Rejoignez-nous

Emissions

Nouvelle loi migratoire en Allemagne: un modèle pour la Suisse ?

Publié

,

le

Le gouvernement allemand a adopté hier une loi sur l’immigration économique extra-européenne. Il s’agit de faciliter le recrutement de compétences dans le monde. Un modèle qui va faire des envieux parmi les entreprises suisses.

Certainement. Cette nouvelle loi permet à des candidats venus du monde entier de séjourner six mois en Allemagne pour y trouver un emploi. A trois conditions : avoir des qualifications professionnelles recherchées sur le marché du travail. Parler l’allemand, et attester de son autonomie financière pendant cette période. Si le candidat est engagé quelque part, il obtient un permis de travail de plus longue durée. Et bien sûr d’établissement.  

C’est tout de même assez vague à ce stade.

L’application de cette loi sera probablement évolutive. C’est l’Etat qui fixera les compétences dont l’économie a besoin et qu’elle ne trouve pas dans l’Union Européenne. Et le niveau d’allemand au départ devra bien entendu être précisé. Ça s’inspire un peu du modèle américain d’immigration, en fait.

La Suisse n’a pas du tout ce genre de disposition ?

Formellement non, mais les candidats peuvent venir avec un permis de touriste. Trois mois. Ensuite, ce sont aux employeurs intéressés de faire les démarches auprès de leur canton. C’est long et toujours assez aléatoire. En revanche, que le candidat parle ou non une langue nationale en Suisse n’a aucune importance à ce stade. Tout peut se faire en anglais.

Alors l’expérience allemande va probablement être suivie de près en Suisse. Ce ne sont pas tellement les grandes multinationales qui sont concernées. Elles recrutent souvent à partir de l’étranger. Ce sont surtout les petites entreprises qui visent le marché mondial avec des spécialités industrielles, technologiques, de services. L’Allemagne en regorge. La Suisse aussi.

Mais si une entreprise suisse a besoin aujourd’hui d’une compétence particulière, on la lui accorde.

Oui et non. Supposez que vous vouliez vous faire connaître et vendre sur le grand marché indonésien, au hasard. Il peut être fort utile d’avoir un ou plusieurs indonésiens dans votre équipe. Mais si vous devez démontrer que vous en avez besoin, et que vos ambitions indonésiennes n’en sont qu’au stade de projet, ça peut devenir compliqué. Et puis il y a les périodes d’essai. Il faudra peut-être tout recommencer trois mois plus tard.

Vous pensez que ce nouveau modèle allemand serait politiquement possible en Suisse ?

Par rapport à l’UDC vous voulez dire ? Je ne crois pas que ce serait un problème. A ma connaissance, l’UDC n’est pas opposée à cette immigration-là. Au contraire, si ça peut diversifier géographiquement les exportations. Pour moins dépendre de l’Union Européenne.    

L’UDC paraît surtout focalisée sur le niveau global d’immigration. Alors elle veut pouvoir contenir les réfugiés et demandeurs d’asile. Et puis elle a tout de même obtenu une réduction possible de l’immigration européenne susceptible d’être en concurrence avec des demandeurs d’emplois plutôt peu qualifiés. La différence avec l’Allemagne, c’est que les salaires suisses de bas d’échelle sont beaucoup plus attractifs pour les Européens. Sur le reste, l’esprit de cette nouvelle politique en Allemagne ne semble pas incompatible avec celle de l’UDC.              

François Schaller Ecographie

L'invité

Anaïs Emery, nouvelle directrice générale du GIFF

Publié

le

Le secteur du cinéma est totalement à l’arrêt à cause du Covid-19. Alors que la réouverture des salles se profile, quel avenir pour ce secteur ? Anaïs Emery, la nouvelle directrice générale du GIFF, était l’invitée de Béatrice Rul, à 7h20, pour en parler.

 

Continuer la lecture

L'invité

Marie Pierre Theubet, présidente du Conseil municipal de la Ville de Genève

Publié

le

Le Conseil municipal de la Ville de Genève va finalement pouvoir siéger, ce mardi. Une plénière qui avait été interdite, dans un premier temps, par le Conseiller d’Etat, Thierry Apothéloz, car ne respectant pas les consignes sanitaires. Le Conseil municipal a donc dû revoir son ordre du jour: de 274 objets, il est passé à une cinquantaine. Marie-Pierre Theubet, sa présidente, était l’invitée de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

Genève

Le nouveau Joël Dicker est arrivé

Publié

le

L’écrivain genevois, Joël Dicker, était notre invité, ce matin. Il revient sur la sortie retardée de son nouveau roman et ses semaines de confinement mais aussi sur le pitch de L’énigme de la Chambre 622.

Après La Disparition de Stephanie Mailer paru en 2018, l’écrivain suisse Joël Dicker est de retour en librairie avec un tout nouveau roman : L’énigme de la chambre 622.  Le livre, publié par les éditions De Fallois et dont la sortie était initialement prévue le 25 mars, sera mis en vente en Suisse dès demain, 19 mai 2020.

Une sortie décalée en raison du coronavirus

Au micro de Fabien Brizard, ce matin, le romancier genevois s’est confié sur cette sortie reportée en raison de l’épidémie de Coronavirus. Si le décalage de la sortie ne pose pas vraiment de problème pour Joël Dicker, il est attristé d’avoir dû annuler la tournée de dédicaces qu’il avait prévu entre avril et juin en Suisse, France et Belgique. L’écrivain regrette en effet de ne pas pouvoir aller à la rencontre de son public à l’occasion de la sortie de ce nouveau roman.

Radio Lac Matin Joël Dicker, L'énigme de la chambre 622

Cependant, il a réservé une surprise aux lecteurs et auditeurs de Radio Lac ! Vous pouvez remporter dès maintenant sur notre page Facebook votre exemplaire dédicacé de L’énigme de la Chambre 622.

Une intrigue dans une Suisse « pas si tranquille que ça »

Joël Dicker nous a également présenté la trame de L’Enigme de la Chambre 622. Et c’est à Verbier, dans les Alpes suisses, que se tient l’énigme de ce nouveau roman qui mêle triangle amoureux, jeux de pouvoir et jalousies…

joel-dicker-lenigme-de-la-chambre-622

Le pitch? Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier. Un meurtre qui ne sera jamais résolu par la police. Une question persiste : que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier?

Des années plus tard, à l’été 2018, un écrivain se rend dans ce même hôtel pour passer des vacances. Il se retrouve alors plongé dans cette affaire.

Un roman diabolique et époustouflant dans lequel Joël Dicker nous dévoile une énigme imaginée avec la précision d’un maître horloger suisse.

Une nouvelle pépite du romancier suisse que l’on ne saurait que vous conseiller d’acheter et de dévorer!

 

Continuer la lecture

L'invité

Robert Assaël, avocat des victimes de l’agression du Petit Palace

Publié

le

L'avocat Robert Assael, (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Le procès de l’agression du Petit Palace débute mardi. à Thonon-les-Bains. Le 8 août 2018, cinq femmes étaient tabassées au petit matin, en Vieille Ville. Un fait divers qui a particulièrement marqué les Genevois et dont le verdict est très attendu, dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Maître Robert Assaël, avocat des victimes, était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Raoul Florez, maire de Soral

Publié

le

A Soral, certains pourraient bien regretter le semi confinement. Avec la fermeture des frontières, le village a vu son trafic frontalier chuter, alors qu’il est traversé par 10’000 véhicules, par jour, habituellement. Pour le maire de Soral, Raoul Florez, hors de question de revivre cette situation. Il exige la mise en oeuvre d’une route d’évitement du village, comme il l’a expliqué à Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture