Rejoignez-nous

Radio Lac Matin

91% de la population mondiale respire un air pollué

Publié

,

le

Ce matin va débuter une conférence mondiale sur la pollution de l’air et la santé à Genève…

Au siège de l’organisation mondiale de la santé. C’est la première fois que l’OMS organise une conférence sur ce thème. Pourtant la situation est critique partout dans le monde. Selon les chiffres de l’organisation, 91% de la population mondiale respirent un air pollué, ce qui entraine 7 millions de décès chaque année. Et tous les indicateurs sont au rouge : dans la plupart des villes, la qualité de l’air est médiocre. La pollution est présente aussi à l’intérieur des maisons. Ce qui causent de nombreuses maladies comme par exemple des accidents vasculaires cérébrale ou des cancers du poumon, pour ne citer qu’eux.

Que fait la communauté internationale pour lutter contre la pollution de l’air?

Tout d’abord, un constat, c’est que malgré l’extrême dangerosité pour l’homme et pour la planète, il n’y a aucune convention internationale aujourd’hui dans le domaine de la pollution de l’air.

La Communauté internationale ne reste cependant pas les bras croisés pour relever ce défi. On peut citer quelques exemples…  notamment Les objectifs de développement durable… ces grands objectifs que la communauté internationale s’est donnée pour 2030… prévoient ainsi de réduire la pollution de l’air et ses impacts pour la santé.

La lutte contre les changements climatiques et la pollution de l’air est aussi l’une des cinq grandes priorités mondiales pour l’organisation mondiale de la santé pour la période 2019-2023.

On peut aussi relever que l’Accord de Paris a comme objectif d’atténuer les changements climatiques qui ont un impact négatif sur la santé de la population.

A quoi va servir cette conférence mondiale sur la pollution de l’air et la santé ?

Elle vise à améliorer la qualité de l’air, combattre les changements climatiques et ainsi sauver des vies. Cette conférence qui va se tenir aujourd’hui et demain va réunir une multitude de partenaires mondiaux, nationaux et locaux, ainsi que de nombreux représentants des Gouvernements du monde entier. Concrètement, l’objectif des organisateurs est d’aboutir à un « appel à une action urgente » dans le domaine de la santé pour réduire le nombre de décès liés à la pollution de l’air. Mais aussi d’arriver à un accord mondial pour un air pur. L’idée est que des ministres, des maires, et le plus grand nombre d’organisations possible s’engagent à améliorer la qualité de l’air d’ici 2030 en prenant des mesures très concrètes.

En marge de cette conférence, il y a une exposition toute cette semaine sur la place des Nations.

Elle s’appelle les « pollutions pods »… Cette exposition se situe juste à côté de la chaise cassée, sur la place en face du palais des Nations. Vous ne pourrez pas la louper. Il s’agit de six grandes capsules en plastiques qui sont reliées par des tunnels. Et dans chacune de ces capsules est recrée la qualité de l’air de grandes villes dans le monde. Rassurez-vous c’est totalement inoffensif mais ça permet de ressentir les effets de la pollution comme la présence de l’ozone, de particules ou de dioxyde d’azote par exemple. Le visiteur passe ainsi dans des dômes de plus en plus pollués… A noter que des scientifiques sont présents pour répondre à toutes les questions que pourraient se poser les visiteurs. Cette exposition, Philippe, est gratuite. Elle est ouverte tous les jours cette semaine de 9h à 18h.

L'invité de Radio Lac Matin

Le 1er août, optez pour un brunch à la ferme

Publié

le

La fête nationale est toujours un jour de partage et de convivialité autour des mets et traditions helvétiques. Comme c’est le cas autour de brunchs organisés un peu partout à travers le pays.

 

Lors de la fête nationale, le temps est bien sûr au repos mais aussi au partage. Les personnes se retrouvent souvent autour de grands brunchs pour partager un moment sympathique et gastronomique.

Nombreux d’entre eux sont organisés à travers la Suisse, il y en aura pour tous les goûts. La ferme aux Cretegny propose un joli plus. Les participants pourront savourer tout un tas de mets locaux préparés avec soin tout en gambadant entre les animaux de la ferme.

Maryline Cretegny, cinquième du nom à gérer la ferme familiale, est l’invitée de Benjamin Smadja dans Radio Lac Matin pour parler du programme du 1er août et de cette tradition qu’elle fait perdurer.

Partie 1

Maryline Cretegny La ferme aux Cretegny

Partie 2

Maryline Cretegny La ferme aux Cretegny

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Marc-Olivier Perotti raconte comment il a vaincu la tétraplégie

Publié

le

Marc-Olivier Perotti est un rescapé. Victime d’une chute le paralysant totalement étant adolescent, il a tout de même réussi à vaincre cette tétraplégie.

 

Être totalement paralysé à cause d’un grave accident ou d’une simple chute peut ruiner une vie entière. C’est ce qui est presque arrivé à Marc-Olivier Perotti.

Quand il avait 17 ans, cet adolescent plein de rêve en tête a fini dans un lit d’hôpital, condamné à regarder les plafonds. Mais à force de persévérance, d’une grande force de vie et de certaines coïncidences, il parvient à s’extraire du fauteuil roulant qui ne devait normalement plus le quitter jusqu’à la fin de ses jours.

Il raconte cette leçon de vie qu’il a retranscrit dans un livre intitulé « J’ai vaincu la tétraplégie » aux éditions Favre à Benjamin Smadja dans Radio Lac Matin.

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Découvrez Genève autrement tout en dégustant de la bière

Publié

le

Pendant l’été, il est possible de découvrir la ville de Genève de manière plus ludique tout en dégustant des bières artisanales venant du coin. C’est le principe de la Ruée vers l’Orge qui propose une nouvelle manière de découvrir la cité de Calvin.

 

Découvrir Genève de manière plus ludique, c’est ce que propose La Ruée vers l’Orge. Organisée comme un jeu de piste à travers la cité de Calvin, les participants découvriront d’une nouvelle manière la vielle ville et ses histoires insolites.

En plus de ça, une dégustation à l’aveugle de bières artisanales est organisée tout le long du parcours. De quoi ravir les amateurs, surtout en cette période de canicule. Et ceux qui auront récolté le plus grand nombre de point dans ce jeu de piste gagneront un pack de ces bières pour les déguster chez soi.

Ce jeu de piste peut se faire soit en équipe, soit tout seul. Pour en parler, Sebyr Busetta, l’initiateur de cette Ruée vers l’Orge, est l’invité de Benjamin Smadja sur Radio Lac.

 

Informations et inscriptions ici.

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Le Paléo Festival commence aujourd’hui à Nyon

Publié

le

Le Paléo Festival ouvre ses portes aujourd’hui pour sa quarante quatrième édition. Pendant 6 jours, plus d’une centaine d’artistes se succèderont sur les 6 scènes à Nyon avec plus de 220 concerts. Petit bémol tout de même, la participation.

 

C’est devenu une véritable institution en Suisse Romande. Le Paléo Festival commence aujourd’hui et se clôturera en beauté dimanche. Faisant partie des festivals majeurs européens se déroulant l’été, il est aussi le plus grand festival open air de Suisse.

Comme chaque année, les artistes sont à nouveau au rendez-vous. Christine and The Queens et Charlotte Gainsbourg seront par exemple présentes pour ce premier jour de festivité. Il y en aura ensuite pour tous les gouts avec des têtes d’affiche dans des styles divers et variés comme Lana Del Rey, Soprano, Jane Birkin, Damso, Patrick Bruel, ou encore les Djs Polo And Pan ou Etienne de Crécy.

Même si les festivaliers seront au rendez-vous, la quarante quatrième édition du Paléo Festival ouvre ses portes sans être complet. Benjamin Smadja en parle avec Daniel Rossellat, président du Paléo Festival de Nyon.

 

Partie 1

Daniel Rossellat Président du Paléo Festival de Nyon

 

Partie 2

Daniel Rossellat Président du Paléo Festival de Nyon

Retrouvez la programmation du Paléo ici

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Éducation: Des enseignants Romands partent bénévolement former leurs homologues africains

Publié

le

Durant les vacances d’été, certains enseignants en profitent pour partir en Afrique afin de former leurs collègues africains grâce à la fondation Coopération Pédagogique en Afrique (CPA).

 

Les vacances d’été sont dans la grande majorité des cas synonymes de repos pour élèves et professeurs. Durant ces 8 semaines de congé, certains en profitent pour partir en bord de mer ou à la montagne afin de recharger les batteries avant la reprise des cours le 26 août prochain. Mais d’autres prennent quelques semaines de ces congés pour partir en Afrique, et ce n’est pas pour faire du tourisme.

Certains professeurs prennent quelques semaines sur leurs vacances pour aller former leurs homologues africains ayant reçu une formation sommaire. La Coopération Pédagogique en Afrique (CPA) est une fondation qui organise depuis plus de 50 ans ces voyages de formation éducative.

Emilie Groebli, directrice d’un établissement scolaire et volontaire pour la fondation CPA, va partir dans quelques jours pour le Togo avec la CPA. Elle explique à Benjamin Smadja quels sont les objectifs de ces voyages humanitaires.

 

Continuer la lecture