Rejoignez-nous

Cinéma & Séries TV

Prix du cinéma suisse: Des Quartz 2022 sous l'ombre de la guerre en Ukraine

Publié

,

le

(KEYSTONE/Walter Bieri )
"Olga" d'Elie Grappe a remporté vendredi le Prix du meilleur film de fiction 2022 et "Ostrov" celui du meilleur documentaire. La résonance entre ces films et la guerre en Ukraine aura pesé plus lourd que le nombre de nominations.

"Olga", le premier long métrage d'Elie Grappe, 28 ans et formé à l'ECAL, raconte l'histoire d'une jeune gymnaste ukrainienne qui se réfugie en Suisse au moment de la révolution pro-européenne de Maïdan en 2013 et 2014. Son film, coproduit par Point Prod et Jean-Marc Fröhle à Genève, rafle encore le prix du meilleur scénario et du meilleur son.

L'actrice d'"Olga" en Suisse

Bloquée plusieurs jours dans un abri anti-aérien à Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine, Anastasia Budiashkina, la jeune gymnaste de 20 ans qui incarne l'actrice principale dans "Olga", a réussi à rejoindre la Pologne puis la Suisse. Elle était présente vendredi soir à Zurich où elle s'est exprimée brièvement de façon émue et pudique sur l'agression de la Russie contre son pays.

Avec les derniers événements, "Olga" connaît une deuxième vie, car il est projeté en Angleterre, en Allemagne et aux Etats-Unis, où il est "utilisé" pour lever des fonds en faveur de l'Ukraine. "Il faut que nous restions éveillés, il faut continuer de participer aux dons et aux collectes", souligne Elie Grappe.

Dans le film, Olga est tiraillée entre son entraînement sportif à Macolin en vue des JO et les manifestations à Kiev où sa mère, journaliste, est impliquée. "Cette tension entre gymnastique et images documentaires de la révolution, c'est aussi ce que vit mon personnage. Ces deux imageries-là n'ont rien à faire ensemble et en même temps n'arrêtent pas de s'entrechoquer."

Pour le son, c'est à peu près le même champ lexical: le claquement de la barre de métal fait écho à ceux des coups pendant les manifestations, a-t-elle dit dans une interview à Keystone-ATS.

La métaphore d'Ostrov

Le documentaire "Ostrov" de la Russe Svetlana Rodina et de Laurent Stoop s'intéresse lui à une île russe sur laquelle la vie était autrefois florissante avant de s'éteindre avec la chute de l'URSS. Aujourd'hui, les habitants n'ont plus guère que leur foi dans le "sauveur" Vladimir Poutine.

"Avec la guerre en Ukraine, notre film est devenu une métaphore beaucoup plus profonde", a dit Svetlana Rodina sur les ondes de la RTS. "La Russie en attaquant l'Ukraine s'isole, se transforme en île".

"Pendant le tournage, nous avions des signes que la guerre était en préparation, mais sans vraiment le comprendre", a-t-elle poursuivi. "Nos protagonistes regardaient les actualités tous les soirs à la télévision russe et nous avons filmé cela plusieurs fois. Et chaque jour, un, deux ou trois sujets mentionnaient les soi-disant nazis en Ukraine".

Claudia Grob meilleure actrice

La pluie de nominations, attribuées à d'autres films, auront pesé moins lourd dans la balance. Dans "La Mif" (6 nominations), le Genevois Frédéric Baillif a travaillé avec les résidentes et la directrice d'un vrai foyer. Et cette dernière Claudia Grob a remporté le Quartz de la meilleure actrice.

Pourtant elle ne se considère pas comme une comédienne: "nous avons joué notre propre rôle, mais pas notre propre histoire", a-t-elle expliqué Keystone-ATS. Le meilleur second rôle féminin revient aussi à une actrice non professionnelle de "La Mif", Anaïs Uldry - Audrey dans le film. "La Mif" gagne encore le prix du meilleur montage.

Anaïs Uldry

Pablo Caprez récompensé

La meilleure interprétation masculine revient à Pablo Caprez (Gabriel) dans"Soul of a Beast" du réalisateur zurichois Lorenz Merz, nominé huit fois, un record. Ce film se voit encore décerner les prix de la meilleure musique et celui de la meilleure photographie.

Le Prix du Cinéma Suisse est décerné par l'Office fédéral de la culture (OFC), en collaboration avec l'association "Quartz" Genève Zurich et la SSR. Outre les mentions à la guerre en Ukraine et à la prochaine votation sur la Lex Netflix en mai, la forte présence d'acteurs et d'actrices non professionnels aura été frappante lors de cette édition.

Quant au prix d'honneur, le conseiller fédéral Alain Berset l'a attribué au cinéaste Fredi M. Murer. Il est le réalisateur entre autres de "L'Âme-soeur", "Pleine lune" et "Vitus".

Les cinq fictions nominées pour cette édition 2022 et quatre documentaires sur cinq ont été co-produits par la SSR dans le cadre du pacte de l'audiovisuel. Trois des cinq fictions retenues ("Olga", "La Mif" et "Azor") ont été réalisées ou produites par des Romands comme deux documentaires sur cinq ("Les Guérisseurs" et "Réveil sur Mars").

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cinéma & Séries TV

Un Genevois a participé à la saison 4 de Stranger Things

Publié

le

Une réunion de fan devant l'Empire State Building de New York (USA) habillé aux couleurs de la série lors de la sortie de la saison 4 [Keystone]

La saison 4 de Stranger Things, disponible sur le service de vidéo à la demande Netflix, est un véritable carton. Sortie en deux temps, elle est devenue la deuxième série Netflix a dépassé le milliard d'heures de visionnages après Squid Game

Point fort de la série, un univers qui nous plonge au cœur des années 80 mais surtout ses effets spéciaux, présents en nombre. Employé par Rodéo FX, un studio travaillant notamment sur Stranger Things, Tiago Azevedo, un Genevois de 27 ans parti à Montréal en 2019 a pris part à l'épisode 4 de la dernière saison publiée. Son parcours, son rôle sur Stranger Things et son métier, interview garanti sans spoiler.

 

Son parcours (de Genève à Montréal):

Tiago Azevedo - Son parcoursCompositeur VFX chez Rodeo FX

 

Son travail (et celui de son studio) sur Stranger Things: 

Tiago Azevedo - Son rôle sur Stranger ThingsCompositeur VFX chez Rodeo FX

Pour identifier son travail sur l'épisode 4 de la saison 4 sans révéler d'élément, il s'étend de l'arrivée d'un personnage dans une atmosphère rouge jusqu'à la quasi fin de l'épisode. Une scène qui dure un peu plus de 5 minutes.

Son métier en général et l'évolution de celui-ci:

Tiago Azevedo - Son métierCompositeur VFX chez Rodeo FX

 

35 siècles de visionnage en une semaine

Rien que sur la semaine du 4 au 10 juillet, plus de 188 millions d'heures de visionnage ont été comptabilisées dans le monde par Netflix, ce uniquement pour la saison 4. Un décompte qui atteint plus de 311 millions en comptant les 4 saisons de la série se tenant dans la petite ville d'Hawkins, dans l'Amérique profonde. Cela représente 35'515 ans de visionnage.

Continuer la lecture

Actualité

Bastian Baker prête sa voix pour les Minions 2

Publié

le

C'est l’une des sorties les plus attendues de l’année : les Minions reviennent pour un 2e volet!

La particularité cette fois-ci: un romand voit son nom au générique. Il s’agit de Bastian Baker qui prête sa voix à Jean Claude, un superméchant qui mène la vie dure aux petits bonshommes jaunes. Le chanteur vaudois double ce personnage pour la version française et la version allemande. Dans la version originale, c’est Jean-Claude Van Damme qui prête sa voix à Jean-Claude!

L’enregistrement a eu lieu en avril 2021, une période marquée par la pandémie de Covid, rappelez-vous.

Bastian Baker nous explique comment cela s’est passé :

Bastian BakerLe chanteur vaudois prête sa voix pour les Minions 2

"Les Minions 2 : Il était une fois Gru" sort sur les écrans romands ce mercredi 6 juillet.

Crédit photo:  KEYSTONE Byline GIAN EHRENZELLER

Continuer la lecture

Cinéma & Séries TV

L'animation suisse à l'honneur au festival d'Annecy

Publié

le

Mune, HEBOYAN Alexandre, PHILIPPON Benoît

C’est un peu l’équivalent du festival de Cannes du film d’animation… Le Festival International du Film d’Animation d’Annecy a lieu en ce moment en France voisine. Et cette année l’invitée d’honneur, c’est la Suisse!

Au programme des rétrospectives, des cartes blanches de réalisateurs et une belle sélection suisse retenue dans la compétition officielle. Parmi eux, il y a Miracasas un court métrage réalisé par la genevoise Raphaelle Stolz.

Raphaëlle StolzRéalisatrice

Au total, 13 productions helvétiques sont en compétition dans les différentes catégories, dont Miracasas, le court métrage de la genevoise Raphaelle Stolz. Nous lui avons demandé l’objectif de sa présence à Annecy.

Raphaëlle StolzRéalisatrice

La Suisse est donc l'invitée d’honneur cette année pour commémorer les 100 ans de l'animation helvétique. Alors est-ce qu’être mis en avant à Annecy est une bonne chose pour l’animation Suisse? La réponse du réalisateur fribourgeois Samuel Guillaume, qui a remporté le prix du public en 2007 à Annecy.

Samuel GuillaumeRéalisateur

Le Festival International du Film d’Animation d’Annecy se déroule jusqu’à samedi avec des projections gratuites en plein air au bord du lac tous les soirs.

 

Continuer la lecture

Cinéma & Séries TV

« Le Trésor du Petit Nicolas » : gagnez vos places pour la sortie du film !

Publié

le

Radio Lac vous offre la possibilité de remporter 20 places pour la sortie en salle du film « Le Trésor du Petit Nicolas » avec Jean-Paul Rouve, Audrey Lamy et Ilan Debrabant!

 

Dans le monde paisible du Petit Nicolas, il y a Papa, Maman, l'école, mais surtout, sa bande de copains. Ils s'appellent Les Invincibles, mais ils sont avant tout inséparables. Du moins le pensent-ils. Car quand Papa reçoit une promotion et annonce que la famille doit déménager dans le sud de la France, le petit monde de Nicolas s'effondre. Comment imaginer la vie sans ses meilleurs amis Sans les croissants d'Alceste, les lunettes d'Agnan, les bêtises de Clotaire, loin de leur cher terrain vague Aidé par ses copains, Nicolas se met en quête d'un mystérieux trésor qui pourrait lui permettre d'empêcher ce terrible déménagement.

 

20211022

Ce concours n'est plus en ligne.

Continuer la lecture

Cinéma & Séries TV

Sortie en salle de OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire

Publié

le

Très attendu, le troisième volet des aventures de l’agent secret Hubert Bonisseur, interprété par Jean Dujardin, sort dans les salles obscures aujourd'hui. La sortie a déjà été repoussée deux fois mais cette fois-ci, c'est la bonne. Douze ans après "Rio ne répond plus", OSS 117 est de retour! Benjamin Smadja est allé à la rencontre de son acteur principal.

 

 

L'histoire se déroule en 1981. Hubert Bonisseur de La Bath se rend en Afrique de l'Est, au Kenya, pour aider le dirigeant à mater des rebelles dans le cadre de la Françafrique. Pour cette nouvelle mission, plus délicate, plus périlleuse et plus torride que jamais, il est contraint de faire équipe avec un jeune collègue, le prometteur OSS 1001.

 

 

Après Michel Hazanavicius, c'est Nicolas Bedos qui a repris les rênes de la réalisation, et Pierre Niney a rejoint le casting dans le rôle d'OSS 1001. Le binôme 117-1001 sera à n'en pas douter à l'origine d'une nouvelle série de répliques cultes du cinéma français! Gagnez vos places avec Sophie en écoutant Radio Lac Matin tous les jours entre 16h et 19h.

Continuer la lecture