Rejoignez-nous

Radio Lac Matin

Les vœux du Secrétaire général des Nations Unies

Publié

,

le

Pour cette première chronique de l’année 2019, Alexandre Carette revient sur les vœux du Secrétaire général des Nations Unies.

C’est évidemment l’occasion pour Antonio Gutteres de souhaiter une bonne année au monde entier. Mais ces vœux permettent aussi d’expliquer les priorités des Nations Unies pour l’année à venir. C’est aussi l’occasion de rapidement faire le bilan de l’année écoulée.
Alexandre, dans un premier temps le secrétaire général dresse un tableau assez inquiétant du monde d’aujourd’hui…

Il explique que les dangers qu’il avait mentionné l’année dernière persiste toujours. Il évoque une période d’angoisse et le monde qui est mis à rude épreuve. Antonio Guterres explique les divisions géopolitiques qui s’accentuent et les conflits plus difficiles à résoudre. Le secrétaire général parle aussi du nombre de personnes déplacées, des inégalités qui se creusent, de l’augmentation de l’intolérance et de la baisse de la confiance…
Après ce constat, le Secrétaire général voit quelques lueurs d’espoir malgré tout…

Il mentionne des réussites au niveau international comme les pourparlers au Yémen, l’accord entre l’Ethiopie et l’Erythrée ou encore celui trouvé au Soudan du Sud. Antonio Guterres se réjouit de l’adoption du Pacte mondiale sur les migrations qui devrait aider à sauver des vies et à vaincre les préjugés.

Un des grands thèmes de cette année sera à nouveau la lutte contre les changements climatiques

Après avoir expliqué que les changements climatiques nous dépassaient, Antonio Guterres s’est réjoui que les Nations aient pu rassembler la communauté internationale en Pologne en décembre dernier. Ce qui a permis l’adoption d’un programme de travail pour mettre en œuvre les Accords de Paris sur les changements climatiques. Il a appelé à davantage d’ambitions pour vaincre cette menace qui pèse sur l’existence de l’humanité. En expliquant qu’il s’agissait là de notre dernière chance.

D’ailleurs cette année devrait être riche d’initiatives au niveau des nations unies dans ce domaine. Avec comme point d’orgue un grand sommet organisé le 23 septembre prochain. Il devrait rassembler les chefs d’état, les milieux d’affaires et des finances et la société civile. Antonio Guterres a invité les dirigeants à venir à ce Sommet avec des annonces fortes. Et qu’ils s’engagent à prendre des actes courageux qui doivent contribuer à réduire les émissions de CO2.

Le secrétaire général des Nations Unies à réitérer sa confiance dans la coopération internationale.

Il a dit que lorsque cette coopération fonctionne, le monde est vainqueur. Que l’ONU allait continuer en 2019 à rassembler les peuples, jeter des ponts et créer des espaces de solutions. Il a conclu en affirmant qu’il fallait maintenir le cap et ne jamais abandonner dans cette voie…

https://www.radiolac.ch/podcasts/culture-et-vie-quotidienne-07012019-085228/

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Musique

Révélation de The Voice, Colour of Rice est l’invitée de Sophie et Fabien sur Radio Lac

Publié

le

Elle a conquis les coachs de The Voice en 2017 avec sa reprise de « Fast Car » de Tracy Chapman et boulversé le public à chacune de ses prestations, l’artiste helvético-japonaise Colour of Rice est l’invitée de Sophie et Fabien, ce matin sur Radio Lac.

 

Une artiste complète révélée par The Voice.

Révélée au grand public en 2017 suite à son passage dans The Voice, la jeune artiste a la musique dans le sang. Avec une maman musicienne, elle grandit baignée dans ce milieu. A neuf ans, elle chante dans une église un morceau tiré du film d’animation « Princesse Mononoké », c’est là qu’elle prend conscience de la possibilité de toucher les gens, de faire vivre des émotions à travers la musique.

Cependant, ce n’est qu’à 17 ans que Rani, de son vraie nom, apprend à jouer de la guitare, instrument qu’elle manie aujourd’hui avec virtuosité. C’est une révélation. Très vite, elle commence à composer et sort, en 2014, son premier album. Elle nous confie que la musique est un moyen pour elle de transmettre et exprimer ses émotions. Et le charme opère, on est transportés par sa voix puissante mais pleine de douceur.

 

Colour of Rice en direct dans Radio Lac Matin.

Lorsqu’elle arrive dans notre studio ce matin, c’est une jeune femme pétillante et impatiente de nous partager sa musique que nous découvrons. Proche de la nature, elle nous offre une branche de laurier, symbole de victoire (tout ce qu’on lui souhaite), provenant de son jardin.

Elle nous présente également avec fierté ses trois albums, objets soignés dont les photos de couverture nous font voyager. L’un d’entre vous à d’ailleurs eu la chance ce matin de remporter ces trois albums !

Les trois albums de Colour of Rice, remportés par un auditeur de Radio Lac Matin

Quelques accords plus tard, Rani est prête à nous interpréter l’un de ces tout nouveaux titres en live, « Hold You ». Une chanson qu’elle a composé pendant le semi-confinement comme un message aux personnes qu’elle aime et qu’elle aimerait pouvoir tenir contre elle. Un câlin virtuel, comme elle nous le dit. Et on se laisse envelopper, au rythme de sa guitare, par la poésie de ses mots et la douceur de sa voix.

Un moment presque thérapeutique pour un vendredi matin hivernal !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Radio Lac (@radiolac_ch)

 

Et sachez que ce titre a également sa version symphonique que vous pouvez aller écouter juste ici ! Pour découvrir Colour of Rice, on vous invite à aller la suivre sur Instagram et Facebook.

On vous laisse avec un dernier morceau de la jeune artiste, « Fly », et on vous souhaite un beau vendredi !

Continuer la lecture

L'invité

Laurent Nicolet,co-producteur de la Revue

Publié

le

La Ville de Genève a rendu public l’audit des comptes de l’association qui gère la Revue, suite à des soupçons dans sa gestion. Pas de malversation ou détournements de fonds mais un manque de rigueur dans le contrôle interne. La Ville a néanmoins décidé de remettre au concours, l’organisation du spectacle. Laurent Nicolet co-producteur de la Revue était invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans #RLMatin.

 

Crédit photo: Stéphane Gros.

Continuer la lecture

L'invité

Micheline Calmy-Rey, ancienne Conseillère fédérale

Publié

le

L’initative « pour des multinationales responsables » entend instaurer un devoir de diligence pour les entreprises qui ont leur siège en Suisse En clair, faire qu’elles soient responsables des actes de leurs filiales à l’étranger. L’ancienne Conseillère fédérale, Micheline Calmy-Rey, qui soutient cette initiative, était l’invitée de Béatrice Rul, dans Radio Lac Matin

 

Continuer la lecture

L'invité

Nicolas Walder, Conseiller national Vert

Publié

le

L’initiative de limitation est un couperet. Pour le Conseiller national Vert, Nicolas Walder, l’enjeu est clair lors des votations du 27 septembre prochain. Il était l’invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Philippe Clément, journaliste spécialiste automobile

Publié

le

Philippe Clément

Quel avenir pour le salon international de l’auto de Genève? Après l’annulation de l’édition de 2020 pour cause de Covid-19, la plus grande incertitude plane au-dessus de la grand’messe genevoise. Eclairage avec Philippe Clément, journaliste spécialiste de l’automobile, qui était l’invité de Benoît Rouchaleau, ce vendredi à 7H35, dans Radio Lac Matin.

Philippe Clément
Journaliste automobile
Philippe Clément Journaliste automobile

Continuer la lecture