Rejoignez-nous

L'invité

Mauro Poggia, conseiller d’Etat chargé de la sécurité, de l’emploi et de la santé

Publié

,

le

Les premières mesures d’assouplissement entrent en vigueur, ce lundi 27 avril. Les cabinets médicaux, les salons de coiffure et les jardineries sont autorisés à rouvrir. Mais des contrôles seront effectués pour vérifier que les mesures sanitaires seront bien respectés, prévient le conseiller d’Etat, chargé de la sécurité, de l’emploi et de la santé, Mauro Poggia. Mauro Poggia qui se dit favorable à l’annulation du traditionnel feu d’artifice.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'invité

Laurent Nicolet,co-producteur de la Revue

Publié

le

La Ville de Genève a rendu public l’audit des comptes de l’association qui gère la Revue, suite à des soupçons dans sa gestion. Pas de malversation ou détournements de fonds mais un manque de rigueur dans le contrôle interne. La Ville a néanmoins décidé de remettre au concours, l’organisation du spectacle. Laurent Nicolet co-producteur de la Revue était invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans #RLMatin.

 

Crédit photo: Stéphane Gros.

Continuer la lecture

L'invité

Micheline Calmy-Rey, ancienne Conseillère fédérale

Publié

le

L’initative « pour des multinationales responsables » entend instaurer un devoir de diligence pour les entreprises qui ont leur siège en Suisse En clair, faire qu’elles soient responsables des actes de leurs filiales à l’étranger. L’ancienne Conseillère fédérale, Micheline Calmy-Rey, qui soutient cette initiative, était l’invitée de Béatrice Rul, dans Radio Lac Matin

 

Continuer la lecture

L'invité

Nicolas Walder, Conseiller national Vert

Publié

le

L’initiative de limitation est un couperet. Pour le Conseiller national Vert, Nicolas Walder, l’enjeu est clair lors des votations du 27 septembre prochain. Il était l’invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Philippe Clément, journaliste spécialiste automobile

Publié

le

Philippe Clément

Quel avenir pour le salon international de l’auto de Genève? Après l’annulation de l’édition de 2020 pour cause de Covid-19, la plus grande incertitude plane au-dessus de la grand’messe genevoise. Eclairage avec Philippe Clément, journaliste spécialiste de l’automobile, qui était l’invité de Benoît Rouchaleau, ce vendredi à 7H35, dans Radio Lac Matin.

Philippe Clément Journaliste automobile

Continuer la lecture

L'invité

Felipe Ortiz, vice-président du Servette FC

Publié

le

Felipe Ortiz, vice-président du Servette FC

Retour gagnant pour le Servette FC en coupe d’Europe. 8 ans après son dernier match européen, les grenat se sont imposés 3-0 jeudi soir contre les slovaques de Ruzomberok au premier tour qualificatif pour l’Europa League. Retour sur le match et les ambitions du club avec Felipe Ortiz, le vice-président du SFC, qui était l’invité de Benoît Rouchaleau, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

Felipe Ortiz  Vice-président du Servette FC

Continuer la lecture

Mauro Poggia, conseiller d’Etat chargé de la sécurité, de l’emploi et de la santé

Publié

,

le

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

La campagne de vaccination est très bien accueillie à Genève

Publié

le

KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

L’engouement de la population pour le vaccin est réjouissant selon les responsables cantonaux de la santé. Au 14 janvier, 6200 personnes ont déjà été vaccinées à Genève. Les autorités sanitaires genevoises sont inquiètes face à la progression très rapide des cas positifs à la souche mutante du coronavirus. 

Cet après-midi les responsables cantonaux de la santé se sont réjouis du bon accueil de la campagne de vaccination parmi la population genevoise. Plus de 18’000 personnes de plus de 75 ans, le premier groupe prioritaire, sont inscrites et 6000 sont en attente d’un rendez-vous. L’objectif est d’utiliser rapidement toutes les doses à disposition pour le canton. Au 14 janvier, 6200 vaccinations avaient déjà été effectuées.  Le vaccin Moderna, qui a par ailleurs été validé cette semaine, va permettre d’intensifier l’opération de vaccination comme l’explique Adrien Bron, directeur général de la santé.

Adrien Bron  Directeur général de la santé

Les centres pratiquent environ 900 nouvelles vaccinations par jour. Une limitation causée par le nombre de doses livrées et non en raison d’une limite de leurs capacités comme l’explique Adrien Bron.

Adrien Bron  Directeur général de la santé

 

Souche mutante inquiétante

Les autorités genevoises sont également très inquiètes par l’expansion à Genève du nouveau variant britannique du coronavirus. Au total, 69 personnes ont été infectées par le variant britannique et une par le variant sud-africain depuis le premier cas identifié à Noël. Selon Adrien Bron, pour lutter contre ce variant il faut intensifier le contact-tracing.

Adrien Bron  Directeur général de la santé

Le canton vaccine en priorité les personnes de plus de 75 ans qui risquent de mourir du Covid ou de souffrir d’une affection grave. Viennent ensuite les personnes dites vulnérables. C’est seulement une fois que ces deux premières catégories auront été vaccinées que le programme sera ouvert à l’ensemble de la population.

Continuer la lecture

Basketball

Jeremy Jaunin : « la mayonnaise a vite pris! »

Publié

le

Jeremy Jaunin - à droite - et les Lions de Genève ont trouvé la cohésion nécessaire pour être à la hauteur de leurs ambitions (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

Malgré le coronavirus, les Lions de Genève se présentent en position de force avant le choc au sommet qui les oppose à Massagno samedi au Grand-Saconnex.

Actuellement en tête du championnat, les Lions de Genève affrontent l’un de leurs poursuivants Massagno samedi à la Salle du Pommier.
Avec dix victoires contre une seule défaite, les basketteurs du Grand-Saconnex ont le vent en poupe.
Alors qu’on approche de la fin du deuxième tour, le premier bilan intermédiaire est très positif et riche d’enseignements.

Jeremy Jaunin Meneur des Lions de Genève

 

Même le coronavirus qui les a obligés à se mettre en quarantaine durant la période des Fêtes de fin d’année n’a pas brisé leur élan.

Jeremy Jaunin Meneur des Lions de Genève

 

Les Lions comptent deux points d’avance sur Massagno avant le choc au sommet qui opposera les deux équipes samedi (17h30) à la Salle du Pommier. Un match à huis-clos, mais qu’on peut suivre en direct sur les réseaux sociaux.

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Genève: 18% des élus municipaux ont démissionné lors de la dernière législature

Publié

le

A Genève, 18% des élus municipaux ont démissionné lors de la dernière législature, révèle une étude universitaire mandatée par le canton. Cette proportion qui est nettement au-dessous des 53% avancés par l’administration rassure les autorités cantonales et communales.

« Il n’y a pas de débandade dans les conseils municipaux », a relevé vendredi devant la presse Thierry Apothéloz, conseiller d’Etat à la tête du Département de la cohésion sociale. Alerté par les chiffres du Service des votations et élections (SVE), qui évoquait un taux de démission de 53%, le magistrat a voulu creuser la problématique.

Le professeur à l’Univeristé de Genève Pascal Sciarini et son collaborateur Simon Maye ont mené « un travail de bénédictin » pour analyser ces démissions. Il ressort de leur étude que le taux de démissions au sens strict, passe de 53 à 18%, soit 3,6% par année comme l’explique le Pr Pascal Sciarini:

Pascal Sciarini Professeur à l'Université de Genève

Concrètement, ce chiffre de 18% représente 224 élus qui ont démissionnés sur un total de 1221 personnes qui ont occupé un siège au conseil municipal sur le mandat 2015-2020.

Frustration

Les universitaires se sont penchés sur les causes qui ont poussé les élus à démissionner entre 2015 et 2020. Et contrairement à ce qui était attendu, l’incompatibilité avec la vie familiale ou professionnelle n’est pas la cause principale. La rémunération et la technicité des dossiers ne sont pas non plus en cause. « La charge de travail ne fait pas peur », a relevé Xavier Magnin, président de l’Association des communes genevoises (ACG).

Les élus jettent l’éponge principalement en raison d’une grande frustration liée aux compétences limitées des délibératifs face à l’exécutif, ou de la commune face au canton. Un sentiment que comprend Thierry Apothéloz. Le conseiller d’Etat souhaite d’ailleurs poursuivre les efforts en matière de formation des élus. Que ce soit avant la prise de fonction et même pendant:

Thierry Apothéloz Conseiller d'Etat en charge du Département de la Cohésion Sociale

Le climat au sein des conseils municipaux ou au sein du parti a aussi été cité en tête de liste par les démissionnaires sondés pour cette étude. Les communes les plus touchées par les départs en cours de mandats sont Onex (32%), Thônex (31%) et Lancy (29%).

Prise de conscience

Selon le professeur Sciarini, il est difficile de proposer des mesures organisationnelles pour résoudre les problèmes liés au manque de pouvoir des conseils municipaux. Par contre, il faut absolument améliorer les statistiques pour suivre l’évolution de ces démissions. Thierry Apothéloz est sur la même longueur d’onde.

Le DCS, en collaboration avec l’ACG, propose aussi des formations aux candidats et aux élus des partis sur les compétences des délibératifs et des exécutifs. Ces formations seront plus poussées en 2021. Les candidats et les élus seront ainsi mieux préparés, ce qui pourra limiter le sentiment de frustration, a souligné le professeur Sciarini.

Des réformes structurelles qui pourraient limiter les démissions sont aussi en cours. Un projet de loi constitutionnelle visant à réformer l’exécutif des communes de moins de 3000 habitants est ainsi en consultation. S’il passe au Grand Conseil, le peuple sera amené à se prononcer. Le renforcement des compétences des communes est aussi au cœur des négociations en cours avec l’ACG en vue de transferts de compétences entre le canton et les communes.

ATS KEYSTONE/TOM MONACI

Continuer la lecture

Santé

Le sport en hiver : Mauvais pour les poumons ou bon pour le système immunitaire ?

Publié

le

Sponsorisé

Que vous soyez fan de ski, de curling ou de snowboard, il est indéniable que les sports d’hiver ont leur charme. Il est impossible d’imaginer qu’un grand nombre de personnes ne seraient pas fans de descendre à toute allure, entourées d’une belle neige lisse, de superbes lodges et de quelques tenues assez cool.

Ce ne sont là que quelques-unes des raisons pour lesquelles les sports d’hiver ont acquis au fil des ans la popularité qu’ils connaissent, avec des gens qui se rendent dans des destinations enneigées du monde entier.

L’histoire des vacances au ski étant plus accessible aux populations les plus aisées, les sports d’hiver ont commencé à gagner en popularité grâce à des services tels que la location chalet valais. Ces services offrent une alternative aux stations classiques plus chères auxquelles les sports d’hiver sont désormais associés, sans pour autant compromettre le confort des clients.

Malgré la popularité et l’attrait toujours croissant des sports d’hiver, il est juste que certaines personnes soient fatiguées de pratiquer les sports d’hiver, pour des raisons de santé. La plupart des gens ne savent tout simplement pas si, à long terme, la pratique des sports d’hiver et l’exposition à ces sports sont nocives ou bénéfiques pour la santé.

La pratique des sports d’hiver nuit-elle à vos poumons ?

Pour certains, il peut être assez difficile de respirer l’air de l’hiver, surtout si vous vous trouvez dans une chaîne de montagnes enneigée (et magnifique), à des altitudes plus élevées. Après tout, combien de personnes ont déjà du mal à respirer l’air de l’hiver, dans les villes et villages de basse altitude ? 

En général, lorsque nous faisons de l’exercice, notre corps a besoin de prendre plus d’oxygène autour de lui, et beaucoup plus rapidement lorsque le rythme cardiaque augmente. Le besoin accru d’oxygène lors de la pratique d’un sport d’hiver, comme dans toute forme d’exercice, entraîne des respirations plus profondes et plus fréquentes d’air froid aspiré, et surtout par la bouche, comme c’est souvent le cas pendant l’exercice.

Cet air froid et sec peut perturber les poumons, mais des mesures peuvent être prises pour lutter contre ce phénomène :

  • Faire un effort pour respirer par le nez – Lorsque vous respirez par le nez, l’air froid a plus de temps pour se réchauffer lorsqu’il passe dans votre système, ce qui signifie que l’air plus chaud qui atteint vos poumons, est moins susceptible d’irriter vos poumons
  • Protégez votre nez et votre bouche contre le froid (portez un foulard !) – cela vous permet de respirer de l’air chaud, avec un peu plus d’humidité.
  • Hydratez – un spray salin pour votre nez peut aider à réduire la sensation de congestion, ce qui diminue la respiration par la bouche, ce qui favorise la respiration par le nez, ce qui permet d’avoir de l’air plus chaud et moins sec dans votre corps… vous voyez où ça mène ? 

La froideur et la sécheresse de l’air en hiver peuvent causer des troubles respiratoires et être légèrement nocifs pour les poumons. Cependant, ce n’est pas quelque chose qui ne peut pas être géré avec un peu d’attention aux détails.

Ou… l’exposition à l’air hivernal est-elle en fait bonne pour la santé ?

Habituellement, à l’approche de l’hiver ou lorsque les gens se préparent à voyager vers une destination particulièrement froide, on s’attache à renforcer son système immunitaire. Tout cela est-il vraiment nécessaire, ou l’exposition au froid a-t-elle des avantages ?

En voici quelques-uns.

  • Augmente votre cardio – Lorsque vous faites de l’exercice dans le froid, votre cœur travaille deux fois plus pour vous garder au chaud et faire circuler l’oxygène dans votre corps, ce qui peut être un plus car cela augmente votre cardio et votre santé en général.
  • Réduit l’inflammation – Tout comme une compresse froide sur une cheville enflée, vous vous sentirez moins moelleux et gonflé lorsque vous serez sur les pistes.
  • Meilleur sommeil – En général, nous dormons mieux à des températures plus fraîches, et après y avoir été exposés. Et bien sûr, le sommeil est l’une des meilleures formes de guérison et de maintien de la force qui soit.

Qu’en pensez-vous ? Les risques l’emportent-ils sur les avantages ? Allez-vous bientôt partir en voyage au ski ?

Continuer la lecture

Musique

Révélation de The Voice, Colour of Rice est l’invitée de Sophie et Fabien sur Radio Lac

Publié

le

Elle a conquis les coachs de The Voice en 2017 avec sa reprise de « Fast Car » de Tracy Chapman et boulversé le public à chacune de ses prestations, l’artiste helvético-japonaise Colour of Rice est l’invitée de Sophie et Fabien, ce matin sur Radio Lac.

 

Une artiste complète révélée par The Voice.

Révélée au grand public en 2017 suite à son passage dans The Voice, la jeune artiste a la musique dans le sang. Avec une maman musicienne, elle grandit baignée dans ce milieu. A neuf ans, elle chante dans une église un morceau tiré du film d’animation « Princesse Mononoké », c’est là qu’elle prend conscience de la possibilité de toucher les gens, de faire vivre des émotions à travers la musique.

Cependant, ce n’est qu’à 17 ans que Rani, de son vraie nom, apprend à jouer de la guitare, instrument qu’elle manie aujourd’hui avec virtuosité. C’est une révélation. Très vite, elle commence à composer et sort, en 2014, son premier album. Elle nous confie que la musique est un moyen pour elle de transmettre et exprimer ses émotions. Et le charme opère, on est transportés par sa voix puissante mais pleine de douceur.

 

Colour of Rice en direct dans Radio Lac Matin.

Lorsqu’elle arrive dans notre studio ce matin, c’est une jeune femme pétillante et impatiente de nous partager sa musique que nous découvrons. Proche de la nature, elle nous offre une branche de laurier, symbole de victoire (tout ce qu’on lui souhaite), provenant de son jardin.

Elle nous présente également avec fierté ses trois albums, objets soignés dont les photos de couverture nous font voyager. L’un d’entre vous à d’ailleurs eu la chance ce matin de remporter ces trois albums !

Les trois albums de Colour of Rice, remportés par un auditeur de Radio Lac Matin

Quelques accords plus tard, Rani est prête à nous interpréter l’un de ces tout nouveaux titres en live, « Hold You ». Une chanson qu’elle a composé pendant le semi-confinement comme un message aux personnes qu’elle aime et qu’elle aimerait pouvoir tenir contre elle. Un câlin virtuel, comme elle nous le dit. Et on se laisse envelopper, au rythme de sa guitare, par la poésie de ses mots et la douceur de sa voix.

Un moment presque thérapeutique pour un vendredi matin hivernal !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Radio Lac (@radiolac_ch)

 

Et sachez que ce titre a également sa version symphonique que vous pouvez aller écouter juste ici ! Pour découvrir Colour of Rice, on vous invite à aller la suivre sur Instagram et Facebook.

On vous laisse avec un dernier morceau de la jeune artiste, « Fly », et on vous souhaite un beau vendredi !

Continuer la lecture