Rejoignez-nous

Emissions

CERN Open Days: le Live spécial de Radio Lac

Publié

,

le

Équipé d'une tenue orange, un des volontaires guide les premiers visiteurs à leur arrivée au terminal du Tram 18.

Les 14 et 15 septembre derniers, le CERN s’est ouvert au public lors d’un événement de grande ampleur qui a comptabilisé plus de 75’000 visiteurs sur le week-end.

L’Organisation européenne pour la recherche nucléaire peut être visitée à tout moment, mais c’est à l’occasion du deuxième long arrêt de l’accélérateur de particules que le personnel et les scientifiques travaillant sur le site de Meyrin ont accueilli des visiteurs de tous âges afin de leur faire découvrir le quotidien du CERN.

Radio Lac était partenaire de cette manifestation exceptionnelle qui se tient tous les cinq ans et se trouvait donc sur place pour une émission spéciale samedi 14 septembre de 10h à 14h. Pour les journées portes ouvertes, le CERN et tous ses volontaires ont cherché à partager de manière ludique avec le public les différents domaines et expériences qui font leur quotidien. Sur l’Esplanade des Particules, Philippe Verdier a accueilli pas moins de 16 intervenants sur le stand Radio Lac, qui explique aux auditeurs leur spécialité. En parallèle, notre reporter Tadeusz Roth s’est déplacé sur tout le site du CERN, à la rencontre des visiteurs, intervenants et employés, il vous fera vivre de l’intérieur les différentes expériences mises en place lors des portes ouvertes.

Suivez Radio Lac pendant cette émission, et laissez-vous porter au fil des podcasts pour vivre ou revivre les Open Days.

Introduction aux Open Days du CERN

Sur le stand de Radio Lac, les invités se succèdent au micro.

Radio Lac interroge les scientifiques et collaborateurs du CERN

Première femme à occuper la fonction de directrice du CERN, Fabiola Gianotti travaille depuis 1994 sur le site de Meyrin. Cette physicienne, véritable passionnée de science des particules, résume l’objectif de ces journées portes ouvertes et les différentes installations que le public a pu découvrir. Fabiola nous parle aussi de l’organisation du CERN, du futur de ce dernier, mais également de son financement.

Fabiola Gianotti, directrice général du CERN

Ana Godinho est la responsable de la communication pour les Open Days au CERN. Ce weekend, toutes les installations étaient ouvertes au public, Ana nous a expliqué pourquoi ces journées étaient un grand moment de partage.

Ana Godinho, responsable communication au CERN

Ce laboratoire unique au monde est un environnement international, et Ana Godinho nous éclaire sur cette organisation et ses missions.

Ana Godinho, responsable de la communication

Emma Sanders, la responsable des expositions et des visites au sein du CERN était également au micro de Radio Lac, afin de nous faire découvrir les différentes expositions, mais aussi de rappeler que le CERN se visite toute l’année, et est accessible à tous.

Emma Sanders, responsable des expositions

Emma Sanders, responsable des expositions

Les métiers du CERN sont aussi variés que parfois inattendus. Frédéric Hemmer, chef du département des technologies de l’information, nous explique pourquoi l’informatique est essentielle au sein du CERN. Il nous partage les objectifs du départements IT pour la conservation des données.

Frederic Hemmer, chef du département IT

Charlotte Warakaulle est responsable des relations internationales au CERN. Elle nous partage l’esprit international du CERN et nous présente les nombreuses nationalités présentes au sein de cette organisation.

Charlotte Warakaulle, responsable des relations internationales

Des activités ont été proposées tout au long de la journée dans plusieurs sites du CERN, comme ici dans l’espace Supraconductivité.

Parmi les sites les plus connus de la région, Charlotte Warakaulle expose les questions fondamentales que se posent les scientifiques du CERN.

Charlotte Warakaulle, responsable des relations internationales

Dans un esprit tout aussi international, Emmanuel Tsesmelis travaille au maintien des relations avec les états associés non-membres. Il nous explique les liens géopolitiques entretenus par le CERN pour le maintien de la paix, notamment dans les pays n’ayant pas de relations diplomatiques.

Emmanuel Tsesmelis, chef du projet SESAME

John Ellis est un physicien théoricien au sein du CERN. Ses travaux théoriques ont des applications concrètes pour l’avancée des technologies du laboratoire. Il nous explique l’intérêt de ces recherches théoriques au quotidien pour le futur du CERN.

John Ellis, physicien théoricien

Le transfert de connaissances peut paraître obscure pour le public, et pourtant, c’est grâce aux technologies du CERN que certains domaines comme la médecine et la conservation du patrimoine peuvent bénéficier d’outils très avancés. Anaïs Rassat est responsable communication et marketing et nous parle de ces différentes applications.

Anaïs Rassat, responsable communication et marketing

Thierry Stora est, quant à lui, physicien et responsable du projet MEDICIS. Il nous explique les applications de la science du CERN en collaboration notamment avec les hôpitaux universitaires de Suisse Romande.

Thierry stora, physicien

Le « Hi Lumi » est le projet de Haute Luminosité de l’accélérateur LHC au CERN. Le chef de projet Lucio Rossi nous montre l’intérêt et les objectifs de ce projet, ainsi que les travaux employés pour cette installation.

Lucio Rossi, chef du projet Hi Lumi

Lucio Rossi, chef du projet Hi Lumi

Pour comprendre l’antimatière, nous retrouvons Michael Doser, physicien spécialisé en antimatière. Fabriquée à base de matière dans les accélérateurs, l’antimatière est ensuite étudiée dans des décélérateurs. Les visiteurs ont pu découvrir ce weekend ces fameuses machines.

Michael Doser, physicien spécialiste en antimatière

Cédric Lombard est technicien au Proton-Synchrotron, il nous partage le plus simplement possible les expériences faites au sein du CERN et le fonctionnement du célèbre accélérateur de particules: le LHC.

Cédric Lombard, technicien au proton-synchrotron

Des visiteurs, équipés de casques oranges, découvrent l’accélérateur de l’intérieur.

Les clubs du CERN et l’organisation CERN Alumnis, c’est la mission de Rachel Bray, responsables des clubs. Les communautés scientifiques restent en lien entre eux et avec l’organisation grâce à ce programme créé en 2017. Nous en apprenons plus sur leur utilité dans la communauté du CERN avec Rachel Bray au micro de Radio Lac.

Rachel Bray, responsable des clubs du CERN

Les particules et le Boson de Higgs, qu’est ce que c’est ? Le physicien Nicolas Morange nous parle de l’expérience Atlas, qui a pour but d’analyser les constituants de la matière et apporter des réponses aux grandes questions de l’univers.

Nicolas Morange, physicien

Notre dernier invité, Patrick Geeraert, nous fait traverser le « Portail de la Science », quelques années en avance. Ce très grand projet aura pour but de permettre au public de découvrir tous les aspects du CERN, par le biais d’expositions, d’installation et de classes. Le chef de projet nous explique les grands objectifs de cette future installation.

Patrick Geeraert, responsable du projet Portail de la Science

 

Sur les différentes installations avec Tadeusz Roth

Tadeusz Roth s’apprête à découvrir les installations et les différents sites du CERN.

Grâce à notre journaliste en déplacement au cœur du site du CERN sur les activités proposées à l’occasion des journées portes ouvertes, vous pouvez revivre les animations et installations de ce weekend, mais aussi rencontrer les métiers parfois insoupçonnés.

Tadeusz s’est rendu en premier lieu dans les immenses entrepôts du CERN et y a fait la connaissance de Laura Bianchi, ingénieure en mécanique.

Tadeusz Roth et Laura Bianchi

Depuis le convertisseur d’énergie, Tadeusz nous décrit les expériences que peuvent vivre les spectateurs, notamment l’expérience Tesla, aussi impressionnante que fascinante.

Expérience Tesla

Notre reporter sur place a pu tester pour vous la visite du LHC en réalité virtuelle, expérience proposée au public lors des journées portes ouvertes. Cela permet à tous de pouvoir découvrir l’accélérateur de l’intérieur, depuis la surface, casque sur les yeux. L’expérience est bluffante.

Le LHC en réalité virtuelle

Visite en réalité virtuelle pour cette famille.

Nous avons pu voir le caractère international du CERN, plus de 100 nationalités y sont représentées. Au Village International du CERN, l’animation est bien présente, entre restaurants et concerts. Mélissa Rudolf, attachée de presse, nous rappelle que le CERN se visite toute l’année.

Le Village International

A Prévessin, Tadeusz Roth est en direct de la tour de contrôle du CERN. Arrivé à bord d’une navette autonome, il nous fait visiter ce centre dans lequel sont gérées les opérations et expériences, indispensables au bon fonctionnement des sites.

Le centre de contrôle du CERN

Une caserne de pompiers au sein du CERN, ce n’est pas une évidence pour tous, et pourtant, la gestion de tous les sites du CERN nécessite l’intervention quotidienne des pompiers. Tadeusz a rencontré Franck Chambolle, chef pompier, qui nous explique les particularités de son métier.

Franck Chambolle, pompier au CERN

Le programme de ces journées portes ouvertes étaient aussi chargé que varié, et petits et grands ont pu découvrir tous les travaux et applications du CERN. Radio Lac vous a fait découvrir cet univers grâce à nos intervenants ce samedi, à travers les activités proposées et les différents sites visités, et vous remercie de nous avoir accompagné tout au long de ce voyage dans le futur.

Le CERN peut se visiter toute l’année, en attendant les prochaines portes ouvertes et l’inauguration du Portail de la Science, prévues toutes deux dans environ cinq ans.

 

Emissions

Votre week-end à Genève

Publié

le

(KEYSTONE)

Sorties entre amis, festivals, concerts ou expositions, retrouvez notre sélection des événements du week-end à Genève.

Oktoberfest à l’Industrie

L’événement très attendu par tous les amateurs de bières de ce mois-ci, c’est bien-sûr l’Oktoberfest. Fête de la bière originaire de Munich en Allemagne, elle est traditionnellement célébrée dès le premier samedi de la deuxième quinzaine d’octobre. Cette année, c’est donc le 19 octobre que les genevois pourront se retrouver à l’Industrie pour fêter comme il se doit cet hommage à la célèbre boisson houblonnée.

Au programme de cette soirée, des bières pressions pour tous les goûts, des brasseries artisanales, food-trucks, cocktails et bien-sûr, de la musique et des DJ’s pour accompagner le tout.

L’entrée en prévente coûte 10 francs, avec une bière offerte dans le prix du billet. Toutes les informations et billets sur la page Facebook de l’événement.

Samedi 19 octobre 2019, dès 20h à l’Industrie (Chemin de Pré-fleuri 14, 1228 Plan-Les-Ouates)

Festival Globale Locale

Comme son nom l’indique, le festival Globale Locale réuni des acteurs de la scène musicale genevoise et locale pour deux jours de concerts dans une multitude de lieux. Entre vendredi 19 et samedi 20 octobre, tous les styles de musiques seront représentés par les musiciens suisses, en passant du rock psyché à l’afrobeat, du hip-hop à la hardtek, de la techno à la chanson française.

17 clubs, bars, salles de concerts et cafés se sont réunis pour les accueillir comme il se doit. Voici une mince sélection des concerts que vous pourrez retrouver dans le cadre du festival Globale Locale:

Au terreau: Vendredi 18 octobre 2019, Red Alibi, en mode Soul sera suivi du groupe The Veras et les jolies voix de leur duo de chanteuses. Plus tard dans la soirée, DJ set avec Paltine Collective

Au Motel Campo: Samedi 19 octobre, une grande soirée vous attends avec Pom Pom, Othium District et Pornopolis.

Et si vous ne connaissez pas ces artistes, c’est l’occasion de les découvrir grâce au festival Globale Locale, avec des scènes locales et variées.

Le site du festival pour retrouver la programmation et les infos.

La Fabrique des contes au MEG

Cette exposition est en place depuis le 17 mai au MEG, mais ce dimanche 20 octobre, un rendez-vous spécial a été donné aux familles. En compagnie de Christine Métrailler dans le rôle de la conteuse, plongez et replongez dans le monde fabuleux et intriguant des contes, qui, bien qu’ils semblent faire partie de notre enfance, sont un folklore et une identité culturelle forte dans tous les pays.

L’occasion pour les petits d’écouter une histoire de sorcière, et pour les grand de découvrir l’exposition au musée d’ethnographie de Genève. Trois rendez-vous sont possibles, entre 11h15 et 12h, entre 14h et 14h45, et enfin entre 15h30 et 16h15.

Musée d’ethnographie de Genève (Boulevard Carl-Vogt 65, 1205 Genève)

Continuer la lecture

A la une

Migros livre en moins d’une heure avec Smood: comment ça marche?

Publié

le

Depuis aujourd’hui, il est possible de se faire livrer ses produits Migros en moins d’une heure. Pour ce nouveau service, le géant orange s’est associé à Smood, un des leader de la livraison de plats à domicile en Suisse. A cette occasion, nous avons suivi une livraison depuis la commande jusqu’à sa remise dans nos studios. 

S’il est possible d’appeler avec son téléphone, nous avons fait le choix de commander depuis l’application. En l’occurence, huit produits pour un apéritif, notamment du fromage, des fruits et des glaces. Une fois effectuée, la demande va directement à la Migros la plus proche, en l’occurence celle du centre commercial Les Cygnes, aux Pâquis.

Sur place, une tablette trône dans l’espace client. Une notification retentit au moment où la commande est passée, presqu’instantanément. Les explications de Floran Baillif, project manager chez Smood:

Floran Baillif  Project manager chez Smood

Place alors au « picking », un employé de la Migros remplit le charriot avant de transmettre son contenu au livreur de Smood. Victor y travaille depuis six ans, c’est lui qui nous conduit jusqu’à la rédaction dans sa smart rose, couleur caractéristique de la marque. Malgré le délais assez serré, il ne semble pas stressé:

Victor Livreur chez Smood

Pour les besoins de l’émission, le processus a été plus long que d’habitude. Mais après un trajet rapide jusqu’à la rue des Bains, la commande est tout de même livrée en 50 minutes directement dans notre studio, à Benjamin Smadja. La promesse d’effectuer cette livraison en moins d’heure est donc tenue:

Arrivée dans les studios de Radio Lac

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

29 avions Swiss cloués au sol. A Genève, de nombreux vols annulés

Publié

le

Les problèmes avec les C-Series pourront entraîner des annulations de vol (archives) (©KEYSTONE/WALTER BIERI)

La compagnie aérienne Swiss va temporairement immobiliser ses appareils A220, conçus par le canadien Bombardier (C-Series) et repris par l’homologue européen Airbus. Ces avions doivent faire l’objet d’une inspection complète en raison de problèmes moteur. Ce passage à l’atelier entraînera des annulations de vols, indique Swiss mardi.

En tout, plus de 9000 personnes sont concernées d’après la porte-parole de Swiss, Meike Fuhlrott :

Meike Fuhlrott Porte-parole de Swiss

Meike Fuhlrott, qui précise qu’il ne s’agit pas véritablement de clouer les avions au sol:

Meike Fuhlrott Porte-parole de Swiss

Cette mesure est la conséquence d’un nouvel incident avec un avion C-Series/A220 ayant un réacteur de Pratt & Whitney. Swiss réintégra ces appareils dans sa flotte uniquement après une inspection complète, selon le communiqué.

Swiss prend très au sérieux ces incidents et est en contact avec les autorités compétentes, Airbus et Pratt & Whitney, a fait savoir la compagnie aérienne.

A quelques jours des vacances, les détails avec Sebastien Telley et Benjamin Smadja

Concernant l’annulation des vols, Swiss a aussi indiqué que les passagers touchés ont été contactés activement, si leurs coordonnées ont été fournis lors de la réservation. Ces passagers pourront être transférés sur d’autres vols au frais de Swiss.

Source: ATS et Radio Lac

Continuer la lecture

A la une

Dans la peau de mon grand-père

Publié

le

Pro Senectute fête son 100e anniversaire. Sur la plaine de Plainpalais, samedi 12 octobre, environ mille personnes sont attendues autour de stands d’information, de performances et d’une flash mob. Parmi les participants, l’IMAD, institution genevoise de maintien à domicile. Dans ses locaux, elle met à disposition un simulateur, qui permet de se glisser dans la peau d’un senior, et que nous avons essayé.

Nous sommes à l’IMAD, à Carouge, l’institution genevoise de maintien à domicile, qui livre notamment des repas aux personnes en besoin. C’est ici que l’on peut essayer le simulateur, qui pèse environ trente kilos et que l’on enfile, comme une sorte de seconde peau. Avec ça, effectuer un mouvement devient beaucoup plus complexe.

Explications et présentation avec Amador Morales: « technicien » à l’IMAD

Amador Morales  Formateur

Cette deuxième peau, nous avons décidé de l’enfiler pour vous décrire comment cela se passe:

Tadeusz Roth

Après l’exercice, place à l’indispensable débriefing avec Amador Morales:

Amador Morales  Formateur

C’est donc une véritable immersion dans la vie d’un senior que permet ce dispositif. Avec cela, on prend conscience des difficultés auxquelles sont soumises les personnes âgées. Mais s’il s’agit de leur venir en aide, il ne faut pas pour autant les infantiliser. C’est ce que rappelle le directeur de Pro Senectute, Joël Goldstein :

Joël Goldstein  Directeur de Pro Senectute

C’est justement l’esprit de l’événement de samedi. Pour la directrice de l’IMAD, Marie Da Roxa, la santé des aînés ne peut pas faire abstraction du social:

Marie Da Roxa Directrice générale de l'IMAD

Le centième anniversaire de Pro Senectute, c’est samedi entre 13h et 16h30. La flash mob se tient à 15h30. Plus d’informations sur le site internet de l’organisation : https://ge.prosenectute.ch/

Continuer la lecture

Culture

ITW VIDEO David LaChapelle: 30 ans de photographies à Genève

Publié

le

Le photographe et réalisateur David LaChapelle. (©KEYSTONE/EPA/GERO BRELOER)

Le célèbre photographe et réalisateur américain David LaChapelle expose pour la première fois en Suisse, à Genève, dans une rétrospective à la fois envoûtante et pleine de sens

Trente ans de carrière sont pour la première fois présentés au public helvétique, un événement exceptionnel qui démarre ce vendredi à la Galerie des Bains à Genève.

L’artiste américain propulsé par Andy Warhol, s’est fait mondialement connaître pour ses œuvres, non seulement en tant que photographe, mais également comme réalisateur. Il a immortalisé les plus grandes stars, dans un style contemporain et expressionniste, aux fortes influences musicales, de la renaissance ou encore du monde spirituel.

Reconnaissables entre toutes, ses photographies transmettent un message au public, celui que le monde actuel a besoin de changement et d’illumination. David LaChapelle est en effet un artiste à l’éclectisme prononcé. Il s’inspire aussi bien de la magie, de l’esthétisme et de l’univers biblique pour dénoncer le consumérisme et le matérialisme qui, selon ses mots, « ne fonctionnent pas ». 

A 56 ans, le photographe suit désormais ses convictions et vit depuis 13 ans dans une ferme écologique à Hawaï. Avec ce changement, David LaChapelle a souhaité mettre un terme à sa carrière de photographe de mode, sans pour autant renoncer à l’art. Sincère et engagé, le photographe se donne comme objectif de créer une émotion et toucher son public avec des œuvres monumentales qui valent le détour.

David LaChapelle était l’invité de Benjamin Smadja

Du 11 octobre 2019 au 25 janvier 2020, la Galerie des Bains de Genève (Rue des Bains, 22) exposera des œuvres réalisées entre 1987 et 2019. Vernissage de l’exposition « Radiance »vendredi 11 octobre dès 18h.

Continuer la lecture