Rejoignez-nous

Expositions et spectacles

Genève rend hommage aux démineurs

Publié

,

le

Une exposition qui tire le portrait de professionnels du déminage, photographiés par Alexandre Streuli. C'est ce qu'a mis en place la Fondation suisse de déminage (FSD) au café Foound, à deux pas de la gare Cornavin à Genève. 

Une vingtaine de photographies constituent cette exposition. Elles représentent des démineuses et des démineurs, mais également des populations directement touchées par les mines, qui font des milliers de victimes chaque année. Il s'agit de clichés - à taille réelle - prises par le photographe Alexandre Streuli, qui parcourt les zones de conflit depuis plusieurs années. Ici, il s'est limité à trois pays: l'Irak, l'Afghanistan et l'Ukraine.

Au café Foound, l'exposition est divisée en trois parties. La première est consacrée aux professionnels du déminage, des hommes et des femmes protégés par une tenue spéciale. Une seconde partie présente plusieurs victimes des mines. Enfin, un espace est dédié à la prévention et à la sensibilisation aux différents dangers, notamment pour les enfants.

Changement

Depuis des décennies, le travail de déminage n'a que peu changé. Sur un terrain miné, le démineur progresse lentement, parfois centimètre par centimètre pour désamorcer les explosifs. Pourtant, de nouvelles techniques se développent, notamment en terme d'évaluation de la topographie. C'est ce qu'explique le directeur de la Fondation suisse de déminage, Hansjoerg Eberle.

Hansjoerg Eberle Directeur de la FSD

Enjeux

A l’occasion du vernissage au café Foound, les curieux ont droit à une démonstration de déminage, faite par un démineur professionnel qui connaît bien le terrain. Présent également sur place, le photographe qui a réalisé les clichés, Alexandre Streuli. Cela fait plusieurs années qu'il voyage en Irak, en Afghanistan et en Ukraine pour observer au plus près le travail des démineurs. Pour lui, il s'agit de "véritables héros".

Alexandre Streuli Photographe

Du côté de la Fondation suisse de déminage, on estime également qu'un important travail reste à faire. Son directeur Hansjoerg Eberle explique les enjeux de demain pour le déminage.

Hansjoerg Eberle Directeur de la FSD

Groupes armés 

Si par le passé les mines ont largement été utilisées par des Etats, aujourd'hui ce sont plutôt des groupes armés qui s’en servent. Un véritable changement de paradigme pour Hansjoerg Eberle.

Hansjoerg Eberle Directeur de la FSD

Davantage d'informations sur cette expositions^ gratuite sur le site de la FSD.

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Sonia Grimm sort un livre et des spectacles qui nous apprennent à nous respecter

Publié

le

Sensibiliser les jeunes au harcèlement et à la violence. C'est l'objectif que s'est donné Sonia Grimm à travers un spectacle qui se tiendra le 10 octobre à 14h à la salle Franck-Martin. Qu’est-ce que la violence et où commence-t-elle ? A qui parler si je subis de la violence, du harcèlement ? Le spectacle est musical et sa particularité c'est qu'il va évoluer en fonction des réponses des enfants. L'objectif va être d'apprendre à définir et à poser ses limites, à se respecter et à se faire respecter et apprendre aussi à reconnaître ses propres comportements toxiques, ainsi que l’impact qu’ils peuvent avoir sur autrui. Si ce spectacle s'adresse aux jeunes une autre version existe pour les adultes avec une démarche qui explique comment parvenir à identifier les différentes formes de toxicité et se reconstruire ainsi qu'une conférence participative à la fin.

Respect de soi

Pour ces spectacles, Sonia Grimm s’allie à Steve Alban Tineo qui a développé la méthode KYF "Know Yourself First" qui explique une démarche du retour à Soi et qui a fait l'objet d'un livre "par le MOI". L'ouvrage philosophique et spirituel s'adresse à toutes  les victimes de violences et à toute personne éprouvant de la souffrance psychologique.

Ils étaient les invités de Benjamin Smadja

 

Continuer la lecture

Concours

Gagnez vos billets pour le Printemps carougeois

Publié

le

A l'occasion de la 57e édition du Printemps carougeois qui se déroulera du 30 septembre au 10 octobre, la Ville de Carouge offre des billets pour les spectacles Looking for Paradise (Théâtre) et la Gâchette (Concert).

 

Looking for Paradise

Nicolas Chapoulier et les 3 Points de suspension

Samedi 2 octobre, 17h et 20h

Dimanche 3 octobre, 17h et 20h

Depuis l’aube de l’humanité, l’homme n’a cessé d’inventer des mythes et des récits, de façonner des croyances et des certitudes pour faire face au vertige de son ignorance. C’est dans les interstices de cette nécessité que naît Looking for Paradise, dans l’art de bricoler mentalement le vide laissé par nos questions sans réponse. Dans cette chasse au trésor imaginée à l’échelle d’une ville, des événements impromptus transforment l’espace urbain en scène de théâtre, en indices et en expériences pour amener les participants à atteindre l’état d’esprit Paradise.

Looking for Paradise propose de faire un pas de côté pour visiter les façons dont nous percevons, rétrécissons, construisons nos réalités. Bienvenue dans cette vaste interrogation sur nos modes d’existence, plongeons ensemble dans la plus palpitante des mythologies de notre Histoire: «nous».

Se jouant des grandes questions métaphysiques pour offrir une ode à la joie, Looking for Paradise libère les flots de nos inconscients collectifs et propose de surfer ensemble afin de transformer, pour toujours, cette quête absurde qu’est la vie en une croisière merveilleuse.

 

 

La Gâchette

Les Petits Chanteurs à la Gueule de Bois

Mercredi 6 octobre, 20h30

Lieu: Le Chat Noir

Les Petits Chanteurs à la Gueule de Bois nous présentent leur nouveau répertoire, pour adultes cette fois-ci. Cette quatrième production a entrepris de réanimer l’art de la gaudriole et de la chanson polissonne, quelque peu moribonde, ces derniers temps. Toujours sur le fil du rasoir, le résultat est plutôt élégant. On effleure la chose, on l’effeuille, on danse en compagnie de nos fantasmes et de nos tabous sans jamais tomber dans la vulgarité. Un petit brin de poésie plus coquine que cochonne, une ode à l’esprit mal tourné, une célébration du désir, de l’envie et de l’amour. Bref, dans un monde qui, chaque jour, se durcit, il s’agit bien là d’une forme de résistance qui, par l’absurde, la douceur et le plaisir à l’ouvrage, vient nous caresser dans le sens du poil, exactement là où ça fait du bien.

 

Ecoutez Sophie & Fabien toute la semaine dans Radio Lac Matin pour tenter de remporter vos places !

Continuer la lecture

Concours

Gagnez vos places pour le spectacle "Gros Chagrins et autres plaisirs"

Publié

le

Radio Lac vous offre vos places pour le spectacle de La Cie des Beaux Parleurs, "Gros Chagrins et autres plaisirs".

A propos de la pièce :

Le jeudi 02 septembre de 19h30 à 21h00

Salle Point Favre à Chêne-Bourg

Une pièce de Georges Courteline

 

Ce spectacle est composé de trois courtes pièces : « Gros chagrins », « La peur des coups » et « Les Boulingrin ». Un programme excitant : deux dames respectueuses se révèlent les pires des garces, Un mari jaloux, veule et arrogant, un couple qui se déchire et un escroc.

Entre le Boulevard et l’Absurde, ce théâtre inso­lent casse la baraque ! Les bourgeois et les para­sites s’en donnent à cœur joie dans leurs délires et leurs vices : futilité et égoïsme, violence et sado-masochisme, couardise et vantardise, tous les éléments d’un cocktail explosif.

Scènes de ménage, fourberies, farces, critiques de genre composent cette comédie corrosive et réjouissante.

 

Ecoutez Margaux sur Radio Lac pour tenter de remporter vos places !

Continuer la lecture

Actualité

Le salon des Inventions à Genève se réinvente en virtuel

Publié

le

Photo archives ©Pierre Albouy

 Covid oblige, l’édition 2021 du salon international ne pourra avoir lieu dans son format habituel.

Pas d’inventions, ni de public présent physiquement à Palexpo cette année. A la place, un événement virtuel qui sera organisé du 10 au 14 mars et qui permettra aux inventeurs de participer au concours en soumettant leurs inventions à un panel de juges, sous forme d’une vidéo : 3 minutes pour convaincre!

600 inventions d’une vingtaine de pays seront ainsi présentées, via une plateforme virtuelle.

Le Salon International des Inventions reviendra à Palexpo sous sa forme classique au printemps 2022 avec pour invité le Salon du Climat.

 

Continuer la lecture

Culture

Genève en mode "street art"

Publié

le

Marko 93, Double vision, 2020 © Marko 93

L’art urbain s’affiche à Genève...

Jusqu’à mi-mars, le Pont de la Machine, à Genève, accueille l’exposition “One, Two… Street art!”, à l’initiative des SIG. Dans une scénographie urbaine, les visiteurs pourront parcourir 5 espaces différents et plus de 70 œuvres, empruntées à des galeries, à des collectionneurs ou aux artistes eux-mêmes. C’est Benoît Rouchaleau qui nous sert de guide, aux côtés des 2 commissaires d’exposition.

Benoît Rouchaleau

Continuer la lecture