Rejoignez-nous

Actualité

Une nouvelle tempête à Genève et dans toute la Suisse

Publié

,

le

Image d'archive. Fortes rafales de vents sur le lac Léman à Genève le 3 janvier 2019 (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Premières conséquences des intempéries: une quarantaine de vols annulés au départ de Cointrin. Depuis 19h55, la CGN annule toute ses traversées sur le Léman ainsi que lundi 10 février. Une forte tempête est attendue dès ce soir et jusqu’à mardi soir sur le versant nord des Alpes et sur le Jura. Les rafales pourraient atteindre 140 km/h dans les endroits exposés en plaine et 200 km/h dans les montagnes. MétéoSuisse émet une alerte de niveau 4 sur une grande partie nord du pays. Sur les reliefs du Jura, des pointes à 130-180 km/h sont attendues. Au bord du lac, il faut dans une moindre mesure se préparer aux intempéries.

Genève en danger 3. Saint Cergue en alerte rouge.

L’Office fédéral de météorologie et de climatologie a déjà lancé ses alertes pour ce soir, demain et mardi. Le Canton de Genève est placé en danger 3 avec des rafales de vents comprises entre 80 et 110 km/h.  Sur les reliefs voisins, la situation s’annonce beaucoup plus compliquée avec des rafales possibles à 130 km/h voire 180 à Saint-Cergue (VD).

Carte des dangers des MétéoSuisse publiée le 8 février 2020

Transports perturbés.

Les conditions de navigation sur le lac pourraient comme la semaine dernière être rendues difficiles. Du côté de l’aéroport, il est également probable que les décollages et atterrissages à Cointrin soient placés sous surveillance et éventuellement adaptés. A l’échelle européenne, des retards ou annulations sont possibles dans les prochaines 48 heures. Ce dimanche soir les vols au départ de Genève vers Londres et Amsterdam sont annulés. Parmi les pays touchés, le Royaume-Uni, l’Irlande, le nord de la France, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne et la République Tchèque.

Les stations de montagne plus exposées.

A ces forts vents va s’ajouter lundi un front froid. Au nord des Alpes, il faut s’attendre à des vents violents soufflant de 100 à 140 km/h dans les endroits exposés, en particulier au-dessus de 500 mètres. Cette situation devrait perdurer jusqu’à la nuit de mardi à mercredi. Des conditions météo qui amèneront les stations de montagne du Jura et des Alpes à réduire leur activité pour raison de sécurité. L’accès à certaines pistes ou la fermeture des certaines remontées mécaniques peut être envisagé face à ces conditions météo.

Une tempête plus forte que la précédente

Le phénomène enregistré sous le prénom de Ciara par les Britanniques et le Français, est aussi baptisée Sabine par les Allemands. Elle s’annonce plus violente que la précédente Petra qui avait balayé au début du mois la Suisse Centrale en provoquant des dégâts et des perturbations dans les transports.

Tempête Petra, le 4 février 2020 (KANTONSPOLIZEI THURGAU)

L’Europe de l’ouest déjà sévèrement affectée

La tempête Ciara est attendue en Suisse entre dimanche soir et mardi soir sur le versant nord des Alpes et dans les Alpes. Les rafales de vent pourraient atteindre 140 km/h dans les endroits exposés en plaine et 200 km/h dans les montagnes.

Plusieurs vols ont d’ores et déjà été annulés dimanche après-midi au départ des aéroports de Genève, Zurich et Bâle. Les perturbations pourraient aussi se prolonger lundi matin. Ce sont essentiellement les vols à destination de la Grande-Bretagne qui sont concernés, mais d’autres destinations comme Paris et Amsterdam sont également touchées.

Royaume-Uni fortement touché

En France, où 42 départements ont été placés en vigilance orange, des vents allant jusqu’à 140 km/h sont attendus. Le Nord est particulièrement exposé.

Dans la région Hauts-de-France, les préfectures ont appelé la population à limiter les déplacements et à ne pas se promener dans les forêts en raison des risques de chutes d’arbres, notamment dans la Somme, et à éviter le littoral en raison de risques de « vagues submersion ».

Au Royaume-Uni, pays le plus touché par cette tempête hivernale, les transports aériens, ferroviaires et maritimes étaient perturbés, la tempête provoquant de fortes pluies et des rafales de plus de 130 km/h. Le service météorologique britannique a placé l’Angleterre et le pays de Galles en alerte orange pour le vent une partie du pays jusqu’à 21h00 (22h00 en Suisse) dimanche.

Environ 92’000 foyers étaient privés d’électricité au Royaume Uni et des cours d’eau sont sortis de leur lit. Le Met Office a enregistré des rafales de vent frôlant les 150 km/h à Aberdaron, un village du nord du Pays de Galles.

Vols retardés ou supprimés

Des dizaines de vols ont été annulés ou retardés, la compagnie British Airways offrant la possibilité aux passagers devant arriver ou partir dimanche des aéroports londoniens de reporter leur vol. Virgin Atlantic a également annulé plusieurs vols au départ d’Heathrow, plus grand aéroport du pays.

Network Rail, le propriétaire du réseau ferré britannique, a conseillé de ne pas se déplacer en train dimanche sauf si c’est « absolument nécessaire », et prévenu que le trafic pourrait être perturbé jusqu’à lundi matin. Plusieurs compagnies ferroviaires ont également décidé de réduire la fréquence et la vitesse des trains, voire d’annuler certaines dessertes en Ecosse.

Matchs annulés

En mer, la circulation des ferries dans la Manche entre Calais et Douvres a été interrompue dimanche midi « jusqu’à nouvel ordre ». La tempête a aussi entraîné le report de plusieurs matches de football au Royaume-Uni, ainsi que le match Ecosse-Angleterre du Tournoi des six nations de rugby féminin, des courses de chevaux…

Les parcs royaux sont fermés et la reine Elizabeth II n’a pas assisté à la traditionnelle messe du dimanche à Sandringham, sa résidence dans l’Est de l’Angleterre. En Irlande, placée en vigilance orange avec risques d’inondations des régions côtières, 10’000 foyers, fermes et entreprises ont été privés d’électricité.

A Galway, la cérémonie d’ouverture pour marquer le lancement de l’événement capitale européenne de la culture 2020, a été annulée samedi soir, et la compagnie aérienne Aer Lingus a mis en garde contre de possibles retards et annulations.

En Belgique et Allemagne aussi

Le transport aérien en Belgique est également touché, une soixantaine de vols au départ ou à destination de l’aéroport de Bruxelles ont été annulés. A Bruxelles, les forêts et parcs seront fermés dimanche et lundi et la Ligue de football belge a annoncé le report des matches du championnat prévus dimanche.

En Allemagne, les aéroports de Francfort, Berlin, Munich mais aussi Cologne et Hanovre ont annulé des décollages et atterrissages. Des lignes ferroviaires dans le Nord de l’Allemagne étaient également touchées avec des annulations de trains régionaux dans l’Etat régional de Basse-Saxe.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

300 personnes manifestent contre les bandes cyclables à Genève

Publié

le

Les motards étaient de la partie, vendredi, pour protester contre la politique des transports du canton, qui a tracé sans concertation des bandes cyclables au détriment souvent de voie de circulation. (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Environ 300 personnes, selon la police, ont défilé vendredi à Genève pour protester contre les bandes cyclables installées par le canton afin d’inciter la population à délaisser la voiture en cette période de risque sanitaire.

Les manifestants ont traversé le pont du Mont-Blanc, précédés par une centaine de motards, qui ont klaxonné et fait vrombir leur gros cube sous le regard incrédule des passants. Cette démonstration d’un genre nouveau à Genève a été notamment organisée par l’ex-conseiller d’Etat Luc Barthassat.

Motard invétéré, l’ancien magistrat s’en est pris à la politique de son successeur aux transports, Serge Dal Busco. « Les TPG ne roulent plus, les taxis doivent faire des détours interminables, les livreurs ne peuvent plus travailler, c’est la chienlit qui est en train d’envahir Genève ».

Les manifestants ont peu apprécié la façon dont les bandes cyclables ont été tracées. « Ils l’ont fait en catimini, nuitamment », a déploré le député PLR Jean Romain. L’élu a dit ne pas être opposé aux pistes cyclables, mais il veut un plan général de la mobilité tenant compte des besoins de tous les modes de transport.

Serge Dal Busco était la cible principale du courroux des manifestants. Le nom du magistrat a été transformé en « Dal Bouchon ». Certains ont réclamé la démission du conseiller d’Etat, d’autres, moins extrêmes dans leur revendication, ont demandé le respect de la Constitution genevoise et une concertation sur la mobilité.

Continuer la lecture

Actualité

Collision de trains en Valais: 11 blessés

Publié

le

L'accident a fait 11 blessés dont sept n'ont pas dû être hospitalisé. (©Mgbahn)

Un train de ferroutage a percuté un train régional vendredi vers 10h10 dans le tunnel Stephan-Holzer près d’Oberwald (VS). Onze voyageurs ont été blessés, la plupart légèrement.

Sept voyageurs légèrement blessés ont reçu des soins sur place et n’ont pas dû être hospitalisés. Trois ont été transportés en ambulance à l’hôpital de Viège et une personne a été héliportée à l’hôpital de Sion mais ses jours ne seraient pas en danger, a indiqué à Keystone-ATS Mathias Volken, porte-parole de la police cantonale valaisanne.

Les trains circulaient sur la ligne entre Oberwald et Realp (UR). Le convoi de ferroutage qui venait d’Oberwald a percuté le flanc droit du train régional venant en sens inverse.

Enquête ouverte

Le train de ferroutage se composait d’une locomotive avec neuf wagons et était chargé d’environ 15 automobiles. Le train régional comprenait une locomotive, cinq voitures avec une trentaine de passagers, a indiqué vendredi peu avant midi la compagnie Matterhorn Gotthard Bahn.

Selon un porte-parole de la compagnie ferroviaire, la collision s’est produite sur un aiguillage. Les causes de l’accident ne sont pas encore connues. Le ministère public a ouvert une enquête en collaboration avec le service suisse d’enquête de sécurité (SESE), précise Mathias Volken.

Le trafic entre Ulrichen et Realp est temporairement interrompu. Un service de bus est organisé. Les voyageurs doivent compter avec un trajet d’une heure supplémentaire. La durée de l’interruption du trafic n’est pour l’heure pas connue.

Continuer la lecture

Actualité

Vaud: Masques obligatoires dans les commerces avec 10 clients

Publié

le

Le masque sera obligatoire dans les magasins vaudois dès lundi (archives). (©KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Le port du masque sera obligatoire dans tous les commerces du canton de Vaud lorsque plus de 10 personnes se trouvent dans le magasin. La mesure, qui entre en vigueur mercredi prochain, a été annoncée vendredi par le Conseil d’Etat.

Continuer la lecture

Actualité

Jura: Masques obligatoires dans les commerces

Publié

le

Le masque sera obligatoire dans les magasins jurassiens dès lundi (archives). (©KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Le Jura devient le premier canton suisse à rendre obligatoire le port du masque dans les magasins et commerces dès lundi et pour une durée de deux mois. Cette mesure concerne les personnes âgées de plus de 12 ans.

« Depuis une dizaine de jours désormais, le canton du Jura fait face à une recrudescence du coronavirus avec plus d’une vingtaine de nouveaux cas positifs confirmés », a expliqué vendredi le gouvernement jurassien. Cette obligation pourra être prolongée en fonction de l’évolution de la situation.

Pour faire face à l’augmentation des cas, les effectifs et moyens techniques de la ligne téléphonique d’urgence santé ont aussi été adaptés afin de mieux répondre aux sollicitations en forte augmentation pour les tests de dépistage, a précisé le canton. Les équipes de cette ligne s’occupent en effet aussi des tâches liées au traçage.

Continuer la lecture

Coronavirus

Un cas de Covid-19 dans une discothèque genevoise: des centaines de personnes en quarantaine ?

Publié

le

Une personne a été testée positive au Covid-19 dans une boite de nuit à Genève. Plusieurs centaines de personnes pourraient être placées en quarantaine. 

Grosse inquiétude à Genève. Un cas de Covid-19 a été détecté dans une discothèque de la Ville. Selon nos informations, les autorités sont actuellement en train de contacter toutes les personnes présentes dans l’établissement, le week-end dernier, pour les informer et les inviter à se mettre en quarantaine en cas de symptômes. Plusieurs centaines de personnes seraient concernées selon la médecin cantonale.  Aglaé Tardin qui précise que le traçage des contacts a bien été effectué, ce qui a permis de retrouver, facilement, les personnes.  Rappelons que les boîtes de nuit ont pu rouvrir, depuis le 6 juin. Mais dès le 21 juin, 300 fêtards avaient dû être placés en quarantaine, à Zurich. Les cantons de Zurich et Berne ont depuis décidé de renforcer les contrôles dans les bars et les discothèques.  

 

Continuer la lecture