Rejoignez-nous

Radio Lac Matin

Les ONG s’organisent à Genève pour venir en aide à l’Indonésie

Publié

,

le

Alexandre Carette, vous revenez aujourd’hui sur la situation en Indonésie suite au séisme et au tsunami qui se sont produit le 28 septembre dernier…

Et dont le bilan ne cesse de s’alourdir de jour en jour. Avec près de 2000 morts recensés et des milliers de personnes disparues. L’ONU évoque aussi 200 000 personnes qui ont besoin d’une aide humanitaire.

J’évoque aujourd’hui ce sujet car les Organisations internationales jouent un rôle très important dans l’acheminement de l’aide humanitaire dans la région. Et plus particulièrement les organisations qui se trouvent ici à Genève. Il y a bien sûr celles qui sont liées aux Nations Unies. Comme par exemple, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires, l’OCHA, et l’Organisation mondiale de la santé. Mais il y a aussi les grandes organisations non gouvernementales qui travaillent dans l’aide d’urgence. Et la fédération internationale de la croix rouge et du croissant rouge qui a aussi son siège ici à Genève.

La ville est ainsi devenue une véritable plateforme de l’humanitaire. Ce qui permet d’apporter une assistance rapide et efficace à ceux qui en ont besoin.

Aujourd’hui, Toutes ces organisations coordonnent leurs efforts pour venir en aide aux sinistrés en Indonésie…

Oui par exemple, le Bureau de la coordination humanitaire, l’OCHA a élaboré un plan d’intervention sur place.  Ce plan explique comment les différentes organisations humanitaires actives dans le pays vont apporter leur aide. Pour le dire autrement, on peut dire que l’OCHA gère la coordination de la plupart des organisations sur place, évidemment en étroite coopération avec les autorités indonésiennes.

L’Organisation mondiale de la santé évalue elle les dégâts dans les établissements de santé. Elle tente aussi de prévenir les maladies qui pourraient subvenir suite à ce type de catastrophe.

L’organisation internationale pour les migrations va s’occuper de l’acheminent en eau potable et va distribuer des kits d’abris d’urgence.

Et La Croix-Rouge est déjà sur le terrain. Elle s’occupe d’évaluer les besoins d’urgence de la population, et d’apporter une aide médicale. Et comme souvent dans ce type de catastrophes, elle a aussi en charge de renouer les liens familiaux et de tenter de trouver des informations sur les personnes disparues.

La difficulté est que toutes ces organisations travaillent dans l’urgence dans les mêmes zones. Elles doivent coopérer avec les autorités indonésiennes. D’où l’importance de la bonne coordination entre toutes les équipes.

Alexandre, pourquoi Genève est devenue ce qu’on pourrait appeler la capitale des affaires humanitaires ?

Il y a tout d’abord l’histoire qui explique cela. En 1863, un groupe de citoyen, dont Henri Dunant décide de créer le Comité internationale de la croix rouge à Genève. Il s’agit de la plus ancienne organisation humanitaire après l’Ordre de Malte dans l’histoire. Elle a joué un rôle attractif et a incité d’autres organisations actives dans l’aide humanitaire à venir s’installer au bord du lac Léman. Et évidemment, il y a les Nations Unies qui ont décidé de faire de Genève la capitale de l’aide humanitaire. C’est pourquoi la plupart des agences de l’ONU qui travaillent dans ce domaine ont leur siège ici à Genève.

 

L'invité

Maria Perez, candidate du Parti du Travail au conseil administratif de Genève

Publié

le

Gratuité des transports publics ou encore l’augmentation du subventionnement des crèches. Voilà quelques unes des propositions de Maria Perez, la candidate du Parti du Travail, au conseil administratif de la Ville de Genève. Elle était l’invitée de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Brexit: quelles conséquences pour la Suisse ?

Publié

le

Ce vendredi 31 janvier, à minuit, le Royaume-Uni quittera officiellement l’Union Européenne. Un départ après trois ans et demi de tractations pour arriver à un accord. Gilbert Casasus, le directeur du centre d’études européennes était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, pour analyser les conséquences de cette sortie du Royaume-Uni, pour l’Union Européenne, mais aussi pour la Suisse.

 

Continuer la lecture

L'invité

Le WEF s’ouvre sous le signe du climat

Publié

le

Le Forum Économique Mondial ouvre ses portes, ce mardi, à Davos. Parmi les invités de prestige de la station grisonne, le président américain, Donald Trump ou encore la nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen. L’activiste suédoise, Greta Thunberg, fera, également, le déplacement. L’environnement qui sera d’ailleurs au cœur du WEF, cette année, comme l’a expliqué son directeur Olivier Schwab. Il était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin. 

 

Continuer la lecture

Environnement

Quatre fois plus d’antennes actives 5G, en un mois, à Genève

Publié

le

Le député Boris Calame a déposé une question écrite sur la 5G. Malgré le moratoire, le nombre d’antennes actives, émettant de la 5G, a été multiplié par quatre en un mois.

28 antennes émettaient de la 5G,  en décembre dernier… elles sont passées à 120, mi-janvier. Une augmentation qui interroge alors même que le Conseil d’Etat genevois a renouvelé son moratoire sur la 5G, en décembre. Rien d’illégal, néanmoins, car il s’agît  d’antennes actives : en clair, ce sont des antennes, déjà existantes, qui émettaient de la 4G et qui produisent, à présent, de la 5G. Boris Calame.

Boris Calame Député Vert

Des antennes 5G qui ont fleuri dans tout le canton, y compris sur des bâtiments publics ou parapublics :  l’EMS du Bout du Monde, le Service des autos, le Bâtiment de l’Etat de Sainte-Clotilde, l’Hôtel de Police du Chemin de la Gravière, les Ports-Francs de Genève, l’Hôpital des Trois-Chênes, ou encore le Terminal de l’Aéroport International de Genève en sont équipés. Une disposition qui a surpris Boris Calame.

Boris Calame Député Vert

Il est néanmoins possible de limiter ces ondes, en faisant émettre uniquement de la 4G par ces antennes.  Cette mesure pose aussi la question de la pertinence de ce moratoire…

Boris Calame Député Vert

Boris Calame attend une position claire de la part du Conseil d’Etat.

Boris Calame Député Vert

La question écrite de Boris Calame sera traitée, lors de la prochaine séance du Grand Conseil.

Interview à retrouver en intégralité :

 

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Rémy Pagani, Conseiller administratif en Ville de Genève

Publié

le

La Ville de Genève a décidé de mandater des avocats français pour s’opposer à l’autoroute qui doit désenclaver le Chablais français. Rémy Pagani. conseiller administratif en charge du dossier, était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture