Rejoignez-nous

Radio Lac Matin

La semaine pour la paix débute à Genève

Publié

,

le

Mieux connue en anglais sous le nom de la Geneva Peace Week… C’est une semaine durant laquelle va se dérouler une multitudes d’événements et de conférences autour de la paix. Cette année les organisateurs ont décidé de mettre l’accent sur la recherche de solutions pacifiques face au risque élevé de conflits violents. L’idée est de se baser sur les leçons de l’histoire aussi bien positives que négatives pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Le focus sera aussi mis sur les 100 ans du multilatéralisme. Pour la communauté internationale, le multilatéralisme est né il y a presque un siècle avec la naissance de la Société des Nations en 1919 à Genève. Et toute une série d’événements cette semaine marqueront cet anniversaire.

Genève est naturellement destinée à accueillir cette semaine pour la paix ?

Oui la plupart des acteurs de la paix sont réunis ici à Genève. Il y a un grand nombre d’organisations internationales… plus de 40 entités des Nations Unies mais aussi des ONG, des institutions universitaires et des centres de recherche très connus. On peut dire qu’il y a une Genève internationale pour la paix. Tous ces acteurs travaillent pour donc pour la paix, les droits de l’homme et le bien-être. Et ce qui est le plus important, c’est qu’ils ont un impact positif sur la vie des gens dans le monde entier. La Semaine pour la Paix permet d’établir des contacts, de connaître et de mettre en valeur le travail de ces acteurs. Elle tente aussi d’éviter que ce travail se fasse en vase close. L’idée est de favoriser une recherche collective de réponses plus créatives dans le domaine de la paix.

Concrètement, que va-t-il se passer cette semaine ?

Vous pourrez assister à des débats ou des événements organisés notamment par l’UNESCO, l’UNICEF, certaines missions diplomatiques, le Graduate institute ou encore de nombreuses ONG.

Impossible de citer dans cette chronique tous les événements qui vont se produire à Genève. Il y en a plus de 70 dont la plupart se dérouleront à la Maison de la paix et au Palais des Nations. 

On peut citer par exemple, un débat qui aura lieu demain sur le rôle des médias comme acteur de la paix. Cet événement est organisé par la Fondation hirondelle et regroupera des journalistes qui sont engagés dans la résolution de crises majeures sur le terrain, par l’intermédiaire de leurs médias. Ce sera très intéressant car ils expliqueront comment un travail journalistique de qualité peut permettre d’apaiser des situations grâce à une meilleure compréhension des enjeux par les auditeurs.

On peut encore citer comme autre événement la projection en avant-première du film « A rose in Winter » au palais des Nations demain à 18h. Un film inspiré de la vie d’Edith stein, une femme juive allemande reconvertie au catholicisme et qui est décédée à Auschwitz avant d’être canonisée par l’Eglise catholique. Edith Stein a travaillé toute sa vie pour la paix et les droits des femmes. Elle est d’ailleurs considérée comme une championne du féminisme. A la fin de la projection, les organisateurs ont prévu un débat avec l’équipe du film et des représentants de l’ONU sur le thème, on y revient, des leçons du passé pour un avenir meilleur.

Deux exemple parmi tant d’autres… il y a aussi des expositions, des performances, des débats d’experts et des animations spéciales prévues pour les enfants. Vous pouvez retrouver l’ensemble de la programmation sur le site internet: www.genevapeaceweek.ch. A noter que tous les événements sont gratuits mais pour certains il est obligatoire de réserver en avance notamment pour avoir accès au palais des nations.  

L'invité

Sami Kanaan, conseiller administratif réélu de la Ville de Genève

Publié

le

Le conseil administratif de la Ville de Genève reste à gauche. Sami Kanaan est réélu, en compagnie de la socialiste Christina Kitsos, des deux Verts, Frédérique Perler et Alfonso Gomez et de la PDC Marie Barbey Chappuis. Un nouveau conseil administratif qui va devoir se mettre au travail, dans un contexte de crise sanitaire, comme l’expliquait Sami Kanaan invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Anne Emery Torracinta, conseillère d’Etat chargée du DIP

Publié

le

Les élèves genevois entament leur quatrième semaines de cours, à la maison. Un dispositif exceptionnel que le DIP a dû mettre en place, dans l’urgence. Anne Emery Torracinta, la conseillère d’Etat genevoise chargée de l’Instruction Publique était l’invitée de Béatrice Rul à 7h20, dans Radio Lac Matin, pour faire un point sur la situation mais aussi se projeter sur la stratégie du retour en classe.

 

Continuer la lecture

L'invité

Daniel Hammer, Secrétaire général de Médias Suisses

Publié

le

La presse est particulièrement impactée par le ralentissement économique lié au coronavirus. Avec une situation paradoxale: alors même que les lecteurs n’ont jamais été aussi nombreux, elle doit faire face à une chute de ses revenus publicitaires. Daniel Hammer, le Secrétaire général de Médias Suisses était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin, pour alerter sur les difficultés de certains titres.

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Bertrand Piccard, aéronaute et psychiatre

Publié

le

Le Covid-19 a bouleversé notre quotidien: confinement, rythme de vie et rapports aux autres, différents. Pour l’aéronaute et psychiatre, Bertrand Piccard, cette crise peut aussi être bénéfique si elle s’accompagne d’un changement profond dans notre fonctionnement, avec davantage de respect pour la planète. Il était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Ania Wisniak, coordinatrice de grippenet.ch

Publié

le

La courbe des contaminations semble se tasser, ces derniers jours, à Genève. Une tendance également observée par grippenet.ch. Cette plateforme collaborative suit, d’habitude, l’évolution de la grippe. Elle s’est redirigée vers l’étude du Covid-19, depuis le début de la pandémie. Ania Wisniak, la coordinatrice de grippenet.ch et membre de l’Institut de la Santé Globale, était l’invitée de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture