Rejoignez-nous

L'invité de Radio Lac Matin

« Le projet de la traversée du lac s’enlise »

Publié

,

le

Raymond Loretan. (Crédit: DR)

Le Conseil d’Etat genevois a pris acte mercredi du troisième et dernier rapport du Conseil consultatif de la traversée du lac. Le texte émet neuf recommandations dont la création d’une connexion directe entre Puplinge, à Genève, et le carrefour des Chasseurs, en France voisine. Il milite également pour un crédit de plus de 24 millions de francs pour des études complémentaires, alors que le Grand Conseil en prévoit quatre fois moins dans son actuel projet de loi. Le gouvernement, lui, est resté très neutre hier dans sa communication. Ce qui n’est pas de bonne augure pour le président du Conseil consultatif. Raymond Loretan était l’invité de Raphaël Leroy ce jeudi matin.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Valérie Buchs n’exclut pas une nouvelle grève. L’année prochaine

Publié

le

Pour Valérie Buchs, secrétaire syndicale du Syndicat interprofessionnel des travailleurs et des travailleurs (sit), la grève de ce jour n’est qu’un début. Est-ce qu’il y en aura une autre dans dix ans ?

Elle ne l’espère pas mais peut-être, pourquoi pas ? L’année prochaine déjà. Une façon de dire que les inégalités particulièrement en matière salariales sont profondes et promettent d’être encore tenaces. En moyenne, les différences de salaires hommes/femmes s’élèvent à 20%, selon les chiffres cités par le syndicat. Selon une récente étude de l’Université de Lausanne, elle ne serait en fait de 4 à 5% si on fait le comparatif à travail égal. Il n’en reste pas moins que les métiers pratiqués principalement par les femmes sont dévalorisés, souligne la syndicaliste. Et c’est cela aussi qu’il faut corriger.

Avant même les défilés de ce jour, Valérie Buchs estime que cette grève et sa préparation ont permis de redonner la parole aux femmes. Mais qu’il reste un long chemin à parcourir. Et qu’il faut le faire vite.

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Rodolphe Gautier : Le Bol d’Or Mirabaud promet d’être palpitant

Publié

le

Pour cette cuvée 2019 du Bol d’Or Mirabaud, Rodolphe Gautier aussi skipper du catamaran Safram (M1), ne se hasarde pas au petit jeu des pronostics. Surtout que la météo risque d’être plutôt instable et changeante. A partir de là, tout est possible et c’est bien cela aussi qui fait le charme de cette régate avec des équipages professionnels et amateurs, tous de haut niveau.

Course palpitante garantie. Rodolphe Gautier nous donne aussi les meilleurs spots pour suivre cette course qui offre chaque année un fabuleux spectacle lacustre. Départ samedi à 10h devant Port Noir et fête ouverte au public à la Nautique.

Grève des femmes oblige, l’invité de la Matinale Rodolphe Gautier, patron du Bol d’Or Mirabaud, le reconnaît: peu de femmes skippent des bateaux inscrits au Bol d’Or Mirabaud même si l’immense majorité des voiliers comprend des femmes dans ses équipages.

Ce qui n’a pas empêché, en 1944 déjà, Riquette Thévand d’inscrire son nom dans l’histoire du Bol en étant la première femme à remporter la prestigieuse régate, la plus grande d’Europe en bassin fermé, à la barre de Vega. Elle a ouvert la voie à des femmes comme Dona Bertarelli qui a remporté le Bol d’Or en 2010 avec un équipage exclusivement féminin sur son D35 Ladycat à la barbe des plus virils stars du lac.

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Chappatte : “Je suis surpris. Dans la nuit les réactions ont explosé aux Etats-Unis ”

Publié

le

Patrick Chappatte ne travaille plus pour New York Times. Le grand titre américain a décidé d’arrêter de publier des dessins de presse suite à la diffusion très controversée du dessin d’un commentateur portugais qui a été jugé antisémite et qui a déclenché les foudres de la critique. “Je me suis battu pour d’innombrables confrères, exilés ou malmenés. Mais je crois que c’est la première fois qu’un dessinateur de presse est viré pour un dessin qu’il n’a pas fait. »

Chappatte non seulement travaillait pour le New York Times depuis vingt ans mais il y a introduit le dessin de presse. Le renoncement du quotidien new-yorkais est inquiétant pour la liberté de la presse, explique le Genevois. Et il n’est pas seul à se faire du souci. Car sa mise à pied et la fin du dessin dans la “Grey Old Lady” a suscité des réactions de soutien massives pour Chappatte. “Je suis vraiment surpris, ça a vraiment explosé dans la nuit aux Etats-Unis sur le web mais aussi sur les télévisions”. Le dessinateur de presse genevois, invité de la matinale, explique l’impact de cette décision du New York Times et dénonce l’effet de meute des réseaux sociaux où le premier qui parle donne le ton.

À écouter ici : 

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Suisse-UE: “les syndicats ne voudront pas êtres les fossoyeurs des bilatérales”

Publié

le

Cristina Gaggini est ravie de la décision du Conseil fédéral de demander des “éclaircissements” à l’Union Européenne avant ratification de l’Accord cadre.

Selon la directrice romande d’économie suisse invitée de la Matinale, il faut tenir compte des réticences, en particulier de celles des syndicats et des cantons pour espérer aller de l’avant.

Mais de renégociation de l’Accord, comme le réclame le président de l’Union Syndicale Suisse Pierre-Yves Maillard, elle n’en veut pas. “Ce serait rouvrir la boîte de Pandore”. Il y aurait une part de show dans les déclarations de Pierre-Yves Maillard. Les syndicalistes ne veulent pas êtres les fossoyeurs de la voie bilatérale.

Les lignes vont devoir bouger. “On doit travailler main dans la main ». Cristina Gaggini se refuse à fixer des délais pour ces éclaircissements tout en soulignant qu’il y a plusieurs combats à mener, notamment celui contre l’initiative de l’UDC pour abandonner la libre circulation des personnes.

“ Si cette initiative devait passer, on ne parlera plus d’Accord cadre”.

 

https://www.radiolac.ch/podcasts/linvite-de-la-matinale-11062019-083757/

Continuer la lecture

Actualité

Arnaud Cerutti explique comment Federer peut battre Nadal

Publié

le

A 12h50 aura lieu le “choc” au sommet : Raphaël Nadal contre Roger Federer en demi-finale de Roland Garros.Le journaliste spécialiste du tennis Arnaud Cerutti donne Nadal gagnant, un Nadal qui a une cote de 5 contre 1 face au Suisse.

Mais le grand Federer a tout de même quelques très beaux atouts pour espérer l’emporter, relève l’invité de la Matinale. La météo d’abord. La pluie et l’humidité freinent les lifts impitoyables de Nadal et puis surtout, depuis leur dernière rencontre sur terre battue, Roger Federer a renouvelé coup droit et revers. Il est aussi plus offensif et bénéficie par ailleurs d’une fantastique cote d’amour du public parisien. Enfin n’oublions pas que Federer a remporté ses cinq derniers matches contre Nadal. Il est pourtant aujourd’hui sur terre battue dans la position du challenger face à l’Espagnol et subit moins de pression, un autre avantage, explique le spécialiste du tennis Cerutti. Si la tempête Miguel ne déferle pas sur Paris d’ici là, match à suivre dès 12h50.

 

Continuer la lecture