Rejoignez-nous

Festivals

Record de fréquentation pour Antigel

Publié

,

le

En dix ans, le festival Antigel est devenu un événement majeur de la scène culturelle genevoise. Samedi, les organisateurs de la dixième édition de la manifestation affichaient un grand sourire. Le public n'a jamais été aussi nombreux.

Aux quatre coins du canton, sur l'ensemble du festival, 99% des billets ont été vendus à 55'000 spectateurs. La fréquentation a augmenté de 10% par rapport à 2019. Tous les "pass festivaliers" ont trouvé preneur, ce qui montre, selon les organisateurs, la volonté du public de s'intéresser à d'autres types de spectacles.

Les gens se sont rués sur les 7 événements maison "Made in Antigel" qui ont tous affiché complet très rapidement après la mise sur le marché des billets. L'un de ces spectacles se déroulait à Balexert. L'immense centre commercial a été envahi de zombies, avides de trouver d'éventuels survivants dans un décor de fin du monde.

Accordéoniste virtuose

Dans le domaine de la musique, le festival a voulu toucher un vaste public. A l'Alhambra, centre névralgique de la programmation, plusieurs concerts ont rencontré un énorme succès. La pionnière de la musique électronique Suzanne Ciani a enchanté les spectateurs. L'accordéoniste Mario Batkovic a conquis le public par sa virtuosité.

Antigel se caractérise par l'occupation d'endroits insolites. Cette année, c'est la vieille caserne des Vernets qui a été transformée en espace de clubbing et de fête. Les événements proposés sur le site ont fait le plein. Plus de 20'000 personnes ont visité le bâtiment, appelé à disparaître, que la troupe a déjà abandonné.

Pour la prochaine décennie, le festival s'est fixé comme but de fidéliser et de diversifier encore plus son public, en offrant une programmation de qualité, avec des propositions artistiques sortant des sentiers battus. Un dernier spectacle est programmé le 19 mai. Un concert de Kraftwerk-3D dans l'amortisseur de bruit de l'aéroport

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Festivals

Jain, MC Solaar, Imagination, Gossip et d'autres à Penthaz cet été (Interview)

Publié

le

Image d'illustration

Le Venoge Festival, qui se tiendra du 14 au 17 août, a révélé une programmation qui fait déjà vibrer les mélomanes. Des légendes de la musique telles que Earth, Wind & Fire, Imagination, Jain, Gilbert Montagné, MC Solaar, Gossip et bien d'autres sont attendues pour quatre soirées qui s'annoncent mémorables. Greg Fischer, le "taulier" du festival, était mon invité.

 

Comment faire venir tout ce beau monde dans le coeur du canton de Vaud? "C'est toujours la grande question chaque année" confie Greg Fischer, visiblement satisfait des premiers retours. "C'est du travail, tout simplement. On a de bons contacts avec beaucoup d'agents, et au fil des ans, on a su les convaincre d'amener leurs artistes dans notre petit coin de Pentaz."

La soirée du jeudi 15 août, en particulier, promet un revival des plus entraînants avec une programmation qui comprend ce que les années 90 ont fait de mieux et la présence de groupes cultes tels qu'Imagination ou Earth, Wind & Fire Experience by Al McKay "C'est un des guitaristes d'origine du groupe Earth, Wind & Fire qui tourne avec des musiciens pour nous faire revivre les belles années 80," explique Fischer.

Quant à la soirée du samedi, elle sera marquée par la présence de Jain, désormais bien ancrée dans le paysage musical francophone. "Je l'ai découverte au Chat Noir à Genève à ses débuts et c'est la première fois qu'elle peut venir sur la scène du Venoge" se souvient Greg Fischer. Le retour de Gossip, dont le nouvel album prévu en mars fait frémir d'impatience les aficionados du rock. "Avoir Gossip en exclusivité Suisse Romande, c'est vraiment un groupe indie-rock, et c'est un joli exemple de ce que le rock peut faire."

Mais le Venoge Festival, c'est aussi une attention particulière à la scène suisse, avec des artistes locaux comme Aliose, qui ouvriront la grande scène le samedi. "Ils font de la super musique et sont juste adorables," se réjouit Greg Fischer.

Le festival n'oublie pas non plus les icônes du hip-hop français avec la présence annoncée de MC Solaar. "C'est vraiment un plaisir. Il représente tellement, musicalement parlant, pour tellement de monde," confesse Fischer, avouant être un fan de la première heure du rappeur.

Cependant, le programmateur insiste sur le fait que les choix musicaux ne sont pas dictés par ses goûts personnels. "On ne fait clairement pas une programmation en fonction des groupes qu'on aime," précise-t-il. "On a à la base une programmation pour le public. C'est le plus important."

Les organisateurs promettent encore quelques surprises, mais une chose est sûre, le Venoge Festival 2024 s'annonce comme un événement incontournable pour tous les amateurs de musique. "Ce sera le méga dancefloor revival de l'été," conclut Greg Fischer, promettant des soirées où "tout le monde s'amuse".

Avec IA

Continuer la lecture

Culture

L'OSR va se produire en hologramme

Publié

le

KEYSTONE - SALVATORE DI NOLF

Un concert virtuel de l’Orchestre de la Suisse Romande est découvrir à Genève. Une septantaine de musiciens à voir sous forme d’hologramme.

Quel est le point commun entre le groupe ABBA, Maria Callas ou encore Whitney Houston?

Ces artistes se sont tous retrouvés sur scène sous forme d’hologramme. Des avatars numériques qui leur permettent de toujours être présents sur scène même…morts.

De plus en plus de chanteurs et chanteuses songent à utiliser les nouvelles technologies pour continuer à occuper les salles de concert. 

Et c’est aussi le projet de l’Orchestre de la Suisse Romande qui donnera le premier concert symphonique en hologramme jamais enregistré. Une performance à découvrir du 25 au 28 janvier dans le cadre de la 12e édition du salon Artgenève. Au total, 73 musiciens prendront la forme d’avatars numériques pour interpréter les Tableaux d’une exposition de Moussorgski. Ils ont été filmés et captés sous toutes les coutures pour saisir leur gestuelle ou les expressions des visages à l’automne dernier.

La matrice enregistrée sera utilisée pour développer en ligne un module pédagogique qui sera accessible depuis le site web de l’OSR. Le projet a été conçu avec la société vaudoise Cybel'Art.

A l’origine du projet: Steve Roger, le directeur de l’OSR. Il a été séduit notamment par la représentation de Maria Callas, qui était en hologramme. Un spectacle qui lui a donné envie de passer le cap avec ses propres musiciens.

Concrètement à Artgenève, pour profiter du concert de l’OSR, il sera inutile d’avoir des lunettes spéciales mais un casque audio sera fourni. 

Steve Roger:

Steve RogerDirecteur de l’OSR

Pour réaliser cet hologramme géant, il a fallu faire des prises d’images et de sons. Un enregistrement qui s’est déroulé à Beaulieu à Lausanne. Le travail pour obtenir la matrice finale et l’hologramme est titanesque:

Steve RogerDirecteur de l’OSR

La matrice qui a été enregistrée et qui a servi à créer l'hologramme aura une autre fonctionnalité, cette fois pédagogique:

Steve RogerDirecteur de l’OSR

Le site internet verra le jour courant 2024, la partie pour le casque virtuel viendra plus tard.

C’est une première mondiale pour un orchestre ce concert en hologramme. Et cela donne des idées pour la suite à Steeve Roger:

Steve RogerDirecteur de l'OSR

Les concerts de l’OSR en hologramme sont gratuits, il faut payer cependant l’entrée à ArtGenève.

Rdv du 25 au 28 janvier prochains.

Continuer la lecture

Festivals

Près de 70 événements à la 14e édition du Festival Antigel

Publié

le

(KEYSTONE/Martial Trezzini)
A Genève, la 14e édition du Festival Antigel aura lieu du 1er au 24 février. Près de 70 événements et 118 représentations auront lieu dans 21 communes genevoises ainsi qu'à Nyon (VD) et en France voisine.

"Antigel veut valoriser les communes genevoises à travers un projet culturel fort. La programmation a été construite au fil des coups de coeur et en réaction à l'actualité locale", a indiqué mardi Thuy-San-Dinh, codirectrice du festival avec Eric Linder, à l'occasion de la présentation de la 14e édition. Tour d'horizon.

Il sera question de fast fashion dans "RAGS", de Vanessa Riera, de polystyrène dans "Materia", d'Andrea Salustri, de kaléidoscope humain dans "Mirkids", de Jasmine Morand, et d'alpinisme dans "White Out", de Piergiorgio Milano, a fait savoir Gabor Varga, programmateur arts vivants. Et "A ne pas rater", de la Vaste entreprise, s'attaquera à l'angoisse de passer à côté de quelque chose de mieux.

Présente à la première édition du festival, Gisèle Vienne reviendra avec un drame familial, "Extra Life". Le Théâtre de l'Esquisse, qui travaille depuis 40 ans avec des personnes en situation de handicap mental, montera deux nouvelles créations, tandis que "Kit de survie en territoire masculiniste" proposera une balade sonore troublante.

Voyage à 360 degrés

La programmation musicale proposera un voyage à 360 degrés dans les musiques actuelles, a promis Eric Linder. Près de 40 concerts sont à l'affiche. Le Victoria Hall accueillera ceux de Air, groupe phare de la musique électronique française, et du Suédois José González. Beach Fossils et Billy Nomates se produiront à l'Usine, Charlie Cunningham, Flavien Berger ou encore French 79, à l'Alhambra.

Des lieux plus insolites serviront de salle de concert, comme le chantier naval de Corsier, où le groupe folk irlandais Ye Vagabonds jouera. La piscine du Lignon accueillera Föllakzoid et Jay-Jay Johanson, tandis que Jasmine Jethwa, Hayden Pedigo, James Yorkston et Nina Persson seront dans des édifices religieux à Anières, Aire-la-Ville et Satigny.

Concert exceptionnel

Des lieux insolites et propositions inédites sont au coeur des Made in Antigel: "Horizon vert" se déroulera à l'école d'horticulture de Lullier, "Chroniques urbaines", trois épisodes sur la montée de la violence chez les jeunes, aura lieu à Plan-les-Ouates, Thônex puis Meyrin, tandis que Varnish La Piscine investira les halles de MParc à Carouge. Course à pied, yoga, Calorie Challenge, et l'inédit SPROT permettront de garder la forme pendant le festival.

Festival dans le festival, Global South, What's Up? invite la Colombienne Lido Pimienta à l'occasion de la Journée mondiale de la justice sociale. Elle donnera un concert exceptionnel dans la salle des droits humains du Palais des Nations. Et pour autant que des visas leur soient octroyés, des artistes ghanéennes seront aux platines après une résidence avec le collectif genevois Zagaza.

Cette année, Antigel renonce à monter son Grand Central qui accueillait 3000 personnes par soirée. Les soirées clubbing auront lieu à Motel Campo. La programmation sera annoncée en janvier, tout comme celle d'Antigel XL, un nouveau volet qui a pour ambition d'étendre les limites géographiques et temporelles du festival.

antigel.ch

Continuer la lecture

Festivals

Une affiche kaléidoscope pour le Paléo 2024

Publié

le

CREDIT: Paleo Festival Nyon
Kaléidoscopes, rotations et répétitions d'images constituent l'affiche 2024 du Paléo Festival. Ce visuel coloré évoque tous les moments de la vie du festival nyonnais, du lever au camping jusqu'aux concerts du soir.

Les organisateurs ont dévoilé mardi l'affiche du prochain festival. L'oeuvre est signée Princess de La Cruz et Tae-Yun Aum, qui ont remporté un workshop de la HEAD-Genève. Elle retranscrit l'énergie, l'humour, la diversité et la vie du festival, explique un communiqué.

Les artistes ont utilisé des visuels dans lesquels chaque festivalier peut se reconnaître, à travers des objets ou des routines qui font Paléo. Instruments de musique, nourriture, chapeaux, sacs de couchage, micros, enceintes et tentes de camping se retrouvent seuls ou assemblés avec d'autres éléments pour créer des effets kaléidoscopiques ou de répétitions.

Le prochain festival se tiendra du 23 au 28 juillet 2024. La billetterie ouvre le 5 décembre pour la vente de Noël d'abonnements, de packs et de bons Flex.

 

Continuer la lecture

Culture

En 2024, le MJF ira sur le lac et dans le Casino (VIDEO)

Publié

le

Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le Montreux Jazz Festival (MJF) se réinvente pour son édition 2024 hors les murs. Du 5 au 20 juillet, une scène "exceptionnelle" sera construite sur le lac en contrebas de la place du Marché. La manifestation fera aussi son retour au Casino et s'étendra sur les quais.

"C'est un changement majeur et un défi de taille que de devoir réinventer le festival en raison des travaux au Centre des congrès (2m2c)", a déclaré Mathieu Jaton devant la presse à Montreux. Parmi les postulats de base, cette 58e édition ne pouvait se dérouler ailleurs qu'à Montreux, a souligné le directeur du festival. "Comment aller ailleurs avec un terrain de jeu pareil, le lac, les montagnes et nombre de lieux historiques? C'est notre ADN, c'est ce qui fait que les artistes reviennent", a-t-il dit.

"Pour nous, il était également ultra important de maintenir les dates et la capacité d'accueil", a-t-il affirmé, rappelant que le MJF génère 80 millions de retombées économiques à la région et qu'il est fréquenté par 250'000 festivaliers.

© MJF

Retour aux sources

Le MJF, qui a dû relocaliser les 15'000 m2 d'espaces qu'il utilise habituellement au 2m2c, va proposer un voyage complet dans la ville. Celui-ci commencera au Casino. "Nous allons renouer avec ce lieu chargé d'histoire que nous avons quitté il y a tout juste trente ans", a rappelé Mathieu Jaton. Il avait accueilli nombre de concerts mythiques dès 1967.

D'une capacité de 1300 personnes, la salle reflètera la liberté de programmation chère au créateur du festival Claude Nobs. S'y déploieront les musiques actuelles sous toutes leurs formes.

Lac fondamental

Parmi les autres évidences, le patron du festival a cité "le besoin d'une scène principale exceptionnelle qui puisse faire rêver artistes, agents et public", comme le fait habituellement l'auditorium Stravinski. Ainsi que de "rester impérativement au bord du lac, notre élément fondamental", a-t-il ajouté.

Une immense scène va ainsi voir le jour sur le Léman, au bas de la place du Marché. Basée sur l'expérience vécue en 2021 durant la pandémie de Covid-19, elle sera, cette fois-ci, d'une envergure beaucoup plus grande avec 36 mètres de large. Le site, doté d'une pente naturelle à côté du Marché couvert, pourra accueillir 5000 personnes, avec 600 places assises sur des gradins abrités.

Clins d'oeil historiques

En plus de ces deux scènes payantes, le Festival en comptera sept gratuites. La Super Bock Stage investira le Parc suisse, proche du débarcadère, qui sera aussi l'espace d'accueil officiel. Le prochain arrêt sera l'Eurotel, "né en 1967 comme le MJF". Ce lieu "très sixties" accueillera le Lisztomania, scène des tendances émergentes dans son ancienne piscine intérieure dotée de 450 places.

Le voyage se terminera dans une zone déjà bien connue, celle du Montreux Palace et des quais. Le public retrouvera La Lake House et ses différentes activités au Petit Palais. Enfin, à l'extérieur, de grandes terrasses accueilleront trois scènes festives et noctambules. La longueur des quais intégrée au projet 2024 sera doublée par rapport à 2023.

Autre nouveauté, des "pop-up" concerts organisés chaque jour donneront "une texture particulière" à cette édition. Ils investiront une série de lieux patrimoniaux de la ville, tel que le studio de Freddy Mercury, a cité en exemple Mathieu Jaton.

Collaboration étroite

Pour mener à bien cette édition spéciale, le MJF a collaboré étroitement avec les autorités de la ville, la Municipalité et les acteurs locaux, qu'ils soient hôteliers, commerçants, habitants ou artisans. L'accueil chaleureux rencontré par le projet a permis d'envisager l'extension du périmètre du Festival avec sérénité et d'intégrer les infrastructures existantes sur les quais.

Ce réaménagement aura forcément un coût, a admis Mathieu Jaton. Mais "nous essayons de rester dans un cadre budgétaire similaire aux années précédentes, soit entre 28 et 30 millions".

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture