Rejoignez-nous

Actualité

Une coulée tue une personne en Valais

Publié

,

le

Une vue aérienne de l'avalanche qui a emportée quatre personnes au-dessus des cloches d'Arpettes. (©KEYSTONE/MAXIME SCHMID)

Une personne a été tuée et une autre blessée dimanche matin dans une avalanche dans la combe de Malaluy, zone frontière des communes valaisannes de Bovernier et Orsières, au-dessous des Clochers d’Arpette. Deux autres personnes sont sorties indemnes de la coulée.

L’alerte avait été donnée peu avant 10h00, indiquant que quatre personnes avait été emportées. La police valaisanne a annoncé le bilan en fin d’après-midi: un mort, un blessé et deux personnes sauves.

Une personne a été emportée sans se faire ensevelir, tandis qu’une autre a été partiellement recouverte de neige, précise la police cantonale dans un communiqué. Un autre randonneur a été dégagé par ses camarades. Blessé, ce dernier a été héliporté à l’hôpital.

Plus d’un kilomètre d’avalanche

Les secouristes sont rapidement arrivés sur place au moyen de quatre hélicoptères. Ils ont retrouvé le quatrième randonneur sous environ un mètre cinquante de neige et n’ont pu que constater son décès. L’avalanche fait environ 1,5 kilomètre de long, pour 30 mètres de large.

Les quatre randonneurs en peau-de-phoque montaient dans la combe de Malaluy au-dessus de Champex-Lac et progressaient en direction des Clochers d’Arpette. Le groupe s’est fait surprendre par l’avalanche à une altitude de 2430 mètres.

Le défunt est un ressortissant vaudois âgé de 37 ans domicilié en Valais, précise la police cantonale dans un communiqué. Le blessé est également un Vaudois, âgé de 35 ans et habitant Fribourg. Les deux autres randonneurs impliqués sont des Valaisans âgés de 47 et 48 ans.

Selon la RTS, les quatre personnes randonnaient sans guide. Elles étaient toutefois toutes équipées de détecteurs de victimes d’avalanche (DVA), précise pour sa part la police cantonale. Le Ministère public a ouvert une enquête.

Le degré d’avalanche était de 2 sur 5 ce dimanche. Même avec un degré de danger limité, les consignes de prudence restent les mêmes », rappelle à Keystone-ATS Stève Léger, porte-parole de la police cantonale valaisanne. Il s’agit également de toujours se faire accompagner de guides professionnels.

source ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Orage: « On bichonne le raisin pendant un an. Là, c’est un coup au moral »

Publié

le

La tempête de samedi a laissé des traces, notamment dans les vignes. C’est le cas au domaine familial de la cave des Oulaines. Les explications de la vigneronne encaveuse, Sarah Tremblet:

Sarah Tremblet Vigneronne - encaveuse

Les fortes pluies, les vents violents et la grêle ont aussi impacté les grandes cultures, surtout la moutarde et les tournesols, selon Sarah Tremblet:

Sarah Tremblet Vigneronne - encaveuse

L’orage a fait un mort. Une femme s’est noyée dans le lac, suite au naufrage de son embarcation.

Les dégâts matériels sont aussi très importants. Les pompiers sont intervenus plus de 800 fois ce week-end.

Du jamais vu, selon le commandant du Service d’incendie et de secours, Nicolas Schumacher:

Nicolas Schumacher Commandant du SIS

Certains secteurs ont été tout particulièrement touchés:
Lancy, Carouge, le quartier des Eaux-Vives en Ville de Genève et Collonge-Bellerive. Cette commune a connu plus de 60 inondations.

@marie_prieur

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Tempête à Genève: les arbres ont souffert

Publié

le

Les arbres de la Ville de Genève ont payé un lourd tribut à la tempête. Deux parcs sont encore fermés au public.

Le coup de vent violent de samedi a laissé de nombreuses cicatrices dans les parcs et les espaces verts du canton. En Ville de Genève, la rive gauche a souffert davantage de la pluie, de la grêle et du vent que la rive droite. Aujourd’hui encore, le parc des Eaux-Vives et le cimetière des Rois sont fermés. Il peut être dangereux pour le public de s’y promener. Les explications du service des espaces verts, Daniel Oertli.

Daniel Oertli Chef du Service des espaces verts - Ville de Genève

Le déracinement d’un arbre est dû à plusieurs facteurs, comme l’explique le chef du service des espaces verts, Daniel Oertli.

Daniel Oertli Chef du Service des espaces verts - Ville de Genève

Les parcs devraient rester fermés un ou deux jours encore, le temps que le SEVE ait procédé à tous les contrôles. Le service des espaces verts indique qu’il travaille d’arrache-pied pour que tout soit nettoyé ce week-end, pour la fête de la musique.

 

Continuer la lecture

Actualité

Management en Suisse : au top de l’internationalisation

Publié

le

Les études se succèdent et se ressemblent sur le profil des managers en Suisse. Elles font toutes ressortir la proportion très élevée de dirigeants étrangers.

Oui, le profil des managers dans le monde est régulièrement scruté de près par toutes sortes d’agences, avec des comparaisons pays par pays. Et il y a un critère important sur lequel la Suisse revient toujours en tête : c’est la proportion de dirigeants d’entreprises venus de l’étranger. Ils sont même devenus majoritaires l’an dernier dans les entreprises exportatrices ou multinationales.

Ils l’étaient déjà depuis longtemps dans les grandes sociétés cotées.

Oui, là ce sont les trois quarts des présidents exécutifs qui ont grandi et se sont formés en dehors de Suisse. Alors qu’il n’y a à ma connaissance aucun dirigeant non français dans les quarante plus grandes entreprises cotées à Paris par exemple.

En Suisse, il y a même quelques personnalités hautement symboliques.

Oui, Tidjane Thiam au hasard. Basé à Zurich et numéro un de Credit Suisse. Un franco-ivoirien venu de Londres il y a quatre ans pour relancer le groupe bancaire dans le monde. Il y a aussi Vasant Narasimhan à la tête de Novartis à Bâle, leader mondial de l’industrie pharmaceutique. Un New Yorkais dont les parents avaient immigré d’Inde dans les années 1970.

Et comment explique-t-on cette place accordée aux dirigeants étrangers dans les entreprises suisses ?

Eh bien c’est assez simple. La Suisse a une industrie très sur-proportionnée par rapport à son bassin de population. Et très active à l’échelle mondiale. La Suisse est la septième économie exportatrice du monde. L’économie ne trouverait pas sur place les compétences de management nécessaires. Elle est en quelque sorte obligée de les importer.

Et ces dirigeants contribuent ensuite à accentuer l’internationalisation des entreprises.

Exactement. Il y a par exemple une bonne vingtaine d’entreprises suisses qui sont leaders mondiales dans leur domaine. Comme Givaudan à Genève, dans les arômes et parfums. Dirigée par un Français. Ou SGS dans la certification, dirigée par un Britannique d’origine chinoise et naturalisé suisse. Sans parler des innombrables petites entreprises en tête dans des niches. Technologiques le plus souvent. Les nationalités les plus représentées à la tête des directions d’entreprise sont sans surprise les Allemands et les Français. Par effet de proximité.

Cette internationalisation des dirigeants remonte à quelle période au juste ?

La tendance s’observe depuis plusieurs décennies. L’événement déclencheur a été la nomination en 1981 d’un allemand à la tête du puissant groupe Nestlé à Vevey. Une décision assez controversée à l’époque. Par la suite, Nestlé est devenu le confortable numéro un mondial de l’alimentaire. Les dirigeants qui s’y sont succédé ont été autrichien, belge néerlandophone et de nouveau allemand.

L’internationalisation des dirigeants d’entreprise en Suisse n’a cessé de s’accentuer depuis les années 1990. Et ils sont aussi devenus depuis les années 2000 les mieux payés du monde.

 

Continuer la lecture

Actualité

Plage des Eaux-Vives: le patron de Genève Plage met en garde

Publié

le

Christian Marchi, directeur de Genève Plage, ne craint pas la concurrence de la nouvelle place des Eaux-Vives qui sera inaugurée samedi. Et il précise bien que ce n’est pas lui qui gérera ce très bel aménagement au bord de l’eau.

Mais il met aussi en garde contre les incivilités qui devront être gérées alors qu’aucun gardien de plage n’ est prévu et que les interdits sont nombreux. Christian Marquis ne cache pas une certaine inquiétude sur la base de son expérience dans son propre établissement qui utilise près dune quinzaine de surveillants. Musique, chaleur, eau et alcool peuvent constituer un redoutable cocktail comme l’explique Christian Marchi.

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Intempéries: dégâts dans le vignoble genevois

Publié

le

Les agriculteurs constatent, à leurs tours, les dégâts de l’orage de samedi soir. Des grêlons de plus de 3 cm ont sévèrement frappé les parcelles. Les pieds des vignes, en pleine croissance, ont par endroit été bombardés par cette glace tombée du ciel sans compter les rafales de vent à plus de 80 km/h.

S’il est encore trop tôt pour faire un bilan complet, des pertes semblent inévitables selon Rudi Berli, Co-directeur d’Uniterre et maraîcher à Genève :

Rudi Berli Co-directeur d'Uniterre et maraîcher à Genève

Continuer la lecture