une forte mobilisation de la droite a permis à Olivier Français de remporter l’élection avec 53% des voix devant la verte Adèle Thorens qui obtient 51%, écartant ainsi la socialiste Ada Mara, qui n’en obtient que 47%.

Pour la candidate démocrate-chrétienne genevoise, Béatrice Hirsch, il était inconcevable de s’allier à l’UDC pour gagner un siège.

Béatrice Hirsch candidate aux Conseil des Etats

Pour Carlo Sommaruga, la victoire de la gauche n’est pas due seulement à la vague verte.

Carlo Sommaruga élu au Conseil des Etats

Après 12 ans de domination de la gauche au Conseil des Etats avec le duo Liliane Maury Pasquier, Robert Cramer, un nouveau ticket rose-vert s’impose. Le PLR Hugues Hiltpold essuie son premier échec en politique depuis 18 ans. Pour lui, l’affaire Maudet a joué un rôle dans la mobilisation de la droite. Hugues Hiltpold.

Hugues Hiltpold Candidat au Conseil des Etats

Contrairement à ce qui s’est passé dans le canton de Vaud, les trois candidats genevois ont dispersé les voix. Le PLR genevois Hugues Hiltpold regrettait hier de ne pas avoir pu discuter avec l’UDC, qui a annoncé la candidature de Céline Amaudruz le soir même du premier tour. Elle s’en défend. Céline Amaudruz.

Céline Amaudruz candidate UDC à l'élection du Conseil des Etats

La participation à Genève s’élève à 32,8%. Le pire score depuis 40 ans, selon la RTS.

 

Continuer la lecture

A la une

Encore un mois pour aller voir flamboyer le Jardin botanique

Publié

le

C’est un véritable bal annuel. Comme chaque automne à Genève, les feuilles des arbres prennent d’admirables teintes avant l’arrivée de la neige. Les Conservatoire et jardin botaniques (CJB) – récemment distingués pour leur travail – ne font pas exception et offrent une palette de couleurs à couper le souffle. 

Au Jardin botanique, on rencontre plus de 2500 arbres, notamment des espèces exotiques. En cette saison transitoire, cela permet d’assister à une mue colorée particulièrement riche. L’explication de ce changement d’apparence est assez technique: des pigments – anthocyanes, caroténoïdes, tanins – apparaissent au moment où la chlorophylle disparaît. Ce sont ces pigments qui donnent des tons pourpres, ors et bruns.

Mais finalement, pourquoi ces changements de couleurs? Il s’agit d’une « stratégie » des arbres caduques selon Christelle Baquet, jardinière botaniste et responsable de la collection des Jardins ethno-botaniques. L’objectif est de se préparer pour l’hiver:

Christelle Baquet  Jardinière-botaniste et responsable de la collection des Jardins ethno-botaniques

 

Plus qu’un mois 

« Dans un mois il sera trop tard » prévient Christelle Baquet. Ces belles couleurs sont éphémères et dépendent de la longueur du jour et de la température. Car les arbres ont une véritable « conscience »:

Christelle Baquet  Jardinière-botaniste et responsable de la collection des Jardins ethno-botaniques

Le site du Jardin botanique est très étendu. Christelle Baquet nous donne quelques conseils pour savoir où aller observer les arbres aux couleurs automnales, notamment un lieu peu connu du public:

Christelle Baquet  Jardinière-botaniste et responsable de la collection des Jardins ethno-botaniques

 

Distinction internationale 

Le Jardin botanique brille également à l’étranger. Il a reçu une prestigieuse distinction de la part de la fondation Botanic Gardens Conservation International (BGCI), sorte d’accréditation pour les jardins botaniques qui font de la conservation de plantes sauvages, la plupart du temps menacées. L’idée est d’encourager à trouver tous les moyens possibles pour aller récolter des graines et multiplier les plantes afin de les réintroduire ou de les conserver en banque de graines. La plupart des institutions récompensées se trouvent aux Etats-Unis, aussi, le Jardin botanique de Genève fait figure d’exception. Cela s’explique par le caractère récent de cette accréditions mais aussi par des questions de fonctionnement. C’est ce qu’explique Pierre-André Loizeau, directeur des Conservatoire et jardin botaniques:

Pierre-André Loizeau  Directeur des Conservatoire et jardin botaniques

Cette distinction vient récompenser un travail de longue haleine. Les employés du Jardin botanique se rendent souvent sur le terrain et réalisent un travail d’archivage considérable:

Pierre-André Loizeau  Directeur des Conservatoire et jardin botaniques

Pierre-André Loizeau donne un exemple concret, celui d’une espèce malmenée – la littorelle à une fleure – qui a été réintroduite avec succès:

Pierre-André Loizeau  Directeur des Conservatoire et jardin botaniques

 

 

Continuer la lecture