Rejoignez-nous

L'invité de Radio Lac Matin

«Les personnes porteuses du VIH sont toujours stigmatisées»

Publié

,

le

Le VIH recule en Suisse: en 2017: 445 nouveaux cas déclarés à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), en baisse de 16% par rapport à l’année précédente. En comparaison, à la fin des années 80, on dénombrait encore quelque 2000 nouveaux cas par an. La majorité de ces nouvelles déclarations concernent les hommes dans 78% des cas. Les homosexuels constituent plus de la moitié du total.

Si le VIH est une maladie de moins en moins visible, les personnes porteuses du virus, elles, sont toujours stigmatisées.

Alexandra Calmy, professeure responsable de l’unité VIH/SIDA aux Hôpitaux universitaires genevois était l’invitée d’Olivier Francey.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Christian Brunier, bonheur et productivité, un mariage heureux aux SIG ?

Publié

le

Depuis 2012, les SIG pratiquent le télétravail qui a été étendu à quelque 700 des 1700 employés de l’entreprise. Un succès selon le patron Christian Brunier qui explique qu’en parallèle la productivité a augmenté de 10 à 15%. « Toutes les entreprises sont dirigées à la méfiance. Nous avons décider d’inverser les choses et de faire confiance à nos employés. » Des abus ? Il y en a mais ils sont rapidement sanctionnés. Les petits chefs n’ont qu’à bien se tenir.

Il y a aussi des tricheurs. Mais en même temps, Christian Brunier constate que les dits tricheurs, malins, sont souvent les gestionnaires les plus efficaces du temps. Ils accomplissent leur mission et puis le 5e jour ils vont skier. C’est leur droit.

Les SIG ont aussi imposé une meilleure gestion de l’espace en n’accordant plus de bureau personnel, surtout aux cadres qui ne l’utilisent que très peu. Il existe désormais des zones de travail (isolées, collaboratives…) où chacun est libre de s’installer selon ses besoins. Les gens se mélangent davantage même s’il y en a un peu moins à la machine à café étant donné que le technicien n’est plus contraint de passer par la centrale pour se rendre sur son lieu opérationnel. Il y gagne, explique le patron, parce qu’il ne passe plus son temps dans les bouchons aux heures de pointe et l’entreprise y gagne parce que ses employés sont ainsi plus productifs. Et quand, ils rentrent à la centrale, les fonctionnaires peuvent se détendre avec le baby-foot, un grand classique dans les entreprises. Le modèle des SIG fait des émules dans le canton et même à l’étranger. À suivre.

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Francisco Valentin veut remettre de l’ordre au MCG, ce parti de « grandes gueules »

Publié

le

Le nouveau président du MCG Francisco Valentin est confronté à un défi de taille pour remettre le MCG sur les rails. « Un parti de grandes gueules, bien genevoises, avec pas mal de membres qui avaient envie de capter la lumière, comme leur chef Stauffer », explique le nouveau président du MCG, 59 ans, ancien bijoutier qui travaille dans la police aujourd’hui.

Il n’a pas le côté boutefeu de son ami Stauffer qui lui a donné faim de politique. Mais il est bien déterminé à faire jouer au MCG son rôle de bascule. « C’est vrai que nous avons perdu 9 députés aux dernières élections » mais il estime que le parti a gagné en crédibilité. Les aigris, ils ont été exclus ou seront remis au pas. « Certains membres ont vraiment violé toutes les règles de toutes les ligues sauf celle de la protection des rouquins. Il s’en sont même pris au physique d’Ana Roch, ma prédécesseure ».

Le MCG à en croire Francisco Valentin est entré dans l’âge adulte après une adolescence turbulente. À prouver.

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Rebecca Ruiz, la nouvelle ministre Téflon ? L’analyse d’Olivier Meuwly

Publié

le

L’Invité de la Matinale

Avec 9% d’avance sur son rival UDC, la socialiste Rebecca Ruiz a écrasé Jacques Dessauges dans le premier tour de l’élection complémentaire au Conseil d’état vaudois. Personne ne s’attendait à un score aussi tranché qui lui ouvre une autoroute pour le 2e tour le 7 avril prochain.

Le politologue et historien Olivier Meuwly nous explique la dynamique de cette élection et le côté « Téflon » de la socialiste qui n’a pas souffert des attaques de « copinage » au sein du PS lancées contre elle. Les Vaudois ne réagissent que lentement à ce genre d’affaire surtout qu’elle est apparue tardivement dans la campagne, explique le politologue relevant par ailleurs que Rebecca Ruiz a profité du mouvement sur le climat qui recoupait les priorités environnementales de son programme.

Retrouvez l’intégralité de l’analyse d’Olivier Meuwly ici :

Olivier Meuwly Rebecca Ruiz, la nouvelle ministre Téflon ?

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Guillaume Thébault, 20 ans : une autre façon de sauver la planète

Publié

le

Tout le monde veut sauver la planète. Mais qu’est-ce qui est plus efficace ? Manifester dans la rue comme le font cet après-midi des milliers de jeunes Genevois ou réaliser sa propre culture bio comme le fait Guillaume Thébault, 20 ans ? Les deux bien sûr nous explique Guillaume qui non seulement tente d’atteindre l’autonomie alimentaire en cultivant son lopin de terre sur la frontière franco-genevoise mais en plus est le réalisateur d’un documentaire « Futur d’espoir » qui a été primé et qui a tourné dans plusieurs pays d’Europe. Un film qui est à l’affiche du FIFDH cette semaine à Genève.

Comprendre, expliquer mais surtout passer à l’action, c’est ainsi qu’on pourrait résumer la devise de Guillaume Thébault. « J’en avais un peu marre du discours politique qui fait dans l’autocongratulation. Ça m’a gonflé. Mais il ne suffit pas de râler. J’ai aussi voulu mettre quelque chose en place de très concret ».

Que pense Guillaume de la starification du mouvement pour protéger la planète avec la jeune activiste Greta Thunberg ? « Je ne vois rien de négatif dans cette action de l’activiste suédoise. Ce qu’elle fait est très louable dans la mesure où elle a réussi à motiver tous ces jeunes à descendre dans la rue. Mais bien sûr, ce mouvement ne lui appartient pas. À chaque jeune de trouver sa place ». Guillaume participera à la manif genevoise, camera au poing, pour capter quelques images qui pourraient venir enrichir un nouveau film en gestation. Alors cinéaste, activiste ou réalisateur ? Il est un peu tout cela à la fois même si, lui, affirme qu’il est juste en apprentissage et fait des expériences à sa mesure donc à très petite échelle. Le tout avec une modestie non feinte qui l’honore.

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

« Ce n’est pas le web qu’il faut réparer, c’est notre société »

Publié

le

Il y a 30 ans, jour pour jour, Tim Berners-Lee, un physicien du CERN, passionné d’informatique, inventait le World Wide Web. Le web, c’est cette application d’Internet, parmi d’autres, qui permet de consulter des pages sur des sites. Un outil incontournable et parfois incontrôlable. Pour en parler, le spécialiste du web, Stéphane Koch était l’invité de Marie Prieur:

Continuer la lecture