Rejoignez-nous

Emissions

CERN Open Days: le Live spécial de Radio Lac

Publié

,

le

Équipé d'une tenue orange, un des volontaires guide les premiers visiteurs à leur arrivée au terminal du Tram 18.

Les 14 et 15 septembre derniers, le CERN s'est ouvert au public lors d'un événement de grande ampleur qui a comptabilisé plus de 75'000 visiteurs sur le week-end.

L'Organisation européenne pour la recherche nucléaire peut être visitée à tout moment, mais c'est à l'occasion du deuxième long arrêt de l'accélérateur de particules que le personnel et les scientifiques travaillant sur le site de Meyrin ont accueilli des visiteurs de tous âges afin de leur faire découvrir le quotidien du CERN.

Radio Lac était partenaire de cette manifestation exceptionnelle qui se tient tous les cinq ans et se trouvait donc sur place pour une émission spéciale samedi 14 septembre de 10h à 14h. Pour les journées portes ouvertes, le CERN et tous ses volontaires ont cherché à partager de manière ludique avec le public les différents domaines et expériences qui font leur quotidien. Sur l'Esplanade des Particules, Philippe Verdier a accueilli pas moins de 16 intervenants sur le stand Radio Lac, qui explique aux auditeurs leur spécialité. En parallèle, notre reporter Tadeusz Roth s'est déplacé sur tout le site du CERN, à la rencontre des visiteurs, intervenants et employés, il vous fera vivre de l'intérieur les différentes expériences mises en place lors des portes ouvertes.

Suivez Radio Lac pendant cette émission, et laissez-vous porter au fil des podcasts pour vivre ou revivre les Open Days.

Introduction aux Open Days du CERN
Introduction aux Open Days du CERN

Sur le stand de Radio Lac, les invités se succèdent au micro.

Radio Lac interroge les scientifiques et collaborateurs du CERN

Première femme à occuper la fonction de directrice du CERN, Fabiola Gianotti travaille depuis 1994 sur le site de Meyrin. Cette physicienne, véritable passionnée de science des particules, résume l'objectif de ces journées portes ouvertes et les différentes installations que le public a pu découvrir. Fabiola nous parle aussi de l'organisation du CERN, du futur de ce dernier, mais également de son financement.

Fabiola Gianotti, directrice général du CERN
Fabiola Gianotti, directrice général du CERN

Ana Godinho est la responsable de la communication pour les Open Days au CERN. Ce weekend, toutes les installations étaient ouvertes au public, Ana nous a expliqué pourquoi ces journées étaient un grand moment de partage.

Ana Godinho, responsable communication au CERN
Ana Godinho, responsable communication au CERN

Ce laboratoire unique au monde est un environnement international, et Ana Godinho nous éclaire sur cette organisation et ses missions.

Ana Godinho, responsable de la communication
Ana Godinho, responsable de la communication

Emma Sanders, la responsable des expositions et des visites au sein du CERN était également au micro de Radio Lac, afin de nous faire découvrir les différentes expositions, mais aussi de rappeler que le CERN se visite toute l'année, et est accessible à tous.

Emma Sanders, responsable des expositions
Emma Sanders, responsable des expositions
Emma Sanders, responsable des expositions
Emma Sanders, responsable des expositions

Les métiers du CERN sont aussi variés que parfois inattendus. Frédéric Hemmer, chef du département des technologies de l'information, nous explique pourquoi l'informatique est essentielle au sein du CERN. Il nous partage les objectifs du départements IT pour la conservation des données.

Frederic Hemmer, chef du département IT
Frederic Hemmer, chef du département IT

Charlotte Warakaulle est responsable des relations internationales au CERN. Elle nous partage l'esprit international du CERN et nous présente les nombreuses nationalités présentes au sein de cette organisation.

Charlotte Warakaulle, responsable des relations internationales
Charlotte Warakaulle, responsable des relations internationales

Des activités ont été proposées tout au long de la journée dans plusieurs sites du CERN, comme ici dans l'espace Supraconductivité.

Parmi les sites les plus connus de la région, Charlotte Warakaulle expose les questions fondamentales que se posent les scientifiques du CERN.

Charlotte Warakaulle, responsable des relations internationales
Charlotte Warakaulle, responsable des relations internationales

Dans un esprit tout aussi international, Emmanuel Tsesmelis travaille au maintien des relations avec les états associés non-membres. Il nous explique les liens géopolitiques entretenus par le CERN pour le maintien de la paix, notamment dans les pays n'ayant pas de relations diplomatiques.

Emmanuel Tsesmelis, chef du projet SESAME
Emmanuel Tsesmelis, chef du projet SESAME

John Ellis est un physicien théoricien au sein du CERN. Ses travaux théoriques ont des applications concrètes pour l'avancée des technologies du laboratoire. Il nous explique l'intérêt de ces recherches théoriques au quotidien pour le futur du CERN.

John Ellis, physicien théoricien
John Ellis, physicien théoricien

Le transfert de connaissances peut paraître obscure pour le public, et pourtant, c'est grâce aux technologies du CERN que certains domaines comme la médecine et la conservation du patrimoine peuvent bénéficier d'outils très avancés. Anaïs Rassat est responsable communication et marketing et nous parle de ces différentes applications.

Anaïs Rassat, responsable communication et marketing
Anaïs Rassat, responsable communication et marketing

Thierry Stora est, quant à lui, physicien et responsable du projet MEDICIS. Il nous explique les applications de la science du CERN en collaboration notamment avec les hôpitaux universitaires de Suisse Romande.

Thierry stora, physicien
Thierry stora, physicien

Le "Hi Lumi" est le projet de Haute Luminosité de l'accélérateur LHC au CERN. Le chef de projet Lucio Rossi nous montre l’intérêt et les objectifs de ce projet, ainsi que les travaux employés pour cette installation.

Lucio Rossi, chef du projet Hi Lumi
Lucio Rossi, chef du projet Hi Lumi
Lucio Rossi, chef du projet Hi Lumi
Lucio Rossi, chef du projet Hi Lumi

Pour comprendre l'antimatière, nous retrouvons Michael Doser, physicien spécialisé en antimatière. Fabriquée à base de matière dans les accélérateurs, l'antimatière est ensuite étudiée dans des décélérateurs. Les visiteurs ont pu découvrir ce weekend ces fameuses machines.

Michael Doser, physicien spécialiste en antimatière
Michael Doser, physicien spécialiste en antimatière

Cédric Lombard est technicien au Proton-Synchrotron, il nous partage le plus simplement possible les expériences faites au sein du CERN et le fonctionnement du célèbre accélérateur de particules: le LHC.

Cédric Lombard, technicien au proton-synchrotron
Cédric Lombard, technicien au proton-synchrotron

Des visiteurs, équipés de casques oranges, découvrent l'accélérateur de l'intérieur.

Les clubs du CERN et l'organisation CERN Alumnis, c'est la mission de Rachel Bray, responsables des clubs. Les communautés scientifiques restent en lien entre eux et avec l'organisation grâce à ce programme créé en 2017. Nous en apprenons plus sur leur utilité dans la communauté du CERN avec Rachel Bray au micro de Radio Lac.

Rachel Bray, responsable des clubs du CERN
Rachel Bray, responsable des clubs du CERN

Les particules et le Boson de Higgs, qu'est ce que c'est ? Le physicien Nicolas Morange nous parle de l'expérience Atlas, qui a pour but d'analyser les constituants de la matière et apporter des réponses aux grandes questions de l'univers.

Nicolas Morange, physicien
Nicolas Morange, physicien

Notre dernier invité, Patrick Geeraert, nous fait traverser le "Portail de la Science", quelques années en avance. Ce très grand projet aura pour but de permettre au public de découvrir tous les aspects du CERN, par le biais d'expositions, d'installation et de classes. Le chef de projet nous explique les grands objectifs de cette future installation.

Patrick Geeraert, responsable du projet Portail de la Science
Patrick Geeraert, responsable du projet Portail de la Science

 

Sur les différentes installations avec Tadeusz Roth

Tadeusz Roth s'apprête à découvrir les installations et les différents sites du CERN.

Grâce à notre journaliste en déplacement au cœur du site du CERN sur les activités proposées à l'occasion des journées portes ouvertes, vous pouvez revivre les animations et installations de ce weekend, mais aussi rencontrer les métiers parfois insoupçonnés.

Tadeusz s'est rendu en premier lieu dans les immenses entrepôts du CERN et y a fait la connaissance de Laura Bianchi, ingénieure en mécanique.

Tadeusz Roth et Laura Bianchi
Tadeusz Roth et Laura Bianchi

Depuis le convertisseur d’énergie, Tadeusz nous décrit les expériences que peuvent vivre les spectateurs, notamment l’expérience Tesla, aussi impressionnante que fascinante.

Expérience Tesla
Expérience Tesla

Notre reporter sur place a pu tester pour vous la visite du LHC en réalité virtuelle, expérience proposée au public lors des journées portes ouvertes. Cela permet à tous de pouvoir découvrir l'accélérateur de l'intérieur, depuis la surface, casque sur les yeux. L'expérience est bluffante.

Le LHC en réalité virtuelle
Le LHC en réalité virtuelle

Visite en réalité virtuelle pour cette famille.

Nous avons pu voir le caractère international du CERN, plus de 100 nationalités y sont représentées. Au Village International du CERN, l'animation est bien présente, entre restaurants et concerts. Mélissa Rudolf, attachée de presse, nous rappelle que le CERN se visite toute l'année.

Le Village International
Le Village International

A Prévessin, Tadeusz Roth est en direct de la tour de contrôle du CERN. Arrivé à bord d'une navette autonome, il nous fait visiter ce centre dans lequel sont gérées les opérations et expériences, indispensables au bon fonctionnement des sites.

Le centre de contrôle du CERN
Le centre de contrôle du CERN

Une caserne de pompiers au sein du CERN, ce n'est pas une évidence pour tous, et pourtant, la gestion de tous les sites du CERN nécessite l'intervention quotidienne des pompiers. Tadeusz a rencontré Franck Chambolle, chef pompier, qui nous explique les particularités de son métier.

Franck Chambolle, pompier au CERN
Franck Chambolle, pompier au CERN

Le programme de ces journées portes ouvertes étaient aussi chargé que varié, et petits et grands ont pu découvrir tous les travaux et applications du CERN. Radio Lac vous a fait découvrir cet univers grâce à nos intervenants ce samedi, à travers les activités proposées et les différents sites visités, et vous remercie de nous avoir accompagné tout au long de ce voyage dans le futur.

Le CERN peut se visiter toute l'année, en attendant les prochaines portes ouvertes et l'inauguration du Portail de la Science, prévues toutes deux dans environ cinq ans.

 

On fait la route ensemble

Info ou Infox - Est-ce que faire le plein en téléphonant est vraiment dangereux?

Publié

le

Chaque jour une idée reçue est passée au crible de radio Lac. Aujourd'hui, est-ce que faire le plein en téléphonant est vraiment dangereux??

Est-il vraiment si dangereux de faire le plein en téléphonant?

Et bien non. La recommandation tient plus du principe de précaution que du risque avéré. Dans la théorie, un simple téléphone portable peut enflammer la vapeur d'essence qui s'échappe du pistolet lorsqu'un automobiliste fait le plein. Ce qu’il faut comprendre c’est qu’une batterie entièrement chargée porte en elle plusieurs millions de fois l'énergie nécessaire à la production d'une étincelle qui serait donc susceptible de mettre le feu aux poudres. Mais dans la pratique, un téléphone portable n'est pas censé émettre d'étincelles.

Ce n'est pas une question d'ondes

Les ondes des téléphones mobiles sont incapables de déclencher la combustion de l’essence. Les ondes peuvent chauffer un corps comme l’eau, car c’est une molécule qui a des caractéristiques spécifiques. Lorsqu’elle se trouve dans un champ électromagnétique comme un micro-ondes, ses molécules vont se déplacer et chauffer. 

Ca ne marche pas pour l'essence 

C’est la structure de la molécule d’essence qui veut ça. Si on mettait de l’essence au micro-ondes, on constaterait que sa température n’augmente pas. Et vu que les ondes de notre smartphone, sont moins puissantes que celles du micro-ondes, elles ne risquent pas de déclencher la combustion de l’essence !

Le vrai risque c’est une étincelle.

Petit rappel: pour provoquer un feu, il faut un comburant, comme l’air, un carburant comme la vapeur d’essence et un apport d’énergie, comme une étincelle. Mais dans l’absolu n’importe quel objet électronique est susceptible de produire des étincelles. Alors, c’est très rare et il ne faut vraiment pas de chance pour qu’un court-circuit se produise dans un portable, mais cela reste possible. Mais si cela concerne le téléphone portable, c’est aussi le cas pour un appareil MP3 ou tout simplement des clés de voiture qui commandent à distance l’ouverture des portes ! Donc en résumé il y a très peu de chance que ça arrive mais mieux vaut en tout cas rester prudents.

Continuer la lecture

On fait la route ensemble

Info ou Infox - Est-ce qu’une crème IP50 protège 2 fois plus qu’une crème IP25?

Publié

le

Chaque jour une idée reçue est passée au crible de radio Lac. Aujourd'hui, est-ce qu’une crème IP50 protège 2 fois plus qu’une crème IP25?

Est-ce qu’une crème IP50 protège 2 fois plus qu’une crème IP25?

Et bien non c’est faux. Une crème 50 n’est pas du tout, 2 fois plus efficace qu’une crème IP25. Et voici pourquoi: en laboratoire, un indice de protection 50 divise par 50 la quantité d’UV qui atteint la peau. Il passe donc 2% des UV et 98% sont stoppés. Pour un indice de protection 25, toujours en laboratoire, ce sont donc 4% des UV qui passent et 96 % qui sont stoppés. 

Ramenés à des conditions réelles d’application, les pourcentages d’UV bloqués seront respectivement d’environ 90/95 % pour l’indice de protection 50 et de 80/85 % pour l’indice de protection 25.

Une protection donc très efficace dans les 2 cas, mais pour un temps limité d’environ 2 heures, rarement plus et souvent moins lorsque nous transpirons, nous baignons ou si on s'essuie.

La crème solaire empêche-t-elle de bronzer?

La crème, c’est un filtre, une passoire en quelque sorte. Alors bien sûr, à exposition égale, on reçoit moins d’UV avec que sans crème. Mais justement, cela diminue surtout de ce fait, le risque de coup de soleil, qui est synonyme de disparition rapide du bronzage puisque, comme chacun sait, après avoir un reçu un coup de soleil, on pèle…

Mettre de la crème solaire même en cas de temps nuageux

Et ca va nous permettre de balayer une autre idée reçue. On ne bronze pas moins lorsque le temps est nuageux. Si vous êtes sur une plage par un temps nuageux, il est possible d'attraper des coups de soleil. C’est le cas lorsque le ciel nous apparait « voilé », il faut être très conscient que malgré l’impression de sécurité (il fait moins chaud, la luminosité est atténuée), le rayonnement UV peut être très élevé. Ce type de nuages ne filtre que très peu les UV, puisque plus de 80 % des rayons peuvent encore les traverser. Les nuages blancs épars ont un effet de réverbération qui augmente le rayonnement des UV de 10 %. 

En revanche, lorsque le « ciel est bas », que les nuages sont épais et sombres, pas la peine de s’inquiéter, plus des ¾ des rayons, sont absorbés par les nuages et n’atteignent pas le sol. Du coup le rayonnement au sol est faible voire nul. Donc aucun besoin de protection pour la très grande majorité d’entre nous.

Continuer la lecture

Actualité

Info ou Infox - La pleine lune empêche-t-elle de dormir?

Publié

le

Francesco Ungaro

Chaque jour une idée reçue est passée au crible de radio Lac. Aujourd'hui on récupère après une nuit blanche.

Est-ce que la pleine lune nous empêche de dormir? 

Info, c’est vrai la pleine lune agit négativement sur le sommeil, on a plusieurs études scientifiques qui se sont penchées sur le sujet. Des chercheurs bâlois l'ont prouvé il y a quelques années, d’ailleurs. 

Les scientifiques ont pris une trentaine de volontaires. Ces personnes sont restées deux mois à dormir dans une chambre isolée, sans avoir de contact avec l'extérieur et sans lumière. Les chercheurs ont ensuite comparé la qualité de leur sommeil avec les cycles lunaires et ils ont pu démontrer que les participants mettaient cinq minutes de plus à s'endormir les soirs où la lune est ronde. Et lors des soirs de pleine lune, leur temps total de sommeil était réduit de vingt minutes !

Baisse de mélatonine 

Ce phénomène s'explique par la diminution du niveau de mélatonine endogène, la fameuse hormone du sommeil,  qui régule notre rythme chronobiologique, notamment les cycles du sommeil et de veille.

Mais pourquoi ce taux de mélatonine est plus bas les soirs de pleine lune? Bonne question, les chercheurs n’ont pas pu l’expliquer.  Ils avancent tout de même une hypothèse, nous serions peut-être dotés d'une horloge interne lunaire" ! Mais d’autres études seraient nécessaires car, on le rappelle, pour cette recherche les participants  n’étaient qu’une trentaine.

Il y a aussi une part psychologique, c’est dans notre tête?

Le coupable pourrait bien être la mémoire sélective. On a du mal à dormir, on cherche un responsable. 

Et si vous dormez moins bien, c'est aussi que vous vous conditionnez selon votre croyance. De la même façon, les admissions à la maternité sont plus nombreuses les soirs de pleine lune car certaines femmes se persuadent qu'elles vont accoucher.

 

Continuer la lecture

Actualité

Info ou Infox - Est-ce que manger des carottes rend vraiment aimable?

Publié

le

Markus Spiske

Chaque jour, une idée reçue est passée au crible de Radio Lac. Aujourd’hui on marche à la carotte.

“Mange tes carottes ça rend aimable”! Info ou infox?

Infox, malheureusement. On pourrait utiliser la même expression avec les courgettes ou les épinards, voire le poisson. C’est un mythe qui nous vient des ânes, des animaux qui sont têtus et qui ont un fort caractère. Autrefois, les ânes étaient utilisés pour transporter des marchandises mais souvent ils s’arrêtaient en chemin. Et pour les faire avancer les hommes mettaient une carotte sous leur nez, c'était le seul moyen pour qu’ils reprennent la route et que leur compagnie soit plus agréable.

Des chercheurs de l’université d’Harvard se sont, toutefois, penchés sur la question il y a quelques années. Ils ont conclu que les caroténoïdes, qu’on trouve dans la carotte, ont un lien direct avec l’optimisme et par ce biais, rendraient une personne plus aimable. D’autres études sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Autre idée reçue,  la carotte donne les fesses roses!

Ce n’est pas entièrement faux. Les carottes sont riches en bêta-carotène, qui participe au bon fonctionnement de l’organisme. Cet antioxydant protège les cellules des radicaux libres émis par les rayons UV et donc la peau du vieillissement. C'est aussi un précurseur de la vitamine A. Il a donc indirectement de nombreux effets sur la santé, notamment sur la croissance des os.

Et à haute dose ce bêta-carotène peut donner une « maladie » de peau, la caroténodermie, qui va donner une couleur rose/orangée à la peau sur tout le corps et non pas seulement sur les fesses!

Pas de constipation à cause de la carotte cuite! 

On dit souvent que comme les bananes, les carottes cuites absorbent l’eau et ralentissent le transit. C’est faux, la carotte ne constiperait pas, au contraire, elle participerait à réguler le transit !

 

Continuer la lecture

Actualité

Info ou Infox - Est-ce qu'on prend forcément du poids en vacances?

Publié

le

Engin akyurt

Chaque jour, une idée reçue est passée au crible de Radio Lac, aujourd’hui on parle d'un thème "léger".

Est-ce qu’on risque tous de prendre du poids pendant les vacances? info ou infox ?

Infox, tout dépend, déjà, des vacances que l’on passe. Certains vont partir à vélo, ne pas trop manger pour pouvoir arriver à pédaler durant la journée. Mais c’est vrai qu’entre les barbecues, les apéros interminables et la bonne glace en revenant de la plage c’est difficile de ne pas prendre 2 ou 3 kilos en plus. Or, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne. La prise de poids n’est pas seulement liée à l’alimentation ou à la pratique sportive. Il y a une part génétique. C’est ce que viennent de montrer les chercheurs dans une étude publiée dans la revue Science. Le patrimoine génétique de plus de 645 000 américains, britanniques et mexicains a été passé au crible. Et les chercheurs ont identifié une mutation génétique du gène GPR75 qui est liée à la prise de poids…

Les personnes qui sont dotées de cette mutation génétique pèsent moins lourd.

Elles pèsent plus de 5 kilos en moins que la moyenne et leur risque d'obésité est aussi diminué de 54%. Alors le poids c’est une chose mais ces personnes doivent aussi adopter une alimentation équilibrée parce qu’elles ne sont pas épargnées par d’autres risques comme la formation de plaques d’athérome dans les artères qui, si elles s’accumulent, vont limiter la circulation du sang et provoquer un risque d’infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral.

Et si nous ne sommes pas dotés de cette mutation génétique on peut aussi garder la ligne pendant les vacances 

On préfère les fruits secs à la plage plutôt que les beignets, on boit de l’eau et puis au lieu des chips et des cacahuètes à l'apéro on préfère des bâtonnets de carotte. On essaye aussi de faire un peu de sport on va à la plage à vélo mais pas de complexe. Il faut également savoir se faire plaisir, les vacances ne durent pas longtemps!

Continuer la lecture