Rejoignez-nous

Actualité

Vaud passe le cap des 800'000 habitants

Publié

,

le

La 800'000e habitante du canton de Vaud, Mélodie Matthey-Junod, est entourée à gauche de Yulia Droz (800'001e) et de Lise-Marie Ryser (799'999e). (©KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Le canton de Vaud a franchi pour la première fois le cap des 800'000 habitants. Née le 24 décembre dernier, la petite Mélodie Matthey-Junod, dont les parents sont domiciliés à Ecublens, est officiellement la 800'000e Vaudoise.

"La petite Mélodie est née à Noël. C'est un bien beau cadeau que vous vous faites, ainsi qu'au canton", a déclaré mercredi Nuria Gorrite, présidente du gouvernement aux parents du bébé. Ils étaient reçus mercredi par le Conseil d'Etat in corpore sur le site "emblématique" du chantier des logements pour étudiants Vortex à Chavannes-près-Renens.

Tout comme Lise-Marie Ryser de Combremont-le-Grand et Yulia Droz de Lausanne, inscrites aux 799'999e et 800'001e places au Registre cantonal des personnes, en raison de leur déménagement dans le canton. "Le hasard veut que ce soit toutes des femmes", a relevé Nuria Gorrite.

"Une nouvelle-née d'Ecublens, une habitante de la Broye et une femme de nationalité étrangère, à vous trois, vous symbolisez à merveille le canton de Vaud d'aujourd'hui, un canton ouvert, divers et prospère, avec un arrière-pays et une dimension urbaine", a-t-elle ajouté, remettant aux héroïnes du jour une boîte à musique en provenance de Sainte-Croix.

Rythme de croissance accéléré

Cet événement symbolique a marqué le quadruplement, depuis le milieu du 19e siècle, de la population vaudoise, qui a enregistré un gain de 600'000 résidents, soit une croissance moyenne de 0,8% par an. Statistique Vaud publie à cette occasion un numéro spécial de Numerus, qui analyse l'évolution sur plus d'un siècle de la population du canton.

"On a absorbé calmement et intelligemment la démographie en accueillant l'étranger", a observé le conseiller d'Etat Pascal Broulis. En l'espace de 97 ans, entre 1860 et 1957, la population a quasi doublé, passant de 213'000 à 405'000 habitants. De 1957 à 1995, soit en 38 ans seulement, elle a augmenté encore de 200'000 résidents pour atteindre 602'000 habitants.

Libre circulation

Au tournant de ce siècle, l'évolution démographique s'est accrue nettement, à la faveur de la reprise économique et de l'entrée en vigueur en 2002 de l’Accord sur la libre circulation des personnes avec l'UE. Il n'a fallu que 23 ans pour franchir le cap des 800'000 habitants fin 2018, avec un taux de progression annuel moyen de 1,2%.

Sur la période 1950-2018, 70% de la croissance vaudoise s'explique par le solde migratoire (arrivées moins départs) dans un canton xénophile, a noté le chef des finances. Le millionnième habitant est attendu à l'horizon 2040-2042. Grâce à l'immigration, dans un canton qui compte 33% d'étrangers, on peut encore garantir 1,6 enfant par femme (1,9 en 1950), a précisé le ministre.

Plus âgés

Selon le numéro hors série du courrier statistique Numerus, il apparaît au fil du temps que les Vaudois sont devenus plus urbains, plus multiculturels et structurellement plus âgés. Il s'agit désormais de maintenir les équilibres qui ont contribué à l'essor du canton.

Si le développement inquiète une partie de la population, le Conseil d'Etat ne veut pas une croissance chaotique à tout prix, a assuré Nuria Gorrite. Mais le canton n'a pas besoin d'une mise sous cloche.

Le Conseil d'Etat s'est doté d’outils pour anticiper politiquement la croissance démographique et la réguler notamment dans son Programme de législature, a-t-elle rappelé. Il s'efforcera de mettre en œuvre des politiques publiques pertinentes pour adapter les infrastructures, renforcer la formation et l'innovation, accompagner les transitions énergétiques et numériques, développer l’intégration et maintenir la cohésion sociale.

Source ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

La STEP régionale de La Côte franchit une nouvelle étape

Publié

le

La STEP régionale unique de la Côte doit remplacer les quatre stations existantes (photo symbolique). (© Keystone/LAURENT GILLIERON)

Le projet de station d'épuration régionale sur La Côte poursuit son avancée. Le conseil intercommunal de l'Association intercommunale pour l'épuration des eaux usées de la Côte (APEC) a accepté jeudi une demande de crédit (2e phase) de 8,56 millions de francs pour l'étude de la réalisation de la nouvelle STEP, qui sera basée à Gland (VD).

Cette STEP régionale unique doit remplacer les quatre stations existantes. Le projet, estimé à ce stade à près de 100 millions de francs, réunit 30 communes de la Côte. La planification actuelle prévoit le début des travaux pour 2023 et une mise en service en 2025. A terme, la STEP doit permettre de traiter les eaux usées de 120'000 équivalents habitants.

Le Plan d'affectation (PA), qui demeure de la seule compétence de la Municipalité de Gland, est depuis début avril en examen auprès des services cantonaux. Une fois d'éventuelles modifications sollicitées par le Canton intégrées, le PA sera mis à l'enquête publique l'automne prochain. Il devra ensuite être approuvé par le Conseil communal de Gland et enfin par le Département des institutions et du territoire (DIT), indique vendredi l'APEC dans un communiqué.

Le projet sera financé à hauteur d'environ 20% par la Confédération et l'Etat de Vaud, dans le cadre du plan cantonal micropolluants.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Un chargé de prévention pour mettre fin à la violence dans le sport amateur genevois

Publié

le

L’assemblée générale de l’Association Genevoise des Sports a présenté, jeudi, le nouveau chargé de prévention dans les milieux sportifs genevois.  Jérôme Berthoud a accordé sa première interview à Radio Lac.

Les images des violences, lors de la rencontre entre le FC Versoix et FC Kosova, le 10 juin 2018 sont encore dans toutes les mémoires. Le canton, la Ville de Genève et l'Association genevoise des sports ont décidé de se doter d'un chargé de prévention dans les milieux sportifs genevois, pour prévenir cette violence.

Mettre en place un dispositif de prévention contre toute forme d'abus et de violence

"C'est un mandat de l'Association genevoise des sports (AGS) que je vais prendre à partir du 1er août, au sein de l'Observatoire du sport populaire, qui a pour objectif de mettre en place un dispositif de prévention contre toute forme d'abus et de violence dans les milieux sportifs amateurs genevois" a expliqué, sur Radio Lac, Jérôme Berthoud, le tout nouveau chargé de prévention dans les milieux sportifs genevois. "Une première partie du mandat va consister en une analyse de la situation pour comprendre les principales problématiques et pas uniquement se focaliser sur certains événements fortement médiatisés, mais de comprendre les abus au sens assez large. Il y a une inconnue sur la réalité de ces abus et de ces violences, il y a beaucoup de choses qui ne sont pas dites. Il s'agit donc de comprendre ces problématiques, quelles sont les ressources actuelles et les besoins. Il faudra ensuite s'entourer des principaux experts dans les différents domaines de la prévention afin de mettre en place un véritable dispositif qui va être multiple: de la sensibilisation, de la prévention, des formations (...)".

Tous les sports sont potentiellement touchés par différentes formes de violence

La violence, dans le sport, ne se limite pas à la violence physique:

"Il y a aussi des violences psychologiques, des abus, comme à Macolin avec la gymnastique (...) des violences contre soi, le dopage... Tous les sports sont potentiellement touchés différemment sur différentes thématiques. Il est donc très important de passer par une phase d'analyse pour éviter de ne toucher que la pointe de l'iceberg. Le sport a une violence spécifique liée à la compétition ou à la culture du secret".

Jusqu'à présent, les clubs, les fédérations ne savaient pas toujours vers qui se tourner

La création du poste de chargé de prévention dans les milieux sportifs genevois est une des mesures prises par les Etats généraux sur la violence dans le sport amateur, en avril 2019. 

"Ce mandat émane à la fois de l'Etat, de la Ville de Genève, de l'AGS et financé également par Swiss Olympic. Concrètement, il s'agit de coordonner ce qui s'est déjà fait. Des mesures ont été prises très rapidement à la suite des Etats généraux mais ce n'est sans doute, pas suffisant. Il y aura potentiellement une partie de la culture sportive qu'il va falloir un tout petit peu transformer. C'est véritablement un travail sur le long terme (...) Jusqu'à présent, les clubs, les fédérations ne savaient pas toujours vers qui se tourner. Il y avait une multiplicité des acteurs (...) mon poste permet de recentrer les demandes et de les rediriger vers les experts de certaines thématiques".

 

 

 

Continuer la lecture

Economie

Richemont: forte hausse des résultats annuels

Publié

le

Richemont a enregistré au cours de son exercice décalé 2021/22 des résultats en forte hausse, portés notamment par les Etats-Unis. (archives) (© KEYSTONE/EPA/RICHEMONT / YVES-ANDRE.CH / HANDOUT)

Le groupe de luxe Richemont a enregistré au cours de son exercice décalé 2021/22 des résultats en forte hausse, portés notamment par les Etats-Unis.

Le chiffre d'affaires de l'exercice clos fin mars s'est inscrit à 19,2 milliards d'euros (un peu plus de 19,7 milliards de francs au cours du jour), un bond de 46% sur un an et de 44% hors d'effets de change, un résultat qualifié de "record", indique vendredi un communiqué du propriétaire de Cartier.

Le bénéfice net s'est amélioré de 61% à 2,01 milliards d'euros. Le résultat opérationnel (Ebit) s'est envolé de 129,4% à 3,39 milliards et la marge afférente a progressé à 17,7%, contre 11,2% un an plus tôt.

Le conseil d'administration propose le versement d'un dividende ordinaire relevé de 12,5% à 2,25 francs par action au titre de l'exercice écoulé, auquel s'ajoute un dividende spécial de 1,00 franc.

Les résultats sont supérieurs aux attentes des analystes interrogés par AWP.

La division joaillerie, la plus importante qui inclut la marque Cartier, a vu ses recettes progresser de 49% et ses marges ont atteint 34,3%. Au niveau de l'horlogerie qui comprend Vacheron Constantin, le chiffre d'affaires a décollé de 53% et la marge opérationnelle s'est inscrite à 17,3%.

lk/buc

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Economie

Nestlé livre 22 tonnes de lait en poudre aux Etats-Unis

Publié

le

En raison de la pénurie de lait en poudre qui frappe les Etats-Unis, Nestlé va livrer 1,5 million de flacons de lait en poudre pour bébés qui seront livrés par avion militaire de Zurich à la ville de Plainfield, dans l'Etat de l'Indiana. (archives) (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

En raison de la pénurie de lait en poudre qui frappe les Etats-Unis, le gouvernement américain fait appel à Nestlé.

A l'initiative du président Joe Biden et dans le cadre de l'opération "Fly Formula", 1,5 million de flacons de lait en poudre pour bébés du groupe de Vevey vont être transportés par avion de Zurich à la ville de Plainfield, dans l'Etat de l'Indiana.

Il s'agit de la première livraison intervenant dans le cadre de l'opération, a indiqué à AWP un porte-parole de l'ambassade américaine à Berne. Nestlé fournit trois produits d'alimentation pour nourrissons: Alfamino Infant, Alfamino Junior et Gerber Good Start Extensive HA. Ceux-ci ont été conçus pour les bébés qui ne supportent pas le lait de vache. "Ces produits ont été traités en priorité car ils répondent à un objectif médical important et sont disponibles en quantités limitées aux États-Unis", a déclaré le porte-parole.

La cargaison de 1,5 million de flacons de 8 onces, ou 240 millilitres, correspond à un poids de quelque 22 tonnes. Elle sera acheminée par un avion militaire, a précisé le porte-parole.

Initialement causée par des problèmes de chaînes d'approvisionnement et un manque de main-d'oeuvre en raison de la pandémie, la pénurie de lait pour nouveau-nés a été aggravée par la fermeture, en février, d'une usine du fabricant Abbott dans le Michigan, après un rappel de produits soupçonnés d'avoir provoqué la mort de deux nourrissons.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Economie

Straumann s'offre un spécialiste allemand de télédentisterie

Publié

le

Straumann a annoncé vendredi l'acquisition de PlusDental, un spécialiste de télédentisterie orthodontique basé à Berlin. (archives) (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

L'équipementier de l'industrie chirurgico-dentaire Straumann a annoncé vendredi l'acquisition de PlusDental, un spécialiste de télédentisterie orthodontique basé à Berlin.

Le volume de la transaction avoisine les 135 millions de francs, et sa finalisation, sujette aux feux verts réglementaires d'usage, est prévue "dans les semaines à venir", selon le communiqué.

L'opération devrait permettre au groupe bâlois de renforcer sa présence dans les activités stratégiques directement liées au consommateur final et libérer un potentiel de croissance supplémentaire. PlusDental a développé un large réseau de cabinets à travers l'Europe, ce qui permettra d'accélérer l'expansion de Straumann notamment aux Pays-Bas, en Suède et au Royaume-Uni.

PlusDental propose des glissières transparentes - une alternative aux appareils dentaires - pour le traitement des malpositions dentaires légères et moyennes dans la zone des dents de devant.

"La solution de l'entreprise complète parfaitement notre offre actuelle aux consommateurs de traitements orthodontiques sous surveillance médicale et nous aidera à nous développer plus rapidement", s'est réjoui Guillaume Daniellot, directeur général (CEO) de Straumann, cité dans le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture