Rejoignez-nous

Suisse

Un label pour les pharmacies qui offrent un soutien aux victimes

Publié

,

le

Le label permettra d'identifier les pharmacies qui offrent un soutien en cas de violences (photo d'illustration). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Vaud lance un label pour les pharmacies formées à recevoir des personnes victimes de violences domestiques. Ce label, inédit en Suisse, sera décerné aux officines qui auront formé plus de deux personnes dans leurs équipes à cette problématique.

La formation vise à "mieux comprendre la problématique de la violence dans le couple, repérer les indices de la souffrance vécue par les victimes, connaître les dispositions légales permettant de protéger les victimes, et enfin les services d’aide disponibles", écrit lundi l'Etat de Vaud dans son communiqué.

La formation en ligne a été élaborée par le Bureau de l'égalité entre les femmes et les hommes (BEFH) et la Direction générale de la santé (DGS). A ce jour, 416 personnes - 321 pharmaciens et 95 assistants - sont déjà formés, en cours de formation ou inscrits pour suivre le cursus.

La Société vaudoise de pharmacie est partenaire de cette labellisation et assure sa promotion auprès de ses membres. Quant à l'inscription au label, possible dès ce mois de novembre, elle se fait auprès de la pharmacienne cantonale.

L'Etat de Vaud souligne que son projet a suscité "un vif intérêt de la part de différents cantons". Un accord de transfert de la formation a été signé avec les cantons de Genève et Neuchâtel, tandis que des discussions sont en cours avec d'autres collectivités publiques.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Le secteur de la gestion d'actifs redécolle en 2023

Publié

le

La rentabilité du secteur, qui emploie quelque 58'700 personnes, a par contre reculé à un total de 4,1 milliards, après 4,9 milliards en 2022. (KEYSTONE/Gaetan Bally) (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Le domaine de la gestion d'actifs en Suisse a affiché l'année dernière une solide croissance, faisant fi de la fusion entre les deux géants bancaires UBS et Credit Suisse, selon une étude de la faîtière Asset Management Association.

Après avoir chuté de 12,7% en 2022, les avoirs sous gestion du secteur en Suisse ont rebondi de 8,3% à 3177 milliards de francs l'année dernière, a détaillé la fédération dans son étude annuelle menée avec la Haute-Ecole de Lucerne (HSLU).

La rentabilité du secteur, qui emploie quelque 58'700 personnes, a par contre reculé à un total de 4,1 milliards, après 4,9 milliards en 2022.

"Le rachat de Credit Suisse par UBS a marqué un tournant important pour le secteur suisse de la gestion d'actifs en 2023 et a modifié la structure du marché", a souligné l'association. En 2023, UBS était en effet le plus grand gestionnaire d'actifs helvétique avec une part de marché de 9,3%, contre 8,3% pour Credit Suisse et 7,9% pour la Banque cantonale de Zurich.

"Grâce à cette acquisition, UBS détiendra potentiellement une part de marché de 18%, mais le paysage concurrentiel, fortement déterminé par la présence de gestionnaires d'actifs étrangers et de grandes banques cantonales, l'empêche d'occuper une position dominante sur le marché", a poursuivi la faîtière.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Un nouveau modèle pour de meilleures prévisions météorologiques

Publié

le

Le nouveau modèle prévisionnel de MétéoSuisse ICON utilise une grille triangulaire permettant une résolution spatiale plus uniforme et plus élevée. Il reproduit de manière plus exacte la topographie complexe de la Suisse (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les prévisions météorologiques suisses sont établies à l'aide d'un nouveau modèle. Cela les rend plus précises, en particulier dans l'espace alpin, a annoncé mardi l'Office fédéral de météorologie et de climatologie (MétéoSuisse).

Selon MétéoSuisse, le modèle baptisé "ICON" reproduit la topographie complexe de la Suisse avec plus de précision que celui utilisé jusqu'à présent. C'est particulièrement important pour l'espace alpin, où se produisent souvent des événements locaux tels que des orages et des vents de montagne ou de vallée.

Le modèle divise la surface de la Suisse et des pays limitrophes en triangles et l'atmosphère au-dessus en plusieurs couches. Pour chacun de ces segments, des données de stations de mesure par radar et au sol sont introduites.

Sur cette base, ICON calcule les modifications de l'atmosphère pour les heures et les jours à venir au moyen d'une simulation informatique. Le nouveau modèle utilise le superordinateur "Alps" du Centre national de calcul scientifique (CSCS) à Lugano et Lausanne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Mobilité

Rösti présente les mesures prises après la fermeture de l'A13

Publié

le

La rivière Moesa a emporté partiellement l'autoroute A13 vendredi soir près de Lostallo (GR), dans le val Mesolcina. Depuis, la route du San Bernardino est fermée. Les travaux de réparation ont débuté lundi. (© KEYSTONE/TI-PRESS/Samuel Golay)

Après la fermeture de l'A13, le ministre des transports Albert Rösti veut gérer au mieux le trafic des voyageurs cet été. Les habituelles fermetures nocturnes du tunnel du Gothard sont supprimées et les CFF proposent des liaisons nord-sud supplémentaires le week-end.

M. Rösti et le chef de l'Office fédéral des routes (OFROU) Jürg Röthlisberger ont donné des informations sur la suite des opérations lors d'une conférence de presse mardi à Berne. Chacun peut apporter sa contribution en optant pour les transports publics, a souligné le ministre. Il y aura également plus de capacités dans le trafic marchandises.

Le Bernois a rejeté une levée de l'interdiction de circuler le dimanche et la nuit pour les camions: "Sinon, nous attirerions littéralement le trafic". L'OFROU examine toutefois une levée de cette interdiction à certaines heures.

La rivière Moesa a emporté partiellement l'autoroute A13 vendredi soir près de Lostallo (GR), dans le val Mesolcina. Depuis, la route du San Bernardino est fermée. Les travaux de réparation ont débuté lundi.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Quatorze motards pincés en infraction près d'Aclens (VD)

Publié

le

La police a procédé à la dénonciation de 14 motards (Image prétexte). (© KEYSTONE/DOMINIC FAVRE)

Depuis plusieurs années, des motards multipliaient les délits routiers dans la zone industrielle du Moulin du Choc, située à proximité d'Aclens et de Vufflens-la-Ville. Entre février et avril, la gendarmerie vaudoise a mené diverses opérations qui ont abouti à la dénonciation de quatorze personnes.

Entre 2020 et mai 2024, la zone industrielle a été le théâtre d'incivilités et de violations graves des règles de la circulation. En quatre ans, la police est ainsi intervenue à environ 200 reprises, relatent mardi les forces de l'ordre.

Ces délits routiers étaient majoritairement commis par des pilotes de deux-roues dans une zone fréquentée par de nombreux véhicules lourds arrivant ou quittant les entreprises de la zone. Lors des interventions de police, les auteurs prenaient la fuite et adoptaient des comportements dangereux pour ne pas être interpellés.

Surveillance accrue

Du 1er février au 30 avril, la gendarmerie a opéré "une surveillance accrue", menant "diverses opérations", a expliqué le porte-parole Alexandre Bisenz, sans donner davantage de précisions. Ces actions ont permis d'identifier et interpeller plusieurs auteurs.

Ainsi, quatorze personnes ont été dénoncées pour des wheeling (rouler sur la roue arrière), dont une pour une centaine de cas. Six personnes ont été dénoncées pour conduite sans permis et une personne a été pincée pour conduite sous l’emprise de produits stupéfiants.

Les auditions ont permis de faire le rapprochement avec d’autres affaires de circulation non résolues, notamment un accident avec fuite. Le Ministère public a été informé et le procureur en charge a ouvert une enquête pénale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Les parlementaires du Conseil de l'Europe ont commencé à voter

Publié

le

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe doit élire le nouveau secrétaire général de l'organisation (archives). (© KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI)

L'élection du futur secrétaire général du Conseil de l'Europe a débuté mardi à Strasbourg. Les membres de l'Assemblée parlementaire de l'organisation doivent choisir entre trois candidats, dont le Fribourgeois Alain Berset.

Le vote se déroule à bulletins secrets. L'ancien président de la Confédération fait face à deux autres candidats, l'ancien ministre estonien de la culture Indrek Saar et le Belge Didier Reynders, qui a occupé plusieurs fonctions ministérielles et est actuellement commissaire européen.

Les parlementaires peuvent voter jusqu'à 12h05 et les résultats du premier tour sont attendus vers 13h00. Pour être élu, un candidat doit obtenir la majorité absolue des voix. A partir du second tour, la majorité relative est requise.

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) compte au total 306 élus de 46 Etats - dont six Suisses.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture