Rejoignez-nous

Emissions

CERN Open Days: le Live spécial de Radio Lac

Publié

,

le

Équipé d'une tenue orange, un des volontaires guide les premiers visiteurs à leur arrivée au terminal du Tram 18.

Les 14 et 15 septembre derniers, le CERN s'est ouvert au public lors d'un événement de grande ampleur qui a comptabilisé plus de 75'000 visiteurs sur le week-end.

L'Organisation européenne pour la recherche nucléaire peut être visitée à tout moment, mais c'est à l'occasion du deuxième long arrêt de l'accélérateur de particules que le personnel et les scientifiques travaillant sur le site de Meyrin ont accueilli des visiteurs de tous âges afin de leur faire découvrir le quotidien du CERN.

Radio Lac était partenaire de cette manifestation exceptionnelle qui se tient tous les cinq ans et se trouvait donc sur place pour une émission spéciale samedi 14 septembre de 10h à 14h. Pour les journées portes ouvertes, le CERN et tous ses volontaires ont cherché à partager de manière ludique avec le public les différents domaines et expériences qui font leur quotidien. Sur l'Esplanade des Particules, Philippe Verdier a accueilli pas moins de 16 intervenants sur le stand Radio Lac, qui explique aux auditeurs leur spécialité. En parallèle, notre reporter Tadeusz Roth s'est déplacé sur tout le site du CERN, à la rencontre des visiteurs, intervenants et employés, il vous fera vivre de l'intérieur les différentes expériences mises en place lors des portes ouvertes.

Suivez Radio Lac pendant cette émission, et laissez-vous porter au fil des podcasts pour vivre ou revivre les Open Days.

Introduction aux Open Days du CERN

Sur le stand de Radio Lac, les invités se succèdent au micro.

Radio Lac interroge les scientifiques et collaborateurs du CERN

Première femme à occuper la fonction de directrice du CERN, Fabiola Gianotti travaille depuis 1994 sur le site de Meyrin. Cette physicienne, véritable passionnée de science des particules, résume l'objectif de ces journées portes ouvertes et les différentes installations que le public a pu découvrir. Fabiola nous parle aussi de l'organisation du CERN, du futur de ce dernier, mais également de son financement.

Fabiola Gianotti, directrice général du CERN

Ana Godinho est la responsable de la communication pour les Open Days au CERN. Ce weekend, toutes les installations étaient ouvertes au public, Ana nous a expliqué pourquoi ces journées étaient un grand moment de partage.

Ana Godinho, responsable communication au CERN

Ce laboratoire unique au monde est un environnement international, et Ana Godinho nous éclaire sur cette organisation et ses missions.

Ana Godinho, responsable de la communication

Emma Sanders, la responsable des expositions et des visites au sein du CERN était également au micro de Radio Lac, afin de nous faire découvrir les différentes expositions, mais aussi de rappeler que le CERN se visite toute l'année, et est accessible à tous.

Emma Sanders, responsable des expositions
Emma Sanders, responsable des expositions

Les métiers du CERN sont aussi variés que parfois inattendus. Frédéric Hemmer, chef du département des technologies de l'information, nous explique pourquoi l'informatique est essentielle au sein du CERN. Il nous partage les objectifs du départements IT pour la conservation des données.

Frederic Hemmer, chef du département IT

Charlotte Warakaulle est responsable des relations internationales au CERN. Elle nous partage l'esprit international du CERN et nous présente les nombreuses nationalités présentes au sein de cette organisation.

Charlotte Warakaulle, responsable des relations internationales

Des activités ont été proposées tout au long de la journée dans plusieurs sites du CERN, comme ici dans l'espace Supraconductivité.

Parmi les sites les plus connus de la région, Charlotte Warakaulle expose les questions fondamentales que se posent les scientifiques du CERN.

Charlotte Warakaulle, responsable des relations internationales

Dans un esprit tout aussi international, Emmanuel Tsesmelis travaille au maintien des relations avec les états associés non-membres. Il nous explique les liens géopolitiques entretenus par le CERN pour le maintien de la paix, notamment dans les pays n'ayant pas de relations diplomatiques.

Emmanuel Tsesmelis, chef du projet SESAME

John Ellis est un physicien théoricien au sein du CERN. Ses travaux théoriques ont des applications concrètes pour l'avancée des technologies du laboratoire. Il nous explique l'intérêt de ces recherches théoriques au quotidien pour le futur du CERN.

John Ellis, physicien théoricien

Le transfert de connaissances peut paraître obscure pour le public, et pourtant, c'est grâce aux technologies du CERN que certains domaines comme la médecine et la conservation du patrimoine peuvent bénéficier d'outils très avancés. Anaïs Rassat est responsable communication et marketing et nous parle de ces différentes applications.

Anaïs Rassat, responsable communication et marketing

Thierry Stora est, quant à lui, physicien et responsable du projet MEDICIS. Il nous explique les applications de la science du CERN en collaboration notamment avec les hôpitaux universitaires de Suisse Romande.

Thierry stora, physicien

Le "Hi Lumi" est le projet de Haute Luminosité de l'accélérateur LHC au CERN. Le chef de projet Lucio Rossi nous montre l’intérêt et les objectifs de ce projet, ainsi que les travaux employés pour cette installation.

Lucio Rossi, chef du projet Hi Lumi
Lucio Rossi, chef du projet Hi Lumi

Pour comprendre l'antimatière, nous retrouvons Michael Doser, physicien spécialisé en antimatière. Fabriquée à base de matière dans les accélérateurs, l'antimatière est ensuite étudiée dans des décélérateurs. Les visiteurs ont pu découvrir ce weekend ces fameuses machines.

Michael Doser, physicien spécialiste en antimatière

Cédric Lombard est technicien au Proton-Synchrotron, il nous partage le plus simplement possible les expériences faites au sein du CERN et le fonctionnement du célèbre accélérateur de particules: le LHC.

Cédric Lombard, technicien au proton-synchrotron

Des visiteurs, équipés de casques oranges, découvrent l'accélérateur de l'intérieur.

Les clubs du CERN et l'organisation CERN Alumnis, c'est la mission de Rachel Bray, responsables des clubs. Les communautés scientifiques restent en lien entre eux et avec l'organisation grâce à ce programme créé en 2017. Nous en apprenons plus sur leur utilité dans la communauté du CERN avec Rachel Bray au micro de Radio Lac.

Rachel Bray, responsable des clubs du CERN

Les particules et le Boson de Higgs, qu'est ce que c'est ? Le physicien Nicolas Morange nous parle de l'expérience Atlas, qui a pour but d'analyser les constituants de la matière et apporter des réponses aux grandes questions de l'univers.

Nicolas Morange, physicien

Notre dernier invité, Patrick Geeraert, nous fait traverser le "Portail de la Science", quelques années en avance. Ce très grand projet aura pour but de permettre au public de découvrir tous les aspects du CERN, par le biais d'expositions, d'installation et de classes. Le chef de projet nous explique les grands objectifs de cette future installation.

Patrick Geeraert, responsable du projet Portail de la Science

 

Sur les différentes installations avec Tadeusz Roth

Tadeusz Roth s'apprête à découvrir les installations et les différents sites du CERN.

Grâce à notre journaliste en déplacement au cœur du site du CERN sur les activités proposées à l'occasion des journées portes ouvertes, vous pouvez revivre les animations et installations de ce weekend, mais aussi rencontrer les métiers parfois insoupçonnés.

Tadeusz s'est rendu en premier lieu dans les immenses entrepôts du CERN et y a fait la connaissance de Laura Bianchi, ingénieure en mécanique.

Tadeusz Roth et Laura Bianchi

Depuis le convertisseur d’énergie, Tadeusz nous décrit les expériences que peuvent vivre les spectateurs, notamment l’expérience Tesla, aussi impressionnante que fascinante.

Expérience Tesla

Notre reporter sur place a pu tester pour vous la visite du LHC en réalité virtuelle, expérience proposée au public lors des journées portes ouvertes. Cela permet à tous de pouvoir découvrir l'accélérateur de l'intérieur, depuis la surface, casque sur les yeux. L'expérience est bluffante.

Le LHC en réalité virtuelle

Visite en réalité virtuelle pour cette famille.

Nous avons pu voir le caractère international du CERN, plus de 100 nationalités y sont représentées. Au Village International du CERN, l'animation est bien présente, entre restaurants et concerts. Mélissa Rudolf, attachée de presse, nous rappelle que le CERN se visite toute l'année.

Le Village International

A Prévessin, Tadeusz Roth est en direct de la tour de contrôle du CERN. Arrivé à bord d'une navette autonome, il nous fait visiter ce centre dans lequel sont gérées les opérations et expériences, indispensables au bon fonctionnement des sites.

Le centre de contrôle du CERN

Une caserne de pompiers au sein du CERN, ce n'est pas une évidence pour tous, et pourtant, la gestion de tous les sites du CERN nécessite l'intervention quotidienne des pompiers. Tadeusz a rencontré Franck Chambolle, chef pompier, qui nous explique les particularités de son métier.

Franck Chambolle, pompier au CERN

Le programme de ces journées portes ouvertes étaient aussi chargé que varié, et petits et grands ont pu découvrir tous les travaux et applications du CERN. Radio Lac vous a fait découvrir cet univers grâce à nos intervenants ce samedi, à travers les activités proposées et les différents sites visités, et vous remercie de nous avoir accompagné tout au long de ce voyage dans le futur.

Le CERN peut se visiter toute l'année, en attendant les prochaines portes ouvertes et l'inauguration du Portail de la Science, prévues toutes deux dans environ cinq ans.

 

la journée finit bien

Une campagne pour sensibiliser aux arnaques envers les séniors

Publié

le

© KEYSTONE/APA/APA/BARBARA GINDL

En Suisse, chaque année, les escroqueries coûtent 675 millions de francs aux individus âgés de 55 ans et plus. Face à cette situation, Pro Senectute lance une campagne pour sensibiliser aux fraudes financières visant les aînés.

 

D'après une étude de Pro Senectute Suisse, les pertes financières subies par les plus de 55 ans dues aux escroqueries sont passées de 400 à 675 millions de francs annuellement sur les cinq dernières années. L'étude révèle que 78,2% des personnes ont été ciblées par une tentative de fraude et près de 20% en ont été victimes. En mai, la Prévention Suisse de la Criminalité édite un nouveau guide, avec le concours de Pro Senectute Suisse, axé sur la sécurité des seniors. Des conférences d'information seront aussi organisées.

Ces dernières semaines, le film "Die Enkeltrick-Betrüger" produit par Izzy Projects fait parler de lui en Suisse alémanique. Ce long-métrage de 80 minutes expose des fraudeurs usant de l'arnaque au faux neveu. Partenaire spécialisé, Pro Senectute Suisse appuie la diffusion du film dans la région alémanique. "La prévention passe par diverses méthodes: le film est un outil innovant pour sensibiliser aussi l'entourage", souligne Peter Burri Follath, responsable communication chez Pro Senectute Suisse. "Nous souhaitons que de nombreuses institutions et associations projettent le film et que les jeunes le visionnent avec leurs aînés." Les intéressés peuvent contacter la Pro Senectute locale pour organiser une projection.

En chiffres, l'arnaque au faux neveu fait environ 11 980 victimes, se classant 20e parmi les abus. Les trois principales escroqueries sont le vol dans les espaces publics (148 555 victimes), la vente de produits et services superflus (81 466 victimes), et la vente à des tarifs excessifs (69 485 victimes). Ces chiffres montrent que les escroqueries traditionnelles restent prévalentes. Peter Burri Follath précise : "Malgré la médiatisation des nouvelles arnaques, il est crucial de ne pas délaisser la prévention des escroqueries traditionnelles."

Continuer la lecture

la journée finit bien

Vous voulez vendre ou reprendre une ferme? Il y a un site pour ça

Publié

le

Une vue aerienne sur des champs et une ferme (Archives) (© KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

L'Association des petits paysans a lancé début avril le site internet www.remisedeferme.ch. Ouverte à toutes les exploitations, la plateforme permet aux personnes qui cherchent ou cèdent une ferme de se contacter dans un espace protégé.

 

Chaque année, près de 500 exploitations agricoles mettent définitivement la clé sous la porte en Suisse, alors que des jeunes cherchent désespérément une ferme parfois durant de longues périodes. Le "point de contact pour remise de ferme extra-familiale" a été créé en 2014 afin de promouvoir l'accès à la terre et faciliter la transmission des exploitations, rappelle lundi l'Association des petits paysans à l'origine du projet.

Les inscriptions au Point de contact ont nettement augmenté ces dernières années, surtout parmi les cédants. La hausse est due à la notoriété croissante de cette offre et au début d'une vague de départs à la retraite: la moitié des chefs d'exploitation devraient la prendre dans les quinze prochaines années.

Or, il ne va plus de soi de nos jours qu'une ferme continue à être exploitée dans le cercle familial. Parallèlement, le nombre de diplômés a cru dans les professions agricoles.

Changement de génération

Afin de se préparer à ces défis et de pouvoir encore mieux soutenir le changement de génération, le Point de contact a été élargi. Le site internet trilingue www.remisedeferme.ch est ouvert à toutes les exploitations, ainsi qu'aux personnes avec une formation agricole qui sont à la recherche d'une ferme. Elles y accèdent en souscrivant un abonnement annuel de 60 francs.

Les intéressés indiquent ce qu'ils recherchent ou ont à offrir dans une fiche descriptive détaillée, de manière anonyme ou non. Grâce à un système de filtres, la recherche peut être précisée selon des critères tels que le canton, la langue, le type d'exploitation, etc. Pour les personnes qui se séparent d'une ferme, le Point de contact continue à proposer un premier conseil gratuit et à accompagner le processus de transition.

Centre de compétences

Outre la nouvelle plateforme, le site web offre également un espace d'information sur la remise de ferme extra-familiale et les questions financières, juridiques et sociales y relatives. Un autotest sert de préparation à ce processus complexe.

En outre, il est possible de publier des annonces gratuites, de filtrer des personnes compétentes en matière de conseil selon leur domaine d'activité et de trouver des événements sur le thème. Le projet a été réalisé avec divers partenaires et fondations, précise le communiqué.

Depuis la création du Point de contact il y a dix ans, 300 cédants et 600 repreneurs l'ont utilisé pour des questions concrètes ou un besoin de conseils. A partir de 2016, date à laquelle le service de transmission des exploitations a été lancé, seize locations, treize ventes et une collaboration ont été effectués par son intermédiaire. Fin janvier 2024, il comptait 184 profils de repreneurs et 63 exploitations à remettre.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Le meilleur des réveils

Allergies saisonnières : les astuces pour survivre face aux pollens !

Publié

le

Les beaux jours riment forcément avec les allergies saisonnières : celles qui décident soudainement de transformer votre nez en fontaine et vos yeux en robinets ! En dehors du traditionnel traitement antihistaminique, voici quelques conseils pour affronter ces agresseurs printaniers avec le sourire :

Le kit de survie du "Pollenphobe" : Équipez-vous d'un arsenal anti-allergies digne d'un super-héros. Lunettes de soleil XXL pour protéger vos yeux des assauts polliniques, masque de protection comme si vous étiez prêt à affronter une invasion extraterrestre, et bien sûr, un mouchoir toujours à portée de main pour sauver votre honneur nasal.

La tactique de l'évitement ninja : Devenez un véritable maître de l'évitement! Étudiez les bulletins polliniques comme un stratège préparant une bataille. "Attention soldats ! Pollens de bouleau repérés dans la zone ! Retirez-vous vers des terres moins allergènes !"

Cliquez ICI pour retrouver les prévisions polliniques Suisse actualisées tous les jours 😉 

Le régime du warrior : Adoptez un régime alimentaire anti-allergies. À partir du printemps, dites adieu aux fromages bien affinés et aux vins divinement aromatiques. Optez plutôt pour des aliments riches en vitamines C et antioxydants. Votre corps vous remerciera, même si votre palais fera la moue.

La fuite en avant : Si les symptômes persistent, envisagez une retraite temporaire dans une capsule spatiale hermétiquement scellée. Non seulement vous échapperez aux pollens, mais vous pourrez enfin réaliser votre rêve d'être un astronaute. Double victoire !

La thérapie par l'humour : Riez de votre sort ! Après tout, quoi de mieux pour combattre les allergies que de les tourner en dérision ? Imaginez-vous en super-héros allergique, affrontant les méchants pollens avec votre arme secrète : le mouchoir de la justice !

En suivant ces conseils avec une bonne dose d'humour, vous pourrez affronter les allergies saisonnières comme un véritable champion. Alors, à vos masques, prêts, éternuez !

 

Continuer la lecture

Il suffit de demander

Couple: le pouvoir des mots

Publié

le

Dans toute relation, des mots blessants peuvent être prononcés. Mais attention car ils sont des vecteurs d'émotions, de sens et de vérité. 

Ils sont les fondations sur lesquelles repose la communication dans un couple. Par conséquent, leur impact dépasse souvent la simple signification littérale. Une remarque innocente peut déclencher des tempêtes émotionnelles, tandis qu'un mot de réconfort peut apaiser les tourments intérieurs.

Les blessures invisibles

Parfois, les blessures les plus profondes ne sont pas causées par des actes physiques, mais par des mots imprudents. Les critiques constantes, les sarcasmes ou les remarques blessantes peuvent lentement éroder la confiance et l'estime de soi de son partenaire. Ces blessures, bien que invisibles à l'œil nu, peuvent avoir un impact durable sur la dynamique du couple. La clé pour éviter les mots qui blessent réside dans une communication bienveillante et respectueuse. Cela implique d'être conscient de la puissance de ses paroles et de choisir ses mots avec soin, même dans les moments de colère ou de frustration. Écouter activement son partenaire, exprimer ses sentiments de manière constructive et éviter les attaques personnelles sont des éléments essentiels d'une communication saine. Reconnaître l'impact de ces paroles et s'engager à guérir les blessures est crucial pour la croissance et la résilience du couple. 

Retrouvez Lundi psycho avec Vick Capt chaque lundi à 11h20 dans l'émission Il suffit de demander.

Continuer la lecture

Le meilleur des réveils

Dans les coulisses de Watches and Wonders

Publié

le

Watches and Wonders 2023 s'est tenu du 27 au 2 avril à Palexpo, Genève (KEYSTONE/Valentin Flauraud)

Malgré la frénésie préparative de Palexpo, Matthieu Humair, CEO de l'évènement, m'accueille avec enthousiasme. "Bienvenue à Watches and Wonders Geneva Benjamin!" lance-t-il, alors que l'événement s'apprête à rythmer la vie des Genevois et des passionnés d'horlogerie du monde entier du 13 au 15 avril.

 

Palexpo se transforme en une "petite ville" où "54 maisons exposantes, dont 8 nouvelles cette année, un record," se donnent rendez-vous, explique Matthieu Humair. L'ampleur de l'événement est indéniable : "45 000 visiteurs attendus, 125 nationalités, 1600 journalistes, 6000 détaillants," et une portée digitale de "700 millions de personnes à travers les hashtags Watches and Wonders l'an dernier."

Le salon, qui se veut un "sommet horloger réunissant l'ensemble de l'industrie," s'ouvre pour la première fois au grand public du 13 au 15 avril. "Des expériences immersives, des visites guidées, un programme de conférences passionnant," détaille le CEO, soulignant l'effort des maisons pour "rivaliser d'intelligence" afin de mettre en avant leur savoir-faire.

L'intérêt de cet événement dépasse les frontières professionnelles. "Il y a vraiment un programme qui est fait pour tous les publics," insiste Humair, et cela inclut des conférences accessibles à ceux qui souhaitent apprendre les bases de l'horlogerie. "Watches and Wonders, c'est l'industrie qui parle ensemble d'horlogerie de façon commune, parce qu'ensemble nous sommes plus fort."

L'innovation est au cœur des préoccupations, avec un "Lab situé au cœur du salon" où startups et étudiants pourront présenter leurs projets aux maisons horlogères. "On devait en présenter cinq, mais ils sont tous magnifiques, donc on a fait le choix de tous les présenter" confie Matthieu Humair.

La ville de Genève elle-même s'anime au rythme de Watches and Wonders, avec des ateliers pour enfants et des présentations des métiers de l'horlogerie. Le point d'orgue sera une grande soirée le jeudi 11 avril, animée par une performance de Lost Frequencies, révélant ainsi la dimension festive de l'événement.

Matthieu Humair, en tant que CEO, exprime son excitation : "C'est très excitant, parce qu'on met en contact l'industrie. Pendant une semaine, c'est l'ensemble de l'horlogerie qui se rencontre." C'est une opportunité de "créer de nouvelles passions et de nouvelles vocations horlogères."

Enfin, une notification sur ma montre rappelle la convergence de l'artisanat traditionnel et de la technologie moderne. "C'est le temps d'être connecté, le temps qui s'arrête, le temps accéléré. Il y en a pour tout le monde," conclut Matthieu Humair.

Watches and Wonders s'annonce comme un événement incontournable, non seulement pour l'industrie horlogère mais aussi pour le grand public, qui pourra s'immerger dans le monde fascinant de l'horlogerie, du 13 au 15 avril, à Palexpo et en ville de Genève.

Avec IA

Continuer la lecture