Rejoignez-nous

Radio Lac Matin

Jeux de rôles aux Nations Unies

Publié

,

le

Ce mercredi va débuter à Genève une simulation des Nations Unies.

C’est une initiative très intéressante dont l’objectif est de faire connaître le fonctionnement des Nations Unies auprès des jeunes.

Plus connu sous l’acronyme anglais de MUN pour Model United Nations, cette simulation est devenue un événement très prisé dans les grandes écoles et les universités du monde entier. Il y a des centaines de simulations partout dans le monde chaque année qui mobilisent des dizaines de milliers d’étudiants.

Comment se déroule ces simulations ?

Il s’agit d’une simulation grandeur nature d’une grande conférence des Nations Unies. Les jeunes prennent le rôle des membres de délégations de pays ou des représentants des instances de l’ONU.

Durant plusieurs jours, ces élèves ou étudiants débattent, délibèrent, consultent, puis proposent des solutions à des problèmes rencontrés dans le monde réel. Ça peut être par exemple sur des questions liées à la paix, la lutte contre la pauvreté, la corruption ou le changement climatique. Ils votent ensuite des résolutions sur ces différentes thématiques en suivant les règles de fonctionnement des organes des Nations Unies.

Il arrive aussi que ces jeunes rejouent des grandes conférences internationales qui se sont produites dans le passé.

Quelles sont les objectifs de ces simulations ?

Il y bien sûr la découverte du travail des Nations Unies. Mais l’objectif principal est d’ouvrir les jeunes sur le monde notamment sur les questions de la promotion des droits de l’homme et la paix. De la sensibilisation au Multilatéralisme et à la médiation internationale.

Les étudiants doivent aussi pouvoir mettre en œuvre leur talent dans le domaine de la communication. Ces simulations impliquent ainsi des discours publics, des analyses de politiques internationales. Il faut aussi pouvoir écouter les autres positions, avoir des capacités de négociations, et de résolutions de conflits.

C’est le lycée international de Ferney voltaire qui organise la simulation qui commence ce mercredi.

Oui, une rencontre la semaine passée lors d’une réunion préparatoire avec une partie de l’équipe des organisateurs. Tous âgés entre 15 et 17 ans. Pour l’occasion, l’un d’eux prendra la place d’Antonio Guterres au poste de Secrétaire général de l’ONU. C’est lui qui fera le discours d’accueil lors de la cérémonie d’ouverture au palais des Nations ce mercredi matin. A la salle des assemblées vendredi dernier, l’équipe veillait à ce que tout soit prêt pour le jour J, de la disposition du pupitre à l’emplacement des ambassadeurs et des drapeaux. Il faut dire que ce sont les jeunes qui gèrent eux-mêmes l’ensemble de la cérémonie. Par exemple, ce sont des élèves qui seront en charge de l’interprétation et de la traduction des échanges en anglais et en français.

Ça demande aux élèves un grand travail de préparation.Oui c’est une logistique très lourde puisque pendant 3 jours 600 élèves de 50 écoles et 32 pays vont se réunir pour débattre.
A noter Philippe, que ce n’est pas la seule simulation organisée à Genève. Une autre organisation d’étudiants organisera la sienne au mois de mars prochain.

Et pour tous ceux que ça intéresse, il y a une page internet dédiée aux MUN sur le site de l’ONU – www.un.org – qui explique comment organiser sa propre simulation.

https://www.radiolac.ch/podcasts/culture-et-vie-quotidienne-14012019-085436/

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'invité

Cristina Gaggini, directrice romande d’EconomieSuisse.

Publié

le

Comment l’économie suisse va-t-elle ressortir de la crise du Covid-19 ? Les voyants sont au rouge vifs, avec un PIB qui a reculé de 2,6%, au premier trimestre 2020, annonce le SECO. Le chômage pourrait, lui atteindre des sommets. Cristina Gaggini, la directrice romande d’EconomieSuisse. était l’invitée de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Urs Wernli, le président central de l’UPSA

Publié

le

Le secteur automobile fait partie des plus impactés par la crise économique avec une chute brutale des ventes. Les incertitudes autour du salon automobile de Genève, véritable vitrine de la profession, suscitent aussi des inquiétudes. Urs Wernli, le président central de l’UPSA, l’Union Professionnelle Suisse de l’Automobile était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Alfonso Gomez, Conseiller administratif en Ville de Genève.

Publié

le

Les conseillers administratifs, maires et adjoint prêtent serment, ce 27 mai. Une cérémonie en la cathédrale Saint-Pierre, qui se déroulera dans des conditions particulières, crise sanitaire oblige. Parmi ses nouveaux élus, Alfonso Gomez, Conseiller administratif en Ville de Genève. Il était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Loïc Luscher, responsable communication du Servette FC

Publié

le

Le déconfinement se poursuit en Suisse, et après la réouverture des magasins, des cafés et des restaurants, peut-être très bientôt celle des stades. Le Conseil fédéral pourrait annoncer le retour des compétitions dès le 1er juin, avec 1000 spectateur au maximum, selon Tamedia. Loïc Luscher, le responsable communication du Servette FC était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin, pour commenter cette nouvelle mais aussi faire un point sur la situation financière du club.

 

Continuer la lecture

L'invité

Anaïs Emery, nouvelle directrice générale du GIFF

Publié

le

Le secteur du cinéma est totalement à l’arrêt à cause du Covid-19. Alors que la réouverture des salles se profile, quel avenir pour ce secteur ? Anaïs Emery, la nouvelle directrice générale du GIFF, était l’invitée de Béatrice Rul, à 7h20, pour en parler.

 

Continuer la lecture