Rejoignez-nous

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

,

le

Mercredi, lors du prochain tirage du Swiss Loto, 14,7 millions de francs seront en jeu (image d'illustration). (© KEYSTONE/THOMAS DELLEY)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher les numéros 7, 10, 12, 13, 40 et 42. Le numéro chance était le 4, le rePLAY le 10 et le Joker le 983516.

Lors du prochain tirage mercredi prochain, 14,7 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Valiant empoche 25,2 millions de francs en vendant des immeubles

Publié

le

Le groupe bancaire bernois renforce ses fonds propres au travers de ces désinvestissements. (archive) (© KEYSTONE/SIGI TISCHLER)

Le groupe bancaire Valiant a procédé à la vente de biens immobiliers situés à Schöftland, en Argovie, et à Steffisburg, dans l'Oberland bernois. Le produit de cette opération, soit 25,2 millions de francs, sera attribué à la réserve pour risques bancaires généraux.

Valiant entend ainsi renforcer ses "capitaux propres", indique le groupe bernois jeudi. Dans un communiqué, l'établissement bernois revendique des fonds propres et des liquidités "robustes".

La direction reconduit son objectif de bénéfice pour 2022, ce résultat étant attendu légèrement en hausse en comparaison annuelle.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Economie

L'Alliance Swiss Pass veut passer aux billets numériques

Publié

le

L'infrastructure pour la vente de billets physiques coûte cher, estime l'Alliance Swiss Pass (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

L'Alliance Swiss Pass souhaite s'affranchir rapidement de la vente physique des billets des transports publics, indique son président René Schmied. L'infrastructure pour de telles opérations est très coûteuse, ajoute-t-il.

A partir de 2035, les billets devraient normalement être achetés en ligne, explique M. Schmied dans un entretien diffusé jeudi par les journaux du groupe de presse CH-Media. "On peut imaginer qu'il y ait encore des automates dans les grands n½uds de communications ou dans des boutiques externes", car "il devra encore être possible d'acheter un billet même sans téléphone mobile".

Prendre les transports publics doit devenir aussi simple que de conduire une voiture, estime le président de l'organisation qui regroupe 250 entreprises de transports publics et 18 communautés. Il appelle à élaborer des offres pour les jeunes.

Un nouvel abonnement

Un nouvel abonnement prépayé sera introduit en décembre de l'année prochaine, selon M. Schmied. Il devrait permettre aux clients qui dépensent entre 1000 et 4000 francs par an pour les transports publics de bénéficier d'une alternative plus avantageuse que l'abonnement général (AG).

Ce nouvel abonnement n'est cependant pas destiné aux pendulaires réguliers, avertit le responsable. "Ceux qui effectuent deux à trois fois par semaine le trajet Berne-Zurich paient déjà moins avec l'AG". Il espère franchir la barre des 100'000 abonnements prépayés vendus après cinq à six ans.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto mercredi soir. (archives) (© KEYSTONE/THOMAS DELLEY)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto mercredi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher le 1, 4, 8, 16, 33 et 38. Le numéro chance était le 5, le rePLAY le 1 et le Joker le 005402.

Lors du prochain tirage samedi, 5,5 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/swissloto/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Tidjane Thiam défend son bilan à la tête de Credit Suisse

Publié

le

"Les questions culturelles ne peuvent pas se résoudre du jour au lendemain", selon Tidjane Thiam. "Nous avons fait ce que nous avons fait pendant cinq ans", a-t-il poursuivi, mais il faudra encore "beaucoup d'efforts permanents pour régler ces questions". (archives) (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'ancien directeur général de Credit Suisse, Tidjane Thiam, a défendu son bilan à la tête du numéro deux bancaire helvétique, à l'heure où l'action de ce dernier crève chaque jour un nouveau plancher en raison d'une levée massive d'argent frais.

"J'ai été extrêmement ferme et je suis plutôt fier que rien de tout cela ne se soit produit sous ma direction", a déclaré lors d'un symposium organisé par le Financial Times le Franco-Ivoirien qui avait succédé en 2015 à l'Américain Brady Dougan, avant de quitter son poste en février 2020 suite au scandale rocambolesque des filatures d'un de ses cadres.

Et le récent sexagénaire de rappeler que dès sa deuxième année en poste, il avait appelé à un "changement culturel" dans l'établissement, après que la banque s'était retrouvée contrainte en 2016 d'effectuer des correctifs de plusieurs centaines de millions de dollars. A l'époque, il avait affirmé que la banque avait mis en place des processus "de manière à ce que cela ne se produise jamais plus, (mais) il ne faut jamais dire jamais".

"Les questions culturelles ne peuvent pas se résoudre du jour au lendemain", a déclaré Tidjane Thiam. "Nous avons fait ce que nous avons fait pendant cinq ans", a-t-il poursuivi, mais il faudra encore "beaucoup d'efforts permanents pour régler ces questions".

Le quotidien britannique souligne que la culture laxiste de Credit Suisse en matière de gestion des risques a souvent été évoquée pour expliquer ses déconvenues, y compris par l'actuel président du conseil d'administration Axel Lehmann et son prédécesseur António Horta-Osório, le même qui avait été contraint à la démission en janvier dernier, emporté par un scandale pour avoir enfreint des règles de quarantaine.

Sous la direction de Tidjane Thiam, entre juin 2015 et février 2022, l'action Credit Suisse s'est dépréciée de plus de moitié à environ 10 francs. Mercredi à 15h25, elle s'échangeait à 2,835 francs (-2,3%), après avoir marqué un nouveau plus bas historique à 2,828 francs, à contre-courant du SMI des valeurs vedettes en hausse de 1,01%.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Actualité

Meurtre de Muralto: la Cour d’appel revoit la peine de première instance à la hausse

Publié

le

Le meurtre de l’hôtel "La Palma au Lac" de Muralto avait suscité une forte émotion au Tessin. La victime avait été retrouvée sans vie dans la chambre de cet établissement le matin du 9 avril, après que son compagnon avait lui-même donné l’alarme. (© KEYSTONE/TI-PRESS/SAMUEL GOLAY)

La Cour d’appel de Locarno a alourdi mercredi à 18 ans et demi de réclusion la condamnation rendue dans l’affaire "La Palma au Lac" de Muralto, un hôtel près de Locarno. Un Allemand de 32 ans y avait étranglé son amie, une touriste anglaise de 22 ans, en avril 2019.

La peine de première instance a ainsi été alourdie de six mois, a confirmé mercredi à l’agence de presse Keystone-ATS la Cour d’appel et de révision pénale de Locarno l

L'homme, résidant à Zurich, sera aussi expulsé de Suisse pour une durée de 14 ans, soit deux ans de plus que décrété par la Cour d’assises criminelle de Locarno.

L’inculpé – qui était également accusé de délits financiers – a été reconnu coupable de détournement de fonds qualifié et non pas simple comme en première instance.

La Cour d’appel devait aussi examiner le recours du Ministère public, qui avait demandé une peine de 19 ans et six mois pour assassinat et 15 ans d’expulsion. Elle a cependant confirmé l’accusation de meurtre. La défense, pour sa part, soutenait la thèse du jeu érotique qui aurait mal fini.

La motivation écrite de la sentence d’appel sera communiquée aux parties d’ici la fin de l’année. Celles-ci auront dès lors 30 jours pour recourir contre la condamnation.

Forte émotion au Tessin

Le meurtre de l’hôtel "La Palma au Lac" de Muralto avait suscité une forte émotion au Tessin. La victime avait été retrouvée sans vie dans la chambre de cet établissement le matin du 9 avril, après que son compagnon avait lui-même donné l’alarme.

Les jeunes gens venaient d’arriver au Tessin pour quelques jours de vacances. Le couple s’était connu quelques mois auparavant en Thaïlande et la jeune Anglaise, une riche héritière, avait rejoint son ami à Zurich, où il résidait.

La nuit précédant le drame, des clients de l’hôtel avaient entendu une violente dispute provenant de la chambre du couple. Selon la reconstitution des faits lors du premier procès, l’Allemand aurait indûment profité de la disponibilité financière de sa petite amie, d’où la querelle et le meurtre. L’homme a toujours plaidé la thèse de l’incident érotique qui aurait mal fini.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture