Rejoignez-nous

Festivals

Record de fréquentation pour Antigel

Publié

,

le

En dix ans, le festival Antigel est devenu un événement majeur de la scène culturelle genevoise. Samedi, les organisateurs de la dixième édition de la manifestation affichaient un grand sourire. Le public n'a jamais été aussi nombreux.

Aux quatre coins du canton, sur l'ensemble du festival, 99% des billets ont été vendus à 55'000 spectateurs. La fréquentation a augmenté de 10% par rapport à 2019. Tous les "pass festivaliers" ont trouvé preneur, ce qui montre, selon les organisateurs, la volonté du public de s'intéresser à d'autres types de spectacles.

Les gens se sont rués sur les 7 événements maison "Made in Antigel" qui ont tous affiché complet très rapidement après la mise sur le marché des billets. L'un de ces spectacles se déroulait à Balexert. L'immense centre commercial a été envahi de zombies, avides de trouver d'éventuels survivants dans un décor de fin du monde.

Accordéoniste virtuose

Dans le domaine de la musique, le festival a voulu toucher un vaste public. A l'Alhambra, centre névralgique de la programmation, plusieurs concerts ont rencontré un énorme succès. La pionnière de la musique électronique Suzanne Ciani a enchanté les spectateurs. L'accordéoniste Mario Batkovic a conquis le public par sa virtuosité.

Antigel se caractérise par l'occupation d'endroits insolites. Cette année, c'est la vieille caserne des Vernets qui a été transformée en espace de clubbing et de fête. Les événements proposés sur le site ont fait le plein. Plus de 20'000 personnes ont visité le bâtiment, appelé à disparaître, que la troupe a déjà abandonné.

Pour la prochaine décennie, le festival s'est fixé comme but de fidéliser et de diversifier encore plus son public, en offrant une programmation de qualité, avec des propositions artistiques sortant des sentiers battus. Un dernier spectacle est programmé le 19 mai. Un concert de Kraftwerk-3D dans l'amortisseur de bruit de l'aéroport

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Festivals

Au Paléo, la révolution locale de la vaisselle réutilisable

Publié

le

Le Paléo a acheté 100 000 assiettes

Le Paléo Festival, événement phare de la scène musicale en Suisse romande, continue d'innover et de surprendre ses festivaliers. Cette année, au-delà des concerts et des saveurs venues des quatre coins du monde, le festival se distingue par une initiative écologique majeure: l'introduction de vaisselle réutilisable "made in Paléo".

Lors de la conférence de presse, Céline Lavergniat, déléguée à la durabilité et directrice du département nourriture et boissons, a présenté cette nouveauté avec enthousiasme. "C'est une vaisselle écrue, qui nous appartient et qui comprend trois modèles. Nous avons mis en place un partenariat avec l'entreprise Ecomanif qui se situe à Yverdon," a-t-elle expliqué. Cette initiative vise à réduire l'empreinte écologique du festival en favorisant une circularité des ressources.

Le Paléo Festival, en tant que manifestation la plus importante de la région, a décidé de prendre les devants. "On privilégie vraiment une circularité, on est le festival, ou du moins la manifestation la plus importante de la région. On avait des quantités tellement importantes que c'était à nous d'investir," a ajouté Céline Lavergniat. En investissant dans cette vaisselle réutilisable, le festival espère non seulement réduire ses déchets, mais aussi encourager d'autres événements en Suisse romande à suivre cet exemple.

Les festivaliers auront l'occasion de tester cette nouvelle vaisselle dès cette année. Cette initiative s'inscrit dans une série de mesures écologiques déjà mises en place par le Paléo, comme l'utilisation de gobelets réutilisables.

Avec IA

Continuer la lecture

Culture

Paléo ouvre ses portes mardi à Nyon

Publié

le

Paléo ouvre ses portes mardi à Nyon- KEYSTONE Byline MARTIAL TREZZINI
Paléo démarre mardi pour une 47e édition. Quelque 250'000 festivaliers sont attendus pour profiter des 200 concerts, des huit scènes et de quelques nouveautés, dont un spectacle de drones dimanche soir à la place du traditionnel feu d'artifice.

Patron du festival nyonnais, Daniel Rossellat n'a pas voulu en dire davantage lundi devant la presse sur la principale innovation de l'année.

On sait uniquement que l'événement a été confié à Groupe F. Une entreprise française à l'origine de réalisations prestigieuses à travers le monde, par exemple pour la Coupe du monde de football 2022 au Qatar ou des spectacles de Nouvel An dans de nombreuses villes. Le Groupe F Suisse avait déjà illuminé la rade de Genève en mai 2023 dans le cadre du festival Feu Ô Lac.

Daniel Rossellat:

Daniel RossellatPatron du Paléo Festival

Les autres nouveautés sont surtout logistiques cette année. Paléo a ainsi acquis 100'000 assiettes consignées, jusqu'ici achetées à l'étranger. Un partenariat a été conclu avec la société yverdonnoise Ecomanif pour gérer cette vaisselle, notamment son lavage.

Egalement dans un souci de durabilité, Paléo a développé son offre de mobilité avec de nouvelles haltes de transports publics dans la région. Au total, une vingtaine de lignes spéciales (trains, bus, cars postaux, bateau) desservent toute la Suisse romande.

Le soleil après l'inondation

En matière de météo, Daniel Rossellat s'est réjoui "des belles promesses de soleil" pour la semaine à venir. Tout avait pourtant mal commencé:

Daniel RossellatPatron du Paléo Festival

Tout est donc rentré dans l'ordre. C'est le cas aussi sur la ligne de train Nyon-St-Cergue, victime du même orage et à nouveau "pleinement opérationnelle" depuis samedi.

Le fondateur du festival a aussi souligné que Paléo fêtait deux anniversaires cette semaine: les 15 ans de la Ruche, dédiée aux arts de rue et du cirque, et les 20 ans du Village du Monde, consacré cette année aux Balkans. Un pont de 60 m, "ouvrage architectural phare de la région", a notamment été construit pour l'occasion.

"Supplément d'âme"

Depuis son annonce mi-mars, la programmation n'a connu aucune annulation. Il y en aura pour tous les goûts et tous les âges, entre vedettes planétaires (Patti Smith, Sean Paul, Nile Rodgers, Burna Boy), stars de la chanson française (Véronique Sanson, Calogero, Zaho de Sagazan), figures du rap (Booba, IAM), de la techno (Paul Kalkbrenner) ou de la pop (Mika, Sam Smith).

Les 200'000 billets s'étaient écoulés le 20 mars en 21 minutes, un record absolu. Comme les années précédentes, le festival mettra encore en vente 1500 billets chaque matin sur son site internet.

Alors les festivals de l'été connaissent "un succès variable", Daniel Rossellat a répété que la recette idéale consistait à apporter "un supplément d'âme", à faire en sorte que le festival ne soit "pas uniquement une suite de concerts, mais une expérience globale avec une importante dimension sociale".

Quelles sont les attentes de Daniel Rossellat pour cette 47e édition?

Daniel RossellatPatron du Paléo Festival

Quelque 250'000 festivaliers sont attendus. Le plus grand open air de Suisse dénombre aussi 5400 bénévoles, 8500 campeurs ou encore 500 journalistes. Le budget est stable à 31 millions de francs.

ATS avec la rédaction.

Continuer la lecture

Festivals

Avec Plein-les-Watts, le reggae s'invite à Lancy

Publié

le

Image pretexte (Pexels)

La 16e édition du Plein-les-Watts Festival se déroule au Parc Navazza-Oltramare de Lancy jusqu'à samedi. Un open air aux couleurs reggae grâce à un panel d'artistes de tous horizons. Chaque soir, deux têtes d’affiche internationales partageront leurs "good vibes" avec le public.

 

Ce soir vendredi, Collie Buddz (USA), chanteur et producteur américain ayant travaillé avec les plus grandes stars (Beyoncé, Snoop Dog, Shaggy ou encore Sean Paul), et Luciano (JAM), auteur-compositeur et interprète renommé de reggae nu roots sur la scène internationale.

Samedi, la légendaire Marcia Griffiths (JAM), la Queen of Reggae membre des I-Threes (trois chanteuses de Bob Marley & The Wailers) illuminera le parc de sa voix chaleureuse. Egalement au programme, celle de Johnny Clarke, suave et frêle, caractéristique du vieux reggae, reconnue et adulée en Jamaïque.

Le festival qui attire plus de 20'000 personnes chaque année retrouvera ses fondamentaux, avec trois scènes, cinq bars, une vingtaine de foodtrucks et stands de nourriture du monde, un village artisanal et de nombreuses animations pour tous les âges. Parmi les nouveautés, il mettra notamment en place pour la première fois un concept de WC non genré.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Festivals

Le festival de la cité et ses 140 projets à Lausanne cette semaine

Publié

le

Le Festival de la Cite en 2022 (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Le Festival de la Cité défrichera de nouveaux territoires artistiques dès mardi et jusqu'à dimanche à Lausanne. La 52e édition de la manifestation gratuite propose au public de jongler entre 136 projets dans 32 lieux de la capitale vaudoise. L'équipe du meilleur réveil des vacances traverse la Versoix pour en parler.

 

Le Festival de la Cité se déploiera dans son fief historique, au bord du lac ainsi que dans le parc et les vergers de l'Hermitage, sans oublier les after à l'usine Tridel. Au total, le grand rendez-vous culturel gratuit promet près de 180 représentations pour un budget de 2,4 millions de francs.

La programmation prend le pouls de la création contemporaine avec 61 représentations d'arts vivants, 66 concerts et 35 DJ sets. Part belle est faite au théâtre, à la danse, aux performances, à la musique ainsi qu'au cirque - qui bénéficie toujours d'une place importante - sans oublier acrobaties, cascades et cinéma.

Parmi les têtes d'affiche figurent Alice Ripoll, Laurène Marx, Vincent Fontannaz, Ilyas Mettioui, Kabeaushé, MC Carol, Billie Bird, Irreversible Entanglements ou encore Raül Refree. Au niveau musical, c'est un véritable tour du monde qui fera voyager le public, du Brésil au Maroc en passant par la Sardaigne.

Les artistes suisses et locaux seront aussi au rendez-vous. A noter entre autres, le concert de yodel, blues et orgue à la cathédrale de Lausanne d'Erika Stucky et Johannes Keller.

Parcours thématiques

Les cinq parcours thématiques se déclinent cette année en "Catharsis" (libération des passions), "Transmission" (de mémoires et de récits), "Forces collectives" (projets collectifs engagés), "Familles curieuses" (spectacles pour familles et jeune public) et "Nouvelles sensations" (projets inclassables et talents inventifs).

Question mobilité, la circulation et le stationnement seront difficiles et réglementés durant les soirées de spectacles. Il est interdit de parquer sur la place du Château jusqu’au 12 juillet, ainsi que dans les environs. Le pont Bessières et la rue Pierre-Viret seront fermés eux à la circulation jusqu'au 8 juillet.

L'an dernier, la manifestation avait attiré plus de 100'000 visiteurs.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Culture

Un air de piano flotte à Genève

Publié

le

Une personne joue sur un piano en libre service- KEYSTONE-MARTIAL TREZZINI

La musique va envoûter Genève ces prochains jours. Le festival les «Pianos Égarés» est de retour jusqu’au 23 juin.

Si vous entendez des airs de piano ces prochains jours à Genève, c'est normal!

Le festival les «Pianos Égarés» est de retour dès ce jeudi et jusqu’au 23 juin. L’association Tako, à l’origine du projet, met en libre-service 25 pianos un peu partout dans le canton, des lieux choisis en fonction de leur fréquentation ou de leur beauté. Comme au Parc des Bastions.

Reportage:

Reportage Les «Pianos Égarés»

Pour mettre en place cet événement musicale, il faut une organisation minutieuse. Jean-Daniel Conus, le coordinateur du projet:

Jean-Daniel ConusCoordinateur pour les «Pianos Égarés»

Le festival propose aussi des concerts gratuits et en plein air.

Un lieu de rendez-vous secret est donné au public. La programmation est 100% locale et variée avec du classique, du jazz, du rap ou de la soul.  

Continuer la lecture