Rejoignez-nous

Hockey

Les Romands peuvent-ils battre les deux Z?

Publié

,

le

Jan Cadieux espère bien mener le GSHC jusqu'en finale (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Les demi-finales des play-off commencent jeudi avec le duel entre Bienne et Zurich, alors que Genève affronte Zoug dès vendredi.

Pour battre les deux finalistes de l'an dernier, Genevois et Seelandais devront être cliniques.

Va-t-on assister à une répétition de la finale de l'année dernière entre le champion en titre Zoug et les Zurich Lions? Genève-Servette et Bienne vont tout mettre en oeuvre pour éviter que cela se produise.

Mais la mission des deux premiers de la saison régulière ne s'annonce pas facile. Les Aigles ont ainsi le redoutable honneur de jouer contre Zoug, double champion en titre. Les Genevois ont éliminé Lugano en six parties, tandis que la troupe de Dan Tangnes a également écarté Rapperswil en six rencontres.

Pour Jan Cadieux et ses hommes, Zoug représente un Everest. Et si l'on entend s'attaquer à la plus haute montagne du monde, il vaut mieux être bien préparé. En quatre parties de saison régulière, les deux organisations en sont à deux victoires chacune. Mais les play-off sont un autre animal qu'il convient de respecter.

Battre le monstre Genoni

A Genève, on a beaucoup parlé de l'importance des étrangers et du power-play. Or, si les Grenat ont pu écarter Lugano, c'est en raison d'un très bon travail de Robert Mayer devant le filet et de l'apport des joueurs suisses comme Tanner Richard, Simon Le Coultre, Roger Karrer ou encore Marc-Antoine Pouliot.

Finaliste en 2008, 2010 et 2021, le GSHC aimerait bien à nouveau goûter aux délices d'un ultime duel pour le titre, mais Zoug se pose en gros écueil. Moyens jusqu'au début du mois de février, les Taureaux de Suisse centrale ont opéré un virage à 180 degrés.

Quelconque une bonne partie de la saison, Leonardo Genoni redevient le monstre qu'il est lorsque ça compte. Fort de ses sept titres de champion, Leo fait de nouveau peur. Et cette formation zougoise peut compter sur des joueurs de play-off comme Fabrice Herzog, Dario Simion ou le revenant Justin Abdelkader. Machine bien huilée avec un power-play tournant à 30,77% et un box-play à 90,91%, bien coachée, cet EVZ représente un sacré défi. A Genève, le jeu de puissance est passé de 28,14 à 14,29% depuis le début des play-off.

Soutien à Törmänen

Entre Bienne et Zurich, on s'attend à une belle revanche de l'an dernier. Au stade des quarts de finale, les Zurichois avaient éliminé les Seelandais 4-3 alors que ces derniers avaient mené 3-2 dans la série.

Bienne donne l'impression d'avoir franchi un cap en dominant Berne en quarts, mais Zurich est un d'un tout autre calibre. Avec Marc Crawford à la bande, les Lions possèdent un coach qui sait comment cela se passe en play-off. Face à un très bon Davos, Zurich n'a pas fait traîner les choses pour l'emporter 4-1.

A Bienne, l'annonce d'une nouvelle tumeur cancéreuse détectée chez Antti Törmänen plonge tout le club dans la tristesse. Mais le coach finlandais continuera d'évoluer derrière le banc bernois. Le staff d'entraîneurs recevra en outre le soutien du directeur sportif Martin Steinegger.

Duel de gardiens

Si les Biennois en sont là maintenant, c'est aussi parce qu'ils ont la chance de pouvoir compter sur Harri Säteri dans les buts. Le dernier rempart finlandais impressionne depuis son arrivée en Suisse l'été passé. En six rencontres de play-off, Säteri affiche un pourcentage d'arrêts de 94,2%.

Malgré les absences de certains cadres comme Damien Brunner, qui pourrait revenir pendant la série, Bienne a toujours su faire face. Et là aussi, même si Toni Rajala a inscrit quatre buts, des joueurs comme Hofer ou Künzle peuvent se distinguer. Quant à la défense, des joueurs comme Beat Forster, Robin Grossmann et Noah Schneeberger possèdent une belle expérience des séries.

Mais attention parce que si Säteri en impose, que dire de Simon Hrubec? Le gardien tchèque des Lions en est à 95,9% d'arrêts. Auteur de parades déterminantes, Hrubec stabilise une défense qui fait déjà partie du haut du panier avec des routiniers comme Lehtonen, Kukan, Marti, Weber et Geering.

Et en attaque, on a le sentiment que Zurich en a sous le pied. Que les Andrighetto, Texier, Lammikko, Wallmark et autres Azevedo peuvent décider à tout moment du sort d'un match. Tout cela sans oublier les soldats Chris Baltisberger et Willy Riedi. Non, Zurich est décidément une belle machine de hockey...comme Zoug.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Lausanne engage le défenseur suédois Pilut

Publié

le

Le Suédois Lawrence Pilut lors d'un match contre la Suisse avec Vincent Praplan à l'occasion du Championnat du monde 2021 (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le Lausanne HC, absent des play-off la saison dernière, a engagé pour deux saisons le défenseur suédo-américain Lawrence Pilut, âgé de 27 ans.

Pilut arrive en provenance du club de AHL de Rochester, club ferme des Buffalo Sabres, avec qui il a toutefois disputé dix-sept matches la saison dernière en NHL. Ce défenseur de 1m80 pour 88 kg a fini sa formation dans le club suédois de HV 71. Il a joué cinq saisons professionnelles à HV avant de rejoindre les Sabres au cours de la saison 2018-2019. Il a disputé un total de 63 rencontres avec Buffalo.

Désigné défenseur de la saison 2017-2018 en Suède, il a également disputé le Championnat du monde 2021 avec les Tre Konors.

Avec l'arrivée de Pilut, le LHC compte désormais huit joueurs étrangers sous contrat. A Pilut s'ajoutent le défenseur suédois Christian Djoos et les attaquants Michael Raffl (AUT), Daniel Audette (CAN), Robin Kovacs (SWE), Mikka Salomäki (FIN), Jiri Sekac (CZE) et Antti Suomela (FIN).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Tanner Richard signe un long bail avec Genève-Servette

Publié

le

Tanner Richard, une saison impressionnante aux Vernets. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Partie prenante dans le premier titre de champion de Suisse de Genève-Servette, Tanner Richard a prolongé de quatre ans son contrat encore valable une saison. Il est désormais lié jusqu'en 2028.

Arrivé au club en 2017 après six saisons passées en Amérique du Nord, Tanner Richard (30 ans) est monté en puissance au fil des saisons. Cet expert des engagements a connu un dernier Championnat au sommet.

Tanner Richard sous le maillot servettien, c'est 288 matches pour un total de 202 points (45 buts et 157 passes). Cette saison, il a été le Topscorer à l'occasion des play-off avec ses 14 points (3 buts et 11 passes) en 18 matches.

Au terme de la saison du titre, le fils de l'ancien joueur Mike Richard avait été rappelé par Patrick Fischer pour disputer le Championnat du monde à Riga. Comme ses coéquipiers, il fut excellent lors des sept matches du tour préliminaire avant de s'éteindre contre l'Allemagne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Cory Emmerton quitte le Lausanne HC

Publié

le

Cory Emmerton ne portera plus les couleurs du Lausanne HC. (© KEYSTONE/TI-PRESS/SAMUEL GOLAY)

L'attaquant canadien Cory Emmerton (34 ans) quitte le Lausanne HC annonce le club dans un communiqué. L'ancien joueur des Detroit Red Wings a passé cinq saisons sous les couleurs vaudoises.

Emmerton était arrivé au cours de la saison 2018-2019 en provenance du club russe de KHL de Novosibirk. Auparavant, il avait joué trois saisons pour Ambri-Piotta.

Au cours de son séjour lausannois, il a disputé 196 matches de National League pour 103 points (45 buts). Joueur discret et travailleur, il a su passer au travers d'un management curieux au cours des dernières saisons.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Filppula fera une saison de plus à Genève-Servette

Publié

le

Valtteri Filppula disputera une saison de plus avec Genève-Servette. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Genève-Servette pourra toujours compter sur les services de Valterri Filppula la saison prochaine. L'attaquant finlandais de 39 ans a prolongé jusqu'en 2024 avec le récent champion de Suisse.

Valtteri Filppula est une sommité dans le monde du hockey. Il est devenu le premier Finlandais à être "Triple Gold" (vainqueur de la Coupe Stanley, champion du monde et champion olympique) et il a joué 1222 matches de NHL pour un total de 616 points (222 buts et 394 passes) avant de poser ses valises au bout du Léman en 2021.

En deux saisons avec Genève-Servette, il totalise 114 matches pour 112 points (37 buts et 75 passes) et il a grandement contribué au succès des hommes de Jan Cadieux la saison dernière. "En plus de son niveau de jeu extrêmement haut, nous avons été impressionnés par son professionnalisme et son attitude de travail. Deux éléments qu'il apporte chaque jour à la patinoire. Cet était d'esprit a une grande influence sur le reste de l'équipe et sur le développement de notre culture de la performance", a souligné Marc Gautschi, le directeur sportif du club genevois.

Le club genevois compte ainsi six joueurs étrangers sous contrat avec les défenseurs Theodor Lennström (SWE) et Sami Vatanen (FIN) ainsi que les attaquants Daniel Winnik (CAN), Teemu Hartikainen (FIN), Sakari Manninen (FIN) et Filppula. Reste à Marc Gautschi à trouver un remplaçant à Linus Omark, reparti en Suède.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

VIDEO - Le GSHC a retrouvé les épaulières de Pouliot... et le GPS qui s'y trouvait

Publié

le

Geneve-Servette's players celebrate their goal after scoring the 2:0, during the seventh and final leg of the ice hockey National League Swiss Championship final playoff game between Geneve-Servette HC and EHC Biel-Bienne at the ice stadium Les Vernets, in Geneva, Switzerland, Thursday, April 27, 2023. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Le GSHC peut souffler, les épaulières de Marc-Antoine Pouliot ont été retrouvées, se réjouissent Benjamin Smadja et Elsa Duperray.

 

(Mise à jour de l'avis de recherche)

 

Continuer la lecture