Rejoignez-nous

Radio Lac Matin

Mardi c'est Casile: Henry Dunant, l'ange gardien

Publié

,

le

Xavier Casile est de retour dans notre rendez-vous du mardi avec Made In Geneva. Ce matin, nous parlons d'Henri Dunant, l'homme d'affaire humaniste genevois qui a créé la Croix-Rouge.

Le mardi, c'est Casile
Henry Dunant, l'ange gardien
Le mardi, c'est CasileHenry Dunant, l'ange gardien

Un genevois sur le champ de bataille de Napoléon III.

Le 24 juin 1859, la bataille fait rage entre les soldats français et piémontais menés par Napoléon III et l'armée autrichienne. C'est dans ce contexte qu'Henri Dunant (1828-1910) décide de se rendre à Solférino, en Lombardie pour rencontrer l'Empereur qui y livre bataille.

Arrivant sur place au soir du 24 juin, après une journée sanglante, le jeune homme se rend compte que personne ne porte assistance aux nombreux blessés ou ne s'occupe des morts. Porté par son éducation humaniste, Henri Dunant organise alors la prise en charge des soldats blessés, sans faire de différence entre français et autrichiens, avec l'aide de volontaires issus de la population et met en place un hôpital de fortune dans l'église du village.

Portrait d'Henri Dunant

La création de la Croix-Rouge.

A son retour à Genève, Henri Dunant est révolté par cette expérience et il développe, dans son livre Un Souvenir de Solférino, l'idée d'une organisation humanitaire, neutre et formée de volontaires qui serait autorisée à soigner les blessés en cas de guerre, sans risque de se faire tuer ou enlever.

Cette réflexion va ouvrir la porte à la création d'une organisation bien connue aujourd'hui. Le 17 février 1863, le futur Comité International de la Croix-Rouge (CICR) se réunit pour la première fois. Le 26 octobre de la même année, la première Conférence internationale approuve la création d'un secours universel pour les blessés. Pour les identifier sur les champ de bataille, ils porteront la croix rouge sur fond blanc (l'inverse du drapeau suisse).

En 1901, Henri Dunant est l'un des deux lauréats du Prix Nobel de la Paix pour son travail sur la création de la Croix-Rouge.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Radio Lac Matin

Radio Lac Matin en direct du Met Rooftop de l'hôtel Metropole !

Publié

le

Pour clôturer cette saison en beauté, toute l'équipe de Radio Lac Matin était en direct du MET Rooftop de l'hôtel Metropole à Genève ce jeudi 1er juillet.

 

L'été démarre bien sur Radio Lac.

Notre antenne passe à l'heure d'été à partir de lundi et pour vous mettre dans l'ambiance, nous étions ce matin en direct du magnifique MET Rooftop de l'hôtel Métropole.

Nos auditeurs étaient au rendez-vous pour passer un moment avec nous et partager le petit-déjeuner sur la jolie terrasse du Metropole avec une vue imprenable sur le lac.

De nombreux invités sur Radio Lac pour notre matinale en direct du MET Rooftop.

Sébastien Morand était notre premier invité de cette matinée pour nous parler de Cheetah Experience. Il nous a raconté son expérience en tant que volontaire au sein de cette initiative, dans une réserve en Afrique du Sud qui oeuvre pour la préservation des guépards dans cette région.

Radio Lac Matin en direct du MET Rooftop
Sébastien Morand nous parle de Cheetah Experience - partie 1
Radio Lac Matin en direct du MET RooftopSébastien Morand nous parle de Cheetah Experience - partie 1
Radio Lac Matin en direct du MET Rooftop
Sébastien Morand nous parle de Cheetah Experience - partie 2
Radio Lac Matin en direct du MET RooftopSébastien Morand nous parle de Cheetah Experience - partie 2

 

Avec le cadre proposé par le MET Rooftop, on ne pouvait pas ne pas parler du tourisme à Genève dans notre émission. Et en ce début de saison estivale, nous avons fait un point sur la situation avec Sophie Dubuis, présidente de Genève Tourisme. Elle évoque le plaisir de retrouver une impression de normalité après une année sous le signe de la crise sanitaire, l'effet positif du sommet Biden-Poutine pour le tourisme genevois mais aussi la situation compliquée à laquelle le tourisme fait face.

Radio Lac Matin en direct du MET Rooftop
L'invitée de la matinale: Sophie Dubuis, présidente de Genève Tourisme.
Radio Lac Matin en direct du MET RooftopL'invitée de la matinale: Sophie Dubuis, présidente de Genève Tourisme.

Nous avons ensuite reçu Séverine Mailler qui nous a présenté Le Campagnon, un concept de trois cartes-guides pour découvrir la campagne genevoise autrement. Autour de trois thématiques différentes, ces cartes vous proposent des randonnées en lien avec l'histoire, le patrimoine, la nature et le terroir du canton mais aussi des bonnes adresses et des activités à faire en cours de route. Un concept à la fois ludique et pédagogique.

Radio Lac Matin en direct du MET Rooftop
Séverine Mailler nous présente Le Campagnon
Radio Lac Matin en direct du MET RooftopSéverine Mailler nous présente Le Campagnon

Egalement avec nous, Frédéric Holh qui nous présente La Revue genevoise 2021. Le spectacle d'humour incontournable revient dès le 14 octobre prochain !

 

Pour poursuivre notre émission, nous avons reçu Sébastien Michéa, directeur de la restauration pour le Metropole et pour le restaurant du Parc des Eaux-Vives. Il nous parle de son travail au sein des deux établissements et nous met l'eau à la bouche en nous présentant les cartes de ces derniers.

Radio Lac Matin en direct du MET Rooftop
Sébastien Michéa, directeur de la restauration pour le Metropole et le Parc des Eaux-Vives
Radio Lac Matin en direct du MET RooftopSébastien Michéa, directeur de la restauration pour le Metropole et le Parc des Eaux-Vives

Nous recevons également Capucine et Faustine qui nous parlent de leur série Les Colocs. Une série humoristique qui raconte l'expérience de la colocation avec ses fous rires et ses frictions. Vous pourrez découvrir cette série sur La Télé et Léman Bleu dès le lundi 5 juillet.

Radio Lac Matin en direct du MET Rooftop
Les colocs: Capucine et Faustine
Radio Lac Matin en direct du MET RooftopLes colocs: Capucine et Faustine

Pour finir, l'équipe de la matinale a invité ses collègues, Margaux Rinaldi que vous entendez entre 10h et 14h et Benjamin Smadja de notre émission "On fait la route ensemble".

Ils nous ont raconté leurs souvenirs de vacances pour bien conclure cette émission !

Radio Lac Matin en direct du MET Rooftop
Margaux Rinaldi nous raconte ses souvenirs de vacances
Radio Lac Matin en direct du MET RooftopMargaux Rinaldi nous raconte ses souvenirs de vacances
Radio Lac Matin en direct du MET Rooftop
Les souvenirs de vacances de Benjamin Smadja
Radio Lac Matin en direct du MET RooftopLes souvenirs de vacances de Benjamin Smadja

 

Merci à tous de nous avoir suivi pour cette émission spéciale en direct du MET Rooftop de l'hôtel Metropole et tout au long de cette saison. L'équipe de Radio Lac vous souhaite de belles vacances et vous donne rendez-vous à la rentrée !

 

Continuer la lecture

L'invité

Sophie Dubuis, présidente de Genève Tourisme

Publié

le

Genève Tourisme compte sur l'été pour relancer l'activité impactée par la Covid. Il lance ce jeudi 1er juillet, le Geneva the Resort City, une opération réunissant plus de 150 partenaires, pour une centaine d’activités à prix réduit. Sophie Dubuis, la présidente de Genève Tourisme était invitée de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture

L'invité

"Non, la crise sanitaire n'est pas terminée!": Alain Berset, conseiller fédéral chargé de l'intérieur

Publié

le

"Non, la crise sanitaire n'est pas terminée!".

Le conseiller fédéral, chargé de l'intérieur, Alain Berset était l'invité exceptionnel de Radio Lac Matin, quelques jours après la levée de nombreuses restrictions sanitaires. Alain Berset a tenu à appeler la population suisse à la prudence, après les assouplissements du week-end dernier. Alain Berset qui a rappelé l'importance de la vaccination même si certains s'y refusent: "nous n'allons pas pouvoir maintenir des restrictions à la vie économique, à la vie publique parce que des personnes ont choisi de ne pas se faire vacciner". Le conseiller fédéral qui réfute avoir cédé à la pression populaire pour assouplir les restrictions alors même que le variant Delta fait craindre une nouvelle vague à l'automne: "on a toujours le choix (...) on a essayé d'offrir le choix à la population: de se faire vacciner, oui ou non ; de prendre un certificat Covid, oui ou non (...) Tout le travail réalisé depuis 18 mois a été toujours tourné dans la direction de ne jamais être dos au mur et de ne plus avoir aucun choix".

"Je trouve curieux de s'appeler Amis de la Constitution alors que le lendemain d'un vote populaire, on lance un référendum sur le même sujet quasiment"

Mais des mesures sanitaires qui se frottent à l'opposition des Amis de la Constitution qui ont mené un premier référendum contre la loi Covid et qui ont entamé une nouvelle récolte de signatures contre le certificat Covid. Alain Berset se défend d'outrepasser ses fonctions: "le Conseil fédéral n'a rien fait d'autre, à aucun moment, que de respecter pleinement et entièrement la constitution et les lois". Le Conseiller fédéral qui se permet d'ailleurs une petite pique: "Je trouve curieux de s'appeler Amis de la Constitution alors que le lendemain d'un vote populaire, on lance un référendum sur le même sujet quasiment".  Alain Berset se dit serein quant à l'échéance d'un nouveau référendum sur la question:  "je suis à plus de vingt votations populaires depuis que je suis au Conseil fédéral (...) ça fait partie de notre travail, c'est normal!".

"L'argent des réserves des assureurs maladies  appartient aux assurés et doit revenir directement aux bénéfices des assurés"

Alain Berset s'est également attardé sur l'utilisation des réserves des assureurs maladies.  "Si c'était à moi, de décider de l'utilisation des réserves, il y a longtemps qu'on les aurait utilisées pour payer une partie des factures (...) cet argent là appartient aux assurés et doit revenir directement aux bénéfices des assurés". Le conseiller fédéral qui souligne que les primes ont peu augmenté, ces dernières années, "car nous avons beaucoup travaillé pour limiter les coûts".

Nous sommes allés vraiment à nos limites et parfois nous les avons dépassées

Cette année et demi de crise sanitaire a été aussi une épreuve personnelle pour le Conseiller fédéral: "avec mon équipe, nous avons travaillé des mois sans aucune pause (...) nous sommes allés vraiment à nos limites et parfois nous les avons dépassées (...) J'étais bien incapable, avant que cela n'arrive, de dire que l'on pouvait supporter un choc pareil".

Le conseiller fédéral, Alain Berset était invité de Béatrice Rul à 7h35 dans Radio Lac Matin. Interview à retrouver dans son intégralité:

 

Continuer la lecture

Actualité

Jean-Loup Chappelet, professeur à l'IDHEAP

Publié

le

Les Jeux Olympiques de Tokyo débutent dans exactement un mois. Une grande fête du sport qui sera perturbée par la pandémie avec un contrôle sanitaire strict: test quotidien pour les athlètes, port du masque obligatoire. Côté public, pas de spectateurs étrangers et une jauge limitée à 10'000 personnes maximum, sur site. "Des J.O qui seront donc très différents des autres éditions" pour Jean-Loup Chappelet, professeur à l'Institut de hautes études en administration publique de l'UNIL, et ancien membre du C.I.O. Envisager une annulation pure et simple des Jeux Olympiques? Compliqué au regard des enjeux économiques  et géostratégique que représentent les J.O, pour Jean-Louis Chappelet.

Jean-Louis Chappelet, professeur à l'Institut de hautes études en administration publique de l'UNIL, était invité de Béatrice Rul, à 7h35.

 

 

Continuer la lecture

Radio Lac Matin

Mardi c’est Casile: Mavala

Publié

le

Xavier Casile est de retour ce mardi dans Radio Lac Matin avec sa chronique Made in Geneva pour nous parler de la marque Mavala.

Au début des années 60, la Mini Cooper est reine, les Beatles mettent le feu et Mavala "from Switzerland" devient une icône! Vous êtes vernis; voilà l'histoire de la marque installée à Carouge....

La marque Mavala vient des initiales de sa créatrice MAdeleine VAn LAndeghem, d'origine belge. La formule du durcisseur d'ongles dans son beauty case, elle s'installe en Suisse en 1959. Mavala scientifique est né, il s'agit du premier Durcisseur d'ongles pénétrant au monde.

Comment ça marche? Il corrige le bout de l'ongle, qui est la partie la plus fragile, celle qu'il faut fortifier. La formule durcit la plaque cornée en scellant entre elles les trois couches qui la composent. Résultats? Des ongles "durs comme l'acier" qui deviendront plus tard, grâce à la magie de la pub, "durs comme le diamant".

Jean Maute prend en main la société en 1961 qui reste à ce jour détenue par sa famille. 1964, les Mini Colors (bouteilles de vernis miniatures en référence aux mini jupes) arrivent et le Durcisseur débarque aux USA. La première école de manucure Mavala est créée à Londres en 1969 (le diplôme est même reconnu par l'Etat!). Depuis, Mavala propose aux femmes une gamme pour les mains, les pieds, les yeux, le corps, les cheveux et le visage. En 2019, Mavala a fêté ses 60 ans.

 

Made in Geneva
Mavala
Made in GenevaMavala

Continuer la lecture