Rejoignez-nous

Culture

Le Prix BD Zoom 2022 attribué à Hélène Becquelin pour "1979"

Publié

,

le

Archives Salon du Livre

Hélène Becquelin a remporté le Prix BD Zoom 2022 de Genève pour son album "1979" paru aux éditions Antipodes. Cet ouvrage raconte l'adolescence solitaire et décalée de l'autrice et sa découverte du milieu rock punk des années 1970 à Lausanne.

Ce prix doté de 10'000 francs vise à mettre en valeur la richesse de la bande dessinée romande. Il permet aussi de stimuler le goût de la lecture auprès des élèves de secondaires II qui constituent le jury. Au total, 53 classes genevoises, soit plus de 750 jeunes, ont participé à cette opération.

Dans "1979", Hélène Becquelin montre comment une jeune fille découvre une grande ville avec le milieu alternatif de ces années. Le lecteur suit l'héroïne, accompagnée de son ami imaginaire, jusqu'à ce qu'elle trouve sa voie.

Ce concours de bande dessinée est organisé par le Département genevois de l'instruction publique, de la formation et de la jeunesse (DIP) et la Fondation BNP Paribas Suisse. Le trophée 2022 a été remis vendredi à la gagnante par la cheffe du DIP Anne Emery-Torracinta.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Karl’s kühne Gassenschau dit au revoir à St-Triphon (VD)

Publié

le

Karl’s kühne Gassenschau a présenté durant tout l'été son spectacle "Silo 8" dans les carrières de St-Triphon (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Karl’s kühne Gassenschau tire un bilan "très positif" de sa dernière saison dans les carrières de St-Triphon (VD). Près de 75'000 spectateurs ont afflué pour voir une nouvelle version du spectacle "Silo 8". La troupe ignore quand elle pourra revenir en Suisse romande.

Un centre de données doit voir le jour sur le site de la carrière des Andonces, à St-Triphon. Le projet ayant pris du retard, Karl’s kühne Gassenschau a pu s'y produire cette année encore. Désormais, la troupe ignore quand elle pourra revenir en Suisse romande: "cette question n'a pour le moment pas de réponse", indique-t-elle dimanche.

L'an prochain, une nouvelle pièce intitulée "Reception" sera jouée en Suisse alémanique, dès le mois de juin à Dietikon (ZH). Les travaux d'aménagement pour ce spectacle aquatique sont en cours.

Souvenir lumineux

Dans le Chablais vaudois, la troupe alémanique explique qu'elle gardera "un lumineux souvenir de ces belles soirées" passées sur le site: "au revoir St-Triphon et merci pour tout". Elle tire sa révérence avec "Silo 8", qui aura attiré, résultats alémaniques et romands confondus, plus de 575'000 personnes au total.

Le spectacle, qui mêle poésie et cascades, emmenait le spectateur dans une maison de retraite un peu spéciale où la directrice veut contraindre ses pensionnaires à déposer leurs souvenirs personnels à la réception. Mais cela ne se passe pas comme elle le souhaite et les aînés se rebellent.

A St-Triphon, une cinquantaine de personnes de la région se sont relayées pour prêter main forte à l'équipe de Karl’s kühne Gassenschau, pour le nettoyage, le stationnement ou l'accueil, précise le communiqué. En 2023, 72 représentations ont eu lieu.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le compositeur Volker Bertelmann distingué au Zurich Film Festival

Publié

le

Volker Bertelmann a reçu cette année un Oscar pour la musique qu'il a composé pour le film "A l'Ouest rien de nouveau". (© KEYSTONE/AP Invision/JORDAN STRAUSS)

Le Zurich Film Festival (ZFF) a rendu hommage samedi soir à la Tonhalle de Zurich au compositeur allemand Volker Bertelmann, lauréat d'un Oscar. Il a reçu le Career Achievement Award.

Avec le Career Achievement Award, le ZFF rend hommage à des cinéastes importants. Volker Bertelmann, pianiste virtuose, a composé des musiques iconiques, écrit le ZFF dans un communiqué.

M. Bertelmann a créé sa musique de film la plus réussie pour "A l'Ouest rien de nouveau" d'Edward Berger, poursuit le festival. L'oeuvre avait reçu quatre Oscars, dont celui de la meilleure musique de film.

Le compositieur a le même soir, en sa qualité de président du jury de la 11e Concours international de musique de film, remis à l'Irlandais Elliot Murophy l'Oeil d'or, doté de 10'000 francs, pour la meilleures musique de film internationale.

Le jury a choisi Elliot Murphy parmi les 153 soumissions provenant de tous les continents. "Sa musique donne au film une identité supplémentaire très personnelle sans pour autant l'écraser, de sorte que l'on souhaiterait ne pas vouloir voir le film sans la musique", écrit le ZFF.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le ciné-bus de Roadmovie en tournée en Suisse romande

Publié

le

"Last Dance" de Delphine Lehericey, présenté à Locarno en 2022, sera projeté cet automne dans plusieurs communes romandes (archives). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Après avoir sillonné la Suisse alémanique en septembre, le cinéma itinérant Roadmovie arrive début octobre en Suisse romande, notamment à Noville dès lundi puis Cugy, Genolier et Moudon. Chaque automne depuis 20 ans, l'association organise des projections dans des communes ne possédant pas ou plus de cinéma.

Du 13 septembre au 20 novembre, le ciné-bus de Roadmovie va s'arrêter dans une quarantaine de communes pour présenter des films suisses. Le temps d'une étape, des locaux de gym ou des halles polyvalentes vont se transformer en salles de cinéma.

La journée se déroule en deux temps. L'après-midi est dédié aux élèves de l'école primaire qui découvrent des courts-métrages sans dialogue sélectionnés pour leurs scénarios pleins de fantaisie et leurs procédés techniques créatifs, explique l'association.

Le soir, une projection gratuite et ouverte à tous est proposée. Cette année, la programmation invite le public à repenser le voyage, qu'il soit spirituel, politique ou encore forcé, note le communiqué.

"Last Dance" réalisé par Delphine Lehericey et mettant en scène François Berléand sera projeté à Noville (2 octobre), à Cugy (le 3) et à Genolier (le 5). Le film raconte l'histoire d'un septuagénaire devenu veuf, qui intègre une troupe de danse pour honorer une promesse faite à sa femme.

Le 6 octobre, le film franco-suisse de Lionel Baier "La dérive des continents" sera projeté à Moudon. Le ciné-bus se déplacera ensuite en Valais (Sembrancher, Saxon, Arbaz et Riddes), puis en novembre pour quelques dates dans les cantons du Jura, Neuchâtel et Fribourg. La dernière étape est prévue le 20 novembre à Dardagny (GE).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Fréquentation des salles obscures: une hausse de 30% en un an

Publié

le

Les salles de cinéma se battent bec et ongles pour continuer d'exister. (© KEYSTONE/EPA/ALLISON DINNER)

Les amateurs du 7e art semblent reprendre le chemin des salles obscures. Cette année, leur fréquentation a grimpé de 30% par rapport à 2022, passant de 6 à 7,8 millions d'entrées, selon ProCinéma, l’association des exploitants de salles et des distributeurs.

Il ne manque que 10% pour retrouver les chiffres d’avant la pandémie. "Nous espérons retrouver l'année prochaine les résultats de 2019", déclare René Gerber, secrétaire général de ProCinema dans une communiqué, publié en fin de semaine.

Les blockbusters restent les locomotives. "Avatar: La voie de l’eau" a enregistré plus d’un million d’entrées, "Barbie", 640’000, et "Super Mario Bros. Movie", 560’000. Avec une part de marché de 5,6% (419’058 entrées), le film suisse se maintient à son niveau habituel.

Places assises en légère baisse

Le nombre de salles de cinéma reste à peu près constant depuis 2019, avant le début de la pandémie: ProCinema en dénombre 605 contre 609 il y a quatre ans. Les places assises n'ont que marginalement diminué, passant de 101'739 (2019) à 97'455 (2023).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Un plan pour rendre la culture plus accessible malgré un handicap

Publié

le

Le Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne a obtenu le label "Culture inclusive " de Pro Infirmis, qui accompagne les institutions culturelles pour la réalisation de leurs mesures d'inclusion (Photo d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Conseil d'Etat vaudois a présenté jeudi son plan d'action de 20 projets et mesures pilotes pour renforcer l'accès à la culture pour les personnes en situation de handicap. Celui-ci doit déboucher en 2026 sur un programme cantonal en faveur de la culture inclusive.

"L'accès à l'offre culturelle est un droit fondamental", a déclaré la conseillère d'Etat en charge de la Santé et de l'Action sociale, Rebecca Ruiz, devant les médias réunis au Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA) à Lausanne. "Aujourd'hui il n'est plus question de placer les personnes différentes dans des lieux spéciaux. Une société inclusive s'adapte pour garantir le même accès et les mêmes chances à tous", a-t-elle ajouté.

"Les mesures portent sur l'ensemble de la chaîne d'accessibilité à la culture", a précisé sa collègue Nuria Gorrite, cheffe du Département de la culture, des infrastructures et des ressources humaines. Il s'agit notamment de créer des dynamiques régionales, de renforcer l'offre de déplacement, d'organiser une communication spécifique et d'améliorer la participation à la culture des personnes concernées.

Synthèse vocale et médiation culturelle

Le plan a été élaboré suite à un état des lieux de l'accessibilité à l'offre culturelle dressé en 2019, et à des consultations avec des communes ainsi que des milieux privés, culturels et de défense des personnes en situation de handicap.

Des mesures spécifiques ont déjà été déployées, comme la mise à disposition d'une synthèse vocale pour le site internet de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne permettant aux personnes malvoyantes de le consulter sans restriction. Une brochure répertoriant les prestataires en inclusion culturelle pour le territoire vaudois a également été éditée.

Le MCBA, à l'instar des deux autres musées cantonaux de la Fondation Plateforme 10, a obtenu le label "Culture inclusive" de Pro Infirmis, qui accompagne les institutions culturelles pour la réalisation de leurs mesures d'inclusion. Deux médiatrices culturelles ont ainsi brièvement présenté quelques actions mises en place pour les visiteurs en situation de handicap.

Portée très large

Parmi celles-ci, des visites descriptives ou tactiles pour les personnes avec une déficience visuelle. Des actions spécifiques sont également réalisées, comme la mise à disposition d'un clavier électrique devant l'oeuvre de Charles Giron intitulé "Jeune femme au piano", sur lequel des personnes avec une déficience intellectuelle peuvent improviser l'air joué par la jeune femme en question.

Une application de visite en langue des signes, également dotée de sous-titres et de commentaires audio a été mise au point. Tous les visiteurs, avec ou sans handicap peuvent donc en bénéficier sans discrimination.

"La promotion de l'offre culturelle inclusive concerne tout le monde", a fait remarquer Rebecca Ruiz. "Une rampe d'accès ne sera pas seulement profitable pour les personnes en fauteuil roulant, mais également pour les seniors ou les personnes avec une poussette. Les surtitres à l'opéra ne bénéficient pas qu'aux personnes sourdes, tout comme les textes en langage simplifié peuvent être appréciés par les personnes allophones ou dyslexiques."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture